• Baumes de voyage anti jet-lag

    Le plus  récent  de mes voyages longue distance m'a permis de tester deux nouveaux baumes que je voulais expérimenter in vivo avant d'en parler. Je les ai baptisés baumes anti jet lag, car je les ai imaginés pour relativiser les effets du décalage horaire. Pour un voyage vers l'est, il me fallait une formule calmante pour le soir et une autre, tonifiante au lever.
    Est-ce M. Placebo le réel vainqueur de ce défi ou bien la composition de mes potions? En tout cas, je trouve que ça a vraiment bien marché.


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif7/lapin09.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Baume anti jet lag du soir à la camomille

    J'ai choisi une recette à  base de cire d'abeille que j'avais mise un peu de côté, après les essais si agréables à l'acide stéarique. J'ai racheté de la cire chez Bilby et j'ai retrouvé le merveilleux toucher des baumes que j'avais préparés avec la cire d'Aromantic; je n'insisterai jamais assez pour dire l'importance du choix de la cire.
    Les baumes à la cire mettent un peu plus de temps à pénétrer, ce qui n'est pas génant quand on va se coucher juste après le massage des pieds. Leur parfum me semble  mieux tenir, -agréable le soir, peut être moins pratique le matin-…  Je rajoute souvent, comme ici, un soupçon d'aloe concentré dans ce type de baumes, il allège la texture et participe à son onctuosité.

    Le choix des huiles essentielles

    J'ai pensé à la fois en termes physiques et énergétiques.
    Pour essayer de rétablir l'équilibre général perturbé lors du décalage horaire, j'ai choisi plusieurs huiles essentielles pour  tout "balayer" en quelque sorte: de la terre ( racine d'angélique) au ciel (lavande d'altitude) en passant par le "cœur" (rose en HE et en macérat). Prendre ce choix comme une simple construction symbolique personnelle, bien sûr…
    Pourquoi tant de camomille (romaine, matricaire, en HE et en macérat)? Pour ses effets apaisants et anti spasmodiques, et parce que dans The fragrant pharmacy (Bantam Books), livre aux recettes souvent simples mais très utiles, Valérie Ann Worwood recommande son usage contre le jet-lag, ainsi que que celui de la lavande et du géranium, présents dans la formule. Ce baume de couleur tilleul a un parfum particulièrement doux.

    Le choix des huiles végétales
    -le macérat huileux de bruyère (je le prépare avec de la bruyère bretonne dans de l'huile d'olive) : traditionnellement, la bruyère en infusion est utilisée pour ses propriétés diurétiques. Le macérat huileux de bruyère, lui, est plutôt indiqué pour les problèmes de peau, mais aussi pour apaiser les douleurs articulaires (ce qui ne fait donc jamais de mal dans un baume pour les pieds… ). Voir une
    recette sur le nouveau blog de Bluetansy
    -le macérat de laurier:  il  a un effet anti inflammatoire, (donc même idée que pour la bruyère… ) je l'associe souvent en macération à la rose, en raison du parfum, très agréable, du mélange
    -le sésame et coco: pour leur douceur cosmétique
    -l'huile de  pastel: pour étrenner un cadeau de Michèle…et parce qu'elle pénètre facilement.





    65g huile coco indienne
    22g sesame blanc
    8g huile de pastel
    15g macérat huileux de laurier et de rose
    10g macérat huileux de matricaire
    2g macérat huileux de bruyère
    20g cire d'abeille
    10gtes anti oxydant

    mettre à fondre ces ingrédients puis
    rajouter 2g aloe concentré (Aromantic)
    Laisser refroidir (sans que ça prenne néanmoins ) et ajouter en remuant
    10gtes EPP (pour allonger la conservation)
    10gtes extrait CO2 camo allemande
    15gtes HE rose diluée
    25gtes He camomille romaine diluée
    20gtes He lavande d'altitude
    20gtes He géranium de madagascar
    5gtes HE de racine d'angélique


    L'image “http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Iminigifs/lapin001.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Baume anti jet lag du matin à la lavande et au pamplemousse

    J'ai repris la formule des baumes à l'acide stéarique et cherché des ingrédients tonifiants mais aussi équilibrants.

    Les huiles essentielles
    La menthe poivrée est recommandée par VA Worwood pour combattre les effets du jet lag (le matin). C'est dans le livre de Michel Sommerard Le chemin des arômes (ed. Médicis) que j'ai découvert l'effet relaxant  -sans être lénifiant… - du pamplemousse, le citron est plus tonique…Je l'ai donc préféré pour tempérer la menthe poivrée, comme le petit grain citronnier, calmant du système nerveux (mais moins sédatif que le petit grain clémentinier, voir  sur le site de
    Vitalba)  Selon Lydia Bosson dans L'aromathérapie énergétique (ed. Amyris), le tulsi (basilic saint indien, bien plus fin au nez que le basilic exotique) dynamise, stimule, et donne du punch pour avancer (ce qui est pas mal le matin pour éveiller des neurones déboussolés). La  lavande est un équilibrant général, et VA Worwood la cite pour combattre le jet lag du matin. Au final, c'est la note menthe poivrée qui domine, avec des agrumes en arrière plan. le baume est couleur crême.

    Huiles végétales
    karité, huile et beurre de coco: pour leur douceur cosmétique
    Macérat huileux de fleurs de thym:  Maria Treben en préparait pour soigner les douleurs rhumatismales,  etc; Celui que j'ai fabriqué me rappelle le parfum des guarrigues  grecques…
    Macérat huileux de bruyère: même choix que dans le baume du soir.



    46g karité
    25g huile coco
    6g beurre coco
    12g huile de sésame
    5g macérat huileux de fleurs de thym grec
    2g macérat bruyère dans olive
    2g acide stéarique
    5gtes anti oxydant
    8gtes HE menthe poivrée
    15gtes HE pamplemousse
    8gtes He basilic tulsi
    5gtes He petit grain citronnier
    20gtes HE lavande altitude


    Fabrication des baumes à l'acide stéarique
    ici

    N.B: je conserve  les huiles essentielles d'agrumes au froid pour allonger leur durée de vie, car elles s'oxydent vite.

    Mode d'emploi de ces baumes: se masser les pieds, le soir avant le coucher et le matin, après la toilette avec le baume approprié.


    « Blog en voyage jusqu'au 8 avrilLa chambre de décoction »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Avril 2008 à 12:53
    Quel bonheur de lire tes écrits entre 2 voyages! Toujours des produits inédits, cette fois ci c'est l'huile de pastel???? Je ne connais pas, mais je trouve le nom enchanteur. Merci de ces jolis partages.
    2
    Jeudi 10 Avril 2008 à 13:38
    je crois qu'il me faudrait celui du matin mais pour tous les jours pas que pour les decalages horaires!
    bonne journée
    3
    Jeudi 10 Avril 2008 à 15:30
    Pas de décalage horaire, mais j'aurais bien besoin en ce moment même du baume stimulant (je suis rentrée ce matin de Jo.Burg  et me suis ré-envolée dans la foulée pour Nice, un peu difficile).
    Je pense comme melodye qu'il me le faudrait d'ailleurs peut-être pour tous les jours...
    4
    Jeudi 10 Avril 2008 à 20:57
    elle a un si joli nom, cette huile… même si elle n'est pas bleue…
    5
    Jeudi 10 Avril 2008 à 20:59
    Cette huile est un joli  cadeau reçu … qui me rappelle mes années passées dans le sud ouest, dont elle est originaire.
    6
    Jeudi 10 Avril 2008 à 21:00
    Il y a toute une gamme (non bio, hélàs) commercialisée à base de cette huile. mais c'est Michèle qui a réussi à en trouver à la source…
    7
    Jeudi 10 Avril 2008 à 21:00
    Je dois dire que le baume du matin a le mérite de stimuler en douceur…
    8
    Jeudi 10 Avril 2008 à 21:01
    bon, je vois ce qu'il me reste à faire…
    9
    Dimanche 13 Avril 2008 à 18:54
    merci pour ton gentil commentaire, Loulou. Personnellement, je préfère garder un faible pourcentage d'acide stéarique pour faire la part belle aux beurres et aux huiles
    10
    Vendredi 20 Juin 2008 à 23:17
    je l'avais fait macérer dans du tournesol bio+ anti oxydant, et il n'a pas du tout bronché. Je pense que le thym conserve. Je garde le macérat au froid. J'ai fait à une époque pas mal de macérats au tournesol et ils n'avaient pas vbougé, puis d'autres qui avaient moins bien tenu et 'avais arrété. je suppose que ça doit  venir en partie de la fraicheur  du tournesol.
    11
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 12:32
    Bonjour!
    Il sont chouettes tes petits "tuyaux", mais c'est vrai que ce n'est pas évident à faire avec tant d'ingrédients...
    12
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 21:18
    J'indique tous les ingrédients que je mets, mais on peut très bien simplifier ces recettes. En faisant juste attention de remplacer les beurres mous… par d'autres beuures mous (les beurres durs par d'autres beurres durs, etc.) On peut aussi ne choisir qu'une seule huile végétale, réduire le choix pour les huiles essentielles… Je donne mes recettes surtout comme source d'inspiration…
    13
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:41
    Bonjour,Venezia
    L'huile de pastel! inconnue dans mes grimoires
    J'aime positivement tes odes aux baumes
    Au revoir
    14
    Catherine
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:41
    Encore deux jolis baumes bien utiles.
    Je suis curieuse, moi aussi, de connaître l'huile de pastel....
    15
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:41
    J'adore (oh là là je vais manquer de vocabulaire!).

    Les baumes sont de retour et je trouve la couleur du second si inattendue.
    C'est rare, ce jaune poussin et je ne comprend pas ce qui donne cette douceur dans le ton de jaune.
    Crois-tu que c'est l'absence de cire d'abeille?

    Que te dire de plus? J'aime particulièrement:

    - L'idée de traiter le décalage horaire autrement que par la voie orale,

    - Les formules admirablement pensées et complexes,

    - L'odeur du second (décidément celui là me plait) que j'ai du mal à "visualiser,

    - L'audace du macérat huileux de bruyère qui est relativement insipide en tisane.
    Les autres macérats dont ça va être la saison.

    - Le tulsi que je viens de m'offrir chez Farfalla. Son nom fait immédiatement voyager et j'avais peur d'être déçue mais la senteur est poivrée, anisée et orangée à la fois...
    Mais je trouve l'HE de basilic tropical délicieuse à raison d'une goutte sur un sucre. Je résiste à l'envie d'en mettre plus quand j'en ai besoin.

    - Le pamplemousse, très différent des autres citrus dont j'abuse et qui semble effectivement plus équilibré (relaxant et tonifiant à la fois)

    - Monsieur Placebo qui arrange bien nos affaires très souvent et on lui pardonne car il ne fait jamais de mal.

    J'adore!
    16
    patte
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:41
    Donc..tu dis que le baume du matin serait intéressant pour les insomniaques totalement à la ramasse le matin ? Je vais m'y intéresser !
    C'est vrai que la menthe poivrée est incroyable pour ses effets stimulants ! J'ai testé un baume fraîcheur pour les pieds à la menthe (avec de la chlorophylle..car la couleur est très sympa à l'oeil !) et je m'en applique finalement que le matin car le soir, c'est trop "revigorant"
    Pour le matin, aussi, le baume du tigre...

    Merci Princesse et soigne bien ton décalage horaire !
    17
    Loulou
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:41

    Vénézia, merci pour ces recettes de baûmes! Sais-tu que depuis ton article sur l'utilisation de l'acide stéarique je "baûme" à tout va, enfin presque! Je vais faire des essais en augmentant un peu la concentration d'acide stéarique. L'as-tu déjà fait?
    Excellente idée pour l'utilisation de baûmes pour le décalage horaire. Exceptionnellement et à l'inverse de Michèle, j'utilise cette formule  en externe. A l'avenir, cette dernière va se transformer en... BAUME!
    J'aime bcp le basilique sacré (ocimum sanctum - Tulsi) qui  donne, entre autre, de très beaux résultats dans les formules pour les personnes atteintes de cancer ou en soins palliatifs.

    18
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:41
    Venezia, je viens de terminer le baume anti jet-lag du matin dont j'ai adoré la douce texture.
    Pourrais- tu me dire sur quelle huile tu as fait macérer ton thym grec? J'ai du romarin à utiliser ;0)

    Je suis dans les aromates à fond en ce moment...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :