• Baume cicatrisant express au céralan maison

     

    Ayant quasiment épuisé mon stock de vrai céralan et voulant tester à nouveau un baume à 10% de teinture, je n'avais qu'une issue: en fabriquer.


     

    Au printemps, les émulsifiants maison ont fleuri sur la blogosphère… mais j'ai eu trop peu de temps (et l'esprit occupé par des voyages… ) pour m'y intéresser de plus près. Le céralan, une cire d'abeille estérifiée acceptant des phases aqueuses plus importantes que la simple cire, en a inspiré plus d'une. J'ai choisi une recette un peu au feeling… et parce qu'elle me semblait rapide à faire. (Vue sur le blog de Coco, d'après les essais de Célimène).

     

    Mon expérience:

     


    J'ai fait fondre 30g cire d’abeille brute dans un bain marie bouillant. Pour que le fond du bocal ne repose pas directement sur la casserole, je le surélève grâce à une "marguerite", sorte d'éventail en acier sur pieds qui s'adapte à la taille des récipients, et très pratique.


    P1220700.jpg

    On voit les petits pieds de la marguerite qui permettent de la surélever


     

    P1220712.jpgDépliée, à peine, dans une petite casserole; je m'en sers aussi quand je fais de la refonte de savons.

     

     

    La température me semble ainsi mieux régulée. Je garde prête une bouilloire pour verser régulièrement de l'eau bouillante .  


    J'ai ensuite ajouté 60g de glycérine vegétale, ça a fait des mottons comme dirait Loulou.


    J'ai  ajouté aussitôt pas mal de vinaigre d’alcool

    Re mottons

     

    J'ai touillé tout le temps (avec une baguette en acier coréenne), en rajoutant régulièrement de l’eau bouillante dans le bain marie jusqu'à ce que le liquide devienne homogène. (Dix minutes, même pas). Je pense que le maintien d'une température élevée raccourcit l'opération.


     

    P1220686.jpgLa couche jaune, encore non solidifiée, obtenue après le passage au frigo. A gauche, le bloc de cire brute, au fond, on aperçoit la baguette en acier. 

     

    J'ai  laissé un peu refroidir, puis j'ai placé au frigo, puis au congelo.

     

    Au bout d'un quart d'heure de grand froid, j'ai pu extraire la rondelle de cire formée sur le dessus.

     

    je l'ai bien rincée et j'ai jeté le liquide restant.

     

     

    P1220711.jpg

    Le céralan maison déjà entamé, d'un jaune plus pâle que la cire brute.

     


    La cire obtenue était plus claire que la cire d'abeille, mais si semblable à elle que j'ai eu des doutes.

    J'ai donc fabriqué le baume, et, pour effectuer un deuxième test, confectionné un gel huileux en lui incorporant aussi des petites phases aqueuses à main levée, ce qui a parfaitement fonctionné.

     

    Il y aura donc deux formules pour le prix d'une dans cet article…

     

    Gel huileux hydratant au céralan maison


     

    P1220688.jpgAprès l'incorporation de l'aloes

     

    23g huiles  coco fractionnée+  jojoba and co avec jasmin, encens, sureau, etc, une création de Mlk

    2g céralan maison

     

    Faire fondre ensemble au bain marie dans un petit bécher.

     

    Placer au congélateur pour refroidir un peu

     

    Fouetter au petit fouet (la cuillère magique est trop grosse pour cette quantité)


    Ajouter 3g de gel d’aloès

    Fouetter


    Ajouter 2g d'alcoolo-glycériné à la fleur d’oranger (Mlk)

    Fouetter


    Ajouter 4gtes HE de néroli

    4 gtes EPP

     

    Remuer puis conditionner.

     

    P1220697.jpgOn aperçoit sur le bord la texture du gel

     

    On obtient… un gel huileux, que j'applique le soir sur les jambes en petites quantités et en massant. Après leur bronzage estival déshydratant, elles en sont très contentes.


    Autre technique très efficace: appliquer en grandes quantités, laisser pauser puis ôter le surplus avec un kleenex. Peau satinée assurée.

     

    Baume cicatrisant express au céralan maison

     

     

    J'ai repris exactement les proportions de mon baume précédent au vrai céralan. Mes observations: le résultat est très semblable à celui du premier baume. Peut être à peine plus ferme. Il m'a semblé qu'avec le céralan maison, le baume figeait plus vite lors de sa fabrication.

     

    Pourquoi ce baume? Je voulais tester la puissance cicatrisante du ciste avec un mix de teinture de labdanum maison et de teinture de  ciste, également maison. Le labdanum est la résine extraite du ciste ladanifère. Il a également des propriétés cicatrisantes, même si on l'utilise surtout en parfumerie.

     

    Ça marche du tonnerre…

     

    J'ai complété avec des ingrédients apaisants (huile lavande-millepertuis, HE lavande), cicatrisants (huile au lys maison, HE géranium, elixir d'hématite), antiseptiques (huile au thym, He bois de rose)


     

    P1220709.jpg

     

    64g huiles:

    29 huile d'olive au lys (maison)

    25 huiles de carthame-olive et à la lavande-millepertuis (maison)

    10 huile d'olive au thym (maison)


    10g beurre d’avocat (Moune)

    2g cetyl esters

    2g substitut de lanoline


    10g  ceralan maison


    8g teinture labdanum+2g teinture de ciste (maison)


    2g HE:

    30gtes lavande altitude

    15gtes rose geranium

    15gtes bois de rose

    2gtes elixir d'hématite

    3gtes EPP

     

    Faire fondre tous les corps gras au bain marie, puis ajouter peu à peu la teinture tout en fouettant . Laisser refroidir un peu, ajouter HE, EPP et elixir. 

     

    P1220696.jpgUn petit pot entamé pour mieux montrer la texture ferme mais fondante.


    Je l'ai testé de différentes façons: après épilation, sur des coupures et des égratignures: cicatrisation express assurée. 

    « Baume au néroli et à la teinture de jasminBaume noir pour nuits étoilées »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Août 2011 à 16:26

    Michèle, ma plume a foruché dans le texte pour le labdanum, j'ai corrigé (j'adore le galbanum aussi!)

     

    Pour le % de céralan dans le gel, j'avoue avoir fait au pif , j'ai pensé dans les 10%. je trouve le résultat très hydratant surtout tartiné puis essuyé.

    2
    Mercredi 3 Août 2011 à 17:59
    Ce baume cicatrisant, il m'en faudrait en fabriquer des doses industrielles ;)
    3
    Mercredi 3 Août 2011 à 21:49

    Metisse, je pense que pour des mains crevassées, mieux vaudrait une formule en crème, plus hydratante.

    4
    Mercredi 3 Août 2011 à 21:50

    c'est un ustensile que j'ai depuis très longtemps, à l'origine acheté pour cuire à la vapeur, mais je l'ai détourné.

    5
    Mercredi 3 Août 2011 à 21:52

    Ces " baumes à 10%" me donnent plein d 'idées à moi aussi…

    6
    Mercredi 3 Août 2011 à 21:53

    Nansou, tu peux y aller, c'est vraiment facile!

    7
    Jeudi 4 Août 2011 à 01:05

    Wahouw que ta formule est belle en plus il doit sentir très bon !un peu comme nansou, avec mon adorable fiston, il me faudrait des tonnes de ce genre de baume

    il va vraiment faloir que je me mettre a faire ce type d'ingrédient maison ! Merci

    8
    Jeudi 4 Août 2011 à 14:21

    Venezia, très intéressants tes essais avec le céralan maison.

     

    La texture du gel huileux me plaît beaucoup.

    9
    Vendredi 5 Août 2011 à 00:00

    J'ai fait un essai de céralan maison selon la recette de Cristine et je n'ai pas obtenu des "mottons" mais sur la partie solide j'ai obtenu un exsudat  - probablement de la glycérine mal mélangée. Je vais refaire lorsque la température sera moins élevée... et j'utiliserai l'huile de coude pour "brasser"!

    Mon stock de baume personnel est vide et le stock "belgeoparisien" s'amenuise... je suis "due" et ce sera avec tes recettes Vénézia. J'ai des glycérinés que je ne savais pas trop comment les utiliser (mes premiers) alors je ferai des baumes à la Vénézia!

     

    10
    Vendredi 5 Août 2011 à 00:02

    ... comment utiliser!

    Vénézia, il me semble qu'il n'y avait pas que les voyages qui demandaient des préparatifs au printemps.^-^.

    11
    Vendredi 5 Août 2011 à 09:27

    J'ai utilisé du vinaigre d'alcool, le degré d'acide acétique est plus élevé que celui du vinaigre de cidre… et il est incolore! 

    12
    Vendredi 5 Août 2011 à 09:27

    Elle06, c'est vraiment enfantin à faire et on peut varier selon les ingrédients dont on dispose

    13
    Vendredi 5 Août 2011 à 09:28

    Ce gel huileux staine vraiment la peau, j'en mets tous les soirs avant d'aller au lit

    14
    Vendredi 5 Août 2011 à 09:31

    Loulou, essaie peut être la technique que j'ai utilisée, plus simple car le vinaigre qui participe à  la réaction facilite la prise.  

    Dans la technique de mélanger cire+glycerine, c'est plus ardu dans la mesure où les deux produits sont très moyennement solubles l'un avec l'autre si je puis dire.

    De toutes façons, une température élevée facilite la tache dans les deux cas.

    15
    Vendredi 5 Août 2011 à 09:32

    C'est vrai  J'avais "presque" oublié…

    16
    Vendredi 5 Août 2011 à 12:24

    super tes essais, les textures sont wouah

     

    17
    Vendredi 5 Août 2011 à 12:52

    Je reviens, princesse, ce soir.

    18
    Vendredi 5 Août 2011 à 17:56

     

    J'ai lu et admiré tous les essais faits par Célimène (et d'autres aussi je crois) et cela apporte aussi des informations techniques très intéressantes.

    Franchement, je n'ai pas le temps, donc, je resterai avec mes émulsifiants non maison mais cela me passionne de lire vos et, en l'occurrence, ton expérience.

     

    Evidemment, je "tombe en amour" devant ton baume cicatrisant, apaisant et reconstituant.

    Ces macérâts représentent pour moi la quintessence des produits faits maison, nos hommages à notre merveilleuse nature.

    Merci.

     

    19
    Samedi 6 Août 2011 à 09:01

    J'adore moi aussi l'idée de baumes à tout faire et plus encore celle de gel huileux. Comme tout est dans les cartons restés à Rome, je vais devoir me contenter d'un baume plus traditionnel à la cire d'abeille (même pas pu remettre la main sur mon @pimulse, snif !) et pour l'effet cicatrisant ce sera HE de lavande et c'est tout. Vivement que je sois enfin mieux installée pour m'y remettre un peu. Bises princesse

    20
    Dimanche 7 Août 2011 à 23:31

    Merci Coco, et j'ai poursuivi les tests…

    21
    Dimanche 7 Août 2011 à 23:31
    22
    Dimanche 7 Août 2011 à 23:34

    irène,

     

    j'étais en panne de céralan et j'ai de la cire d'abeille brute que j'utilise peu ou pas: deux bonnes riaisons pour me lancer.… 

     

    J'apprécie moi aussi beaucoup les baumes qui mettent en valeur les macérats huileux alors que dans les savons, c'est en général la déception!

    23
    Dimanche 7 Août 2011 à 23:35

    Ma chère Loiltatose,

     

    même sans baume, tu vas vite cicatriser sous le soleil italien , bises parisiennes

    24
    Kat
    Lundi 8 Août 2011 à 10:20

    Quelles belles rélisations ! La couleur du dernier est superbe.

    J'adore l'idée d'un gel huileux pour gambettes peau de croco !

    J'imagine que les parfums doivent être enivrants comme d'habitude !

    25
    Lundi 8 Août 2011 à 21:38

    je suis très surprise par l'efficacité du gel huileux  avec mini phase aqueuse, je trouve que ça fonctionne encore mieux qu'un cérat;

    26
    Kat
    Mardi 16 Août 2011 à 09:12

    Miraculeux ! Ton gel huileux a réglé le problème de peau de crocro de mes gambettes !!!! Elles te remercient. Je vais refaire cette recette formidable.

    De plus, la sensation de gras est fugace et disparaît bien vite. L'association du gel d'aloe vera tu crois ?

    27
    Mardi 16 Août 2011 à 11:51

    Kat,

     Que du gras hydraterait moins. L'aoes est un excellent hydratant-apaisant, c'est mon arme favorite de retour de vacances ou après une épilation

    28
    Lundi 26 Septembre 2011 à 23:10

    j'ai fait des essais sans substitut de lanoline, ça marche bien aussi. Je trouve que le cetyl palmitate apporte de la finesse, mais on pourrait le remplacer par de l'huile de coco fractionnée (en la comptant dans les huiles et, pur les %,  en remplaçant le cétyl palmitate par un beurre dur)

    29
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 08:33

    Oui, c'est le ciste. Je suis moi aussi bluffée, catherine. II faudrait que je fasse des essais avec de la teinture de labdanum, seule pour voir si ça marche aussi bien car la tienutre de ciste ne doit pas être évidente à trouver!

    30
    Mardi 27 Mars 2012 à 18:11

    Merci Moune, j'ai une copine qui me presse de faire breveter la formule! Mais c'est vai qu'elle m'étonne vrament.

     

    31
    Mercredi 18 Avril 2012 à 22:57

    Metisse, je suis ravie qu'il fonctionne; En ajoutant un peu de Ve dans mes nouvelles versons, j'ai même pu augmenter le % de teinture!

    32
    Mercredi 9 Janvier 2013 à 23:56

    Bonjour Metisse,

     

    je pense que tu as fait de bons choix cicatrisants pour ton baume. Ton allergie à la lavande est récente?

    33
    Jeudi 17 Janvier 2013 à 17:07

    Donc, c'est plus prudent de l'éviter! ce qui signifie que si tu fais le baume au ciste, tu dois aussi supprimer la lavande.

    Qiulle marque de lavande utilises-tu?

    34
    Jeudi 7 Février 2013 à 00:00

    c'est bien que tu aies pu repérer cette intolérance!

    35
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:18

    Magnifique!

    J'aime beaucoup les baumes universels qui servent à tout.

    Le céralan est une cire que je préfère dans les produits très huileux plutôt qu'en émulsions où son intérêt ne me semble pas flagrant par rapport à d'autres cires végétales ou animales.

     

    Au final que penses-tu du gel huileux? J'adore personnellement le fait qu'on peut les monter en émulsions en mini quantité au fur et à mesure du besoin.

    As-tu calculé les % de céralan à ajouter selon la nature de ton huile ou as-tu choisi au pif?

    J'aurais dit que c'est le LABdanum et non le GALbanum qui est la résine de ciste. Il y en a chez le Lion à Bruxelles

     

    36
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:18

    Alors là, tout et tellement tout ce que j'aime

    Plein de macérats et de teintures qui servent et aiment et soignent

    Je sens que tu vas prendre très vite goût à la fabrication d'émulsifiants maison

    Je trouve cela très gratifiant et de l'ordre du magique pour moi qui fait au pif et au feeling, mais de ce que j'ai pu constater en respectant les %, cela marche du tonnerre, avec un glissant non retrouvé dans les autres émulsifiants!!!

    Célimène je dirais, m'a donné les ailes et la permission je dirais "caution scientifique" pour oser les faire et je l'en remercie ainsi que Christine aussi

    Ton baume cicatrisant est je le pense , car la ciste vivant dans des conditions extrêmes(sécheresse, brûlures) et survivant à tout cela et donnant de plus son meilleur pour vivre, elle est je pense la plante qu'il faut

    j'en aime l'odeur et l'âpreté"

    Tu me donnes plein de désirs et d'envies qui ne vont pas rester sur leurs faim

     

    37
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:18

    J'aime bien aussi ta passoire très "objet volant non identifié"

    38
    metisse
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:18

    quelle magnifique formule ! Ce baume doit être extraordinaire !!! Dommage que je n'ai aps tout ça, sinon, j'aurais volontier essayé sur mes crevasses aux mains ! bravo !!!

    39
    chabou
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:18

    Où on retrouve la marguerite !

    Je vais tenter le céralan maison, est-ce qu'on peut utiliser n'importe quel vinaigre ?

    Ton baume a l'air extrèmement crémeux, Princesse des Baumes.

    40
    sylvie
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:18

    bonjour Venezia,

    et encore une question :est ce que le cetyl ester et le substitut de lanoline sont indispensables .merci pour cet article vraiment super ,avec des macerats ,teinture ,ceralan maison .

    bonne journee.

    41
    Catherine
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:18

    Venezia, je viens d'utiliser le baume cicatrisant que tu m'as offert.

    Moi qui cicatrise de moins en moins bien, je suis bluffée par son efficacité, je n'en reviens pas.

    Penses-tu que les éléments les plus importants dans cette efficacité soient les teintures de labdanum et de ciste ? parce que si c'est le cas, il faudra à tout prix que j'arrive à les refaire et je n'ai pas les éléments nécessaires.

    Bon, il n'y a pas urgence car j'ai à peine entamé le petit pot offert. Mais j'aimerais bien reproduire ce baume pour l'offrir.

    En tous cas, je l'emporte en voyage, c'est sûr....

    Merci Venezia. Bises.

     

    42
    metisse
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:18

    J'adore toujours ce baume... toujours aussi magique sur mes crevasses... Merci Venezia... je l'ai déjà refait depuis et le conserve précieusement !

     

    43
    métisse
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:18

    Je ne sais aps exactement Vénézia.... je n'avais pas fait le rapprochement jusqu'à ce que je me fasse une crème pour les mains et que peu de temps après, plein de boutons sont apparus sur mes mains... j'ai refait la même crème sans he de lavande et plus de soucis...

    44
    métisse
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:18

    j'ai essayé plusieurs marques mais c'était pareil... du coup je l'évite mais ça ne me dérange pas, je n'aime pas la lavande... et elle me le rend bien

     

    45
    moune
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:18

    Je ne dirais jamais assez le bien que je pense de ce baume cicatrisant express !!!

    Difficile d'affirmer que oui, c'est efficace, oui, ça cicatrise bien.. quand on lit un texte.

    MAIS : Tu m'en as généreusement offert vénézia, alors que j'avais une plaie au talon. Cicatrisée en un rien de temps !!

    Mon mari a soigné une cicatrice d'herpès. Plus trace de cicatrice !

    Il a aussi guéri à toute vitesse une plaie au tibia longue de 3cm. Je le surveillais chaque fois qu'il prélevait dans le pot. ""pas besoin de beaucoup, je t'assure ..."" hihi !!

    Ton baume est magique.

    Mes teintures sont prêtes, mon céralan aussi ....

    Mille et mille mercis pour cette fabuleure formule vénézia.

    Tu as raison de dire que la ciste est dure à trouver. Le mot est faible

     

    46
    métisse
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:18

    Bonjour Vénézia,

    ton site est toujours une mine d'informations pour moi et je me remets à faire des baumes (chose que je n'ai jamais vraiment fait)... j'ai refait une nouvelle fois ce baume en modifiant les he car je ne les avais pas toutes et je me suis récemment rendu compte que je faisais une réaction allergique à la lavande.. l'odeur du mien n'est pas super mais s'il fonctionne avec d'autres he, ce n'est pas grave, car, oui, ton baume est le seul efficace sur mes crevasses à ce jour./...

    j'ai utilisé du beurre de mangue et j'ai mis comme he, carotte, extrait co2 argousier et achillée millefeuille... qu'en penses tu ?

    bises et merci

    47
    S4br1n4k
    Samedi 6 Juin 2015 à 15:39

    J'arrive tard :) Bonjour! :) J'ai fait le ceralan maison la semaine dernière et j'ai peut-être été un peu trop pressée, j'ai retiré le mélange du feu quand j'ai eu l'impression que c'était homogène, mais le dessous du disque était poreux. J'ai mis au frigo, puis au congélo, et j'ai juste sarclé la partie poreuse du dessous. Plus tard dans la journée, je l'ai rincé, laissé sécher et râpé pour le ranger dans un petit pot. Là, je viens de l'ouvrir et ça sent fortement le vinaigre. Pour avoir déjà essayé ce  ceralan maison dans un baume, ça ne change pas grand chose, mais j'ai hâte de voir comment ça "vieillit". Je te remercie pour ce partage, le baume cicatrisant me fait envie, j'en suis à chercher quelles he je peux utiliser sur mes garçons dont les genoux sont constamment écorchés. Il faudra probablement que je fasse avec les produits accessibles de mon côté de l'Atlantique, mais la texture et la base, je la retiens et reviendrai la consulter. Merci de m'aider à grandir en partageant tes explorations.

    48
    venezia
    Dimanche 7 Juin 2015 à 09:14
    Bonjour
    Je suis loin et te repondrai dès mon retour
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :