• … jusqu'au 14 juillet 
    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2c/Imini-nature/Meteo-008.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2c/Imini-nature/Meteo-008.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2c/Imini-nature/Meteo-008.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2c/Imini-nature/Meteo-008.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.



                L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif6/dauphin17.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.          L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif6/dauphin17.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.          L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif6/dauphin17.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

    6 commentaires
  • Après les délicieux repas préparés dans une guest house de Kannur, dans le nord du Kérala en Inde, j'ai eu envie de discuter avec son propriétaire. Son petit ventre rond de gourmand, son regard pétillant  et son efficacité pour régler tous les détails du quotidien me laissaient supposer que la cuisine l'intéressait … je ne m'étais pas trompée. Voici donc pêle mêle, ce que m'a expliqué Kurian, qui a appris de sa mère. Je publie ce texte pas mal de  temps après mon voyage, car je voulais tester at home au moins l'une des recettes, chose faite très récemment.

                                               Marché à ciel ouvert à Madikeri (dans le Karrnakata)

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-bleu-fonce.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Règles ayurvediques pour les curries

    J'ai trouvé intéressant de les rapporter car elles sont assez sophistiquées: on ne mélange pas n'importe quelles épices.

    *Quand on prépare un curry avec du yaourt et du gingembre, on ne met pas d'ail.
    En revanche, quand on introduit de la noix de coco rapée dans un mélange, on met de l'ail mais pas de gingembre.

    *Sont considérées comme des épices douces: cannelle, cardamome, clou de girofle, muscade
    Sont classées chaudes: ail, curcuma, piment, poivre, gingembre.

    *On met des graines de moutarde dans tous les curries car elles aident à la digestion.

    Curry de légumes
    On emploie souvent le mélange piment+ curcuma séché pour le parfumer.

    Masala de poisson

    *Pâte de gingembre et d'ail: la base, avec de la poudre de piment rouge, du curcuma, du sel. On en trouve de la toute prête dans les épiceries indiennes, mais elle est plus fine si on la prépare soi même. Il faut choisir un gingembre frais, pas trop fibreux. Il suffit de passer gingembre pelé en rondelles et ail épluché (excellent avec de l'ail nouveau, c'est la saison) au mixer. On peut faire moitié-moitié.

    Masala de viande

    *Ce mélange qui se garde deux semaines:
    Poudre de piment rouge, curcuma, anis étoilé, cardamome, clou de girofle.
    Quand il y a de la cardamome dans un mélange d'épices, je préfère piler au mortier en laissant les coques.


    Quelques recettes savoureuses

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-bleu-fonce.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.  Gombos sautés au coco 

    Un plat savouré à plusieurs reprises lors de ce voyage.Très utilisés en Inde du sud, les gombos (ou okras) n'ont pas la consistance gluante que l'on peut trouver dans certaines recettes africaines ou latino. Le truc: leur macération préalable.

    *La recette de Kurian:

    On essuie les gombos avec une serviette. On les hâche avec des oignons on ajoute de la noix de coco, du curcuma, du piment rouge en poudre, du sel, on mélange bien et on laisse macérer une demi heure. L'oignon et la noix de coco font éponge et absorbent le jus. Puis on frit à peine 3mn à feu doux, en ajoutant-éventuellement- juste un peu- d'eau.

    *En V.F:

                                                          Gombos coupés en rondelles

    -Une grosse poignée de gombos, les choisir les plus frais (ils devraient encore être légèrement duveteux) et les plus petits possible.
    Les essuyer avec un sopalin, les couper en rondelles très fines, les saupoudrer de deux cuillèrées à soupe de chair de coco râpée (je l'achète bio).
    -Hâcher un oignon moyen et l'ajouter. Je n'avais plus de piment rouge, j'ai remplacé par du poivre noir. J'ai rajouté une cuillérée à soupe de curcuma, du sel, j'ai bien mélangé et j'ai placé le tout au frigo une demi-heure.
    -J'ai fait chauffer dans une poêle une cuillérée à café d'huile d'olive et j'ai rajouté le mélange quand l'huile était chaude. J'ai cuit environ 5mn en remuant souvent.
    - J'ai rajouté un fond de verre d'eau et laissé cuire encore 2 ou 3mn. Les gombos que j'ai achetés dans une épicerie indienne étaient moins frais que ceux dégustés en Inde et ont donc nécessité une cuisson légèrement plus longue.
     
                                                         Les mêmes, cuisinés.


    J'ai retrouvé le même goût qui m'avait séduit dans le Kérala.


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-bleu-fonce.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Curry de pommes de terre

    Faire bouillir des pommes de terre, puis les mettre dans du lait de coco frais (il faut avoir la patience de le préparer) coupé d'eau. Ajouter cannelle, cardamome, poivre, graines d'anis, feuilles de curry. Je n'ai pas encore eu le temps d'expérimenter avec du coco en boite mais c'est une recette exquise.


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-bleu-fonce.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Betteraves à l'ail

    Betteraves à peine cuite râpées, assaisonnées d'ail, de piment, et de sel. J'ai déjà pratiquée cette recette avec des betteraves crues et en ajoutant des graines de carvi pour faciliter la digestion.

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-bleu-fonce.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Curry aux oignons et aux tomates

    On fait fondre des oignons à feu doux, puis on ajoute des tomates pelées en quartiers, avec graine de cumin, curcuma, piments verts (mais pas rouges), on laisse réduire à feu doux. 


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-bleu-fonce.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Purée de lentilles jaunes au coco

    comme son titre l'indique… .




    14 commentaires
  • Après avoir testé le pandanus sous toutes ses formes pour en extraire son parfum (en infusion, en décoction, etc. ), j'ai réussi à lui extirper son odeur caractéristique grâce à la réalisation de la teinture que j'avais commencé à évoquer ici.

    Arès avoir faire macérer une semaine le pandanus dans du pisco, j'ai filtré et reniflé. Trouvant qu'une odeur intéressante apparaissait, j'ai réitéré l'opération avec de nouvelles feuilles mixées que j'ai rajoutées à la macération filtrée pour une semaine de plus. Puis j'ai filtré à nouveau. Si la couleur du liquide, pâle, ne paie pas de mine, l'odeur, elle, est vraiment là (mon flacon étant moche, je n'ai pas pris de photos). Une grande surprise, si on la compare avec celle, très végétale, de la feuille de pandanus. Bien sûr, il faut aimer ce parfum un peu lourd et vite saturant, mais le sentir vous expédie aussitôt dans une patisserie  asiatique… Je pense qu'une autre fois, je tenterai la macération sur trois semaines. En tout cas, la teinture de pandanus a le parfum de l'extrait.

    J'ai cherché à l'étrenner.  J'ai imaginé, à partir d'une recette trouvée ici, à associer coco et pandanus dans une version coco-bounty.

    L'image “http://animagic5.free.fr/Gifs-vacances/cocotier-3.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Bounty coco au pandanus

    Une petite boite lait de coco (125ml)
    100g de coco bio rapée
    30g de sucre de palme passé au mixer (j'ai rajouté 10g de sucre roux ensuite)
    3 cuillérées à soupe de teinture de pandanus (ce qui a écorné sérieusement mon capital)
    50g chocolat au lait ( du bio Valrhona)

    Immerger le coco rapé et les sucres dans le lait de coco, bien touiller. Rajouter l'extrait de pandanus; laisser gonfler au réfrigérateur  toute la nuit.
    Le matin, touiller à nouveau. Tenter de façonner des boules en les saupoudrant de poudre de coco, pas simple… Ou- nettement plus facile- tasser le mélange dans des moules en silicone et faire prendre  au congélateur. Démouler quand c'est bien froid.


    Faire fondre le chocolat au bain marie avec un soupçon d'eau, et utiliser un pinceau pour recouvrir les gâteaux coco. Remettre au froid. Sortir du congélateur cinq minutes avant de consommer. On obtient une version parfaitement crapuleuse du Bounty, avec une note de  pandanus qui n'a pas plu à certains gourmands de mon entourage. Moi, ça m'a rassurée: le pandanus était donc vraiment là…



    L'image “http://animagic5.free.fr/Gifs-vacances/cocotier-3.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Problème non encore résolu, -faute de temps pour d'autres essais- : si on se contente  de laisser les gâteaux au réfrigérateur, ils sont trop mous…



    13 commentaires
  • L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin02.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Quand Michèle a posté sa recette de cérat* coquin "après épilation du maillot" sur le forum collectif Potions et Chaudron, j'ai trépigné d'impatience tant j'avais envie de fabriquer à mon tour le beurre de jojoba qu'elle avait mis au point pour l'occasion. Et surtout, je voulais tester ce beurre dans un baume pour voir son influence sur la texture, l'une de mes préoccupations en cosmétique maison.

    (*Je l'appelle cérat car il y a une petite phase aqueuse avec le gel d'aloes).


    J'ai donc repris la formule d'un baume que j'aime bien (
    le baume anti crève, je n'en avais plus et comptais en refaire pour emporter en vacances. Oui, les vacances sont une petite obsession en ce moment…), et j'ai gambergé.


    L'alcool cétéarylique fond à haute température. En l'utilisant dans un beurre, j'ai pensé qu'il y avait des chances que ce nouveau beurre fonde lui aussi à haute température. J'ai donc privilégié des huiles pas trop oxydables. Je fais mes macérats thérapeutiques à l'huile d'olive. Elle accepte la cuisson… un bon point pour elle.

    Je venais aussi d'acheter une nouvelle huile, -première pression à froid-, de noix d'Amazonie, appelées aussi noix du Para
    Bertholletia excelsa (noix sauvages, commerce équitable, au rayon alimentation du Bon Marché. Malgré ses étiquettes salées, il affiche cette huile bien moins cher que sur les sites cosmétiques). Elle est émolliente, hydratante, supporte la cuisson. Elle serait aussi hypoallergique.

    J'ai donc imaginé ça.

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin02.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Baume stop crève d'été

    20g cire abeille en feuille
    4g lécithine liquide
    94 g macérat de feuilles de laurier et de pétales de rose dans de l'huile d’olive (et un soupçon de bourrrache, assez fragile quand même pour tout avouer)
    49g huile de noix d’Amazonie
    13g beurre de jojoba 

    aox 15gtes
     EPP 15gtes`

     50 gtesHE saro
    30gtes He iary
    40gtes HE lavande matherone
    15gtes HE  tea tree
    10 gtes HE vetyver
    5 gtes HE poivre noir


    J'ai d'abord réalisé le beurre à 50:50 (moitié jojoba-moitié alcool cétéarylique, de provenance "belge"). J'ai fouetté consciencieusement, le résultat est un peu sec sans que ce ne soit dramatique. Puis j'ai préparé le baume en utilisant volontairement une cire en feuille un peu "raide" que d'habitude j'amadoue un peu avec de la lécithine. J'ai choisi de remplacer toute l'huile de jojoba par son beurre, en faisant le pari d'un résultat onctueux, en raison de la présence d'alcool cétéarylique (il renferme de l'acide stéarique, dont je connais les effets positifs sur la texture si on n'a pas la main trop lourde. Là, il y a moins de 5% d'alcool cétéarylique, donc encore moins d'acide stéarique).

    J'ai chauffé au bain marie en touillant, ça a légèrement moussé. Même réaction qu'avec de l'acide stéarique: l'alcool cétéarylique ralentit la prise du baume, phénomène fort pratique qui permet d'attendre et peu et de ne pas introduire les HE à trop haute température.
     
    Pour les HE, j'ai conservé un mélange qui marche. Avec une touche supplémentaire de vetyver pour "enraciner" un peu. Quand on a le "haut" de l'organisme pris par une crève, autant que le "bas" soit bien campé sur terre, si je puis dire…


    Résultat: une texture merveilleusement onctueuse, comparable à celle donnée par  l'acide stéarique. C'est une formule à retenir quand on n'a que des cires pas très souples à sa disposition pour réaliser des baumes.

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin02.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Liens

    - huile de noix du Brésil
    ici
    -Noix du Brésil (en espagnol) ici




    25 commentaires

  • Il s'agit, en vrac,  de quelques recettes éprouvées que j'utilise souvent. Ce sont des aides de confort, qui ne se substituent pas à des médicaments. Si vous avez des soucis de santé, il est capital de vous assurer le diagnostic d'un professionnel.


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/gif_37_01.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.1. Emulsions anti inflammatoires et apaisantes au simulgel

    Je fabrique régulièrement des émulsions pour soulager les douleurs d'arthrose de quelques proches, calmer des prurits, apaiser des toux… C'est pour pouvoir utiliser dans ces recettes des hydrolats sans les chauffer que j'ai eu recours au simulgel. J'essaie de ne pas employer plus de cinq huiles essentielles par formule, j'ajoute souvent des extraits CO2 et  je compose en tentant de mettre en avant certaines plantes, comme le laurier dont j'apprécie beaucoup l'efficacité anti inflamatoire et le parfum sans chichi. Employés à froid,  les hydrolats me paraissent, à l'usage, très performants s'ils sont de bonne qualité. Notamment l'hydrolat de menthe poivrée, moins costaud et plus facile d'emploi que l'HE.

    Quelques variations:

    Pour calmer des douleurs d'arthrose:

    1/ influence tropicale (avec tamanu, andiroba, katrafray,etc)

    huiles
    6g tamanu
    2g amazon force (mélange huileux de forest people avec andiroba pequia, copaiba, etc  et HE)
    14g macérat huileux de thym grec
    14g macérat huileux laurier matricaire

    hydrolats:
    22g camomille romaine
    21g menthe poivrée
    74g camomille matricaire
    41g katrafay

    HE
    11gtes laurier
    20gtes menthe poivrée
    20gtes camomille  allemande
    30gtes lavandin super
    15gtes CO2 cassis arctique

    10gtes EPP
    10g soothex
    6g simulgel

    2/ variation laurier

    huiles
    7g tamanu
    13g macérat thym grec dans olive
    14g macérat laurier+rose dans olive

    hydrolats
    22g hydrolat laurier
    21g hydrolat menthe poivrée
    73g hydrolat matricaire
    42g hydrolat achillée

    HE
    30gtes HE combawa
    11gttes HE laurier
    20gtes HE menthe poivrée
    20gtes HE camomille allemande
    30gtes HE  lavandin super
    14gtttes extrait CO2 casiss arctique

    10 gttes EPP
    6g simulgel
    10g soothex



    Sur le même principe:
     -une émulsion pour calmer les toux bronchiteuses,  à utiliser en massage des pieds

    Huiles
    8g soja
    5g nigelle

    hydrolats
    10g hydrolat de rose
    33g hydrolat pin douglas
    10g hydrolat menthe poivrée

    2g simulgel
    3g fucogel
    4g sooothex
    10gtes EPP

    HE
    10gtes HE romarin verbenone
    15gtes HE helichryse femelle
    2gtes HE saro
    5gtes HE pin larricio`

    -et une crème pour apaiser des démangeaisons dans le dos (kératose)

    huiles
    21g huile nigelle
    4 g macérat huileux de camomille matircaire
    4g huile d’onagre

    hydrolats
    60g hydrolat camomille allemande
    10g hydrolat de santal`

    5g aloe concentré
    5g simulgel

    60gouttes extrait co2 camomille
    50gouttes  HE lavande altitude
    6gtes extrait CO2  calendula

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/gif_37_01.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.2. Cocktail d'hydrolats

    -à vaporiser sur un gros bleu

    à parts égales:
    -helichryse
    -camomille allemande
    -rose de Provins

     -Pour aider à la diminution d'un hématome après une fracture  (si c'est plâtré, vaporiser le plus près possible)

     helichryse 4/5 achillée millefeuille 1/5

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/gif_37_01.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.3. Huiles de massage

    -Près d'une fracture
    (formule très concentrée, à réserver à un adulte sans autre problème que sa fracture, et à utiliser pendant un court laps de temps)

    10ml huile de tamanu,
    10ml macérat huileux laurier-matricaire,
    80 gouttes HE helichryse italienne,
    60gtes HE  eucalyptus cityriodora,
    50gtes HE  cyprès (cupressus sempervirens)

    - Estomac
    (douleurs après prise d'anti inflammatoires). Se masser doucement le haut de l'abdomen dans le sens des aiguilles d'une montre.

    dans un flacon de 10ml:
    5gtes he matricaire,
    5gtes He marjolaine à coquille,
    5gtes He melisse,
    10gtes HE petit grain clémentine dans
    2ml  macérat huileux matricaire, complété  avec de l'huile de tournesol.

    -Pour les douleurs articulaires des pieds et des mains
    (formule que je trouve particulièrement efficace à utiliser de façon ponctuelle). Je n'aime pas le parfum de la gaulthérie, par ailleurs impeccable dans ce contexte.

    dans un flacon de 10ml,
    6gtes HE menthe poivrée
    6gtes HE petit grain combawa,
    8gtes HE lavandin super
    avec 1/3 macérat huileux de millepertuis, 2/3 huile tournesol

    Je prépare très souvent en cadeau des mélanges d'HE destinées à être massées sur le plexus. Des exemples anti-stress
    ici. J'ai des dizaines d'autres formules, ce sera pour une autre fois…


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/gif_37_01.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.4. Petite panoplie de voyage

    Nous avons:

    -l'anti moustique ou plutôt le calmant après piqûre:
    ici

    -le baume stop crève, pour enrayer  dans l'œuf un refroidissement:
    ici

    -les baumes anti jet lag:
    ici
    J'utilise parfois le baume jet lag du matin pour émerger d'un brouillard matinal trop épais.

    -la sniffette avion,
    ici pour prévenir les douleurs d'oreille. Je complète avec l'homéopathie, chininum sulfuricum en 4CH, 3 granules avant le décollage et au moment de la descente, hyper efficace. J'utilise aussi la sniffette avion en fumigation en cas de sinusite à raison de 3 gouttes dans un bol d'eau bouillante;

    - le gel mains désinfectant: 
    ici

    -la trousse d'urgence:
    ici

     J'emporte souvent beaucoup moins. Les trois huiles essentielles qui me suivent partout:
    -la menthe poivrée (sur un hématome, en trace  léchée sur la main contre les coups de fatigue, l'estomac barbouillé etc)
    -le tea tree (bactéricide, anti-creve)
    -l'encens (allergies respiratoires, apaisant)


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/gif_37_01.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.5. Fumigations

    Mon arme favorite contre la sinusite.

    Mon mélange préféré: infusion de ffeurs de matricaire et de fleurs de thym grec à laquelle j'ajoute 3 gouttes d'HE de mastic grec et eventuellement 2 gouttes d'He de lavande officinale.

    Je reviendrai à l'occasion sur les fumigations pour d'autres recettes.


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/gif_37_01.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.6. Tisanes, infusions et boissons diverses

    Comme je suis fan, j'en bois très souvent et depuis très longtemps.

    Quatre liens sur ce blog:

    -la mauve adoucissante
    ici

    -tisane anti crève poivre et gingembre:
    ici

    -formules digestives:
    ici

    - trois autres tisanes anti crève: 
    ici


    … Et une boisson qui apaise l'estomac:
    à base de prune japonaise, l'umeboshi
    ici

    Ouf… le tour de piste est  enfin achevé.

                                                                                                                        L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/gif_37_01.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/gif_37_01.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/gif_37_01.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


    27 commentaires

  • Sujet délicat. Pourquoi?  parce que je ne supporte presque rien. Les recettes que je vais indiquer sont donc très peu nombreuses, même si j'ai dans mes archives de très nombreuses formules d'essai avec des esters de sucre ou de la cire émulsifiante… qui ne marchent plus  au bout de quelques jours (apparition de petites dartres style eczema sec et peau en vrac).
     Michèle m'a souvent offert de merveilleux produits d'une sophistication et d'une délicatesse extrèmes. Certains m'ont  à peu près réussi, à la condition de ne pas les appliquer directement sur la peau mais sur un cérat protecteur…
    Conclusion provisoire: intolérance  aux émulsifiants, sans que ce soit une allergie flamboyante.

    Cet article risque de décevoir par son austérité, car je privilégie le minimalisme, notamment  pour limiter les intolérances.


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/musicien004.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.1. Démaquillant

     Je vais quand même donner une recette encore non publiée. Avec un peu de réticence,  car si elle utilise un émulsifiant très doux…  il est synthétique à 100% . Il s'agit du Simulgel qui fonctionne à froid et que j'emploie essentiellement dans deux cas: pour fabriquer un démaquillant et  pour élaborer des émulsions anti inflammatoires avec beaucoup d'hydrolats.

    Comme le démaquillant est rincé, l'émulsion ne reste pas longtemps sur la peau.

    Démaquillant au Régulat et à l'eau d'or

    Une variante de celui, huileux, dont la recette est donnée 
    ici, mais qui semble plus efficace sous la forme d'émulsion.

    10g huile de  sésame
    5g huile d'avocat
    5g macérat huileux de calendula (Le Gattilier)
    15 g eau d'Evian
    10g Régulat
    30 g eau d'Uriage
    5g gel d'aloe à boire
    3g squalane
    5g eau d’or
    3gtes EPP
    3gtes extraits CO2
    2-3 g simulgel

    Tout mettre dans un flacon stérilisé et tourner vivement avec une baguette, puis secouer le flacon, c'est tout. Le simulgel prend avec une phase aqueuse majoritaire et donne une texture très légère et gélifiée. De temps en temps, il faut secouer le flacon pour resserrer l'émulsion, qui ne se défait jamais néanmoins.


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/musicien004.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.2. Cérats

    Je les utilise sur le visage, pour doper la poitrine, et parfois sur les pieds (celui pour le visage, en voyage, quand je ne veux pas emporter trop de choses). J'ai fait de nombreuses variantes, à partir de la formule fignolée par Michèle sans borax. J'en fabrique  -pour un pot- jusqu'à  60g maximum car je mets très peu de conservateurs (EPP uniquement). J'en ai beaucoup fait, beaucoup offert à partir de cette formule
    ici
    Puis j'ai poursuivi sur des formules plus sophistiquées et fines comme celle du cérat au cassis (voir ici)

    … jusqu'à ce que je trouve la recette magique, celle du cérat-crème dont je mets le lien
    ici. Je conseille vivement à toutes celles qui ont des peaux récalcitrantes de tenter cette recette, incroyablement apaisante et hydratante… bien sûr, sans eau d'or si on n'en a pas…

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/musicien004.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.3. Formules apaisantes pour les yeux à la rose

    -Mélange reposant

    dans un  petit vaporisateur, mélanger 1/5 hydrolat  de myrte, 1/5 eau d'or,  3/5 hydrolat de rose.


    -Compresses à la rose pour les yeux irrités

    Une merveille d'efficacité. Détails
    ici


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/musicien004.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.4. Baumes pour les lèvres

    J'en fais surtout pour offrir. J'aime beaucoup le vanille-coco-cacao (sans karité), donné
    ici.

    Je prépare aussi un rose-vanille-cacao, très parfumé et doux.

    Baume à lèvres rose-vanille-cacao

    30g huile coco à la vanille
    5g beurre de cacao
    30g macérat de roses dans huiles de jojoba et d'onagre
    10g cire d'abeille en feuilles
    3gouttes AOX COS
    10 gouttes HE rose otto diluée à 5%


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/musicien004.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.5. Mélanges SOS

    -L'arme absolue contre la peau ou les yeux enflammés (par des coups de soleil notamment): le thé vert.

    Préparer  une infusion très concentrée de thé vert. Filtrer, mettre au froid, puis appliquer sur les yeux avec du coton, ou sur le visage en compresses.


    -Pour des jeunes filles dont les boutons fleurissent au printemps

    (à appliquer sur le/les boutons)

    dans un flacon de 5ml
    30 gouttes HE lavande aspic
    30 gouttes HE tea tree,
    Compléter à l'huile de noisette. 

    -Lotion anti-couperose que je prépare pour un ami

     
    -100ml hydrolat géranium, 50 ml hydrolat camomille romaine, 45ml hydrolat camomille allemande, 5ml hydrolat achillée,

    On peut rajouter des HE diluées dans du solubol (1goutte d'HE pour 4 de solubol) : gérinum bourbon, helichryse, camomille matricaire (une goutte de chaque).  Verser dans un vaporisateur

    -Huile apaisante anti dartres

    Dans un flacon de 5ml: 4ml jojoba, 1 ml macérat de millepertuis, 1gt HE géanium bourbon. Ce mélange  tempère les  dartres.. Je dis bien tempére en non supprime…
     

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/musicien004.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.6. Fumigation lumière



    Très apaisant: à la camomille matricaire.

    Dans une casserole d'eau bouillante, verser une grosse pincée de fleurs de matricaire; laisser infuser à couvert une minute. Ajouter éventuellement 3 gouttes d'HE. J'aime bien lavande ou  lentisque pistachier (mastic grec, extrait de la résine). Prendre une serviette propre, faire une petite tente avec au dessus de la casserole, passer la tête dessous,  nez près du rcipient mais pas trop. Auparavant, on aura mis un CD avec une musique qu'on aime bien. Durée du morceau au moins 3mn, 5 me semble un maximum. -Quand je lis parfois, rester 15mn, je rigole doucement, au bout de ce temps… tout est froid et on a les nerfs en pelote-. A la fin du morceau, sortir la tête de la tente, essuyer doucement la peau, devenue bien plus lumineuse.

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/musicien004.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.7. Masques

    J'ai donné il y a longtemps des recettes de masque
    ici  et (à base de poudre de rose). On ne change pas des formules qui marchent…


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/musicien004.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.8. Soins de la bouche

    -De temps en temps, une ou deux gouttes d'HE de tea tree ou de citron directement sur la brosse, la passer très vite sous l'eau avant de brosser; certaines brosses ne supportent  pas  le traitement .

    -deux hydrolats très efficaces pour gencives fragiles: le laurier et la sarriette (qui picote un peu) à raison d'une cuillérée à café environ pour un verre d'eau tiède.






    10 commentaires
  • La rubrique cheveux sera courte. J'achète des shampoings bio depuis pas mal de temps, ils me conviennent,  donc je n'en fais pas. Sinon, je crois aux vertus… de la vinaigrette, mais sans employer ses ingrédients au même moment…

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2c/Ikaos/boules523.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.1. Vinaigres

    Depuis des années, je fabrique des vinaigres aux plantes, en variant souvent les compositions. J'en utilise -quand j'y pense- en dernier rinçage, parfois dans l'eau du bain, et j'en emporte en voyage dans les pays chauds pour des usages multiples

    -une recette de vinaigre au rhum avec des ingrédients très méditerranéens ici

    -une autre recette, très odorante. L'ajout de pétales de roses donne vraiment un délicieux parfum. J'ai fait des essais avec de la poudre de rose indienne, résultat décevant pour la couleur et le parfum.

    Vinaigre aux roses et au romarin


    Dans une petite bouteille, glisser des pétales de rose non traités et des brindilles de romarin jusqu'à la remplir. Verser jusqu'au ras du goulot du vinaigre de cidre bio (on peut aussi utiliser un vinaigre de vin vieux, plus puissant).  Fermer la bouteille et l'exposer une dizaine de jours minimum à l'extérieur. (La macération est bien sûr plus rapide en été car la lumière est plus forte). Filtrer. On peut remplacer le romarin par de la sauge. J'utilise des ingrédients séchés, au moins légèrement. De nombreuses variations sont possibles, mais la sauge et le romarin sont des classiques.


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2c/Ikaos/boules523.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.2. Baumes, brume bi-phasée  et huile à  l'ylang ylang pour cheveux secs

    Par ailleurs, mais le lien suffira, j'ai concocté des produits pour cheveux secs autour de l'ylang ylang qui ont ravi leur destinataire; j'ai déjà mis les r
    ecettes sur le blog… et j'en ai refait depuis.


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2c/Ikaos/boules523.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.3. Huile de coco

    Je pratique, en Inde, l'huile de coco appliquée lors d'un long massage du cuir chevelu. On obtient une crinière magnifique… mais il faut trois jours et autant de shampoings pour se débarrasser de l'excès de gras. A réserver donc aux vacances, en s'armant d'une patience égale à la longueur et à l'épaisseur de la chevelure. On peut aussi employer une huile de coco tahitienne, parfumée au monoi.



    20 commentaires
  • Avec tous les baumes que je fabrique à longueur d'année, et que j'utilise pour les pieds et les mains, je pourrais renvoyer à l'article récapitulatif sur les baumes que j'avais fait il  y a quelques mois et basta.

    Juste quelques ajouts - et commentaires- à faire.

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif5/gif_133_14.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.1. Crèmes pour les mains

    En général, je préfère les baumes, plus faciles à transporter et très solides. Mais j'ai deux recettes de crèmes que je garde:

    -la
    crème rose -orange-aloes sur le modèle de celle de Michèle, un peu sophistiquée, très douce.

    -Et la recette de cette crème très simple, d'apparence immaculée, que je trouve presque basique aujourd'hui, mais refaite à plusieurs reprises en raison de ses propriétés anti inflammatoires (dues aux synergies hydrolats-HE) observées par sa destinaire

    crème encens-géranium

    20ml huile noyaux de pèche,
    20ml huile d’olive,
    5g cire émulsifiante,
    10gouttes vit E liquide
    10ml silice,
    15ml hydrolat de carotte
    15ml hydrolat de genièvre
    30ml hydrolat de cassis
    50ml eau distillée
    5ml gel d'aloe cosmétique
    40 gouttes HE geranium bourbon,
    30gouttes  HE carotte semences,
    30gouttes  HE encens
    15 gouttes EPP


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif5/gif_133_14.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.2. Huiles de massage anti-douleurs articulaires (mains ou pieds)

    Je les trouve très efficaces. En cas de douleurs articulaires (les princesses au petit pois ont des soucis quand elles enfilent des souliers de princesse… ) , je me contente de diluer des HE (celles indiquées dans la synergie ci-dessous, à raison de 3 gouttes de chaque), dans de l'huile de millepertuis corsée ou non de macérat huileux de lavande,  dans une petite coupelle, et de me masser avec un peu du mélange. Ça suffit en général pour faire disparaitre la douleur en deux ou trois jours à raison de deux applications par jour (et à condition de remiser les souliers au placard). Sinon, quand j'en prépare pour offrir: ça donne ça par exemple (fortement dosé):
     
    10ml huile de tamanu,
    10ml macérat huileux laurier-matricaire,
     20 gouttes HE petit grain combawa,
    20gouttes  HE eucalyptus citriodora (ou laurier)
    5 gouttes HE menthe poivrée


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif5/gif_133_14.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.3. Baumes mains et surtout pieds

    Mes grands chouchous. Une véritable addiction. Je peux me mettre à faire un baume à 11heures du soir si j'ai passé une mauvaise journée de boulot… ça me lave la tête…Il faut compter un ou deux jours pour que le parfum d'un baume se fasse vraiment. il peut d'ailleurs évoluer au fil du temps. Un baume bien fait dure un an sans problème. J'ajoute toujours un peu d'anti oxydant et d'EPP.

    En ce moment, j'aime bien les fabriquer par paires en variant les HE, un baume calmant pour le soir, un autre plus tonifiant pour le matin.

    Pour le matin
     
    -Je recommande vraiment le
    baume anti jet lag du matin, très efficace pour se secouer les méninges en douceur.

    -J'en ai fait récemment cet autre baume que je destinais au soir en raison de la présence d'agrumes (donc pas d'exposition au soleil) , mais je le trouve si tonifiant que je le réserve au lever. J'en ai profité pour tester ce conseil de Michèle: ajouter de la lecithine dans un baume si la cire d'abeille n'est pas assez fine, ce que j'ai fait dans cette formule.

    Baume vanillé aux agrumes  (avec cire et lecithine)

    65g huile de coco
    22g huile de sésame
    7g huile d'amandons de pruneaux
    8g huile de pastel
    20g macérat huileux de vanille
    17g cire d'abeille en feuilles
    3g lécithine liquide
    10gts anti ox
     2g aloe concentré
    10gtes EPP
    40gtes extrait de vanille
    25gtes extrait CO2 carotte
    20gtes He  orange sanguine
    20gtes HE mandarine
    10 gtes HE petit grain citronnier
    10gtes HE petit grain clémentine
    10gtes HE  encens
    10gtes HE poivre noir

    Pour le soir

    Je me masse les pieds tous les soirs, quelque soit l'heure du coucher et je recommande à tous de le faire; je ne connais pas meilleur remède pour boucler sa journée dans le parfum d'un mélange apaisant. Je me frotte les mains après le massage avec ce qui reste de baume. En raison de leur onctuosité, les cérats sont aussi excessivement agréables.

    Deux formules récentes et calmantes

    Baume de la lune (parfum très doux)

    65g huile de coco
    10g huile de nigelle
    7g macérat huileux de rose
    22g huile de sésame
    8g huile de pastel
    10g macérat huileux de tilleul
    2g macérat huileux de matricaire
    20g cire d'abeille en feuilles
    10 gtes anti ox
    2g aloe concentré

    en gouttes:
    10gtes EPP
    10 gtes extrait co2 camomille matricaire
    15 gtes HE rose bulgare diluée à 5%
    25 gtes He camo mille romaine diluée à 50%
    20 gtes HE lavande altitude
    5 gtes HE géranium
    10 gtes mélange d'huiles essentielles afghanes (Gulestan)

    Baume nuit d’été (parfum très racines)

    46g karité bio du Burkina (très-trop odorant)
    10g beurre d'avocat
    20 g huile de coco
    2g acide stéarique
    5g macérat huileux de roses
    5g huile de sésame
    5g huile de soja
    4g huile de nigelle

    En gouttes
    3gtes élixir all angels
    2gtes élixir mauricien  
    10gtes HE co-distillation vetyver - rose
    10gtes He patchouli
    10gtes HE santal blanc
    5gtes He rose diluée à 5%
    10gtes co-distillation géranium-rose

    Le beurre d'avocat apporte une grande onctuosité.


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif5/gif_133_14.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif5/gif_133_14.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif5/gif_133_14.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.



    29 commentaires
  • En cosmétique maison, (comme dans la vie, si on a un tempérament optimiste… ) on  a toujours l'impression que la dernière recette ou la plus nouvelle réalisation est la meilleure… sinon à quoi ça servirait de se casser la tête à gamberger sur d'autres formules?
     
    Pourtant, quand je me suis amusée à parcourir la rubrique green cosmétique de ce blog et quand j'ai aussi consulté tout ce que j'ai fait, noté consciencieusement depuis plus de trois ans sans forcement publier (avant 2005, si je bricolais déjà un peu, je ne consignais rien), j'ai réalisé effectivement que si je préférais souvent mes réalisations récentes:
    -certains produits n'ont été qu'un "one shot", parce qu'ensuite j'ai trouvé mieux ou parce que ma peau n'en a pas supporté à l'usage
    -quelques recettes, assez "anciennes", continuent de m'inspirer. Et je les refais, avec ou sans variante.
    Voici donc un récapituatif de ce que je garde en cinq étapes, -avec, à l'occasion, des variantes ou des recettes inédites-.

    1. Produits corps
    2. Mains et pieds
    3. Cheveux
    4. Visage
    5. Quelques formules plus thérapeutiques

     Produits corps

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.1. Beurres meringués

    Comme beaucoup de touilleuses maison, j'ai adoré fabriquer des baumes meringue et fouettés à la texture si agréable et parfumés à souhait. C'est Michèle qui avait brillamment lancé la mode sur le forum des plaisirs, (
    recette sur Potions et chaudron). Pourtant  j'ai quasiment  laissé tomber ces crèmes, car elles m'ont desséché la peau à l'usage. Je garde néanmoins une  formule:

    Crème soufflée anti inflammatoire et circulatoire pour les jambes

    8g gel d'aloe
    1g aloe concentré
    40g huile coco
    65g beurre karité
    76g macérat de pétales de rose et de gousses de vanille dans de l'huile d'olive bio
    15g huile de moringa,
    10g huile de chaulmoogra
    11g huile de tamanu
    20 gouttes anti oxydant
    1/2 cuillérée café de glycérine
    20g amidon de riz pharmaceutique
    En gouttes:
    20 gouttes extrait de pépins de pamplemousse
    30 gouttes extraits CO2 cassis
    30 gouttes extrait CO2 de camomille allemande
    30 gouttes extraitCO2 Carotte
    20 gouttes extrait  CO2 calendula
    60gouttes  HE cyprès (cupressus sempervirens)
    8 gouttes  HE poivre noir
    (226g de produit environ).

    Utiliser la méthode des crèmes meringue, que je mets simplement en
    lien car elle a été expliquée un peu partout.


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.2. Fondants poudrés

    C'est Réo qui avait lancé l'idée excitante de ces
    fondants que l'on passe sous la douche sur peau mouillée et qui, au contact de l'eau, se transforment en lait en laissant l'épiderme tout doux. Son ingrédient magique: la cire émusifiante. Très vite, en raison de mon penchant personnel pour les textures poudrées et de mon peu d'attirance pour cet ingrédient (chacun ses manies… ), j'ai cherché d'autres combinaisons jusqu'à obtenir cette formule que j'ai refaite une douzaine de fois au moins, car j'offre souvent des fondants.



    Formule de base pour 4 à 6 fondants poudrés de la taille d'une petite savonnette

    75g beurre de cacao,
    15g beurre de karité
    45g argile blanche
    66g amidon de riz pharmaceutique
    9g bicarbonate de soude
    20 gouttes d'extrait de pépins de pamplemousse
    + huiles essentielles et/ou extraits CO2.

    Avec trois associations pour les parfumer:

    -50 gouttes d'huile essentielle de lavande vraie ou matherone+20 gouttes d'extrait de vanille+10 gouttes d'huile essentielle de muscade.

    -50gtes He lavande vraie ou matherone +20 gouttes extrait CO2 calendula+ 10 gouttes HE orange sanguine (plutôt pour l'hiver, en raison de la présence d'HE d'orange, photosensibilisante. Même si on rince, je reste prudente).

    -50 gouttes HE lavande officinale+ 20gouttes  HE camomille du cap

    Doser les poudres dans un saladier en inox ou en pyrex, peser et couper les beurres en morceaux pour faciliter leur fonte. Mettre le tout au bain marie. Touiller d’abord avec une baguette (c’est plus facile) puis avec une spatule en silicone. Le mélange s'amalgame lentement. On obtient au bout d'un moment-de pas être pressée, compter au moins 10mn- une belle matière très crémeuse. Laisser un peu refroidir, ajouter les huiles essentielles, verser dans un moule en silicone (j'utilise des moules à gateau) en s’aidant de la spatule.  Poser délicatement le moule sur un plateau pour le transporter jusqu'au frigo, ce qui évite les catastrophes. Laisser au fais jusqu'à la prise (une heure à peine), puis démouler. Je laisse sécher à l'air libre au moins une semaine (voire deux) avant d'offrir; Et je recommande de laisser sécher les fondants entre chaque emploi. C'est super pour les vacances ou quand on n'a jamais le temps de se crèmer la peau.

    J'ai d'autres expérimentations en cours en incorporant de la crème de coco (creamed coconut).


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.3. Gels

    J'apprécie beaucoup les gels pour leur légèreté, surtout en été, même s'ils sont assez peu hydratants.  J'indique en lien  les deux formules que j'ai déjà données sur ce blog et que j'aime beaucoup.

    -gelée  pailletée pour le corps rose-encens-chocolat

    -
    gel pour les jambes menthe-mastic


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. 4. Laits pour le corps


    J'en fabrique à tour de bras. Mes trois préférés:

    -
    lait pour le corps très réparateur aux quatre hydrolats (variation sur une formule de Michèle)

    -lait aux agrumes

    -
    lait au gel d'aloes, mon chouchou du moment que je ne cesse de décliner. Il est sans cire émulsifiante, mais tient très bien  et j'aime énormément son toucher comme son efficacité. Deux de mes variations récentes:

    Lait des rois mages à la myrrhe à l'encens et à l'aloes

    170g gel d'aloe à boire
    4g de subsitut végétal de lanoline

    52g huile coco
    10g acide stéarique
    4g cire abeille
    10gtes anti ox

    30g huile de sésame
    5g huile d'andiroba,
    10g huile de calophylle
    10g huile d'amandons pruneaux
    4g macérat huileux de tilleul
    8g huile d'aguaje
    5g huile colorée au rocou
    15g soothex (anti inflammatoire, exait d'encens)
    4g silk gel

    30 gouttes extrait pépins de pamplemousse
    50gtes He  ylang ylang
    5gtes He rose de Bulgarie diluée (à 5%)
    10gtes He patchouli
    10gtes elixir de chrysoprase
    5gtes extrait CO2 carotte
    10gtes He nard
    10gtes He myrrhe
    15gtes HE santal blanc
    3gtes He girofle.

    préparé  en quantité à l'occasion d'une rencontre savonnesque avec des
    filles de toutes les couleurs

    Lait au cupuaçu et à l'andiroba

    85g gel d'aloe à boire
    une cuilérée à café de substitut de lanoline (difficile à peser, en raison de sa viscosité)
    27g huile de coco
    2g acide stéarique
    3g beurre de cupuaçu
    2g cire abeille en feuilles
    5gtes anti oxydant
    30g huile de sésame
    10g huile d'andiroba
    10g macérat huileux de rose
    5g huile d'aguaje
    5g huile d'amandons de pruneaux
    15gtes EPP
    7g soothex
    2g silk gel

    30gtes HE de rose bulgare diluée à 5%
    20gtes HE encens (boswellia sacra)
    3 gtes He rose  (damascena indienne)
    5gtes absolue de rose (damascena)
    10gtes HE myrrhe
    5gtes elixir calling all angels
    10gtes extrait CO2 cassis
    30gtes mélange d'extraits CO2 (argousier-rose musquée-souci)


    Le plus fluide de la série car j'ai diminué au minimum la quantité d'acide stéarique pour introduire du cupuaçu aux vertus émulsifantes et réparatrices. Dans cette formule, j'ai corsé la quantité d'huile d'andiroba, très anti inflammatoire. Mais 10g, c'est limite en raison de la puissance de son odeur. La prochaine fois, je réduis la dose.

    Pour le mode d'emploi: Si on utilise du gel d'aloes cosmétique, plus visqueux que le gel à boire, l'émulsion prend les yeux fermés. Si on utilise le gel à boire, bien plus fluide, le point capital est de laisser refroidir la phase huileuse  (sans qu'elle ne fige cependant) avant de l'incorporer au mixer à la phase aqueuse (froide), sinon, ça a du mal à demarrer. Si ça ne prend pas tout de suite, passer un peu au fouet à main ou à capuccino, laisser reposer,  et poursuivre à nouveau avec le mixer. Ça prend alors magnifiquement.


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin04.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.5. Déodorant

    Même si j'utilise désormais le
    système grattounette pour les aisselles, j'emporte toujours un peu de ce déodorant maison en voyage, au cas où et comme je trouve son odeur délicieuse, je peux aussi l'utiliser en parfum…


    Déo patchouli-vetyver-santal

    (version améliorée de ce
    déo)

    l50ml hydrolat de rose
    50ml hydrolat de menthe poivrée

    160 gouttes de Solubol
    15 gouttes HE santal (santalum album)
    10 gouttes HE patchouli
    5 gouttes HE petit grain citronnier
    8 gouttes HE vetyver

    Diluer les huiles essentielles dans le solubol. On obtient un liquide lacté très odorant à verser dans le mélange d'hydrolats. Conditionner en vaporisateur.

    edit: j'avais oublié le cérat pour le buste 
    rose-paquerette que je trouve si agréable à utiliser…

    22 commentaires


  • Pour changer un peu des brumes de maison j'ai préparé, pour offrir en compagnie d'un diffuseur électrique, quatre mélanges d'huiles essentielles à utiliser selon son humeur.

    Je donne ici la liste des composants en mettant en premier -comme dans une INCI - les He présentes à plus forte dose, mais sans indiquer le nombre de gouttes, car j'ai fait ces assemblages "au nez"… ou plutôt aux narines, approchant d'une narine le mélange en train de se faire et de l'autre l'HE que je voulais ajouter, pour déterminer si ça collait, puis en rectifiant eventuellement. Travail de longue haleine ou plutôt de longs reniflages… Deux mélanges sont  présentés en flacons de 10ml, avec 7 à 8 HE chacun, deux en flacons de 5ml avec 4HE chacun.

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini02.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Comment ai-je sélectionné les huiles essentielles?

    -J'ai d'abord cherché ce qui se faisait (voir les liens à la fin de l'article)

    -j'ai regardé dans mes compositions personnelles les associations qui fonctionnent  bien: agrumes-patchouli, lavande-muscade, encens-petit grain citronnier. J'ai éliminé l'ylang ylang que j'aime beaucoup mais je n'étais pas sûre qu'il plaise au destinataire.

    -j'ai mis des agrumes dans toutes les formules pour les notes de tête, et parce qu'ils sont très agréables en diffusion et bien tolérés.

    -j'ai imaginé des parfums relativement "familiers" pour donner une sensation de confort olfactif 

    -j'ai un peu tenu compte des propriétés énergétiques des He mais sans y passer des heures, car je cherchais d'abord des harmonies olfactives.

    -j'ai aussi veillé, dans chaque formule, à avoir au moins une He qui "enracine" (sauge sclarée, patchouli, cèdre, muscade). Sauge sclarée et muscade sont classées comme notes de cœur dans les compositions parfumées mais je ne voulais pas trop alourdir mes mélanges qui sont à diffuser.

    J'ai préparé ces cocktails quelques jours avant de les offrir car les parfums ne se font pas tout de suite. Ils passent d'une sorte d'odeur en strates à une senteur fondue plus harmonieuse.

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini02.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.  En 10ml

    Thyms* (avec une note menthe douce)
    tonifiant désinfectant


    HE: cajeput, menthe douce, thym linalol, thym citron, citron, pamplemousse, sauge sclarée.


    Agrumes  (avec une note patchouli)
    Gaieté


    HE: citron, pamplemousse, bergamote, orange sanguine, mandarine, girofle*, patchouli, basilic sacré



    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini02.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.  En 5ml:

    Lavandes (équilibré)
    Paix


    HE: lavande matherone, lavandin super, pamplemousse, muscade


    Encens (complexe, malgré le peu d'ingrédients)
    Spiritualité


    HE: encens (boswellia carterii), cèdre de l’Atlas, petit grain citronnier, pruche

    *Attention au choix des variétés de thyms. Privilégier les variétés "douces". Utiliser la girofle à dose mini.


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini02.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Liens:  où trouver de jolies formules toutes prètes?

    3 mélanges au Gattilier
    ici

    13 compositions chez Florame
    ici

    4 cocktails au Jardin des Nielles et des senteurs
    ici

    … et plus de 80 propositions chez Myrtea, classées en cinq catégories: 
    ici, à la rubrique "synergies aromatiques".

    On peut bien sûr se contenter d'une seule huile essentielle (j'apprécie beaucoup le sapin géant en hiver)… mais pour faire un cadeau, je voulais quelque chose de plus sophistiqué.

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini02.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Recommandations importantes

    -On diffuse 10mn en continu, pas plus. Trois ou quatre fois par jour suffisent.

    -On veille à ne pas choisir des huiles problématiques. Pas d'eucalyptus globulus tout seul (acceptable à la rigueur en mélange. Mieux vaut privilégier d'autres eucalyptus), attention à la cannelle, à la menthe poivrée, aux huiles essentielles riches en phénols, à celles qui sont neurotoxiques.

    -Eviter la diffusion en présence de chats, qui n'aiment pas ça: voir l'article de Raffa 
    ici

    -Recommandations et  indications sur les huiles à diffuser avec plus ou moins de modération: ici

    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini02.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Et au risque de répéter: pas de diffusion quand on est enceinte, qu'on allaite, près de nouveaux nés, prudence avec les asthmatiques et les allergiques.



    20 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires