• Crème chocolatée myrrhe-encens pour les mains et les pieds

     

     

    Troisième test chocolat blanc…

     

     

    Depuis six mois, je re-fabrique régulièrement une crème au GMS (glycerol mono stéarate SE, émulsifiant végétal proche du VE. On en trouve chez Bilby et chez Fresholi , qui conseille de le coupler avec  de l'alcool cetylique) tant j'apprécie sa texture. Quand on l'applique, elle a presque un toucher liquide.  Puis très vite, avec la présence de karité, elle donne un effet très filmogène.


    Je l'utilise le soir au coucher en intégrant des HE apaisantes pour inciter au repos  et des actifs anti taches pour les mains. J'en passe donc à la fois sur les mains et sur les pieds, ce qui limite le nombre de pots… 

     

    Je suis  partie de cette formule pour poursuivre mes essais chocolatés. Comme je tenais à garder du karité en quantité, je me suis contentée d'incorporer 5% de chocolat blanc qui apporte néanmoins un surplus  d'onctuosité au final.


    *Cette fois, pour l'effet anti-tache, j'ai choisi d'intégrer une macération huileuse au gaillet. J'en avais utilisé il y a déjà longtemps dans un baume pour les mains et les ongles que j'avais vraiment apprécié. J'ai racheté de l'huile au gaillet au même endroit, chez Christian Nugier. 


    *Pour le parfum apaisant, j'ai joué la note encens-myrrhe  qui se marie très bien avec le cacao, et des agrumes sous la forme de petits grains anti stress. La myrrhe est très cicatrisante, l'encens apaise l'esprit

     

    Après, avoir formulé, J'ai eu la surprise de découvrir une association gourmande,  à déguster, chocolat-encens -myrrhe ici!

     

    *Pour la couleur, comme le ton ravissant de l'argile violette a tendance à s'évanouir au bout de quelques temps, j'ai choisi un HG d'hibiscus offert par Kat d'un rouge lie de vin magnifique, par ailleurs très anti oxydant. Au final, j'ai obtenu du rose, un peu plus soutenu que sur la photo.


     

    P1210130.jpgMon pot déjà bien entamé…

       

    Crème  chocolatée myrrhe-encens pour les mains et les pieds


    (sur 200g, diviser par 2 pour avoir les %) 

     

    Phase 1


    10g GMS

    2 alcool cetylique

    3 cetyl palmitate

    2 cire de chanvre

    36,6 karité

    10 chocolat blanc la petite fabrique


    Phase 2

     

    80g eau de glacier

    10 HG hibiscus 

    1 allantoine

     

    Phase 3

     

    10g hydrolat d'encens (j'ai compté 1% en plus par rapport aux 100% -soit 10g au lieu de 8- pour compenser l'évaporation de l'eau de glacier au chauffage) 

    10 hydrolat de fleurs d’oranger (idem)

     8g gel d’aloes

    4 D panthenol

    10 macérat de gaillet (anti taches)

    1 touche douceur

    1 argile violette

    1,4 geogard

     

    en gtes:

    15 petit grain citron

    15 petit grain clementinier

    15 CO2 cacao

    15 CO2 calendula

    60 HE myrrhe-encens

     

    Making of

     

    C'est celui indiqué sur le site de Fresholi.


    Faire chauffer les phases 1et 2 au bain marie  bouillant.  Je  chauffe le bain marie avant d'y poser les récipients. La phase aqueuse doit rester plus chaude que la huileuse, recommande Fresholi; je la laisse  donc dans le bain marie

    V
    erser 1 sur 2 en filet en fouettant 5mn  sur bain marie chaud éteint

    Puis 1mn le  récipient posé sur un torchon pour faire descendre un peu la température

    Puis 5mn à nouveau sur bain marie froid, touiller de temps en temps à la spatule puis à la cuillère
    magique.

     
    Ajouter la phase 3 en suivant l'ordre donné dans la recette (hydrolats, gel d'aloes, puis D Panthenol, puis huile au gaillet, etc)

     

    La crème a une texture très onctueuse qui se tasse un peu à l'usage, mais sans perdre de son moelleux  Au bout de quelques jours d'utilisation, la peau de la plante des pieds vous dira merci…

     

     


    « Baume sensuel chocolat ambré et épicesPlaquettes de cire parfumée à suspendre »

  • Commentaires

    1
    Mardi 15 Février 2011 à 11:00

    Magnifique recette Venezia. Tu m'incites à la dépense,dois-je te dire merci? Non je plaisante,j'avais prévu d'acheter cet émulsifiant pour mon Loulou et son eczema,même si j'en ai dejà plein d'autres.

    Je ne suis pas concernée par les tâches mais j'en fais régulièrement pour une amie,je vais m'inspirer de ta recette.

    et merci pour toutes ces informations encore,concernant le pas à pas.C'est vraiment très interessant. Pourquoi cet ordre dans les actifs?

     

    2
    Mardi 15 Février 2011 à 11:13

    Ah merci pour le lien vers cette gourmandise étrange !! Et merci pour ta recette précieuse.

    3
    Mardi 15 Février 2011 à 11:22

    J'avais cafouillé en recopiant ma recette, les hydrolats evidement ne sont pas chauffés.

    Pourquoi l'ordre à respecter? Parce que  si on ajoute l'huile de la phase 3 en premier…la concentration huileuse soudain trop élevée risque de faire tourner la crème (ça m'est arrivé lors d'une précédente manip, j'ai récupéré au vol!) donc c'est hydrolats en premier, puis aloes en peu plus visqueux comme le D panthenol, puis huile

    4
    Mardi 15 Février 2011 à 11:24

    je n'ai pas testé cette poudre chocolatée de luxe , mais ça m'intrigue

    5
    Mardi 15 Février 2011 à 15:12

    HUm... à mon avis, on doit avoir envie de manger à même le pot...

    Et quelle couleur ! C'est amusant, j'ai fait un baume quasi de la même couleur avec de l'hibiscus dans de l'alcool... Mlk a du m'inspirer, je ne me souvenais plus que l'idée venait d'elle !

    Et ce chocolat à déguster... je sais, la gourmandise est un défaut capital, je suis mal partie pour ma vie dans l'au-delà !

    6
    Kat
    Mardi 15 Février 2011 à 15:59

    Ce macérat de gaillet est-il efficace ? Et qu'apporte la cire de chanvre ?

    Ta crème est merveilleuse en photo...nul doute qu'elle doit l'être à l'application !

    J'imagine bien le côté moelleux.

    7
    v
    Mercredi 16 Février 2011 à 23:48

    L'JG d'hibiscus est un cadeau de Kat, Nansou. Il était si beau que je viens d'en refaire

    8
    Mercredi 16 Février 2011 à 23:53

    je commence juste à tester. donc, pour l'instant, patience…

    pour la cire, j'en ajoute très sovuent dans mes formules pour augmenter l'effet filmogène. J'aime bien celle de chanvre qui ne donen pas un résultat cassant.

    9
    Mercredi 16 Février 2011 à 23:57

    Comme l'écrit plus bas Mlk,

    curieusement, malgré les2 grammes d'encens-myrrhe, l'odeur d'agrumes est très présente; j'ai mis aussi un hydrolat de néroli marocain merveilleux que je viens hélàs de terminer dans cette recette.

     

    pour le chocolat lbanc, j'ai pensé que le  sucre qu'l renferme ne devait pas nuir au résultat;

    10
    Mercredi 16 Février 2011 à 23:59

    Mlk, je suis d'accord avec ton jugement, les citrus dominent, et l'hydrolat doit y être pour quellque chose. le feu de cheminée, c'est l'encens-myrrhe…

    11
    Jeudi 17 Février 2011 à 07:28

    Pourtant je porte déjà des lunettes !!!

    12
    Vendredi 18 Février 2011 à 07:52
    Pas encore testée sur mes pieds mais sur les mains elle est parfaite. La texture de mousse qui émet de petits bruits au toucher est a la fois légère et protectrice ; la cire y est sans doute un peu pour quelquechose. Comme mlk, c'est le parfum des citrus qui m'a assaillie immédiatement et puis ensuite un petit cote précieux : la myrrhe. Chez moi la texture n'est pas du tout fluide, une vraie crème pour tremper ses doigts dedans comme je les aime. Bref une vraie réussite. Et donc un émulsifiant des plus intéressants.
    13
    Vendredi 18 Février 2011 à 16:01
    14
    Vendredi 18 Février 2011 à 16:03

    On ne trouve pas du chocolat blanc canadien? Loulou, ça m'épate! je croyais qu'en Amérique du nord, on en raffolait… tu m'a appris quelque chose

    15
    Vendredi 18 Février 2011 à 16:07

    Oui, Catherine, la cire d'olive fonctionne très bien aussi.

    16
    Vendredi 18 Février 2011 à 16:10

    je pense aussi que cet émulsifiant tout minimaliste est à explorer d'avantage. Je m'en sers déjà dans les baumes, ce qui leur donne une texture très onctueuse

    17
    Dimanche 20 Février 2011 à 20:42

    Je sis allée voir qui était cette Miss chocolat sur internet, ce uq'elle fait  me semble bien appetissant!

    18
    Lundi 21 Février 2011 à 23:45

     la crème au gingembre que je pense -enfin… - poster (j'ai plein de trucs à poster… ) était avec de la cire 2, de l'IPP et des cetyl palmitate, plus protectrice; 

     

    C'est marrant ce qur tu dis à propos de l'effet aqueux que tu n'apprécies pas en hiver. Moi, c'est l'inverse: j'adore ça, ça me rappelle les vacances, d'autant qu'après, ça reste filmgène.

    Comme quoi, chacune a un univers tactile, et le fait d'échanger nos fabrications m'a vraiment aidé à m'en rendre compte. On parle b ien plus souvent des préférences olfactives, et on oublie souvent le toucher.

    19
    Kat
    Jeudi 14 Avril 2011 à 16:39

    J'avais bien imaginé le côté moelleux !

    Et maintenant que j'en ai sous la main, c'est une crème qui "craque", très agréable à toucher et à étaler ; et le parfum : effectivement alors que l'on sent le côté épicé si l'on a le nez au-dessus du pot, ce sont bien les agrumes que l'on sent sur la peau...et j'y ai trouvé un peu de chocolat blanc !! C'est délicieux ! (Au fait j'ai mangé la tablette, tu t'en doutais....)

    20
    Dimanche 17 Avril 2011 à 00:16

    Pour le chocolat blanc… je m'en doutais!!

    21
    Colchique
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:24

    Venezia, qu'est ce qu'elle me plaît ta recette ! C'est vraiment je trouve une excellente idée d'avoir pensé à utiliser du chocolat blanc pour faire une crème.

     

    Excellent choix également l'hibiscus.

     

    Pour couronner le tout cette crème doit sentir extrêmement bon.

    22
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:24

    Ma plante des pieds ne me dit pas encore merci, car je l'ai juste testé pour le plaisir

    et te dire

    La couleur est très reussie et en passant, je suis une habituée des hydro glycéro, mais celle de Kat est parfaite, je l'ai déja finie(j'aime le rose) elle est juste à la bonne dilution d'eau et de glycérine, assez épaisse , reussie en somme

    C'est une belle mousse profonde et qui pénètre en fraicheur en laissant le temps au massage

    Pour l'odeur, je trouve que ce sont les citrus qui dominent avec une pointe

    de feu de cheminée, c'est agréable et le flacon est très jolie madame

    23
    Loulou
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:24

    Vénézia, ce trio au chocolat me fait littéralement craquer! Je vais aller me délecter et relire ces trois recettes. 

    Qui va aller chercher du chocolat blanc à la chocolaterie??? Et oui, il y a un chocolatier français qui a décidé de venir s'installer ici avec son associé.

    24
    Catherine
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:24

    Elle est très tentante cette crème et la couleur ! j'adore ! Est-ce que la cire d'olive donnerait la même chose que la cire de chanvre ou bien est-ce qu'elle est plus raide ?

    25
    Loulou
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:24

    Vénézia, le chocolat canadien, de façon générale, est bof bof. Trop sucré.

    Je parlais du chocolatier français car il est proche de chez moi et que venir ici de France pour faire du chocolat et faire découvrir les macarons est un vrai challenge.

    Mais il y a aussi "Miss chocolat" qui sévit depuis une dizaine d'année, chocolatière qui fait des chocolats épicés que j'adore.

    26
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:24

    A t-elle la même architecture que la crème au gingembre que tu m'as offerte en décembre?

    Je n'y retrouve pas du tout la même texture ni le même effet.

     

    Là ça ne s'est pas tassé du tout, c'est même encore une mousse craquante au toucher avec une pénétration très fraîche et aqueuse que je trouve perturbante en hiver.

    Je crois que je vais la garder comme le gloss pour cet été car elle me semble parfaite pour des températures plus clémentes.

     

    Quand au parfum, il est épicé, quasiment piquant dans le pot alors que sur la peau, ce sont les agrumes qui viennent en premier.

    Je le trouve très estival aussi ce parfum.

     

    Je ne saurais pas te dire combien les plantes de pieds ont besoin d'un peu d'eau en plus des baumes.

    C'est ainsi que j'ai longtemps utilisé des cérats pour ce minimum d'eau qui adoucit vraiment.

    La myrrhe est magnifique pour les crevasses, elle est vulnéraire (j'adore ce mot )

     

    Merci!

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :