• Baume à lèvres rosissime

    Chaque année pour la rentrée, je prépare un baume à lèvres. J'en utilise peu, -un pot me suffit largement-, mais je trouve que c'est un parfait cadeau à offrir pour apprivoiser l'automne en douceur, surtout si le baume est parfumé. Pour 2008, j'ai choisi de décliner la rose.

    http://www.gifsmaniac.com/gifs-animes/fleurs/roses/fleurs-roses-6.gifJe suis partie de ma formule de base qui donne un résultat moelleux:

    3.5 parts d'huile solide
    3 parts d'huile liquide
    1 part de cire d'abeille

    et  je l'ai faite varier.

    Je voulais introduire un soupçon d'huile de ricin pour le brillant qu'elle apporte. J'ai choisi de diminuer d'autant la part d'huile solide (au lieu de diminuer les autres huiles liquides) car j'ai voulu introduire un peu de cire de rose, très rigide. -Pour la détailler, je  la gratte avec un épluche légumes-. J'ai fait le pari qu'elle durcirait un peu plus que la cire d'abeille, même si je n'en n'incorporais pas beaucoup.

    J'ai aussi choisi d'ajouter un peu d'argousier, formidable cicatrisant, et, me semble-t il après essais, encore plus efficace sous forme d'extrait CO2 que sous forme d'huile.

    Pour compléter la note fleurie, j'ai utilisé deux macérations de roses. J'aime bien préparer des macérations assez sophistiquées, ce qui permet d'introduire plein d'huiles différentes à petites doses. Je mets toujours pas mal d'anti oxydants. 

    J'ai choisi une seule huile essentielle: une rose bio indienne très sur la fleur, un peu différente de la rose bulgare qui a une note plus douce-fruitée.   

    J'avais prévu d'ajouter un peu de jus de betterave pour le rose, mais finalement, j'en suis restée à la note orangée.


                                          

    http://www.gifsmaniac.com/gifs-animes/fleurs/roses/fleurs-roses-6.gifBaume à lèvres rosissime

    27g huile de coco indienne
    5g beurre de cacao
    30 macération huileuse de roses (dans nigelle, jojoba, soja, etc.)
    3g huile de ricin
    8g cire d’abeille fine en feuilles
    2 g cire de rose
    2gtes HE rose otto bio
    6gtes extrait CO2 argousier


    Je fais d'abord fondre la cire de rose toute seule dans l'huile de coco pour vérifier qu'elle est entièrement dissoute avant d'ajouter le reste. Je sais que la cire d'abeille devrait avoir un point de fusion plus élevé (63° environ contre théoriquement 60° pour la cire de rose) mais lors de mes premiers essais avec la rose, j'ai trouvé qu'elle ne fondait pas si vite que ça. Je préfère donc la surveiller de près…


    http://www.gifsmaniac.com/gifs-animes/fleurs/roses/fleurs-roses-6.gifDétail de la recette de base ici, sur le blog collectif Potions et Chaudron, source d'inspiration inépuisable en raison de tant de contributions inspirées…

    Edit du lendemain: le baume sent d'abord la cire d'abeille, mais sur les lèvres, c'est la rose qui triomphe. Il est très onctueux.


    « Teintures et pommades chez Maria TrebenMonsieur Réglisse, savon tulsi, réglisse, ylang… et açai »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Septembre 2008 à 00:08
    Moi je me suis approprié un pot néroli/petitgrain de ma dernière fournée à l'acide stéarique... La saison automne hiver 2008 sera précieuse ou ne sera pas... lol
    Ceci dit le pot est petit et vu la consommation de la petite miss, je vais devoir récidiver...Je tente la cire de soja c'est sûr...Je ne sais pas encore avec qui je la marie.
    Par huile de coco indienne, tu entends laquelle ? La VVD parfumée en flacon vert ?
    2
    Dimanche 14 Septembre 2008 à 08:48
    j'tutilise tout le temps un rouge à levres très gras qui suffit en général.

    Pour la macération huileuse de roses, j'ai bien précisé que c'était un cocktail de plusieurs huiles et comme je l'ai écrit, je mets plein 'anti oxydants, donc, ça ne bouge pas.

    Je suis ravie que l'HE de rose d'Akamuti te plaise, car elle est vraiment délicieusement parfumée. Pour leparfum de camomille, n'oublie pas que le secret c'est le mélange CO2 matricaire+ HE camo romaine
    3
    Dimanche 14 Septembre 2008 à 08:48
    Oui, c'est celle la, que j'utilise à toutes les sauces.
    4
    Dimanche 14 Septembre 2008 à 08:50
    Alors Chabou, les préparatifs avancent? Les baumes resistent bien à la chaleur même s'ils molissent un peu sous les tropiques.
    5
    Dimanche 14 Septembre 2008 à 11:58
    Ce baume me fait litteralement rever, mais je n'en suis encore qu'a melanger du rhassoul  et du vinaigre de cidre pour me le coller sur le crane, la finesse de tes preparations me semble a des annes lumieres, ce qui ne m'empeche pas de venir rever chez toi! Cette recette est vraiment un coup de coeur pour moi, mais je ne me sens pas encore prete a sauter le pas... Merci en tout cas de partager avec tant de generosite, peut-etre un jour serai-je une emule digne d'une princesse!
    6
    Dimanche 14 Septembre 2008 à 19:28
    Il à l'air vraiment très appétissant ton baume :o)
    Et quelle belle présentation  - est-ce un pilulier recyclé ?
    7
    Lundi 15 Septembre 2008 à 00:47
    J'ai la berlue ou tu as modifié les photos ???
    8
    Lundi 15 Septembre 2008 à 08:00
    non, tu n'as pas la berlue: j'ai changé les photos, la première prise la nuit au flash était vraiment trop moche… (j'écris mes articles très tard et si j'oublie de faire la photo dans la journée, problème… )
    9
    Lundi 15 Septembre 2008 à 08:01
    … et dans tes valises aussi je suppose…
    10
    Lundi 15 Septembre 2008 à 08:02
    Oui, en porcelaine.
    11
    Lundi 15 Septembre 2008 à 08:05
    Aka,

    ce baume est très facile à réaliser, si tu vas sur le lien de Potions et chaudron,  tu trouveras une formule plus simple, avec très peu d'ingrédients dont une macérayion de vanille que tu peux aussi préparer. mais le résultat en est délicieux et onctueux à souhait.
    12
    Lundi 15 Septembre 2008 à 08:08
    Tu verras, la fleur reste vraiment présente (même lors de bisoux… )
    13
    Lundi 15 Septembre 2008 à 11:14
    Me voilà rassurée sur ma santé mentale et ophtalmique... ;-)
    14
    Mercredi 17 Septembre 2008 à 09:03
    J'avais  aussi choisi l'huile de coco comme support de "fonte", car je pouvais voir la cire de rose se dissoudre lentement: un petit plaisir contemplatif …
    15
    Vendredi 19 Septembre 2008 à 08:56
    Essaie peut être de  faire ta macération au bain marie et -si tu as de la patience- tu recommences une deuxième mcération avec l'huile filtrée de la première, pour concentrer d'avantage. 
    16
    Samedi 27 Septembre 2008 à 16:43
    super, ça signifie que tu n'es pas allergique aux ingrédients (je craignais un peu pour la cire de rose, c'est la raison pour laquelle il me semblait vraiment important que tu puisses tester). Moi aussi, je  supporte très bien  ce baume, je m'en tartine même le tour de la bouche pour super-hydrater.
    17
    Mardi 21 Octobre 2008 à 19:49
    Pour l'orchidée, il s'agit d'un extrait de cymbidium sur base huileuse de triglycrides (donc très doux) qui vient de of a simple nature.

    les petits points marrons, en fait c'est une partie du  jus de betterave bio qui a obstinement refusé de se disperser  discrètement dans le baume…
    18
    Jeudi 23 Octobre 2008 à 09:48
    je ne mettrais pa d'aboslue dans un baume à levres, Patte, en raison de son mode d'extraction.
    19
    Mardi 11 Novembre 2008 à 23:00
    Je pense que la rose a des effets très polyvalents…
    20
    patte
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:40
    1 pot par an ! Je dois dire que pr mon usage perso, j'en suis à bcp plus !
    Et il y en a partout : dans ma voiture, mon sac, mon bureau, ma chambre..Toujours l'impression d'avoir les lèvres sèches !
    L'utilisation de l'argousier est très pertinente.
    Ton macération dans un mélange dont de la nigelle, il n'y a pas de risques d'oxydation ?
    Une jolie recette qui doit sentir..humm ! Avoir ce baume sous le nez durant la journée doit aider à peindre sa vie en rose.

    PS
    : grande surprise ce soir, j'ai trouvé dans ma boite aux lettres le colis d'Akamuti avec l'he de rose otto diluée à 5 % sur du jojoba : je suis tombée à la renverse en ouvrant le flacon !
    Après  l'air iodé dont j'ai rempli mes poumons aujourd'hui à Honfleur, quel retour baigné dans la rose.
    Merci princesse pour ce conseil d'achat. A prix imbattable au vu de la qualité. Je n'attends plus que la camomille noble.
    21
    chabou
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:40

    C'est amusant, Venezia, j'ai aussi fait hier un baume à lèvres jaune-orangé à l'extrait de baie d'argousier mais en utilisant la formule du "bisou au chocolat", sur Potions. J'ai remplacé les deux huiles liquides par de l'huile d'aguaje, pour son option protection solaire et de l'huile d'amandons de pruneaux macérée avec des fèves Tonka, pour l'odeur. Le résultat est un baume très dur mais fondant, plus résistant à la chaleur, j’espère. J’adore les baumes et je lis toujours tes indications avec intérêt.<o:p></o:p>

    22
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:40
    Cest ravissant! Venezia
    Je termine mon Lavera,et tente cette précieuse recette avec une cire fine pour pouvoir enfin le sussurer avec des fleurs et au nom de la rose ih!ih!
    23
    chabou
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:40
    J-7, Venezia, je suis dans les starting-blocks !
    24
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:40
    C'est un baume rosat de luxe.
    J'aime particulièrement ton idée des macérations multi-supports.

    Malgré la présence d'huiles se référant à l'Inde, je trouve que tout cela a un air plus extrême oriental. Serait-ce le pot en forme d'éventail?

    Pour faire fondre plus aisément les cires de fleurs dures, je fais d'abord fondre mes gras durs et la cire d'abeille.
    J''introduis ensuite la cire de rose ou de jasmin dans ces huiles fondues et chaudes. C'est plus facile ainsi.
    C'est incroyable comme ces cires florales sont odorantes.

    Merci encore pour ce baume de luxe!
    25
    Martine
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:40
    Bonjour Venezia : comme celui de Blue, ton blog a été depuis 3 ans mon inspiration pour me lancer dans les cosmétiques maison ! Alors tout d'abord un grand merci !
    Ce matin je lis ta recette et j'ai failli ne pas en revenir : exactement la recette qu'il me fallait ! Je m'apprête à faire un baume à lèvres à la rose et voilà que tu en réalises un qui a l'air tout à fait semblable à ce que je cherchais !
    Car j'ai l'HE rose otto d'Akamuti (un délice et un site que j'adore !) et de la cire de rose.
    Je vais donc m'atteler à la tâche en espérant réussir aussi bien que toi.
    Par contre je n'ai jamais réussi la macération d'huile de roses (de mon balcon) que j'avais faite!
    26
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:40
    Voila, deux jours et demi
    Je fais des bisous à pleines lèvres douces et parfumées
    Mes écailles sont guéries, et je vais en faire pour ma tribu féminine 
    27
    patte
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:40
    Tu m'a très généreusement offert ton baume rose mais avec l'option orchidée..
    L'onctuosité est divine..Pas le baume pateux à ma sauce
    Le parfum d'une très grande finesse. Aucune agressivité pour son petit nez juste au dessus.
    L'orchidée est un extrait ?
    Une application et pas le peine de s'en tartiner toute la journée comme j'ai l'habitude avec mes produits.
    Je comprends avec ce baume qu'il y a une grande différence de qualité entre les cire d'abeille, comme toi et MIchele me l'avaient expliqué
    Question : les tout petits grains marrons dans le baume, proviennent de quel ingrédient ?
    28
    patte
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:40
    C'est bien l'extrait d'orchidée que j'avais acheté !
    Tu me rassures : je pensais que tu nous avais encore dénichée une perle rare, genre absolue d'orchidée !
    29
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:40
    Ce baume est très onctueux et a pu en massage calmer les maux de ventre de ma fille en pleine nuit et m'a aussi profité pour me rendormir
    En se réveillant le matin, elle me l'a confirmé avec un grand sourire
    et en plus elle adore ta crème pour le corps nard et rose, tout(l'odeur et la texture) je ne suis même pas jalouse de ton succès na! un peu quand même mais de bon coeur
    Merci Venezia 
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :