• Baumes fouettés, un pur plaisir…


    Il ne s'agit pas de plaisir SM …  d'ailleurs, on peut appeler ça beurre  crémeux, baume meringue,… et tout cas, c'est un pur bonheur. Depuis que j'ai testé le baume offert par Michèle qui avait eu la gentillesse de publier sa recette sur le forum des Plaisirs, je n'ai cessé d'en refaire. C'est quasiment une formule magique pour toutes les princesses au petit pois.




                          
                                
                                        La merveilleuse illustration d'Edmond Dulac pour le conte de la princesse au petit pois, trouvée sur ce site enchanté


    L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/personnages/anges/ange2.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.La recette vient d'un site américain, Snowdrift farm, qui donne plusieurs variantes dont les règles de base sont les suivantes:

    * On mélange des huiles liquides et des beurres solides que l'on réfrigère et que l'on bat au fouet électrique après chaque début de congélation.
    *L'amidon ajouté ôte le toucher gras et un soupçon de glycérine donne du crèmeux au mélange.
    *Le site conseille aussi d'utiliser des cires florales qui aident le baume à tenir. Je n'en emploie pas pour l'instant, faute d'avoir pris le temps de dénicher un bon fournisseur, car elles sont extraites sur solvants.
     
    La peau boit incroyablement vite ces baumes que ne sont composés pourtant que de gras. Elle reste vraiment très satinée toute la journée. Depuis que j'en fabrique, j'en fais une consommation frénétique, puisque je m'en tartine bras et jambes matin et soir.

    Les différentes proportions proposées par Snowdrift Farm dans ses formules:

    -moitié beurre solide, moitié huile liquide, celle que j'ai retenue pour l'instant
    -2 parts de solide pour une de liquide
    -3 parts de solide pour 2 de liquide.
    -5 parts de beurre solide pour 3 de liquide.

    Snowdrift utilise de l'huile de coco fractionnée, classée dans les huiles liquides, car elle est traitée pour ne pas être solide à température ambiante. En revanche, j'utilise de l'huile de coco ordinaire, classée dans les beurres.

    L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/personnages/anges/ange2.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.Michèle a eu l'idée de remplacer une petite partie des beurres solides par du gel d'aloes. Je l'ai suivie sur ce chemin. J'ai aussi essayé sans, en ajoutant, comme elle, de l'extrait concentré d'aloe vera, un merveilleux ingrédient qui donne du moelleux même à doses mini.

    Quelques unes de mes variantes:

     beurre à la crème ylang patchouli

    4g aloes gel
    20g huile de coco
    33g karité brut
    15g macérat de calendula dans huile de tournesol
    13g huile de moringa
    28g macérat de rose -vanille dans huile de tournesol
    10 gouttes aox cos (anti oxydant)
    1/4 cuillérée à café de glycérine
    10 g amidon de riz

    15gouttes EPP
    10gouttes extrait CO2 calendula
    40gouttes huile essentielle (HE) ylang ylang
    40gouttes HE patchouli


            

                    Baume meringue ylang poivre. La teinte jaune provient de l'extrait CO2 de carotte.

    Baume meringue ylang poivre

    28g beurre de mangue,
    28g huile de coco
    56g karité brut
    20 gouttes AOX COS
    2g aloe vera concentré
    65g macérat rose et vanille dans huile de tournesol
    26g huile de moringa
    21g huile de graines de fruits de la passion,
    1 cuillérée à café de glycérine
    20g amidon,
    1cuillérée à café de pigments dorés

    30 gouttes extrait CO2 calendula
    30 gouttes extrait  CO2 carotte,
    80 gouttes HE  ylang ylang
    20 gouttes HE poivre noir
    20g EPP


    Sur le même principe, j'ai également fait un baume anti inflammatoire et circulatoire pour les jambes avec des huiles exotiques: moringa, chaulmoogra tamanu, des extraits CO2 de cassis, de camomille, de carotte, de calendula, et des HE de cyprés et de poivre noir.


    L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/personnages/anges/ange2.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.La fabrication suit de près celle indiquée par Michèle (sauf peut être pour les temps de prise au congélateur, le mien refroidit très vite).

    * Faire fondre doucement les beurres solides avec un anti oxydant (j'utilise de l'AOX-cos) au bain marie. Pour l'huile de coco, la réchauffer auparavant au bain marie pour la liquéfier. Eventuellement, ajouter le gel d'aloé vera en fouettant vivement.
    Incorporer les autres huiles.

    * Placer le récipient au congélateur. J'utilise un bol en inox acheté dans une boutique indienne. Quand le liquide commence à prendre sur les bords du bol (compter au moins un quart d'heure), sortir et fouetter longtemps. J'utilise le fouet electrique qui me sert à monter les blancs en neige. Michèle dit de fouetter 10mn, je la suis. Le mélange reste liquide à ce stade.

    * Ajouter éventuellement l'aloé vera concentré et remettre le bol au congélateur. Surveiller. Il ne faut pas que ce soit entièrement pris. (Je compte  10mn minimum, je me sers d'un minuteur). Ressortir le bol et fouetter à nouveau. Le mélange épaissit. 
     
    On peut remettre encore au congélateur puis fouetter à nouveau. C'est bien quand le baume prend la consistance d'une mayonnaise très aérée ou d'une préparation pour glaçage de gateau ou meringue (blanc d'œuf-sucre glace).

    * Ajouter la glycérine quand ça parait assez mousseux. Fouetter encore.
    Tamiser l'amidon petit à petit au dessus du mélange, éventuellement ajouter la poudre dorée, fouetter à nouveau.

    *Ajouter en dernier l'EPP et les huiles essentielles. Mettre en pots à l'aide d'une mouvette (la mienne est en silicone).


    L'image “http://mamidoo.free.fr/html/gifs/personnages/anges/ange2.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.L'odeur de l'huile de coco indienne que j'ai employée dans mes formules me ravit. C'est elle qui ressort au bout d'un moment après application sur la peau.

    Les huiles essentielles sont à éviter quand on est enceinte ou alors prendre un avis médical éclairé.

    source de la mini fée

     






    « Le coup fumant des faux macaronsGreen cosmétique: bilan de fin d'année et enseignements… (1) »

  • Commentaires

    1
    Lundi 25 Décembre 2006 à 10:33
    A te lire, on sent tout à fait le crémeux de ce beurre...
    Joyeux Noël chère Venezia...
    2
    Lundi 25 Décembre 2006 à 18:02
    Je ne sais pas si mes vanacnces seront assez longues pour toutes les bidouilles que je veux faire, mais ton article me donne envie de rajouter de la meringue à ma liste !
    3
    Mercredi 27 Décembre 2006 à 11:15
    Très belle série d'articles. Merci
    4
    Lundi 1er Janvier 2007 à 20:30
    j'espère que tu nous raconteras  tes expériences…
    5
    Lundi 1er Janvier 2007 à 20:31
    … et bonne année chère griotte
    6
    Lundi 1er Janvier 2007 à 20:47
    … merci pour la v isite
    7
    Jeudi 18 Janvier 2007 à 09:24
    Honte et désolation... je réalise que malgré la vague mousseuse dont tu m'as si généreusement comblée, je suis restée carpesque... Erreur réparée derechef : tes baumes sont magiques, et moi qui n'aime pas me tartiner, j'ai du mal à ne pas plonger les doigts jusqu'au fond du pot pour le simple plaisir tactile... Michele sera damnée, ou bénie, c'est selon ;-))
    8
    Dimanche 21 Janvier 2007 à 08:44
    il ne te reste plus qu'à tester la formule toi même
    9
    Mercredi 28 Février 2007 à 21:35
    Je n'utilise jamais de liniment. Je fais parfois aussi des émulsions pour le corps, mais en ce moment, c'est creme fouettée.
    10
    Vendredi 18 Mai 2007 à 18:31
    dis donc, je n'avais jamais entendu parler de cette recette, mais elle me donne très très envie....

    je crois que je vais essayer.....

    juste une question, l'anti oxydant, si on n'en ajoute pas, c'est pas grave ???

    a chaque fois que je passe sur ton blog, je me dis qu'il est bien chouette, et puis "j'y pense et puis j'oublie", mais si tu me le permet, je veux bien le mettre en lien sur mon blog...

    THW
    11
    Dimanche 20 Mai 2007 à 17:32
    Cette recette est très facile à réaliser. L'anti oxydant prolonge la durée de vie du produit, mais n'est pas obligatoire. Tu peux toujours garder une petite partie du baume dans ta salle de bains pour consommation immédiate et conserver le reste au froid.
    Pour le lien, merci: tu peux si tu le souhaites.
    12
    Vendredi 10 Août 2007 à 09:02
    pour l'été, tu peux aussi tenter les fondants pour le corps, très faciles à réaliser, et très ludiques à faire.
    13
    physalis
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:45
    miam miam là je ne vais plus tarder à me mettre à faire des baumes et des baumes...
    14
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:45
    Merci pour l'hommage!
    Je te félicite pour ces multiples variations.

    Je n'ai pas encore trouvé le temps d'en refaire mais le succès a été immédiat chez toutes les testeuses. A tel point que j'en ai très peu utilisé.

    Je pense en refaire avec mon HE de rose Primavera life que je trouve si précieuse à l'odorat que  je n'ose encore la toucher.
    15
    ktel
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:45
    je viens donc suite à ta reponse(cf amidon) de me fabriquer cette creme fouettée . ouaouhhhhh !!!!! c'est une vrai torture pour l'esprit ce truc. j'ai du me faire violence pour ne pas plonger mon 'ros zindex dans cet espece de gros nuage blanc et mousseux qui me narguait du fond de mon bol....et voir quel gout il avait. j'ai hate de prendre ma douche et de m'en tartiner. Sinon que penses tu toi du liniment pour creme corporel?
    16
    Neko
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:45
    Bonjour Vénézia
    Merci beaucoup pour cet article et cette recette. Et merci à Michelle de l'avoir dénichée. J'ai testé et c'est merveilleux comme texture. Il ne me reste plus qu'à trouver le dosage d'HE qui me plaira le plus.
    Encore merci
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :