• Baume à lèvres repulpant chocolat blanc/figues de barbarie

    Tu soulignes le tour des lèvres avant de passer du rouge?


    -Ben non, pourquoi?


    -On dirait…  


    Après cette remarque qui m'a intriguée de la part d'une gentille, de retour à la maison, je me suis postée (face et profil) devant un miroir: il y avait bien un petit effet "bombé du contour". Est-ce nouveau, je ne sais pas, disons que la zone m'a semblée densifiée.


    C'est ce qui m'incite à poster cette recette de baume à lèvres réalisé à Noël pour offrir. J'en avais conservé un tube pour tester, et je me tartine consciencieusement matin et soir en débordant bien.

     

    Ce n'est pas une première sur ce blog! loin de là. Par exemple, pour ne citer que les recettes utilisant des ingrédients repris dans ce nouveau baume repulpant: 


    ici , un gloss au chocolat blanc,

    ici une barre pour les lèvres avec cires d'abeille, de carnauba, de rose

    ici   un baume vanille, monoi, cacao  avec du ricin et de la cire d'abeille

    ici encore, un baume réalisé en 2008, baptisé rosissime et que j'avais beaucoup aimé avec du beurre de cacao, des cire de rose, d'abeille et du ricin … 

     

    J'arrète, pour éviter de paraître trop obsessionnelle.

     

    J'ai donc scruté avec attention ma nouvelle formule qui reprenait pas mal d'ingrédients déjà employés pour voir où pouvait se nicher la différence… 

     

    D'abord la recette (sur 60g), assez ferme pour couler en tubes

     

    4g cire d’olive

    3g cire d’abeille en feuilles

    3g céralan

    2g cire de carnauba

    1g cire de rose


    4.8g huile macérat huileux de figue de barbarie bio

    9.2g huile de sésame bio macérée à l'urucum et aux tomates séchées (avec vitamine E)

    10g huile de jojoba bio

    6g huile de ricin bio


    4g monoi

    8g chocolat bio blanc à la vanille

    4g karité


    1g alcool de lanoline


    1 gte de rouge baiser AZ (carmin sur support huileux)

     

    soit en % (arrondis)


    cires: 21,7%

    huiles fluides: 50% 

    beurres et graisses saturées (c'est à dire solides à température ambiante en pays tempéré): 26,7 %

    alcool de lanoline: 1,6%

     

     

    P1020883.jpgLe rouge du carmin est tempéré par le macérat urucum-tomate très orangé

     

      Quatre nouveaux ingrédients ont pu jouer, ou plus probablement, la synergie a bien fonctionné:

     

    * La cire d'olive, ('ici). Proche pour le rendu de la cire d'abeille, elle apporte un plus de douceur.


    * L'huile de figue de barbarie bio :  très efficace contre le dessèchement; elle est très riche en antioxydants (vitamine E, acides gras poly insaturés : oméga 6 surtout) et en stérols (anti inflammatoires). Voir la fiche d'AZ, bien faite comme d'habitude.

    Je l'achète en petits berlingots de 10ml pour éviter son oxydation car elle est un peu fragile.


    Edit: suite à un commentaire de Lolapit, je suis allée voir sur le site d'AZ: eh bien, ce que je prenais pour de l'huile de figue de barbarie en berlingot, n'est en fait qu'un macérat huileux (le berlingot est quasi-illisible, à ma décharge…)  En revanche, l'huile portugaise dont je parle ensuite est bien extraite des pépins.

    AZ entretient un peu le flou car le macérat huileux est exposé en compagnie des huiles dans la boutique, et je ne sais fichtre pas où ils peuvent bien ranger les mini-flacons d'huile véritable de figue de barbarie!


     

    P1020189.jpgFigues de barbarie en fleurs à Fourni, en Grèce  (juin 2013)


    Lors d'un voyage dans l'Alentejo au Portugal, on m'a offert un flacon d'une huile de figue de barbarie produite localement; je suis en train de la tester avec bonheur dans un sérum gélifié pour le visage.  Voir ici (en anglais) pas mal de détails sur cette production


    *Le macérat à l'huile de sésame: l'urucum et la tomate  (que j'avais séchée au four) sont anti oxydants. Quant à l'huile de sésame, -encore une huile très riche en vitamine E- c'est l'une de mes armes favorites anti-sécheresse pour nourrir la peau.


    *l'alcool de lanoline (j'ai beaucoup utilisé auparavant le substitut de lanoline): très émollient est lui aussi anti-dessèchement.

     

    J'utilise d'ordinaire un chocolat blanc, non bio mais si délicieux que je passe outre, celui de la petite fabrique (boutique rue Saint Sabin, 75011). J'ai acheté du chocolat blanc bio notamment car il était parfumé à la vanille, mais on la sent si peu : je préfère le goût de l'autre…

     

    P1020887.jpg

    Le chocolat blanc se conserve à température ambiante (pas trop chaude quand même) mieux qu'au frigo

     


    Le chocolat blanc est à base de beurre de cacao, de sucre, et parfois de poudre de lait. Je pense que celui de la petite fabrique, particulièrement onctueux est très riche en beurre de cacao. Je trouve le résultat final plus souple qu'avec un simple beurre de cacao. 

     

    La réalisation de la recette est simplissime:

     

    Mettre à fondre au bain-marie tous les ingrédients (sauf l'huile de figue de barbarie et le colorant) disposés dans un petit récipient propre et désinfecté; touiller lors de la fonte. Sortir le récipient quand tout est fondu, laisser un peu tiédir, ajouter l'huile de figue de barbarie, la goutte de colorant (très puissant) et bien remuer pour homogéneiser. Verser dans des tubes, ficelés avec un élastique pour les tenir à peu près droit, à défaut de support pour les poser. Moune, on attend ton tuto magique! Laisser refroidir avant de les boucher. 


    J'aime beaucoup les tubes blancs de Bilby coiffés d'un bouchon de couleur, ce n'est pas celui photographé ici, les autres ont déjà été distribués.

     

     *Voir aussi la très jolie formule de baume à lèvres de Michèle publiée très récemment sur Potions et Chaudron.

     


    « Un retourSérum gélifié pour le visage figue de barbarie/ciste »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Mars 2014 à 08:19

    Juste un gros baiser pour te dire quelle est ma joie de te voir revenir par ici. Avec en plus une formule extra de baume.

    Tu restes égale à toi même, Reine des baumes.

     

    Là je file mais je reviens très bientôt lire en détail, en long en large et en travers, j'ai tant besoin de baumes pour lèvres.

    Bises avec des lèvres pulpeuses!

    2
    Jeudi 6 Mars 2014 à 11:35

    Te relire Princesse est un grand bonheur et une toute aussi grande émotion.

    Dans tes oeuvres les plus abouties : celle des baumes :-)

    Alors, si je détaille, je remarque la sensationnelle huile de figue de barbarie, et la très belle huile de sésame que j'apprécie de plus en plus. Le céralan qui est un habitué de mes baumes également.

    Et le reste est la magie intelligente, le don et même l'art dans tes formulations.

    Merci et de grosses bises :-)

    3
    Jeudi 6 Mars 2014 à 18:53

    Venezia, merci beaucoup pour cette reette de baume avec du chocolat blanc. Miam ! Miam !

    4
    Jeudi 6 Mars 2014 à 18:56

    Quelle émotion de te lire à nouveau Vénézia. 

    Merci de revenir avec une recette de baume à lèvres. C'est dans l'air du temps...

    Je garde un souvenir mémorable de cette tablette de chocolat blanc... je n'en ai jamais trouvé de meilleure que la tienne. J'ai du beurre de cacao qui est proche de ce goût là, je pourrai esayer de mélanger un epu de sucre et de poudre de lait pour voir... Si je me rappelle bien tu avais écrit un article sur comment faire du chocolat blanc. Je vais aller faire une recherche. Gros gros becs!

    5
    Jeudi 6 Mars 2014 à 19:03

    @ Moune : on dirait que la pression vient encore de monter d'un cran...^-^

    6
    Jeudi 6 Mars 2014 à 21:30

    Merci Michèle, il va falloir que j'en refasse une série!

    7
    Jeudi 6 Mars 2014 à 21:32

    Damned, tu t'es reconnue?.

    Je crois beaucoup à l'efficacité de la vitamine E dans les formues pour les lèvres;

    Dès que la saison des tomates revient, je referai de ce macérat.

    8
    Jeudi 6 Mars 2014 à 21:33

    Ouk c'est cette marque que j'ai utilisée pour ce baume, mais je trouve que l'autre chocolat blanc est encore plus oncteux.

    9
    Jeudi 6 Mars 2014 à 21:35

    Ma chère Irène,

     

    après avoir lu Lolapit, j'ai été prise d'un doute: après vérification,  j'ai donc dû utiliser le macérat huileux de figues de barbaire  et non l'huile elle meme. Il faut croire qu'il lui reste quelques vertus! il m semble que Lolitarose avai fait un macérat de ce genre dans les Pouilles.

    10
    Jeudi 6 Mars 2014 à 21:38

    Lolapit, grâce à toi, j'ai découvert que j'utilisais sans m'en rendre compte le macérat en place de l'huile de figue de barbarie, et ce depuis un bon bout de temps!!

     

    Je carbure ausi à l'huile de sésame vierge, délicieuse par ailleurs en cuisine, notamment elle adoucit l'amertume hivernale des endives à la perfection. J'utilise celle de la Vie Claire, très douce.

     

    Mon macérat est d'un orange très puissant en raison de l'urucum.

    11
    Jeudi 6 Mars 2014 à 21:38

    Colchique,

     

    J'utilise aussi le chocolat blanc dans pas mal de crèmes pour le corps (ou les petons).

    12
    Jeudi 6 Mars 2014 à 21:42

    Loulou,

    Bonsoir Loulou,

    Je ne pense pas avoir donné de recette de chocolat blanc sur ce blog, peut être de caramels au chocolat?

    Je pense que le chocolat blanc de la petite fabrique renferme moins de poudre de lait (et donc plus de beurre de cacao) que le bio Vinani qui en affiche 40%, ce qui est beaucoup.

    Tu ne trouves pas de chocolat blanc au Canada?

    13
    Jeudi 6 Mars 2014 à 21:42

    J'espère que ça va marcher…

    14
    Vendredi 7 Mars 2014 à 03:29

    Bien sur que je trouve du chocolat blanc ici. Mais j'ai du beurre de cacao Caillebaut, du coup, je voulais essayer de faire du chocolat blanc pas trop sucré pour mettre dans un baume.

    Et non, je n'ai rien trouvé sur ton blog. Tu as raison. Mais grâce à mon meilleur ami Google, j'ai pu mettre la main sur une recette..

    Je suis certaine que Moune va finir par nous faire un beau tuto quand son apn sera rentré du ski!!!

    15
    Vendredi 7 Mars 2014 à 14:16

    Ce n'est pas une souffrance en tous cas d'être obsessionnel des baumes 

     

    Moi je vais faire mon obsessionnelle du lien, celui sur le baume vanille monoï cacao mène à une liste et pas au baume précisément.

    Il m'avait beaucoup plu je crois malgré la présence du coco, je suis curieuse de relire mon ressenti.

     

    La couleur de ce baume est superbe. Très inédite je trouve.

     

    Après avoir lu tout ça, j'ai envie d'huile de figuier de Barbarie dont je ne savais pas qu'il y avait une production portugaise. Je les croyais surtout originaires d'Afrique du Nord.

     

    Il ne semble pas y avoir de lien ni de boutiques de vente au particulier. Sais-tu s'il est possible d'en avoir même à Lisbonne par exemple?

     

    J'espère que la formule du sérum gélifié pour le visage arrive bientôt...

     

    16
    Vendredi 7 Mars 2014 à 14:19

    Oh mais si, la boutique y est mais c'est très cher quand même (28.50€ les 15ml) :

    http://cactus-alchemy.com/

     

    Mais évidemment le flacon en porcelaine noire est sold out...

    17
    Samedi 8 Mars 2014 à 00:42

    Couc emadra,

     

    Il colore mais alors vraiment très légèrement, il faudrait plus de carmin pour plus de couleur  sur les lèvre…

    Merci du tuyau pour l'emplacement de l'huile, je suis allée en chercher aujourd'hui!

    18
    Samedi 8 Mars 2014 à 00:43

    Loulou, tu nous diras si ce chcolat blanc maison a bon goût?

    19
    Samedi 8 Mars 2014 à 00:44

    Ça y est, j'ai rétabli le bon lien, Michèle.

    Pour le sérum gélifié, ça va venir, patience.

    20
    Samedi 8 Mars 2014 à 00:52

    Je remts ton lien avec le lien:

    http://cactus-alchemy.com/

    J'ai le petit flacon de gauche en verre noir; en fait c'est un flacon roll on mais heureusement, le bouchon se défait, ce qui fait que je peux l'utiliser comme un ingrédient. Je devais rencontrer sa créatrice, mais finalement, elle n'était pas là et je ne sais pas où c'est vendu au Portugal. Je voulais aussi lui suggérer de faire un plus petit flacon moins onéreux (AZ propose  en 5ml) et peut-être un autre produit dérivé (un baume à lévres?… ), dans la mesure où dans le même coin, il y a aussi un excellent producteur de miel qui fait un peu de cire et de la très bonne huile d'olive à foison .

    21
    Dimanche 9 Mars 2014 à 18:05

    HUm ta recette est alléchante ! TU mets de la céralan dans les baumes à lèvres ? bonne idée !

    22
    Mardi 11 Mars 2014 à 08:33

    Un baume au chocolat blanc, ça donne envie ; les copines parisiennes, addictes aux baumes à lèvres, n'ont pas fini de se lécher les babines... la couleur est très alléchante aussi. J'attends avec impatience tes autres publications. Gros bisous.

    23
    Mardi 11 Mars 2014 à 14:39

    Les macérats avec urucum sont très puissants, c'est d'alleurs avec l'urucum (qu'on appelle aussi achiote) que les indiens d'Amazonie se dessinent le corps… bon, on 'en n'est pas là!

    24
    Mardi 11 Mars 2014 à 14:40

    Despetite soucis sauvages, quelle chance!!

    Pour le chocolat blanc, pas de formule, car je l'achète tout fait! Pour le sérum gélifié, ça va venir.

    25
    Mardi 11 Mars 2014 à 14:41

    Coucouc nansou, oui, le céralan a un usage très polyvalent.

    26
    Mardi 11 Mars 2014 à 14:47

    Bisous Cathrine, ce ne sont pas mes copines parisiennes qui les ont reçu en cadeau, les pauvres, j'avais tout donné ailleurs avant!

    27
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:04

    C'est surement moi la gentille, car j'ai souvenir de tes lèvres bien dessinées et ourlées.

    ta composition reste toujours très gourmande et sensuelle. quant au visuel de ce baume orangé, j'adore... et ton macérat de tomates maison m'avait beaucoup enchanté car très réussi et joyeux.

    peut être que la richesse en corps gras riches en Vitamine E participe grandement à l'effet repulpant?

    Bises

    28
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:04

    J'aime beaucoup cette marque de chocolat Vivani, mon préféré étant le cappuccino

    miam.

    Je n'ai pas bien compris si c'est cette marque que tu as utilisé?

    29
    lolapit
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:04

    Bomber le contours des lèvres? mazette! quelle belle promesse car c'est bien par là que commence souvent la décrépitude!

    Une jolie promesse qui nous donne la joie de te lire à nouveau, princesse! Comme c'est bon...

    Je retiens la figue de barbarie et décidément l'huile de sésame dont je suis devenue fan après avoir gouté une certaine crème de Michèle. Mais dis-moi s'agit-il de l'huile de figue ou du macérat? Car AZ conditionne l'huile en petits flacons de 5 ml...

    Je m'étonne que le rouge baiser se soit incliné devant l'urucum ; c'est en effet un colorant très puissant. Grace à son effet bouche vermeille, il a totalement conquis ma fille qui me réclame désormais des baumes.

    Mais, comme tu dis, c'est bien la synergie qui a dû jouer ce rôle un peu magique...

    Merci de ce retour. Tu restes, hein?

    30
    emadra
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:04

    Que c'est bon de te lire de nouveau ma belle princesse avec cette formule de baume à lèvres terriblement inspirante.

    Et repulpante, tu es une magicienne, toutes les filles vont t'adorer.

    Il doit colorer très légèement les lèvres ?

    Bisous

     

    L'HV de figue de barbarie AZ est avec les autres HV mais pas au rayon berlingot.

     

     

     

     

     

    31
    sylvie
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:04

    Quelle belle formule !et cette couleur trés dynamique :j adore.

    j avais un petit flacon d huile de figue de barbarie offert par ma fille ,je l ai utilisé et pu apprécier son eficacité sur ma peau .tu me donnes des idées.

    bises

    32
    sylvie
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:04

    Je trouve que la couleur de ton baume est la meme que celle des petits soucis sauvages qui annoncent le printemps ,le renouveau,ils ne s ouvrent que si il fait soleil j en ramasse toujours pour faire un macérat!

    bon dimanche

    Moi aussi je veux bien la formule du sérum gélifié.et celle du chocolat blanc .je suis gourmande 

    33
    Samedi 8 Août 2015 à 03:44

    Du vrai bonbon! Et ici encore, finesse, élégance et subtilité. Très pro, belle inspiration pour expérimenter et créer à partir de ce qu'on a. J'y reviendrai certainement! Bravo venezia!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :