• Baume post-hématomes

     

     

    Nouveau rendez-vous sur cette plate-forme. Je vous demande un peu de patience pour les finitions de cette nouvelle tenue… 

     

    A la suite de péripéties estivales, j'ai eu récemment pas mal d'hématomes. Je n'étais pas chez moi; un proche m'a fait tester un vieux remède qu'il avait sous la main, au nom fort poétique: le contre-coup de l'abbé Perdrigeon, contre-coup qui a eu le mérite d'apaiser un mal au crâne lié à ces bleus (je m'étais aussi cogné la tête…)

    Je m'en suis donc inspirée.

     

    J'ai essayé le contre-coup en gel. La formule est d'une simplicité biblique. L'adjectif biblique n'est pas usurpé puisque la formule recèle deux ingrédients existant déjà dans l'Antiquité, et qui me sont chers: la myrrhe et l'encens. Le troisième principe actif est l'aloes ferox., Quasiment introuvable, j'ai dû le zapper. En revanche, j'ai ajouté d'autres éléments dans mon baume qui a vraiment accéléré la disparition des bleus et calmé le mal à la tête.

     

    Mon interpétation reste ramassée. La voici:

     

    Baume anti inflammatoire

     

    11 beurre de reine des prés (un cadeau de Mlk)

    10 cire d'abeille en feuilles

    2 cetyl esters

    1 VE

    CO2 romarin, EPP

     

    30g macérat hélichryse-matricaire dans olive  (maison)

    33 huile de massage à la lavande Weleda

     

    10 teinture d'encens (maison)

    5gtes elixir œil de tigre

    5 gtes elixir cleansing aura cactus

     

    2% HE

    30gtes HE encens-myrrhe

    15gtes HE helichryse

    15gtes HE lavande

     

    Les pourquoi et les subtitutions possibles

     

    * Le beurre de reine des près

     

    Mlk l'a réalisé avec du lipidthix, poudre d'huiles hydrogénées qui permet de solidifier huiles et macérats huileux.

    Sa formule: 70% macérat dans olive de reine des près, plante très riche en acide salicylique anti-inflammatoire+ 20% lipidthix+10% acool cétylique.

    La techique: chauffer le mélange à 70-80° pendant un bon quart d'heure au bain marie puis refroidir rapidement au congélo.

     

    Généralement, je fais mes beurres maison avec l'impeccable formule de Moune: voir ici

    Je rappelle la formule pour les flemmardes qui ne cliqueraient pas sur le lien:

    58g acide stéarique

    25g alcool cétylique

    166g huile 

      vit E

    On peut remplacer la reine des près par d'autres plantes anti-inflammatoires et/ouantalgiques, comme le laurier, très courant au marché ou dans les jardins par exemple ou le gingembre, facile aussi à trouver. On peut bien sûr employer de l'arnica, la plante anti-hématomes, mais il ne s'applique que s'il n'y a pas de plaie ouverte. 

    On peut également convertir en beurre l'un de mes mélanges favoris présent ici en macérat huileux= hélichryse+matricaire.

     

    *1O% Cire d'abeille+ 2% cetyl esters+1% VE

     

    Ma formule favorite depuis quelques mois tant le baume obtenu reste souple. J'utilise de la cire en feuilles, fine et facile à nettoyer après emploi. Le soupçon de VE donne de la stabilité quand on introduit des teintures dans un baume. On peut utiliser un autre émulsifiant à la place du VE bien sûr.

     

    Macérats huileux


    J'apprécie beaucoup l'huile de massage à la lavande de Weleda, toute prète, et très relaxante.

     

    Lavande: traditionnellement utilisée comme antalgique et contre les bosses

    matricaire:anti inflammatoire, cicatrisante

    hélichryse: très anti-hématomes, cicatrisant.

     

    Ce sont des plantes faciles à trouver, voire à ramasser, et dont l'efficacité est éprouvée. Mais on peut remplacer par d'autres, comme le gingembre ou le laurier, déjà nommés.

    Personnellement, j'aime beaucoup l'association olfactive de ces trois là.

     

    Teinture d'encens

     

    Un merveilleux anti-inflammatoire.

    Je la prépare à l'ancienne avec des dilutions alcooliques successives -de moins en moins fortes en démarrant à 85°-  assemblées à la fin.

    Je n'avais plus de teinture de myrrhe sous la main, mais je vais mettre en route une teinture combinée des deux résines pour refaire ce baume.

     

     

    Elixirs

     

    On n'est pas obligé d'en mettre, mais je trouve intéressant de ne pas négliger la composante énergétique. un bleu est dû à un choc, à prendre en compte à tous les niveaux. 

     

    œil de tigre : pour ses effets protecteurs

    cleasing aura cactus : pour renforcer le champ énergétique

     

    HE

     

    Encens-myrrhe: j'avais trouvé ce mélange tout prêt chez Floracopeia, il y a longtemps. Ce fut une révélation car la présence d'encens empèche la myrrhe de se solidifier dans les flacons. (Mes flacons d'He de myrrhe sont trop souvent devenus inutilisables! ) Donc j'en prépare à l'avance ( 50-50). C'est là que l'on retrouve l'ingrédient phare du contre-coup. La myrrhe est anti-inflammatoire et antalgique (elle a bien d'autres vertus) et l'encens, cicatrisant, et un grand pacificateur des esprits agités. 

    Helichryse et lavande ont déjà été évoquées. J'ajoute très souvent de la lavande dans mes mélanges tant elle a une force unificatrice.

    On peut faire d'autres choix, mais celui-ci me semble équilibré. 

     

    P1090356.jpg Le pot entamé. J'en ai passé matin et soir.

     

    J'ai vu mes bleus disparaitre vraiment rapidement et l'action sur le mal au crâne s'est révélée efficace (sauf que ça péguait les cheveux …

     

     

    « Déménager d'Over-blog?Gel polyvalent anti-bobos »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Août 2014 à 21:29

    Coucou

     

    très bel article , hélas je n'ai que peu d'ingrédients pour le plagier .

    Merci de ce partage ..j'ai été ravie de te lire

    2
    Mardi 5 Août 2014 à 21:47

    merci Ambre.

    j'ai donné des pistes pour trouver  des substitutions on pourrait en trouver d'autres

    3
    Mardi 5 Août 2014 à 21:50

    Ma chère Marie Lyne,

    je n'ai pas encore étrené ton beurre de mlllepertuis, je lui cherche une formule digne de lui!

    PS:  as-tu pu accéder directement à cet article ou biern es-tu passée par le lien des abonnés?

    je ne peux pas y accéder via la page d'accueil

    Par ailleurs, vois-tu ou non la pub?

    4
    Mercredi 6 Août 2014 à 00:27

    Coucou Venezia. Je vais revenir relire à tête reposée cet article, toujours intéressants tes histoires de baume....

    Pour répondre à ta question, j'ai pu accéder au blog par le lien des abonnés mais aussi en tapant l'adresse dans la barre google.

    Je ne vois aucune pub mais j'ai installé depuis bien longtemps un bloqueur de pub, c'est ABP ou ADBLOCK, c'est royal, plus aucune pub....

    5
    Jeudi 7 Août 2014 à 08:30

    Je ne vois aucune pub non plus.

    La couleur de ce baume est rès jolie, jaune pâle, très douce et bien adaptée à l'usage que tu en as fait.

    J'aime beaucoup les baumes qui ont cette onctuosité alors que leur surface semble dure. La pénétration est immédiate sans effet gras, ce que donne souvent l'alliance émulsifiants et teintures dans ces créations.

     

    Et vraiment le parfum est presque parfum, pas thérapeutique du tout puisque tu as évité les classiques gaulthérie, menthe poivrée et autres.

    J'aime beaucoup ce contre-coup dont j'avaisoublié l'existence jusqu'à ce qu'on en parle.

    Magnifique interprétation!

    6
    Jeudi 7 Août 2014 à 09:49

    Merci Gongembre, pour ces précisions. les pubs je les vois, car je n'ai rien installé sur mon ordinateur!

    7
    Jeudi 7 Août 2014 à 09:52

    Catherine,

     

    Je suis une nulle en informatique, je vais regarder ce qu'est adblock, merci

    8
    Jeudi 7 Août 2014 à 09:52

    Couc Mlk

     

    oui, je pense qu'un doux parfum participe de la guérison.

    9
    Jeudi 7 Août 2014 à 09:53

    Si je comprends bien, il n'y a sue moi qui n'ai pas pensé à bloquer les pubs!!

    10
    Jeudi 7 Août 2014 à 09:58

    Sylvie,

     

    Si ton encens est pur et en morceaux, oui, tu peux le mettre en macération. J'en ai souvent acheté en Grèce car la religion orthodoxe semblse stricte dans le choix des matières premières si je puis dire: ainsi, théoriquement, les cierges doivent être en pure citre d'abeille et dans les boutiques d'objets religieux, on trouve de l'encens au poids, tiré de grands sacs.

    11
    Jeudi 7 Août 2014 à 10:00

    Michèle,

     

    J'avoue zapper souvent la gaultherie (sauf les mélanges concoctés dans l'urgence) et ce,  malgré son efficacité certaine, en raison de son odeur très médicamenteuse. Néanmoins, je sais que cette odeur, justement, peut participer à la guérison  tant elle fait "sérieux"!

    12
    Lundi 11 Août 2014 à 17:36

    Oups : gaulthérie

    13
    Lundi 11 Août 2014 à 17:36

    Vénézia, je viens sur ton blog via Safari et je vois de la pub pour des voitures... nord américaines! Je n'utilise pas de bloqueur de pub. P-ê le devrais-je???

    Tout d'abord, j'espère que tu vas mieux et que les péripéties estivales ne furent pas trop graves...

    Je ne connaissais pas le "contre-coup" : belle découverte.

    Merci, une fois de plus, pour toutes ces infos si intéressantes. Je vais aller mettre de l'encens ds mon flacon de myrrh!!!

    Personnellement, j'adore l'odeur de la gualthérie et je l'utilise tjs ds un baume ou une formule thérapeutique pour soulager les maux. Je la trouve tellement efficace seule ou associée à d'autres HE.

    Je fais des macérats de laurier et de gingembre mais je n'ai jamais pensé associer les deux... Je le ferai à l'avenir.

    Je vais aller regarder chez NDA si ils vendent de l'hélichryse séche. L'HE de cette plante et moi faisons très très bon ménage ensemble... mollet et pied noirs après une très mauvaise chute et une partie de mon flacon mis sur les parties principales de l'hématome géant : là où j'avais mis de l'HE, la peau était rose bordée de noire sur les endroits qui n'avaient pas été en contact avec l'HE. Phénomène très drôle à observer et très belle démonstration pour l'efficacité des HE pour les personnes dubitaives!!! Et oui, il y en a encore!!!

    14
    Mardi 12 Août 2014 à 20:53

    Intéressant ce baume, il semble bien efficace !

    15
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:03

    L'abbé nous donne l'onction baumesque;) j'aime les vieux remèdes, très inspirants et pas que pour nous...C'est dans les vieux pots que l'on...

    J'ai eu un énorme bleu à la cuisse et le seul beurre au millepertuis maison au lipidhix a suffi à  l'atténuer...ben, lui aussi est d'une grande aide...Mais je n'avais pas encore ton baume;)

    Il faut croire que nous sommes en symbiose, car j'ai fait un savon, reine des prés et encens poudre mouillé d'he, dont malheureusement, je ne sais plus.

    J'apprécie plus que tout tes baumes,cadeaux plaisir par le parfum, rarement médicinal et thérapeutiques.

    16
    gingembre
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:03

    Venezia, je ne vois pas les publicités mais j'ai installé Adblock plus (Firefox) qui bloque les publicités et j'ai été prévenue de ton article par mail.

    Je relis ton article et reviens commenter demain :)

    17
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:03

    J'ai reçu l'article par mail et je n'ai jamais vu de pub chez toi

    Je voulais dire parfumés non médicinaux mais toujours thérapeutiques, âme et corps

    18
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:03

    Nous aussi nous bloquons les pubs, alors je ne sais

    19
    sylvie
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:03

    Trés intéréssant! quelle bonne idée de mettre un émulsifiant ,j en mettrai à l avenir ,meme si je n ai pas eu de problème avec l ajout de teintures.

    J ai de l encens :celui que l on fait bruler dans les églises:il convient pour une teinture?

    bises:D

    20
    sylvie
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:03

    Oui mon encens est pur en morceaux,de differentes couleur, j en ai deux un peu différents :et on me les offre !!

    Ma soeur se fait des bleus facilement ,je vai tenter ton baume .

    Pas de pub !sauf entre l article et les com 

    bises et merci pour tes précisions.

    21
    gingembre
    Samedi 16 Août 2014 à 18:31

    Venezia, j'apprends toujours davantage en lisant tes articles.


    J'adore les baumes et les tiens sont uniques, pensés, racés, si sophistiqués !


    J'espère que ton nouveau blog te donnera toute satisfaction et, également, recevoir les notifications pour ne rien louper sarcastic


    C'est super les émoticones, j'adore !


     

    22
    Dimanche 17 Août 2014 à 12:24

    Venezia, Longue vie à ton nouveau blog !


    Merci beaucoup pour cette recette de baume avec une très belle texture !

    23
    Dimanche 17 Août 2014 à 22:03

    Pour l'instant, je n'ai pas trouvé de solution pour donner une réponse après chaque commentaire…

     je m'y perds un peu car lors du transfert, mes réponses aux commentaires ont suivi, mais en vrac!

    @Colchique, merci pour ta visite dans ma nouvelle maison pas encore bien rangée…

    @Gingembre, cela signifierait-il que tu ne reçois plus les notifications? Dis moi

    @mlk, je viens de préparer une teinture de millepertuis ainsi qu'un macérat, je vais faire de essais

    24
    gingembre
    Dimanche 17 Août 2014 à 22:18

    Venezia, pas de problème, je reçois bien les notifications yes

    25
    Lundi 18 Août 2014 à 03:12

    Trois fois "Bravo" Vénézia pour ce transfert réussi!


    Je nous souhaite bcp d'articles à venir!


    Bises! 

    26
    Penélope
    Jeudi 21 Août 2014 à 21:41

    J'adore tes baumes Venezia et les reproduit régulièrement ,j'ai préparé celui ci en changeant quelques ingrédients que je n'avais pas et compte bien l'utiliser en cas de besoin ( je croise beaucoup de personnes dans mon métier qui se font régulièrement des hématomes ) et compte en offrir quelques petits pots aux sportifs de mon entourage cool


    J'aime énormément sa texture souple et pénetrante et son parfum qui soigne ,merci mille fois

    27
    mlk
    Lundi 25 Août 2014 à 13:56

    Je ne reçois pas les notifications?


    Génial ce transfert, même si cela me fait drôle, ton nouveau lieu…Mais, fi des habitudes.


    J'espère que ce nouvel écrin conviendra à tes bijoux d'articleshappy


    En plus les émoticônes me semblent plus rigolos.


    Bises et je bosse

    28
    Lundi 25 Août 2014 à 18:24

    j'ai vraiment l'impression que les commentaires arrivent en vrac, et je ne reçois pas toutes les notifications les annonçant:  mille excuses pour mon silence involontaire!

     

    @Loulou, je viens de de découvrir le premier long commentaire que tu avais laissé. L'hydrolat d'hélychrise est lui aussi très efficace si on en passe juste après s'être cogné. Si on a trainé pour se soigner, l'HE marche mieux. C'et en m'étant profondement entaillé le doigt que j'avais constaté l'efficacité incroyable du ciste (en feuilles, même pas en HE). Donc à quelque chose, malheur est bon.

     

     

    @penelpe, la formule générale de ce baume donne un résultat vraiment agréable, et aussi très stable.  C'est celle que j'utilise pour à peu près tous mes baumes depuis quelques mois.  

    @Mlk, bosse bien, on verra la suite à mon retour

     

     

    29
    Mardi 26 Août 2014 à 13:53

    Coucou Princesse,


    Je suis un peu "en dehors" mais je tenais à venir te saluer sur ton nouveau blog, te remercier de tes publications toujours tellement enrichissantes.


    J'aime tous les ingrédients que tu as utilisés mais j'avoue avoir zappé l'utilisation concernant la reine-des-prés en la circonstance . Bon, j'ai d'autres méthodes concernant les hématomes yes.


    Je crois n'avoir jamais fait deux fois la même formule pour un baume mais - comme toi - j'ajoute un émulsifiant.


    Bises genevoises très mouillées !

    30
    chabou
    Lundi 1er Septembre 2014 à 19:05

    J'ai enfin vu le changement de blog, sans pub car je bloque aussi sur Firefox.  C'est agréable de te voir dans une nouvelle "maison" et un peu déroutant tellement j'étais habituée à l'ancienne. Mais il faut considérer le changement comme un mieux wink2

    Ta formule est une vraie leçon de baume thérapeutique, tant par l'architecture que par les propriétés des composants. Je vais essayer de refaire, mais plutôt en anti-douleur. Que mettrais-tu, dans ce cas ?

    Je teste l'encens et je croise les doigts car la perfide Albion active bien les douleurs.

    Bises et merci, Princesse !

     

    31
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 18:50

    Il est bien ton nouveau blog, très clair, agréable à lire. Je souffre beaucoup avec la mise en place du nouveau site ... Amicales bises.yes

    32
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 23:39

    @Coucou Chabou,

    en anti-douleurs, tu peux jouer à la fois sur la teinture, les macérats et les HE!

     Si c'est pour une formule destinée à qqun en particulier, affiner selon l'origine de la douleur et sa réaction au chaud ou au froid.

    Si la douleur a une origine inflammatoire (ou neurologique, -bien que ce ne soit pas formellement démontré, je trouve que l'encens marche bien-, tu peux conserver la teinture. Pour une douleur apaisée par le frdoi, je préparerais une teinture de menthe poivrée par ex et par le chaud une teinture d''épices. 

    Pour le choix des macérats,  Il faut aussi se demander si la douleur est apaisée par le chaud ou par le froid. Apaisée par le chaud: un macérat huileux à base de gingembre par exemple (avec un soupçon de poivre ou de piment) que l'on peut coupler avec des HE réchauffantes gingembre, poivre, à mini doses bien sur- j'emploie aussi un thym grec bien costaud en macérat.  Apaisée par le froid: macerat huileux de menthe poivrée (associé à l'HE)

    a completer par des macérats antalgiques généralistes: millepertuis, arnica (si pas de plaie ouverte), et pour pacifier macérat de lavande.

    l'huile de callophylle est également intéressante, plutôt pour réchauffer, à éviter en cas de traitement  anti coagulant

    le tout  à associer à des HE antalgiques classiques: gaultherie, ecualyptus citronné, lavandin super, laurier, etc

     

    33
    Mercredi 3 Septembre 2014 à 23:40

    @Merci pour ton passage Ariaga, la mise au point du blog n'est pas encore achevée, je dois fignoler…

    34
    patsch
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 15:59

    Bonjour Venezia ,

    Longue Vie à ton nouveau blog ! c'est pas facile pour toi ...

    pas de pub pour moi non plus , mon PC les refuse .

    Ce baume (adapté avec les macérats que j'ai faits) sera je crois ma 1ère

    recette en cosmétiques .

    Puis-je remplacer le VE par l'émulsan et les cétyls esters par du palmitate

    de cétyle ?

    A bientôt !

    35
    chabou
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 17:01

    Merci pour cette adaptation en baume pour les douleurs, je trouve particulièrement intéressante cette notion de chaud et de froid sur laquelle je vais plancher.

    J'ai acheté hier une teinture de coquelicot de Californie (Eschscholtzia californica) à utiliser en interne que je mettrai aussi dans le baume, elle a une propriété analgésique modérée en plus de son action sur le sommeil et le stress.

    A suivre ...

    36
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 17:35

    @Patsch, merci pour ton message. Pour le palmitate de cetyle, aucun souci, j'en utilisais avant! Pour l'émulsan, je n'ai jamais testé, mas ça devrait aller.

    @Chabou: je pense que le soulagement par le froid/chaud est une façon intuitive très simple de faciliter les choix d'ingrédients. tu me raconteras les effets de ton baume?

    37
    chabou
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 18:25

    Oui, oui !

    38
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 19:59

    Avec deux autres personnes je suis en train de prépare la sortie d'un site sur Jung et je peux te dire que c'est la pagaille. Amicales bises.

    39
    Penélope
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 21:00

    Patsch j'ai reproduit le baume de Notre princesse avec ce que j'avais à la maison dont du cetyl palmitate ,le baume est peut être un peu plus fluide si je peux dire ,je l'ai conditionné en petits pots ,il aurait peut être été plus judicieux de le mettre dans des petits tubes ou flacons.

    par contre il est top au niveau de l'efficacité ,je l'ai testé sur moi et une de mes patientes,les hématomes s'estompent en quelques jours avec deux applications par jour et la cicatrisation des petites plaies est nettement accélérée,je l'adore déjà et en ai fabriqué plusieurs petits pots qui ,je pense seront vite et bien employés .

    merci beaucoup Venezia pour ces petits secrets de baumes dont je ne me lasse pas.

    40
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 21:10

    @courage Ariaga, quand je vois la lenteur avec laquelle j'aménage ce nouveau blog…

    @Penelope,merci pour votre message. Pour avoir utilisé cetyl ester et cetyl palmitate, je trouve qu'il n'y a aucune différence dans le rendu pour la consistance. Quel beurre avez vous utilisé?

    41
    Penélope
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 22:41

    Un beurre de chanvre maison formulé selon la recette citée dans votre article

    42
    Penélope
    Vendredi 5 Septembre 2014 à 22:44

    Il faut dire que j'habite dans le Sud de la France et que les températures dépassent encore allègrement les 26° ,aujourd'hui 29° dans l'après midi et mon petit baume me suit partout dans ma tournée 

    43
    Lundi 27 Octobre 2014 à 18:03

    Il faut que je change ton adresse dans mes liens ! Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :