• Beurres corporels karité/chocolat blanc/P3R

     

    Je ne remercierai jamais assez Colchique pour ses expérimentations tétues autour des ingrédients qu'elle apprécie. C'est grâce à une formule de son blog qui a fait tilt dans mes méninges que j'ai pu réaliser ces beurres surprenants. Premiers essais d'une future série… 

     

    Menant une vie un peu plus mouvementée depuis quelques mois, j'ai bien moins eu le temps de lire mes blogs favoris. Je suis donc tombée un peu par hasard sur une formule que Colchique avait publiée début février. C'est une crème pour les cheveux avec du P3R, ici. Il se trouve que je me bats avec cet émulsifiant hors pair mais complexe depuis deux ans. C'est le meilleur que je connaisse pour avoir des crèmes visage ultra-hydratantes. Le souci:  j'obtiens une texture un peu liquide. Elle donne un effet "ripolin" à l'application avant d'être très vite absorbée. J'en fais souvent en variant un peu les formules. Je ne poste pas car au final il n'y a pas de gros changements de texture par rapport aux recettes déjà publiées.

     

    Quand j'ai découvert la photo de la crème de Colchique, j'en suis restée baba: elle ressemblait vraiment à une crème. Puis quand j'ai lu la formule, j'ai trouvé Colchique bien aventureuse dans sa formulation avec une phase huileuse très importante, ce qui ne correspond pas aux recommandations du fournisseur. Les recettes au P3R (Polyglyceryl-3 Polyricinoleate)  devraient, dans leur formulation optimale, comporter une phase aqueuse élevée, de 70 à 85%, avec adjonction de stabilisateurs. Ce qui ne sera pas le cas ici.

     

    Je me permets de poster la recette de Colchique pour pouvoir expliquer la suite plus facilement:

     

     

    La crème fouettée beurrée de Colchique

     

    Phase aqueuse

    33,5 eau de source

    2 % complexe hydratant NPP

    spiruline en poudre


     Phase huileuse

    30 % beurre de karité brut du Burkina Faso

    30 % graisse de vison

    1,5 % lanoline

    1,5 % P3R (polyglycéryl-3 Ricinoléate)

    0,5 % vitamine E


     A rajouter juste avant l’émulsion

     0,5 % phénoxyéthanol

    0,5 % huile essentielle de menthe


     

    Il y a donc comme émulsifiant :1,5% de P3R.

    plus 1,5% de lanoline qui joue le rôle d'un co-émulsifiant.

     

    J'avais posté un commentaire chez Colchique pour connaitre la consistance de la graisse de vison que je souhaitais remplacer. Avant même sa réponse, j'ai composé ma formule, supposant que cette graisse était plutôt épaisse -ce qui, semble t il, n'est pas le cas-.

    J'ai conservé les 30% de karité, et complété avec du chocolat blanc (au matcha) qui apporte beaucoup de rondeur dans les recettes -essais déjà publiés ici, ici ou ici-; plus un soupçon d'huile de coco comme huile solide et du coco fract pour le glissant.

     

    En phase aqueuse, un seul ingrédient : du Dynasil, un silicium que l'on m'a donné, déjà conservé et boosté avec acide hyaluronique et collagène, (il renferme un hydrolisat de cartilage de raie,  ça sent un peu le poisson quand même… ) qui se suffit à lui tout seul.

     

    Yavaipluka.

     

    Premier essai avec 0,5% de lysolecithine (sur 100g)

     

    P1000068.jpg

    Avec la lysolecithine. La couleur est un peu plus verte que sur la photo; c'est le chocolat au matcha qui a donné le ton

     

    Beurre corporel du soir

     

    30 karité du Sénégal

    11 chocolat blanc au matcha (La petite fabrique)

    4 huile de coco vierge des Philippines

    15 coco fract à l’encens d'Oman

    2P3R

    1 vit E

     

     35 silicium Dynasil

    5gtes elixir calling all angels

    4gtes élixir achuma

     

    2 HE

    30gtes lavande (puressentiels)

    15 gtes néroli

    15 gtes encens sacré (heliotropia)

     

     ajouté 0,5 lysolecithine


     

    P1000071.jpgAvec le talc HLC. Les deux beurres ont à peu près la même couleur; c 'est l'éclairage qui diffère

     

    Deuxième essai (sur 50g) :


    Beurre anti-stress


    15g karité Sénégal

    5 chocolat blanc /matcha

    2 huile de coco vierge des Philippines

    7 macérat coco fract/yuzu

    1 vit E

    1 talc HLC Biowell (stabilise les émulsions)

    1P3R

     

    17 silicium Dynasil

    3gtes elixir callig all angels


     1% HE

    10 gtes marjolaine à coquille (Sanoflore)

    5 gtes verveine citronnée (Bleu provence)

    9 gtes petit grain oranger sauvage (Astérale)

    6 gtes petit grain bigarade

     


     

    J'ai fait fondre la phase huileuse très doucement, puis incorporé au fouet magique le silicium. S'il n'y a pas eu de souci pour l'apparition de l'émulsion, elle est restée désespérement plate…

    Je fouettais, rien de se passait, toujours aussi liquide avec cet aspect glissant spécifique au P3R.

    Je desespérais. J'ai alors décidé d'agir comme pour une chantilly de karité en mettant le saladier en inox au froid quelques minutes puis en fouettant, plus énergiquement, au fouet à capuccino. J'ai vu l'émulsion gonfler et s'épaissir … un peu. J'ai réitéré le passage au froid, fouettage. Ça épaississait mais restait liquide. Néanmoins, le fonds du récipient apparaissait quand je tournais à la spatule comme lorsqu'on fait une crème patissière.

     

    J'ai décidé d'ajouter lors du premier essai un soupçon de lysolecithine comme co-émulsifiant. J'ai fouetté, ça n'a pas changé grand chose. Je suis alors partie gamberger et me pencher sur mes autres ingrédients… 5mn après, pas plus, j'étais de retour près de la récalcitrante. A mon étonnement ravi, le liquide était devenu une crème épaisse. j'ai vite mis en pots. Aujourd'hui, le résultat a la consistance d'un beurre.

     

    Pour le deuxième essai, j'ai remplacé la lysolécithine par un talc spécial enrobé lui aussi de lécithine (un cadeau de Mlk fan des produits de Biowell) qui participe à une meilleure tenue des émulsions.

     Process identique, … même évolution. Deux passages au froid, fouettage au fouet à capuccino… attente un peu impatiente… et même résultat au final: une crème épaisse devenue beurre au fil des heures.

    Il était trop tard pour tenter un troisième essai sans aucun co-émulsifiant…

     

    Je recommencerai sans aucun doute, peut être avec un peu moins de Dynasil car c'est un produit très concentré.

     

     

    Mille mercis Colchique…  je n'ai pas fini de tester d'autres formules.

    « Philippines: les rizières du ciel (2)Crème visage au P3R, karité et ester de sucre »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 31 Mars 2013 à 16:56

    Venezia, superbes crèmes et excellente idée le chocolat blanc.

     

    Ce que j'apprécie avec le P3R, c'est qu'on peut aussi bien réaliser des crèmes eau dans l'huile avec une phase huileuse faible qu'avec une phase huileuse importante, ce qui est extrêmement intéressant à mon avis en fonction de son type de peau et du soin recherché.

     

    En fait, je pense que le P3R est un émulsifiant avec lequel on n'a pas trop à se soucier de la HLB.

     

    Ce que j'apprécie également avec le P3R, c'est qu'il n'y a plus besoin d'un pourcentage élevé d'émulsifiants/coémulsifiants pour obtenir une crème.

     

    Ce que j'apprécie également avec le P3R, c'est qu'il donne des crèmes très émollientes et qui véhiculent leurs bienfaits bien plus en profondeur que les autres émulsifiants que j'ai pu utiliser jusqu'à présent.

     

    Ce que j'apprécie également avec le P3R, c'est la texture qu'il donne aux crèmes et personnellement, je n'est pas d'effet ripolin si j'évite de le surdoser et si j'évite également les huiles qui ne sont pas des huiles de première pression à froid ; c'est surtout sur ce dernier point que je ne partage pas l'avis des fournisseurs.

     

    Bravo et tu as bien fait de renouveler tes expériences avec le P3R, car franchement, je trouve qu'il le vaut bien.

    2
    Dimanche 31 Mars 2013 à 17:12

    les textures ont l'air super sur les photos !

    mais il y a encore beaucoup d'ingrédients que je ne connais pas ... :)

    3
    Dimanche 31 Mars 2013 à 17:35

    Comme quoi, j'ai appris que l'on peut faire autre chose que des oeufs avec le chocolat. Merci amie alchimiste.

    4
    Lundi 1er Avril 2013 à 00:17

    Des formules bien "appétissantes" avec du chocolat blanc et du thé matha. 

    5
    Lundi 1er Avril 2013 à 12:04

    Ravie de ce message car j'ai été très bien traitée par ton cadeau. Du coup j'en ai fait une version hier et je recommence tout à l'heure quand mes ogres auront mangé.

    Je redis que toutes les peaux matures ne devraient utiliser que ces émulsions E/H dont celles au P3R sont plus efficaces à mon avis que celles à l'olivem 900.

     

    Je reviens donc...

    6
    Mardi 2 Avril 2013 à 15:20

    Deux essais pour le visage plus tard.

    Je viens de terminer la rédaction d'un message pour Potions et chaudron en tentant de théoriser un peu tout ce que j'ai découvert avec mes essais et ce que j'ai lu des expérimentations des unes et des autres.

     

    On y arrivera car les deux crèmes du week-end sont des crèmes; l'une un poil plus épaisse sans intérêt majeur par rapport à l'autre car j'ai une peau mixte, pas vraiment sèche.

    Je te ferai tester, tu me diras.

     

    Seule déception à chaque fois renouvelée, je n'aime aucun des parfums de mes crèmes au P3R. Ils virent souvent sans que je n'en comprenne la raison.

    Merci en tous cas pour ton cadeau qui a réanimé ma flamme P3R-esque.

    Bises!

    7
    Mardi 2 Avril 2013 à 17:11

    Je n'avais plus utilisé le P3R de la façon recomandée par le fournisseur mais je ne l'avais pas non plus utilisé comme seul émulsifiant. Et là, ce que je lis de tes expériences (et merci à Colchique) me ravit. D'abord parce que c'est lingrédient apportant la plus importante hydratation en continu que je connaisse, ensuite parce que tu l'utilises ici avec une phase grasse importante.

    C'est ce que j'aime, ce dont j'ai besoin et j'adore faire des crèmes grasses/légères. On y parvient très bien et elles sont très confortables. Je suis d'accord avec Michèle concernant l'olivem qui est pour moi "l'ingrédient des paresseuses" ce que je suis parfois ...

    Merci pour ces formules fort intéressantes et instructives. J'ai du chocolat blanc au thé matcha à utiliser ...

    8
    Mardi 2 Avril 2013 à 21:07

    Colchique, je pense que je vais poursuivvre mes essais en variant les co émulsifiants et le rapport beurres/huiles, car c'est un beurre bien dense que j'ai obtenu.

    9
    Mardi 2 Avril 2013 à 21:14

    Les ingrédients, il suffit de les apprivoiser les uns après les autres, en prenant son temps surtout quand on en trouve un avec qui on se trouve des affinités… c'est pourquoi je m'obstine avec le P3R

    10
    Mardi 2 Avril 2013 à 21:16

    Ariaga,

     

    le chocolat blanc est très riche en beurre de caczo, excellent ingrédient cosmétique, comme le soupçon de sucre que la tablette renferme…

    11
    Mardi 2 Avril 2013 à 21:20

    Le chocolat blanc fait vraiment merveille en cosméto… et avec le matha, j'ai un ton vert pastel très doux.Bon, à croquer, c'est pas mal aussi! 

    12
    Mardi 2 Avril 2013 à 21:23

    Emadra ce que j'appelle l'effet ripolin n'est pas une sensation collante, c'est autre chose, c'est comme quand tu passes une couche de peinture qui lisse un mur, ça  glisse.

    13
    Mardi 2 Avril 2013 à 21:24

    Il me tarde de lire tes formules pour le visage, car cette formule de beurre m 'a  donné des idées pour corriger les miennes.

    14
    Mardi 2 Avril 2013 à 21:30

    Michèle, il me tarde de tester 

    Les deux beurres ci dessus sont très beurres, très denses.

      Pour les parfums, c'est vraiment lla puissance de l'HE qui joue, car avec les mêmes %, le premier beurre est bien moins odorant que le second.

    15
    Mardi 2 Avril 2013 à 21:34

    Irène,

     

    ces beurres sont des essais:  ils sont particulièrement denses. On devrait avoir le même effet protecteur mais avec une texture plus légère en allégeant le % de beurres durs. Néanmoins, c'est une magnifique piste à suivre, et je remercie vraiment Colchique pour ses précieux essais obstinés.

    16
    Mardi 2 Avril 2013 à 21:36

    Sylvie,

    je pourrai dire que je prends des formules pour un premier brouillon. Il va aloir affiner; C'est la deuxième formule parfumée qui est vraiment très agréable.

    17
    Mercredi 3 Avril 2013 à 00:29

    Venezia, oui, moi aussi mon premier essai avec le P3D (émulsifiant que je trouve identique au P3R) m'a donné une crème que je trouve un peu trop épaisse.

     

    Ci-dessous, le lien de mon premier essai :

     

    http://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/2012/07/13/creme-epaisse-eau-dans-lhuile-avec-20-de-phase-huileuse/

     

    Cii-dessous, ma recette au P3R préférée :

     

    http://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/2012/11/04/creme-au-p3r-anti-age-et-bonne-mine/

     

    Surtout si ta phase huileuse est faible, je te conseille fortement d'ajouter dans ta crème 0,5 % de sulfate de magnésium réhydraté (recommandation pour la stabilité des crèmes eau dans l'huile). Le sulfate de magnésium apporte également beaucoup de bienfaits à la peau si dosé sans excès. Le prochain article de mon blog sera consacré au sulfate de magnésium.

    18
    Lundi 8 Avril 2013 à 13:42

    Ce que je retiens c'est le parfum sublime aux Petits grains alors que chez moi ça pue. Colchique pense que c'est dû au sulfate de Mg qui est effectivement absent de ta formule.

    Mince alors, si on doit éviter ça, j'en suis très ennuyée.

     

    Ton beurre est très agréable, surface ferme et mate mais à l'application, c'est onctueux et très doux.

    J'aime beaucoup aussi et l'utilise sur les mains. C'est sympa ces différences de textures avec le P3R. Merci!

    19
    Samedi 13 Avril 2013 à 21:12

    Colchique,

     

    merci pour tes liens.

     

    Ici il ne s'agit pas d'une crème mais d'un beurre. Pour les crèmes, je rajoute toujours du sulfate de magnésium! je vais d'ailleurs poster une nouvelle recette de crème qui en contient.

     

    Dans cette recette, ce qui m'interessait, c'était justement d'obtenir une sorte de baume pour me masser les pieds le soir.

    20
    Samedi 13 Avril 2013 à 21:15

    Merci pour ton commentaire Michèle, je pense que le P3R réagit différemment selo les He utilisées; le premier baume rend moins bien;

    21
    Dimanche 28 Avril 2013 à 14:56

    l'intérêt de la spiruline en dehors des protéines (et les 3 algues se valent) c'est sa richesse en fer ce qui explique ses résultats dans certaines anémies.

    22
    Mardi 30 Avril 2013 à 14:49

    Hum, je ne pense pas avoir mis de la spiruline dans ma formule!!!

    23
    Lundi 13 Mai 2013 à 22:20

    Super si tu as trouver un moyen pour ruser avec ton emploi du temps actuel bien rempli88 Tu me manqueras moins…

    je te donne ici la composition  de ton beurre:

    29 karité

    5 chocolat blanc (la petite fabrique)

    6 beurre de café (akuawoods)

    4 huile de coco vierge

    15 huile au café (sur coco fract)

    2 P3R

    1 vitamine E

    1 GMS

     

    35 silicium dynasil

    5 gtes elixir calling all angels

     

    2% HE

    15gtes CO2 café

    20gtes vetyver

    7gtes coriandre

    8 santal ouvea

    10 CO2 vanille

     

    bises

    24
    emadra
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:07

    Mince, j'avais zapée la formule de Colchique.

    Et moi, suis baba devant tes formules et ta persévérance.

    L'effet "ripolin" est-ce l'aspect collant ?

     

    J'immagine que tu vas décliner en formule visage également ;)

     

     

    25
    sylvie
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:07

    merci Vénézia pour cette formule qui me plait tant....ce P3R me semble parfait ,que des avantages!!!j aime beaucoup tes synergies d huiles essentielles du petit grain oranger sauvage:hum....bonne semaine.

    26
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:07

    J'adore l'odeur, très caféchoco, du matin, chaud et sensuel aussi

    La texture est celle d'un beurre ferme, mais sur la peau c'est d'une rare fraicheur, pénétre au quart de tour, fine et glissante

    J'aime beaucoup, car c'est une texture fine, mais pleine.

    Tu me verras souvent à ces horaires là, j'ai trouvé un truc

    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :