•  

     

     


     

     

     

    http://mamidoo.free.fr/html/gifs/fetes/noel/sapins/sapin_05.gif        … jusqu'au 4 février 

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • J'ai voulu tester dans un savon une huile au labdanum récemment préparée.

     

    J'ai adopté la technique du wusulan présentée ici: faire macérer de la résine dans un peu d'alcool, évaporer l'alcool (facile avec les radiateurs allumés en hiver) recouvrir d'huile et laisser macérer au chaud. Le résultat: une huile très parfumée.

     

    J'ai décidé de tester sans ajout d'HE avec juste un peu de poudre de myrrhe censée faciliter la fixation des parfums.

     

    Je poursuis ma nouvelle série coco surgraissé à 20%. J'ai complété le coco avec de l'huile d'arachide raffinée pour obtenir une teinte claire. Ce mélange, l'un de mes préférés, donne une mousse très fine pour un savon très doux.

     

     

    Savon myrrhe labdanum

     

    240g huile de coco

    60g  huile d'arachide raffinée

    1 cuil à café argile blanche

    ½ cuil à café poudre de myrrhe

    ½ cuil à café CO2 romarin (anti oxydant)

    2 gelules toco 500 (vitamine E anti oxydante)

     

    110 eau déminéralisée

    soude pour un surgraissage à 20


    à la trace: 2,5 cuil à café d'huile d’olive au labdanum (pour 300g d'huiles)

    Mica nacré

     

     

    P1240018.jpgLes minuscules points sombres sont du labdanum

     

     

    Pour décorer, j'ai placé un petit bouton ancien au milieu de chaque moule marguerite. Je les avais maintenus avec une baguette lors du versage de la pâte à savon, mais certains ont bougé. 

     

    Verdict odorant: parfum très doux, mais vraiment très discret… Peut être faudrait-il augmenter la dose d'huile parfumée, qui l'était vraiment pourtant.

     

    A défaut d'embaumer, j'espère que ces savons auront des vertus réparatrices en raison de la présence du labdanum et de la myrrhe, cicatrisants.


    22 commentaires
  • Je n'avais pas encore testé le jus de carotte dans un savon… J'ai essayé de deux manières assez proches. Une fois en l'utilisant pour diluer (en partie) la soude. Seconde version: en l'ajoutant aux huiles.

     

     

    J'en ai profité pour faire d'autres tests. J'ai offert à Noël "mes recettes de savon" de Melinda Coss. Je l'ai vite parcouru avant de faire le paquet et j'ai découvert que pour obtenir un  parfum plus tenace, elle conseillait d'ajouter des végétaux, des poudres, enfin quelque chose dans le mélange d'HE qui pouvait donc imbiber une texture et conserver mieux l'odeur. Ce que j'ai pratiqué ici.

     

    J'ai choisi la même formule et le même genre de moule pour pouvoir faire des comparaisons.

     

    Pour les deux versions, c'et un coco surgraissé à 20%, complété avec beurre de cacao et arachide, une formule que j'aime beaucoup

     

     

     Savon 1 carotte-litsée

     

    Huiles

    480g coco

    60g beurre de cacao

    60g arachide raffinée

    4 gelules vit toco 500

     

    soude pour un surgraissage à  20%


    eau: 220g dont 95g de jus de carotte bio en glaçons mous

    mélange à 40°

     

    parfum (HE)

    2,5g sauge sclarée

    7g cannelle écorce

    3g carvi 

    18g litsée citronnée

     1g extrait CO2 romarin 

     

    P1240004La qualité de la photo est moyenne, comme la lumière à Paris en  ce moment…

     

    J'ai versé dans ce mélange un peu de pétales de souci (Altaïr), coupés fin aux ciseaux.

     

    J'ai aussi préparé des petits morceaux de savon que j'ai enrobés d’1 cuil à café d’argile blanche pour les introduire dans les 2/3  de la pate que j'ai versée en premier dans le moule. Ce qui m'a donné l'idée de l'argile, c'est la techique pour bien répartir les raisins dans un cake: mieux vaut les fariner avant…

     

    J'ai ensuite tamisé une fine couche de poudre cacao bio 


     Puis le dernier tiers de la pate a été mélangé à une pointe d'ocre rose d’Italie à peine diluée avant d'être versé.

     

     

    Le savon a traversé une incroyable phase de gel qui l'a foncé, puis il s'est un peu éclairci par la suite. Je le trouve assez esthétique et le parfum de litsée est boosté par le reste des He sans que l'on devine exactement par quoi.


     

    Savon 2 carotte -cananga

     

    Huiles

    480g coco

    60g cacao

    60g arachide

    4 gelules toco 500

     

    Soude pour un surgraissage à 20

    150g eau

     

    72g jus de carotte bio tièdi, mélangé  avec les huiles

     

    parfum (HE)

    7g cannelle écorce

    10g amyris

    2g sauge sclarée

    12g cananga

    Le tout saupoudré de 1g de poudre de gingembre bio

     

    P1240011.jpg

     

    J'ai disposé au fond du moule de fines bandes de savon clair découpées au couteau cannelé (d'où les zig zag sur la photo) et versé la pate par dessus à la trace assez ferme, ce qui n'a pas empéché les bandes de bouger ou de tomber.…

     

    J'ai enfin saupoudré le haut de gingembre en poudre.

     

    Comme dans la première série, j'ai également eu une belle phase de gel qui a foncé la pâte. Pour l'instant, c'est la cannelle qui domine les autres parfums. 


    Au final, le second savon paraît quand même un peu plus clair. Mais plus jeune que le premier, il peut continuer à foncer… A voir.

     

    Les deux savons sont comme mouchetés en raison de l'ajout de poudres.


    20 commentaires
  • Après avoir découvert la très belle translucidité d'un baume réalisé par Michèle ici, j'ai voulu très vite tester.

     

    J'ai obtenu au final un baume incroyablement réparateur… mais, hélàs, pas translucide du tout.

    Je le teste sur les lèvres, mais aussi sur les mains le soir, il fait peau de bébé.

     

      J'ai décidé d'incorporer 8% de substitut de lanoline, espérant augmenter l'apparence translucide qui me plaisait tant. Je n'avais sous la main que du substitut de lanoline (AZ:  INCI:  Oleic/Linoleic/Linolenic polyglycerides) et non de l'hydranol (mélange de polyglycérides indique Huiles et sens); qui me semblent pourtant similaires. Le choix des huiles est-il en cause? Je ne sais pas.

     

    J'ai choisi de faire un baume peu dosé en HE, pour pouvoir l'appliquer partout, visage ou  lèvres inclus. Je pense l'utiliser notamment pour combattre la sécheresse de l'air (et donc de la peau) en avion.

    J'ai sélectionné des huiles réparatrices, dont un macérat maison de lys très efficace.

     

    Baume  très réparateur à la lanoline (en g ou en%)

     

    70,5 huiles

    4 squalane végétal

    2 argan

    1 argousier

    39 macérat maison de lys, cantuta (un lys péruvien)  et de rose sur olive bio

    reste en jojoba bio


     14g cire d'abeille en feuilles (Bilby, qui ne semble pas en proposer en ce moment, pas plus qu'Aromantic)


    5 beurre d’allanblackia (un cadeau de Michèle)


    8 substitut de  lanoline AZ


    2 vit E


    Deuxième phase: 0,5 HE, EPP et CO2: en gtes

    4 HE géranium

    1 He ciste

    4 CO2 camomille matricaire

    3 CO2 calendula

    3EPP

    2 gtes elixir d'hématite

     

    Tout faire fondre ensemble au bain marie, sauf la deuxième phase à incorporer après léger refroidissement (quand ça commence à peine à figer sur les parois) en touillant vivement. Couler en pots.

     

     

    P1230998.jpgA gauche, on peut distinguer la conistance crémeuse du baume

     

    C'est un baume jaune (à cause du calendula et de l'argousier), crémeux, avec un parfum des plus discrets. Très efficace… mais pas translucide…    


    26 commentaires
  • … Un domaine où il y a toujours à apprendre.

     

     

    P1230222.jpgLe stand de Lavandes et compagnie au salon Marjolaine. Merveilleux produits

     

     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gif teintures d'agrumes


    Elles sont très gratifiantes à faire à condition de garder le nez dessus.

     

    Je pèle les argrumes avec un … pèle tomate, instrument fabuleux qui permet de laisser le blanc du zeste sur le fruit et de ne prélever que la peau, le parfum extrait sera ensuite bien plus fin. Ensuite, immersion dans l'alcool. Selon le fruit et la température extérieure, on peut obtenir une teinture très parfumée en 24h à peine; bien veiller au grain car après la plénitude, l'odeur dégringole. Il faut donc filtrer dès qu'on aime ce qu'on sent, ce qui est valable pour toutes les teintures. Si je n'obtiens pas grand chose, je filtre et je rajoute un nouvel ingrédient. Ce sont des bases merveilleuses pour les parfums ou les brumes corporelles.

     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gifBooster une teinture pas assez odorante


    Tricher et rajouter 1 goutte (pas plus) d'HE ou d'absolue dans la teinture: soutenu par le fond, le parfum explose;  j'ai tenté avec la racine d'angelique et la rose.

     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gif Faciliter la macération


    Penser à écraser les ingrédients (pas trop fin quand même pour limiter les dépots au filtrage) avant macération, j'utilise un petit mortier en acier.

     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gifFabriquer un parfum "à l'africaine'"

     

    (Recette du wusulan maison ici) en faisant macérer les ingrédients, dont pas mal de résines et de bois, dans  l'alcool puis dans l'huile. j'en ai remis en chantier.

     

     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gifCouper les alcools avec des hydrolats quand on prépare une teinture, ou un HG


    J'ai généralisé la pratique, mais je me suis recentrée sur peu d'hydrolats: surtout rose et fleurs d'orangers. Je trouve que le reste fonctionne moins bien pour l'harmonie finale.J'ai même préparé unHG cacao cru/rose très décadent.

     

     

    * De même, pour les parfums, utiliser des teintures pour diluer, ce qui nuance le résultat. Voir quelques exemples ci-dessous, notamment avec les brumes parfumées.A condition d'avoirde l'alcool pas trop cher, les teintures sont bon marché à fabriquer et sont des bonnes bases. Je trouve par ailleurs qu'elles possèdent une force énergétique spécifique.


     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gifTester une formule dans un baume, ou dans une huile de parfum plus simple

     

    … ce qui permet de  peaufiner par la suite.

     

    Un exemple:


    L'huile de parfum rose-osmanthus


    Compléter à 10ml  avec de l'huile de jojoba:


    9 gtes absolue de rose

    3 gtes  osmanthus absolue

    2 gtes girofle

    1 gte absolue lotus blanc

    3 gte néroli


    Pour le parfum, j'ai gardé cette structure de base, et complété avec teintures, hydrolats et hydro-glycérinés parfumés.

     

    Le parfum rose osmanthus


    45 absolue de rose

    15 absolue osmanthus

    10 girofle

    5 absolue lotus banc

    15 néroli

     

    5 HG osmanthus (grâce à des fleurs séchées d'osmanthus offerte par Chabou, un grand merci)

    2 ricinion

     

    5 elixir rose Elixalp

    5 teinture de rose

    5 teinture yuzu

    7 teinture cédrat

    5 teinture jasmin 2011

    40 eau de rose

    23 eau de fleurs d’oranger

    3 EPP

    2 elixir delph 

     

     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gif Des accords que j'aime bien, fignolés en 2011

     

    -Vanille-angélique préparé en 201O (ici) a été re-décliné en 2011 dans une huile de parfum :


    Compléter à 10ml avec de l'huile de jojoba

    8 gtes  ambre (ananda apothecary)

    5 gtes jasmin sambac

    2 gtes vanille CO2

    3 gtes racine d'angélique

     

    -accord pour le baume nuits étoilées ici

     

    -le mélange reveil matin/ et de travail  (voir ici) que j'ai légèrement modifié en ajoutant  du romarin, très bon pour l'éveil et en nuançant les agrumes

     

    Baume 2011 réveil matin et de travail


     

    37 huile jojoba pamplemousse (puressentiels)

    23 huile au thé parfumé

    5 huile d'olive au thym grec

    0,5 seve de bambou

    10 céralan maison

    3 cetyl palmitate

    10 beurre de chanvre maison

     

    2 gtes Epp

    1gte  elixir delph

    2 gtes elixir citronnier

     

    10 teinture de yuzu

     

    18gtes He romarin de Corse

    34 gtes HE citron

    22 gtes HE lavande sauvage

    14 gtes HE thym géraniol-linalol

    6 gtes HE petit grain citron

    12 gtes HE lime

    14gtes HE  tulsi


    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gif Et trois formules de lotions parfumées destinées à divers usages

     

     

    J'y ajoute des elixirs floraux choisis pour leurs propriétés énergétiques.L'objectif: que ça soigne ou réconforte tout en parfumant.

     

     *A vaporiser sur un mouchoir et renifler quand on a la crève ou vaporiser autour de soi; j'aime beaucoup son parfum

     

    Lotion apaisante anti crève

     

    Alcool à 90 66

    hydrolat lavande 26

    Hydrolat geranium 4

    EP P3gtes

     elixir calling all angels 10gtes

    HE 4% en gouttes:

    Lavande 30

    Eucalyptus radiata 20

    Niaouli 15

    Encens 10

    Romarin corse 10

    Sapin géant 10

    Menthe poivrée 6

    Gaultherie 5

     genevrier 10

    Girofle 2

     

    *Pour "nettoyer" l'atmosphère , énergétiquement parlant

     

    brume de nettoyage

     

    Teinture de Citron 14

    Teinture de Fleurs de pecher 3

    Teinture de Yuzu 11

    Teinture de Menthe 11

    Teinture d’angelique 5

    10gtes elixir de citron

    10gtes elixir de pin

     

     

      * et une brume anti spleen/anti fatigue

     

    (une variante déjà publiée ici)

     


    2gtes HE rose turque bio

    4ges rose indienne bio

    6gtes  HE neroli bio

    6gtes jasmin biodynamie

    2gtes romarin de corse bio

    1gte cataire

     

    2g ricinion


     4gtes elixir calling all angels

     

    1g elixir rescue

    1g elixir de charme

    3ges elixir delph

     

    10 teinture jasmin

    4g teinture fleurs de pecher

    10g  elixir rose elixalp

    20 teinture de  rose à l’absolue de rose

    4g  teinture de lime

    2g teinture d’osha avec hydrolat de rose

    3g teinture de menthe poivrée

     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gifhttp://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gif

     


     

     


    30 commentaires
  •  

    Faire un bilan est un exercice parfois contraignant: on s'oblige à regarder en arrière… L'avantage: on se persuade qu'on a (un peu) progressé…


     

    Il ne suffit pas de découvrir un nouvel ingrédient ou une matière première inédite, encore faut-il l'apprivoiser…

     

    1. végétaux

     

    *En 2011, j'ai plus que sympathisé avec le ciste.

     

    Comme l'an dernier, j'en avais cueilli en Grèce avant de le transformer en teinture. Ayant constaté son incroyable pouvoir cicatrisant alors que je le préparais, j'ai testé la teinture -et non l'HE- dans un baume: Banco! Comme je n'avais pas une grande quantité de teinture de ciste sous la main, j'ai décidé de la couper avec de la teinture de labdanum faite à partir de la résine extraite du ciste (je n'ai pas testé à partir de l'absolue) re-banco! J'ai obtenu un baume qui cicatrise à la vitesse de l'éclair; j'en ai donc fait, refait, re-refait, etc.  et offert. Le baume renferme aussi (sauf une série) une macération huileuse au lys, particulièrement efficace. AZ en propose, mais ayant réussi à dégotter des fleurs de lys séchées ici (ce ne fut pas une mince affaire d'en trouver… ) je préfère la mienne, qui me semble plus concentrée.


    *J'ai continué à apprivoiser la rose:


    -grâce à une teinture spagirique particulièrement odorante (et efficace) de rose de Provins d'Elixalp. Spagirique signifie qu'on a incorporé le totum de la plante jusqu'à ses cendres calcinées, comme dans une préparation alchimique.


    -grâce à un voyage en Turquie où j'ai appris que les absolues de rose, fragiles, se conservaient mieux au froid.

     

    *J'ai trouvé pour l'aloes une forme galénique très pratique:

     

    -le jus bio en ampoule, sans conservateur. Il est particulièrement apaisant; si on veut l'utiliser pur, il suffit d'ajouter un conservateur pour préparer un mélange qui se garde. Mon cocktail favori (dont j'avais déjà donné une première version ici) qui calme les démangeaisons, les petites plaques d'eczema, etc. Son avantage premier: il n'est pas gras, pas de risque de macération:


    mélange calmant anti démangeaisons

    2 ampoules jus d'aloes bio (30g)

    1gte elixir d'hematite

    8gtes CO2 camomille matricaire

    6gtes HE ciste

    14X4 gtes solubol

    3gtes Epp

    3gtes geogard

     

     

    -le karité nilotica

     

    Employé avec des HE trop rares pour en perdre un atome, il permet de réaliser des baumes précieux en one pot, complètement à froid. C'est ici

    je redonne la formule générale, très utile:

     

    81% de karité nilotica

    5% d'IPP (à défaut une huile fine comme la coco fractionnée)

    1,5 % d'HE (et jusqu'à 5% au moins pour un baume thérapeutique en diminuant la quantité d'huile d'autant)

    12,5% huile ou macérat huileux

     

    -et le cacao,


    testé dans du chocolat blanc utilisé comme un beurre, sous la forme de cacao cru, etc;

     

    P1230214.jpgDes yuzus (un précieux cadeau venu de là… ) dans la baignoire…pour barboter dans le parfum des agrumes


     

    Ce que j'ai déjà testé mais dont je n'ai pas parlé sur le blog en 2011

     

    -la réglisse: son extrait est un agent anti-tâches que l'on trouve dans de nombreuses formules. Je teste dans ma crème de jour, et ça me semble pas mal du tout. Ce que j'utilise:  extrait stabilisé dans de la glycérine d'origine végétale (Phytostandard).

     

    -le citron, en elixir (laboratoire Deva) pour nettoyer (les mauvaises ondes, la fatigue, etc) clarifier; impeccable. 

     

    2 Les produits de la ruche

     

    Ils restent mes chouchous. J'ai utilisé la gelée royale dans les sérums avec grande satisfation, fabriqué des plaquettes de cire odorantes à suspendre avec de la cire d'abeille blanche, mis du miel dans des baumes à lèvres, utilisé des élixirs de la ruche (Ballot Flurin) etc

     

    Je trouve l'association gelée royale-ciste particulièrement tonifiante pour la peau.

     

    Un sérum que je n'avais pas posté, pourtant l'un de mes préférés de la série 2011 avec du ciste en hydrolat, teinture et HE

     

    Pour environ 60g

     

    1g gelée royale lyophilisée diluée dans 12g d’eau

    7 jus d’aloe

    6 quinton

    5 hydrolat de ciste

    5 hydrolat menthe poivrée

    3 hydrolat de chanvre

    2 teinture de ciste maison

    1 teinture jasmin maison

    15gtes elixir saphir

    2gtes elixir sueur de ciel (ballot Flurin)

    15gtes hyalomuco

    2g hydratant miel

    3g relax rides

    Amigel saupoudré

     IPP 1

    Bisabolol 1,5

    Squalane 4

    macérat huile d'olive au thym grec 1

    huile de tomate 1

    huile de concombre 1

    CO2 grenade 0,5

    CO2 carotte O,5

    Qqqs gtes HG hibiscus

    HE ciste 1gte

    Jasmin bio 1gte

    Rose geranium 1gte

    Geogard 16gtes

    Simulgel 2

     

    P1230864.jpgPetits romarins taillés en arbres de Noël, New York dec 2011 Whole foods market

     

    -Ce que j'ai testé et adopté mais dont je n'ai parlé sur le blog en 2011

     

    -le miel à la gelée royale (Ballot flurin) un mélange très efficace pour se requinquer en cure de 3 semaines à raison d'une cuillérée à café à faire fondre sous la langue à jeun le matin, et merveilleux en masque (à faire l'avant-veille du jour où l'on veut paraitre plus jeune de… disons X ans!)

     

    -le miel dans un bain: une grosse cuillérée à soupe suffit à faire la peau très douce

     

    3. Pierres et minéraux

     

    -J'ai appris à faire de l'ocre, en pilant, tamisant, lavant, filtrant… ici

     

    -j'ai utilisé du charbon activé à raison de 1% dans les baumes pour leur donner un magnifique ton noir… qui ne tache pas voir ici


    -j'ai découvert l'elixir d'hématite que j'ajoute comme cicatrisant dans les préparations cosmétiques, je trouve que ça marhe mieux avec que sans.

     

    Je n'en ai pas encore parlé mais j'ai déjà testé

     

    … et j'y reviendrai sans doute plus longuement:

     

    la shungite, aux propriétés très particulières, découverte dans une nouvelle boutique consacrée aux pierres (avec des heures d'ouverture hélàs très restreintes) et tenue par une Italienne qui a du caractère .

    La spécificité géologique de la shungite: c'est un carbone né de sédimentations de plancton, avec une structure atomique en forme de "ballon de foot".  

    J'ai testé et préparé de l'eau de shungite, pour une lotion que j'utilise le matin et qui  fait le teint  bien net:


    50% eau d'or (Catalyons)

    50% eau de shungite maison

    EPP

     

    4 Emulsifiants et co-émulsifiants maison

     

    -Sur les blogs, 2011 a été l'année des émulsifiants faits maison, je me suis contentée de  suivre la tendance pour faire

     

    -du céralan maison, qui marche vraiment bien dans les baumes, je ne cesse d'en fabriquer… 

     

    -du beurre de chanvre et d'avocat maison grâce à des beurres offerts par Moune et qui m'avaient enchantée; je me permets de remettre sa formule: 

     

     Beurre de chanvre maison

     58g acide stéarique

    25g alcool cetylique

    166g huile de chanvre (c'est à dire le double du mélange acide stéarique+acool cetylique)

    3 gelules vit E

     

     Faire fondre alcool+acide,

     

    ajouter vit E dans huile,

    verser huile dans mélange fondu

    touiller vivement

    mettre en pot

     

     

    5 Et le reste

     

    -L'emu L que j'apprécie tant pour faire des laits fluides corporels, voir ici pour quelques exemples  

     

    - la lysolécithine couplée à de la cire saponifiée (un cadeau de Christine) pour faire des laits très agréables. Mlk, voici la formule du lait que tu avais bien aimé: 


    Lait néroli-rose (300g)

     

    1.

    9g cire saponifiée Christine

    30g huile jojoba

    24 huile sésame desodorisée

     

    2.

    3 teinture à la rose de Provins Elixalp

    87 eau de glacier

    38 eau de rose marocaine

    12g silicium

    30HG:

    4 HG violette

    11yuzu

    15 fleurs d’oranger

    1g xanthane

     

    3

    1g elixir d’hématite

    2,1g xanthane

     

    4.

    7 huile de massage au lotus Kneipp

    4 macérat chevrefeuille/tournesol Irène

    10 dicapranol

    9 lysolecithine

     

    1g HE géranium heliocosm

    1g absolue de rose bio

    2g néroli bio

    un peu de girofle

     

    -et surtout la xanthane pour confectionner des gelées vinaigrées très pratiques, qu'elles soient pour les cheveux ou anti-inflammatoires… 

     

    Une recette de gelée anti-inflammatoire qui vient de bien me servir sur la main:

     

     14g jus d’aloes

    16g hydrolat helichryse

    10g hydrolat menthe poivrée

    6  à 7g teintures: 2g consoude, 3g mastic, 2g achillée pour diluer  5gtes HE helichryse

     

    5gtes elixir ailes d’abeilles (Ballot Flurin)

    5gtes elixir calling all angels

    15 gtes elixir d'hematite

    36g vinaigre anti inflammatoire

    15 g vinaigre à la rose (Irène)

    16gtes geogard

    2g xanthane

     

    La suite au prochain numéro…

     



    42 commentaires
  • Une recette d'hiver en raison du choix des produits. Elle est minimaliste, -quatre ingrédients seulement-, et gourmande.

     

    La poire


    Un fruit séduisant par son grain comme par la complexité de son parfum. En diététique chinoise, la poire est considérée comme bénéfique pour le système respiratoire (un plus en hiver). Cuite, elle est tenue pour humidifiante, apte à apaiser les sensations de sécheresse dans le corps.

     

    La vanille

     

    Outre son délicieux parfum, elle est décrite la fois comme tonique et anti stress.

     

    Le vin liquoreux

     

    J'ai eu la chance d'avoir sous la main un Monbazillac (2007, Château Luzeau) complexe à souhait. On peut utiliser aussi un Jurançon doux, un Alsace vendanges tardives (je n'ose pas dire un Sauternes, ce serait du sybaritisme absolu…) ou à défaut un muscat Baumes de Venise. Le grand avantage: point n'est besoin de sucrer et la poire se marie merveilleusement avec les notes de fruits confits souvent légèrement fleuries de ce type de vin, surtout s'il est bon!

    L'été, on peut préparer des pêches jaunes de cette manière.

     

    Les fleurs de monarde didyme

     

     

    P1230986.jpg

     

    Les fleurs d'un rouge incroyable de cette labiée sont magnifiques séchées; j'en ai toujours de réserve tant je les trouve belles. Les miennes viennent de chez Michel Thouzery, un producteur de Simples installé en Ariège. Je les utilise en infusion contre la toux car c''est une plante anti bactérienne qui agit bien sur la sphère respiratoire.   

    Alors que la monarde fistuleuse a un parfum proche du thym, je trouve que celui de la didyme s'apparente un peu au safran. Dans l'article très intéressant d'un blog canadien ici, l'auteur le compare à la bergamote. La monarde didyme est originaire d'Amérique du Nord. 


    J'ai décidé d'ajouter une pincée de ces fleurs autant pour la teinte d'un orangé délicat donné au jus de cuisson que pour leurs propriétés médicinales.


     

    P1230983.jpg


     

    La recette, simplissime

     

    Peler des poires (j'ai trouvé des Conférence, d'autres variétés font l'affaire, à condition  qu'elles soient un peu fondantes).

     

    Les recouvrir de Monbazillac,

     

    Ajouter la vanille ouverte (pour trois poires coupées en deux, j'ai compté un bâton et demi de vanille).

     

    Faire cuire à feux vif mais pas trop et à découvert.

    Les poires sont cuites quand leur chair devient légèrement translucide et qu'un couteau pointu les traverse facilement (ici un quart d'heure environ)

     

     Ajouter une pincée de fleurs de monarde didyme séchées en fin de cuisson des poires

     

    Oter les poires

     

    Laisser réduire légèrement le jus

     

    Le verser sur les fruits en filtrant à la passoire

     

    Laisser refroidir puis placer au froid.


    C'est meilleur préparé la veille car le parfum de se complexifie.

     

    Si vous testez, régalez vous.

     


     

    Deux livres que j'aime beaucoup et très utiles si l'on s'intéresse: 

     

    -à la diététique chinoise: Ces aliments qui nous soignent de Philippe Sionneau et Josette Chapellet (Tredaniel)

     

    -aux épices et à l'ayurveda: 22 épices pour préserver sa santé de Guy Avril (ed. terre vivante) avec une foultitude de recettes culinaires et thérapeutiques simples et bien pensées


    20 commentaires
  •   P1230963.jpg

     

     

     

    C'est toujours délicat de formuler des vœux

    qui ne soient pas pompeux… 

     

    En 2012, portez vous bien

     

    et surtout, faites avec cœur ce que vous aimez faire

    Personne ne le fera à votre place.

     

     

    P1230374.jpgPleine lune dans le désert tunisien

     

    Un grand salut amical, chaleureux et reconnaissant à tous les lecteurs et lectrices de ce blog

    qui part parfois un peu dans tous les sens

    dans la mesure où j'ai choisi de ne parler que de mes modestes expériences

    qui partent parfois elles aussi un peu dans tous les sens

     


    27 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires