• J'apprécie beaucoup ce type de produits, très fins à l'application, et j'en ai souvent fabriqué. En voici une nouvelle déclinaison.

     

     

    *J'en avais déjà réalisé un dès 2007, je dois avoir de la suite dans les idées…  ici

     

    *Puis, qui m'avait beaucoup amusé car j'avais introduit de la chlorophylle.  

     

    *L'avant dernier publié est ici , c'est  le plus proche de la nouvelle version.

     

    *Le petit dernier contient une phase huileuse  plus importante - à hauteur de 10% env.-  car je le souhaitais plus hydratant. J'ai également ajouté du D Panthenol, de la teinture de ciste très régénérante et un HG pour booster l'aspect traitant. 

     

    Je l'utilise  sur les bras et le décolleté quand je dois sortir (d'où la recherche du liftant et du pailleté léger… )  et l'été sur jambes nues.

     

    Voile corporel liftant pailleté rose-café

     

    Voile corporel liftant pailleté  rose-café (sur un peu plus de 400g car j’ai rallongé pour une texture plus fine )

      

    70 hydrolat de rose anglaise

     23 hydrolat d'herbe des rois (pour son effet énergétique )

     40 hydrolat de  cyprès bio (circulatoire)

     45 jus d’aloes bio

     5 teinture de ciste

    5 amigel

     50 gtes geogard

     

    160 hydrolat de mauve bio (adoucissant, merci Mlk )

     1 ice sunflower (emulsifiant pour phase aqueuse, chez makingcosmetics)

     10 HG de fenouil, un cadeau odorant de  Mlk

     5 gomme acacia

     45 gtes geogard

     

    10 café civette dans coco fract

     10 macérat de ciste dans olive

     7 macérat de primevère dans olive

     13 argan

     

    4 D panthenol

     

    10 gtes CO2 argousier (pour la couleur)

     60 gtes absolue de rose

     10 gtes CO2 café

    14 gtes He poivre noir de Kompot

    16 gtes HE de lime

    15gtes HE  orange douce bio (Florame, exquise)

    4 gtes HE coriandre

     micas or, brillant, poudre de lumière AZ , base de teint rosée AZ+ mica sparkling bronze TKB.

     

    Voile corporel liftant pailleté rose-caféScintillement discret

     

    Par rapport à mes essais précédents, j'ai ajouté aux gommes dont j'ai diminué légèrement le pourcentage un soupçon (0,25%) d'ice sunflower un émulsifiant  qui transforme les liquides aqueux  en crème.

    Son INCI: Sunflower wax, sodium polyacrylate.

    Le sodium polyacrylate, employé notamment dans les couches pour bébés a la propriété d'absorber de très grandes quantités d'eau. Si on ajoute un % d'huiles inférieur à 10%, pas besoin d'utiliser un autre émulsifiant. Mes premiers essais avec lui -non publiés- n'ont pas été une réussite totale car je l'avais trop dosé.

     

    Pour préparer, je préfère séparer les phases aqueuses en deux pour introduire dans chacune une gomme, avant d'assembler le tout, puis d'ajouter les huiles, le parfum et les poudres colorées en dernier. J'ai pas mal mixé pour lisser la texture et bien stabiliser les pigments. je pense que l'ajout d'ice sunflower contribue à la stabilisation.

    Parfum

    J'ai cherché pour le début du printemps à équilibrer un parfum doux mais pas trop. C'est la note café qui sort en premier, presque trop, puis vient la rose aux agrumes, peut être aurais-je pu mettre encore un peu plus de poivre.  Le parfum tient bien, et  après s'être imposé, le café se fait discret ensuite.


    17 commentaires
  • Le printemps est un capricieux, et le moral suit ses humeurs, parfois dans le soleil, parfois terré dans la lune.

     

    J'ai donc imaginé deux baumes, pour deux situations  courantes.

    -l'un destiné à donner un peu de ressort quand on se sent tout mou guimauve, c'est le baume dopant au café

    -l'autre, pour voir la vie en rose quand elle nous semble grise, c'est le baume de secours pour le moral.

     

    Tous deux possèdent la même architecture, celle que j'utilise depuis pas mal de temps, car le résultat me semble très séduisant.

     

    Structure pour avoir des baumes fermes (ils supportent le voyage sans broncher) mais onctueux

    *11% de beurre de chanvre maison (ce peut être d'une autre huile riche en Omega 3 comme la cameline, qui sent plus le chou néanmoins) avec acide stéarique et alcool cétylique

    *10% de cire d'abeille bio  fine en feuilles (parfois je diminue pour introduire un peu de cire parfumée) le céralan n'est pas nécessaire car j'utilise des co émulsifiants pour pouvoir ajouter une teinture

    *2% de cétyl palmitate, mélange d'acides gras apportant beaucoup de moelleux

    *1% de stéarate de glycerol AE ou SE, même chose), produit par estérification de glycérine et d'acide stéarique, émulsifiant qui donne un résultat particulièrement onctueux dans un baume, même à cette dose. J'utilisais du VE (même INCI) jusqu'à ce qu'en panne de VE, je teste le AE que je trouve encore plus performant

    *1% vit E + EPP anti oxydants

    *10% de teintures avec des élixirs floraux  pour l'énergétique

    *62 à 64% d'huiles végétales (selon le dosage d'HE)

    *1 à 3% d'HE. Ou moins parfois

    une pointe de colorant éventuellement.

     

    Le procédé est toujours  le même,

    *Peser la teinture, ajouter les élixirs dans un petit récipient désinfecté

     *Peser le reste, -sauf les HE-et placer le tout dans un bol en acier désinfecté, en commençant par les poudres et la cire. L'acier est un bon conducteur, le bol chauffe et refroidit vite

    *Faire fondre l'ensemble au bain marie en touillant régulièrement

    *Dès que tout a fondu, ajouter le colorant et touiller

    *Couper le feu, verser la teinture sur le mélange liquide

    *Donner un coup de fouet à capuccino pour bien mélanger; Si ça mousse, continuer doucement  à remuer à la main pour éliminer les bulles

    *Attendre un léger refroidissement

    *Ajouter les HE, remixer

    *Conditionner aussitôt en petits pots. Si le mélange a figé en cours de route, reposer brièvement le bol dans le bain marie éteint pour reliquéfier.

    *Laisser  bien refroidir avant  refermer les pots pour éviter la condensation.

     

    Deux baumes pour le moral

    A g, le baume dopant au café, à droite, celui de secours pour le moral

     

    Baume dopant au café

    14g  café civette dans coco fractionné, un reste conservé au froid (sans bouger) de mes expériences au café civette expliquées ici

    50 huile pamplemoussse-jojoba (Puressentiel)

    11 beurre de chanvre

    10 cire d’abeille

    2 cetyl palmitate

    1 glyceryl stéarate AE

    2 gelules vit E

    4gtes EPP

    poudre de pastel (donne du vert avec des huiles très jaunes)

    6gtes elixir double expresso

    10 teinture de ginseng

    HE en gtes(un peu moins de 2%) : 15 CO2 café, 15 patchouli, 7 poivre de Kompot, 7 coriandre, 10 ylang (manquent 6 gouttes, comptées pour l'elixir)

     

    Baume de secours pour le moral

    31 huile Puressentiel lavande-néroli

    31 mélange d’huiles bio Suhada (soja, olive, son de riz, etc) , cadeau de Mlk

    9 beurre de chanvre

    2 cire de rose AZ

    2 cetyl palmitate

    1 glyceryl stéarate AE

    10 cire abeille

    2 gelules v it E

    4gtes EPP

     3 teinture d'achillée

    5,5 teinture de rose

    1,5 rescue

    3 gtes rouge baiser (AZ)

    3% HE: 30 gtes HE lavande, 15gtes marjolaine à coquilles, 10 gtes petit grain mandarine, 15gtes camomille  romaine, 10gtes vetyver, 5gtes patchouli, 5 gtes coriandre

     

    L'huile essentielle de coriandre

    Elle est présente dans les deux formules. Pourquoi?

    Extraite des graines, elle en a le parfum complexe. D'abord, j'ai remarqué qu'elle cassait le côté parfois trop suave de mes mélanges. Elle apporte une note légèrement poivrée-épicée, et un soupçon agrumes.

    Par ailleurs, elle est tenue pour anti virale et tonique anti fatigue, tout en étant rééquilibrante,  (elle est par ailleurs très efficace en massages pour les soucis digestifs) ce qui convient  à ces formules. Monica Werner en dit beaucoup de bien dans son Aromathérapie.

     

    Deux baumes pour le moral

    Cuisine au feu de bois au Kérala. A g. cuisson d'un mélange de légumes masala, au milieu, le wok où sont frites les épices, à dr. jarre pour la cuisson du riz

     

    Lors de mon très récent voyage en Inde du sud, j'ai découvert que la poudre de coriandre entrait à doses élevées dans un certain nombre de plats, alors qu'elle est déjà présente dans les poudres  de masala utilisés en même temps; son atout majeur en cuisine: faciliter la digestion, notamment celle des légumineuses.

     

    Teintures et elixirs utilisés

    Teinture de ginseng: pour ses propriétés anti fatigue. C'est la prescription classique en interne. En externe, la quantité restant modeste, je mise sur une action de type énergétique

    Teinture de rose (maison): je la trouve  un merveilleux soutien du cœur dans tous les sens du terme. J'adore l'article de l'herbaliste américaine Kiva Rose sur les propriétés de la rose ici

    Teinture d'achillée (maison): pour cicatriser les plaies du corps et de l'âme. Voir l'excellent article sur l'achillée du blog altheaprovence

    Elixir double expresso: à base d'un complexe d'orchidées, pour donner un coup de fouet

    Rescue: qu'on ne présente plus, pour les situations d'urgence. Après avoir longtemps utilisé celui de la marque Source Claire que je n'arrive plus à trouver, j'emploie celui créé par Jacques David  (côtoyé via internet il y a bien longtemps sur le forum aromat) . Il est élaboré selon les principes initiaux du cher Dr Bach. On le trouve chez Gaialab.


    21 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires