• Chantilly de karité: méthode minimaliste et à froid


    Je prépare souvent des baumes d'avance pour avoir à en offrir. Je prévoyais d'en fabriquer aujourd'hui, mais j'ai découvert que j'étais en rupture de stock d'huile de coco, ma base favorite en raison de la douceur qu'elle donne aux textures.
    Je me suis alors souvenue d'une recette que je voulais tester depuis longtemps. Elle vient du site internet de Donna Maria, l'auteur de Making aromatherapy creams and lotions (Storey books), bible des tambouilleuses maison.
    Sur ce site très riche, Donna Maria explique le fouettage du beurre de karité, à froid, pendant une demi-heure, sans autre ajout si ce n'est celui d'huiles essentielles pour leur parfum.

    L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini15.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Il existe de très nombreuses variations sur les crèmes fouettées à base de karité, mais  il est chauffé et fondu avant d'être fouetté et glacé. Dans les  recettes à froid, en général, on incorpore des huiles pour "allonger" la sauce si je puis dire.
    La technique évoquée par Donna Maria me tentait beaucoup par l'aspect minimaliste du tour de main: on fouette du beurre de karité, un point c'est tout. Par ailleurs, ne pas chauffer est intéressant. On préserve mieux les vitamines (A, E, K et F) du karité, ce qui renforce son efficacité thérapeutique.

     

                                            

    L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini15.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. J'ai donc démarré au batteur électrique, avec les fouets à mayonnaise, puis essayé ceux destinés à monter les blancs en neige, avant de revenir à mon premier choix, les projections hors du saladier avec les fouets à blancs d'œuf ayant tendance à me transformer en abominable femme des neiges…

    Chantilly de karité anti-bobos

    -120g beurre de karité non raffiné

    -10 gouttes AOX COS (anti oxydant)

    -10 gouttes extrait de pépins de pamplemousse (conservateur)
    -40 gouttes huile essentielle de lavande d'altitude (cicatrisante, antiseptique)
    -10 gouttes huile essentielle de géranium bourbon (cicatrisant, anti- infectieux)
    -10 gouttes huile essentielle de camomille du Cap (anti-inflammatoire, apaisante)


    L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini15.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Dans un saladier à bords hauts, émietter le karité en morceaux pas trop gros pour faciliter le démarrage. Faire le vide autour du saladier (pour limiter le nettoyage ultérieur… ) et fouetter les morceaux au batteur électrique. On arrive assez vite à les réduire en pâte. Elle va devenir de plus en plus crémeuse. S'arrêter de temps en temps (pour reposer le poignet… et pour prendre le temps de racler les parois du saladier avec une mouvette). Tenir le coup une demi heure…
    Puis ajouter les autres ingrédients un par un en fouettant bien après chaque ajout.

    En partant d'une matière beige compacte, on obtient une crème qui va se métamorphoser peu à peu en une chantilly immaculée et fort appétissante. Une vraie illusion, car ça reste du gras pur


                                                Blanc de blanc

    Mettre en pots propres. Pour éviter les bulles d'air, bien tasser au fond et le long des parois avec une petite cuillère.

    Mon choix d'huiles essentielles douces est dicté par le souci d'avoir un baume multi-usages destiné à apaiser les bobos de peau. Toutes les variations sont possibles, bien sûr.

    Recommandation de Donna Maria: ne pas mettre les pots au froid, ce qui casserait la structure du baume.


    L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/mini15.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Liens
    Vitamines du karité
    Le site de Donna Maria
    « Artistes, fruits et légumesPetite panoplie à l'ylang et au santal pour cheveux secs »

  • Commentaires

    1
    FD
    Dimanche 30 Septembre 2007 à 22:02
    Waw, un miracle ! tout ça sans chauffer ? et le beurre de K n'est pas trop récalcitrant à battre ? voilà qui m'ouvre des perspectives et qui contredit la méthode qui consiste à réfrigérer les baumes fouettés. J'essaierai cette méthode, elle ira mieux à la paresseuse que je suis,  congeler, sortir du congèl à temps fouetter et recongeler ne me convenait pas. Un peu d'arrow root ou même pas besoin ? En tous cas la texture et la couleur ont l'air superbes, bravo.
    2
    Lundi 1er Octobre 2007 à 07:57
    Extra, ce fouetté de karité ! Quelle texture ! Moi aussi, je me demande combien de temps il la garde, cette texture.
    J'ai la chance d'avoir de l'huile de coco que ma soeur vient de me ramener du Kérala ... parfum et texture envoûtante ... je n'en ai jamais utilisé de cette fraîcheur et qualité !
    3
    Lundi 1er Octobre 2007 à 09:19
    J'imagine sans peine le ballet des fouets et ma princesse mouchetée de karité !! C'est bien tentant cette petite chantilly...
    4
    Lundi 1er Octobre 2007 à 09:35
    Comme dans cette recette, il n'y a que du karité, ça reste très gras. Je referai avec de l'amidon.
    Comme pour la  trituration,  ces recettes me semblent plus interessantes pour des baumes thérapeutiques que cosmétiques.
    5
    Lundi 1er Octobre 2007 à 09:36
    …  inratable, en plus…
    6
    Lundi 1er Octobre 2007 à 09:37
    comme ce n'est que du karité (et de l'air), je pense que ça va un peu se tasser, mais depuis hier, ça n'a pas bougé;
    L'huile de coco artisanale est incomparable…
    7
    Lundi 1er Octobre 2007 à 09:39
    J'ai bien sûr pensé à toi en faisant mes essais karité…
    8
    Lundi 1er Octobre 2007 à 09:39
    Le site de Donna Maria est un vrai trésor.
    9
    Lundi 1er Octobre 2007 à 09:41
    Je n'ai pas mis mes pots au froid (il y a un anti oxydant, un conservateur,  des huiles esssentielles et pas de phase aqueuse… ça devrait tenir). Pour l'instant, -depuis hier- ça n'a pas bougé… même les poches d'air dans les pots (présentes malgré mes efforts) sont là.
    10
    Lundi 1er Octobre 2007 à 09:47
    Ce n'est pas particulièrement difficile à battre (j'avais un batteur électrique), mais il faut vraiment prévoir un récipient à hauts bords pour éviter d'en mettre partout…
    Comme je l'écris dans l'article, ce n'est que du gras… donc c'est gras. J'ai voulu tenter le plus minimaliste possible, pour garder notamment la polyvalence des usages. Je recommencerai avec un peu d'amidon.

    C'est une formule qui me semble très intéressante:
    -pour partir en voyage, car il y a une vocation multi usage, Je l'ai testée en baume à lêvres, très bien, en massage des mains, très bien aussi.
    - plutôt pour  des usages thérapeutiques, même si Donna Maria propose cette recette comme un beurre corporel.
    11
    MLK
    Lundi 1er Octobre 2007 à 19:41
    bonjour Venezia
    alors là je copies copies et copies car un ami malien m'a offert du beurre de karité odeur d\\\'amande ,d\\\'une jolie couleur, peu grasse,moelleuse à souhait et je ne veux absolument pas l\\\'abîmer et je rajouterais ta touch of amidon et sûrement un zeste d\\\'aloe et tout cela à froid
    bien le merçi Madame,Mademoiselle
    mlk
    12
    MLK
    Lundi 1er Octobre 2007 à 19:45
    j'ai jeté un oeil chez LUNEMALO et c'est merveilleusement merveilleux,j'y jetterais le corps entier bientôt MLk
    13
    Jeudi 4 Octobre 2007 à 08:02
    bonne balade chez elle…
    14
    Jeudi 4 Octobre 2007 à 08:03
    ce qui est fascinant, c'est de le voir blanchir…
    15
    MLK
    Samedi 6 Octobre 2007 à 21:24
    bonjour, Venezia
    la conseillère cosmetiques chez la vie claire ex akineo est toujours là,et les produits estampillés vie claire omniprésents
    je crains fort de ne plus avoir un aussi grand choix
    dans le "quelle santé" de ce mois on parle de ton blog et des belles&rebelles sic Mlk
    16
    Lundi 8 Octobre 2007 à 13:20

    Bravo Venezia, pour cette recette, tes articles sont toujours aussi clair et detaillés. un grand merci à toi c\\\'est un plaisir de te lire à chaque fois !


    Bizzzzz

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    17
    Lundi 8 Octobre 2007 à 17:53
    Un grand merci pour le partage de tes découvertes, toujours aussi intéressantes!
    Bizzz
    18
    Mardi 9 Octobre 2007 à 08:43
    Merci, Lutin. Cette recette peut se décliner facilement et je ne vais pas tarder à le faire…
    19
    Mardi 9 Octobre 2007 à 08:46
    merci pour l'info sur "quelle santé"…

    je n'ai pas eu le courage d'aller voir l'Akineo…
    20
    Mardi 9 Octobre 2007 à 08:46
    Merci Bonogirl. je suis contente car la "Chantilly" ne retombe pas…
    21
    Jeudi 11 Octobre 2007 à 21:33
    coucou ptite princesse aux ptits pois....

    je me pose une question, le beurre de karité, acheté tel quel se conserve bien tout seul...

    pourquoi penses tu qu'il ai fallu (je ne suis pas trop sûr que ça se dise ça lol) que tu rajoutes des "conservateurs" ?

    juste le fait de le battre et donc d'incorporer de l'air le précipite vers une décrepitude certaine ???

    j'aime bien lire ton blog, que j'apprécie, même si j'avoue que je ne laisse pas beaucoup de commentaires... :)

    The heartsless witch !     
    22
    Jeudi 11 Octobre 2007 à 22:20
    Merci Heartless witch pour ton message…

    -En fouettant le karité, j'introduis de l'air, ce qui accélère son oxydation, d'où la présence d'un anti -oxydant;
    -Même si c'est du gras pur, il y a de l'air emprisonné dedans, donc il n'y a plus une masse compacte qui serait davantage résistante. Le risque de contamination reste faible, mais je préfère assurer en ajoutant de l'EPP. J'espère que ça satisfait ta (légitime) curiosité…
    23
    Vendredi 26 Octobre 2007 à 08:55
    Je pense que je vais en refaire, car c'est aussi efficace que simple à fabriquer, et  sans problème de conservation pour offrir.
    24
    Lundi 5 Novembre 2007 à 09:23
    Hum, loula, j'avais vraiment prévenu: il faut vraiment tout bien protéger  car le karité  mouchète le décor; … Sinon, je ne sais pas de quel karité tu es partie pour tenter l'expérience.

    Pour moi, il y a vraiment une différence entre un morceau de beurre de karité  non battu, qui reste gras à l'application, difficile à étaler très finement et de la chantilly, aérée mais stable au fil des semaines et  que la peau boit très vite . C'est bien moins complexe à réaliser qu'une creme soufflée, avec des résultats néanmoins très proches.
    25
    Mercredi 25 Février 2009 à 21:10
    vous pouvez trouver de la vitamine E en pharmacie sans souci. c'est un bon anti oxydant. Mais si vous utilisez votre baume assez vite, il survivra sans…
    26
    patte
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:42

    Bonsoir princesse,


    ce baume fouetté, il  conserve longtemps cette texture ? Celle ci ne "retombe" pas au bout de quelques jours ? Surtout si tu la conserves au froid


    Dans la texture fouettage et le beurre de karité, voilà une recette qui me rappelle celle de Michelle avec  son "amande du karité"


    Un type de recette qui ne peut que m\\\'attirer, moi qui aime tant qu\\\'on ne malmène pas le beurre de karité en le faisant trop chauffer !


    Merci

    27
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:42
    Avant d'aller au lit, je rend visite aux copines et là, encore une belle chose.
    Le karité à lui seul pourrait être à la fois un médicament, un produit de beauté, un aliment, un soin capillaire.Il suffit de trouver sous quelle forme il est le plus agréable.

    Simple et efficace, tu es la reine du minimalisme chic et ...choc!
    Je vais peut-être tenter ça, en résistant aux rajouts.
    Merci ma belle et va dormir toi aussi!  ;-)
    28
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:42
    J'oubliais de te dire que tes liens sont formidables!
    29
    Catherine
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:42
    Oh lala...encore une merveille de simplicité et de raffinement. Merci de partager tes découvertes.

    Je viens juste d'expérimenter la "trituration" du beurre de karité, à la fourchette et à la spatule. J'y ai ajouté des teintures mères à la place de l'hydrolat. Je trouve quand même que le produit final est trés gras mais ce sont des techniques trés intéressantes. Merci Venezia.
    30
    loula
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:42

    Mon dieu mais quelle galère  !


    Je viens d'essayer cette recette et le résultat est vraiment sans intéret (c'est du bk battu, sans plus) sans compter que ma cuisine est toute poisseuse, il y en a partout, pourtant j'ai suivi tous les conseils...  (saladier à bord haut et batteur électrique à mayonnaise). snif.

    31
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:42
    J' ai testé sur la main cet après midi le pot que tu m'as si gentiment offert. Il pénètre si vite et bien que j'en ai retrouvé le souvenir de celui de ma maman.

    Mon dernier bout de moi en a reçu sur le haut de la lèvre qui est gercée à cause du vent froid.
    Il va dormir avec et je suis certaine que demain, il n'en paraitra plus.

    Merci encore. J'en re-découvre presque le karité.
    C'est tout dire...
    32
    Sylvie Juillard
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:42
    Merci de partager cette recette vraiment efficace contre les mains abimées par des heures de céramique.
    Je n'ai pas trouvé l'antioxydant, on se procure ça ou ? je debute en potion !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :