• Crème du soir super hydratante et anti tache pour les mains et les pieds

    J'ai réalisé récemment une crème "anti frottements". Anti frottement des jambes lors de la marche… Comme j'avais peu d'indications sur son utilisatrice, sinon que les chairs s'échauffaient , j'ai imaginé une émulsion minimaliste mais protectrice.

     

     

    En la testant, j'ai découvert qu'elle avait la propriété de donner un toucher très aqueux à l'application, puis de laisser une pellicule protectrice sur la peau, ce qui était le but recherché. Je l'ai essayée sur les pieds qui, en moins d'une semaine, se sont incroyablement adoucis. Je rajoute juste un peu de baume  le soir  par dessus.

     

    Ayant été impressionnée par l'effet hydratant, j'ai décidé de refaire de cette crème quelques temps après  pour un usage un peu différent, en recherchant plus spécifiquement les bénéfices suivants:

    -super hydratatation

      -effet anti tache,

    -parfum suave

      -favoriser le sommeil.

     

    Puisqu'on a la chance de pouvoir faire du sur-mesure, pourquoi se priver!

     

    http://mamidoo.free.fr/html/gifs/personnages/loisirs/sport/sport_15.gifLe modèle en conventionnel: la crème Nok, à base de karité, destinée aux sportifs soumis à des frottements intenses, comme  les cyclistes aux cuisses malmenées. 

      J'ai scruté cette crème  pour me faire une idée de sa construction

    Son INCI:

    Aqua, Butyrospermum Parkii, Caprilyc/Capric Triglyceride, PEG-30 Glyceryl Stearate, Cetearyl Alcohol, Polyacrylamide, C13-14 Isoparaffin, Laureth-7, Sodium Lauryl Sulfate, Sodium Cetearyl Sulfate, Imidazolidinyl Urea, Parfum, Phenoxyethanol, Methylparaben, Ethylparaben, Propylparaben, Butylparaben, Tocopherol, Benzyl Benzoate, Citral, Citronellol, Coumarin, Eugenol, Geraniol, Hexyl Cinnamic Aldehyde, D-Limonene, Linalool, Butylphenyl Methylpropaniol.

     

      Soit du karité en deuxième position, du coco fractionné pour le glissant, des agents filmogènes, deux emulsifiants, pas mal de tensio actifs,  pas mal de conservateurs, de molécules parfumantes ou antiseptiques. 

     

    J'ai donc gardé en bonne place le karité et et testé en émulsifiant le GMS (glyceryl mono stéarate) que j'utilise en général dans les baumes pour leur donner un toucher très agréable. J'ai choisi de faire l'impasse sur les tensio actifs pour laisser la place à des ingrédients plus thérapeutiques.

     

    Edit du 15 septembre:

    Michèle m' a expliqué le pourquoi de la présence des tensio actifs. Le sentiment d'inconfort lié aux frottements s'accroit avec la transpiration. Qui dit transpiration dit liquide. Si la phase grasse protectrice est trop présente, elle fera occlusion et, dessous, il y aura macération désagréable. Les tensio actifs permettent en quelque sorte  "d'émulsionner" la sueur au reste. J'en rajouterai un peu si je refais de cette creme anti frottements.

     

    *Pour la crème anti frottements: l'huile de callophylle anti inflammatoire, l'hydrolat de menthe poivrée rafraichissant et très antalgique, le gel d'aloes apaisant, et le D panthenol calmant. J'ai compté un peu de cire de chanvre, que je trouve très fine pour augmenter l'effet filmogène

     

    *Pour ma crème pieds et mains du soir, j'ai choisi le macérat de lys pour l'action anti tache, un glycériné maison qui met plait beaucoup (à l'achillée, sur glycérine et hydrolat de menthe poivrée et avec des edelweiss, cadeau précieux de Cristine), des hydrolats régénérants, un peu d'allantoine.

     

    Sur le site de Fresholi qui commercialise le GMS (on en trouve aussi chez Bilby), j'ai trouvé un making of et des conseils que j'ai suivis.  Notamment l'association avec de l'alcool cetylique, à hauteur de 50% ou plus du GMS. Ce que j'ai fait dans la première version. Je me suis enhardie dans la deuxième pour affiner encore la texture en incorporant aussi des cetyl esters. Dans les deux versions, j'ai inclus un peu de touche douceur qui apporte un réel plus à la texture, et dans l'une de l'argile violette qui communique une teinte suave.

     

    J'avais utilisé un fouet à capuccino pour la première crème. J'ai fabriqué la seconde en doublant les proportions pour pouvoir utiliser le bamix, mixer bien plus puissant; car de très onctueuse au départ, la crème anti frottement s'était considérablement tassée au bout d'une semaine. La seconde semble nettement plus stable.

     

    Choix des huiles essentielles

     

    Crème anti frottement

    un cocktail anti inflammatoire et cicatrisant

     

    Crème du soir

    Des agrumes que j'avais beaucoup appréciés dans la fameuse crème pour mains parisiennes de Michèle et du davana à l'incroyable parfum à la fois fruité et crapuleux mais qui a aussi des vertus anti bactériennes. J'ai augmenté le % d'HE.

     

    P1200205.jpgLa crème du soir mains et pieds au parfum délicieux

     

    http://mamidoo.free.fr/html/gifs/nourriture/fruits/images/lemon_squeeze_t.gifCrème pieds et mains du soir (sur 200g, diviser par 2 pour avoir les pourcentages)


    Phase 1

    10g GMS  

    3 g alcool cetylique

    2g  cetyl esters

    2g  cire de chanvre

    46,6g  karité

     

    Phase 2

    80g eau de glacier

    10g glyceriné /hydrolat menthe poivrée edleweiss achillée

    1g allantoine

     

    Phase 3

    10g macérat de lys

    8g hydrolat de ciste

    8g hydrolat fleurs d’oranger

    8g gel d’aloes

    4g D panthenol

    1gtouche douceur 

    1g argile violette

     

    1,4g geogard

     

    4g HE

      soit: 

    30gtes HE davana

    15gtes HE citron

    5 gtes HE petit grain combawa

    10 gtes HE néroli

    30 gtes He petit grain citron

    30 gtes HE petit grain bigarade

     


     

    http://mamidoo.free.fr/html/gifs/personnages/loisirs/sport/sport_15.gifCrème anti-frottement (en % ou en g)

     

    (j'ai oublié de faire une photo avant de l'expédier)


    Phase 1: 35%
    5% GMS
    3% alcool cetylique
    1% cire de chanvre
    26% karité

    Phase 2: 45%
    40 % eau de glacier
    5%  glycerine

    Phase 3 : 20,3%  au lieu des 18,3%  prévus
    5 calophylle (j’avais prévu 3)
    0,3 touche douceur
    8 hydrolat de menthe poivrée
    5 gel d'aloes
    2 D panthenol


    HE 1%

    CO2 carotte 5 gtes
    CO2 camo 5gtes
    HE Géranium 5 gtes
    HE Lavande d'altitude 5gtes
    HE Vetiver 5gtes
    HE Niaouli 5gtes


    0,7% geogard

     

    Making of

     

    Faire chauffer les phases 1et 2 au bain marie très chaud.

    Verser 1 sur 2 en fouettant 5mn  sur bain marie chaud éteint

    puis 1mn le  récipient posé sur un torchon pour faire descendre un peu la température

    Puis 5mn à nouveau sur bain marie froid, touiller de temps en temps à la spatule puis à la cuillère
    magique;
    Ajouter la phase 3  en commençant par les éléments  aqueux.

     

     

    Je pense qu'à partir de cette structure, on peut tenter de nombreuses variations. Ce qui continue de m'étonner, c'est la sensation surprenante d'une texture aqueuse, (et plus glissante dans la deuxième version) qui devient vite filmogène. j'ai aussi remarqué (à cause du karité probablement) un net effet hydratant sur les ongles.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Baume à lèvres tomato-roseSavon moucheté pour mains de jardiniers »

  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Septembre 2010 à 09:44

    Si tu savais comme ta crème anti-frottements attire mon oeil : en natation, à l'entraînement, on utilise un morceau de mousse compacte appelé pull-buoy pour bloquer les jambes... De gros frottement s'opèrent entre la peau, la mousse et l'eau chlorée... Je garde donc dans un coin de ma tête ton idée de crème anti-frottements, elle pourrait s'avérer fort utile !

     

    PS : j'ai testé l'IPP dans un baume hier...à 10%

    2
    Samedi 11 Septembre 2010 à 12:31

    Mmmmm encore une petite merveille de crème que tu nous as faite!

    Bises

    3
    Samedi 11 Septembre 2010 à 17:37

    Dans la formule oriignale, il y a du coco fractionné, qui apporte bien du glissant en remplacement des cetyl esters.  Si tu as de la cire d'olive, c'est pas mal aussi à la place de celle de chanvre. dans la première version, il n'y avait pas de cetyl esters, et l'effet aqueux puis filmogène fonctionnait aussi.

    4
    Samedi 11 Septembre 2010 à 17:38

    Nansou, j'attends la réponse de ma testeuse pour savoir si je dois ou pas fignolerr la première recette. je te tiendrai au courant.

    5
    Samedi 11 Septembre 2010 à 17:38

    Merci Lutin, et bises à toi aussi.

    6
    Samedi 11 Septembre 2010 à 20:22

    sniff pour moi novice j'ai des difficultés par exemple c'est quoi du "GMS" ?

    au fait j'ai enfin trouvé l'eau de glacier très bonne idée merci

    7
    Kat
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 11:11

    Jolie crème ! Et si on en croit Mlk, la texture est divine !!! Je remarque que tu as suivi le making of de Fresholi, as-tu trouvé une différence avec la manière dont tu travailles d'habitude ? Je veux dire suivre leurs indications de temps et de changements de procédure.

    Je suis allée le lire et j'ai noté qu'il est vrai qu'il faut y aller un court moment avec le fouet électrique et ensuite au fouet à main pour faire disparaître les bulles éventuelles... je trouve d'ailleurs que les textures sont plus réussies au fouet à main ou à la cuillère magique.

    Si je peux me permettre de répondre à Cosmejane (à qui je fais un coucou !) : le GMS est vendu chez Bilby sous le nom d'émulsifiant de base.

    8
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 18:36

    Unvrai délice gourmand si j'en crois les commentaires de MLK !  Il est vrai que la manière dont on élabore une émulsion (température, coup de main énergique, durée de mixage) modifie la qualité et la stabilité. Avec le GMS comme avec le glycéryl stéarate du duo VE/MF, il est important de mélanger vivement pendant au moins 5 à 10 minutes à chaud avant de faire refroidir. Cela permet également de minimiser l'effet  trace blanche que l'on obtient parfois. 

    J'aime beaucoup la couleur mauve pastel qui ajoute au côté gourmand et "régressif" comme dit MLK. 

    Bises Princesse

    9
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 21:58

    Chabou,

    je pense que la belle proportion de karité doit  contribuer à l'effet filmogène tandis que les cetyl esters accentuent le glissant et allègent

    10
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 22:00

    Il n'y a aucune trace blanche avec cette crème que j'ai consciencieusmeent touillée, je dois dire, l'œil fixé sur le minuteur !

    11
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 22:01

    … et elles ne sont pas difficiles à réaliser, il faut juste un peu de patience au touillage

    12
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 22:04

    Kat, c'est la première fois que je fais des émulsions au GMS que je n'utiiisais jusque là que dans des baumes. Et c'est la texture qu'il leur donne qui m'a donné  cette idée.Comme chaque émulsiifant a ses humeurs, j'ai sagement suivi le protocole proposé sur Fresholi.

    La première creme est au fouet à capuccino et je trouve qu'elle s'est tassée, pas la seconde, montée au bamix. Pour toutes mes émulsions, je touille aussi systématiquemet et à la spatule et à la cuillère magique pour lisser.

    13
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 22:07

    Cosme jane, j'explique dans l'article que le GMS (glyécrol mono stéarate, j'ai mis le nom aussi) est un émulsifiant en poudre.

    14
    Dimanche 12 Septembre 2010 à 22:14

    La métamorphose de la texture, c'est ce qui me plait le plus dans cette  crème. Je pense que le karité permet ça aussi. je ne suis pas sure qu'on aurait le même effet avec des  uniquement des huiles fluides en phase huileuse.

    J'ai eu un message de ma testeuse, pour qui l'effet anti-ftottement fonctionne bien; j'avais aussi préparé une chantilly de karité allongée à la glycérine, facile à faire, qui marche également, mais c'est plus collant et je pense moins "thérapeutique" à terme.

     

    pour le parfum, nageons dans le davana (je pense que j'en ai mis jusqu'à la limite supérieeure quand même!)

     

    J'attends le passage de Michèle qui nous éclairera sans doute sur ces tensio actifs mystérieux dans une telle formule. En tout cas, ça marche bien sans eux.

    15
    Mardi 14 Septembre 2010 à 16:08

    Bon, décidément, je vais l'essayer ce GMS qui est là, à côté de moi ...

     

    Merci de toutes ces idées et informations !

     

     

    16
    Mercredi 15 Septembre 2010 à 16:29

    Quasiment alchimique cette crème. Je t'ai mise en lien mais en ce moment tout prend un temps fou chez mon serveur et je ne sais quand tu "apparaîtra" !

    17
    Mercredi 15 Septembre 2010 à 20:52

    De rien Colchique, je pense que je vais porusuivre mes expérimentations

    18
    Mercredi 15 Septembre 2010 à 20:54

    C'est un émulsiifant assez ancien, qui a le mérite d'être peu couteux et assez  simple d'utilisation, mais il faut un peu le booster

    19
    Mercredi 15 Septembre 2010 à 21:01

    Merci Ariaga, ton blog m'ouvre les portes du rêve… un vrai plaisir d'aller lui rendre visite , c'est pourquoi je me suis autorisée à le mettre en lien

    20
    Dimanche 19 Septembre 2010 à 17:54

    Michèle,

    pour une prochane fois, effectivmeent, je pourrais mettre un soupçon de savon; comme TA solide, j'ai aussi pensé au stéarate de sodium que Zinette propose maintenant.

    21
    Dimanche 19 Septembre 2010 à 17:57

    mlk , nouveaux essais en perspective!

    22
    Lundi 20 Septembre 2010 à 16:05

    Super, Mlk que tu aies testé, dès que j'ai un peu de temps, je m'y mettrai à mon tour. Tu l'as fait au GMS?

    23
    Lundi 20 Septembre 2010 à 16:48

    dès que tu as ta formule écrite, tu dis? c'est drôlement interessant

    24
    Lundi 20 Septembre 2010 à 22:46

    J'ai des tâches brunes qui sont extrêmement difficiles à partir, si la tienne marche je prends ! :)

    ₪ ஜ ₪

    25
    Vendredi 24 Septembre 2010 à 12:16

    je vais creuser le sujet Mlk

    26
    Vendredi 24 Septembre 2010 à 12:17

    pour traiter les taches brunes,  la régulartié des applications est impérative

    27
    Dimanche 26 Septembre 2010 à 22:59

    Yapluka!

    28
    Catherine
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:27

    Super recette à décliner et bien inspirante Venezia.
    Pour le GSM, je sais comment faire maintenant mais pour compenser le glissant des cétyls ester et la cire de chanvre que je n'ai pas, que préconiserais-tu dans cette structure ? 

    29
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:27

    L'odeur de la crème mains et pieds du soir, est un mélange sucrée osée

    très déliicieux avec un fini un peu comme le patchouli quant il est bien marié et maté et qu'il arrondit son côté dieu Pan

    La texture comme tu le dis est très acqueuse et pleine, avec un côté mousse

    charlotte aux fraises , que beaucoup désespère d'obtenir avec les cetearyl glucosides, une mousse qui ne retombe pas et qui vient en mains, onctueuse

    et ferme...Je vais m'en inspirer pour faire une crème bien carrossée pour ma fille

    Je ne vois pas bien pour quelles raisons il y a des tensios actifs, dans la crème modèle? c'est un anti frottement de douche

    Je me demande si tu ne pourrais pas mettre aussi du sodium polyacrilates plus pour allonger le geste du massage!

    C'est un parfum très , très addictif, ainsi que la texture régressive en diable

    30
    Nepenthes
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:27

    hummmm, j'ai hâte de pouvoir réaliser ces creme anti tache, et anti frottement ! elles ont l'air aussi agréables qu'efficaces !

    31
    chabou
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:27

    Une crème mousseuse mais ferme, qui enrobe la peau et laisse une douceur soyeuse qui n'en finit pas de m'étonner. A l'instant où j'écris, j'ai le nez dans le pot, toujours complètement gaga du davana.

    Pieds, mains, ongles, coudes, le pot va vite se vider pour le plaisir d'en refaire. J'aime. Merci, merci !

    32
    Colchique
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:27

    Venezia, merci beaucoup pour cette très belle recette !

    33
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:27

    Alors comme je te le disais de vive voix, les tensio-actifs (même si les émulsifiants en sont aussi) évitent certainement la macération des chairs et plis dans lesquels s'accumule la transpiration et le corps gras de la crème. Ils détergent en somme.

    Je pense qu'ils ont leur utilité.

     

    Si tu as testé les crèmes au savon d'Irène et Lolitarose, tu vois comme elles pénètrent parfaitement sans aucun résidu ni gras ni autre?

    C'est exactement ça et c'est vraiment ce côté presque "sec" qui convient aux frottements.

     

    De toutes les façons dans la cosmétique conventionnelle, tout produit justifie quelque chose  (stabilité physique à toute épreuve, toucher cosmétique agréable, conservation bétonnée, couleur stable et très étudiée en fonction de la destination, packaging ciblé...)  et tout ça pour le moins cher possible.

     

    C'est formidable quand les personnes pour qui on fabrique sont contentes! Il faut de la réussite dans la vie, ça fait avancer aussi

    34
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:27

    Merci Michèle

    Une crème pieds avec un peu de savon, cela empêcherait donc "l'accumulation des des corps gras de la crème", car je trouve que mes souliers sont souvent "dégoutants" à cause de cela

    Je suis un peu "gore" là

    35
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:27

    Venezia

    Fait avec stearate de magnésium, savon, aloe et beurre de palme sublimé, j'ai comme "senti" que ça pouvait très bien coller ensemble...Non, en fait j'ai fait des recherches "google"

    crème très "fluffy" comme disent les jeunes girly très pénétrante et glissante

    il faut impérativement faire chauffer le stearate dans la phase huileuse et à haut point de fusion, je le dit car j'ai eu une espèce de mayonnaise non prise en l'ajoutant au dernier moment

    J'ai du refaire chauffer, ou alors c'est l'aloe qui est cause de ce magma!!! que j'ai pu rattraper

    Je n'en ai mis que l'équivalent d'une cc, je ne pense pas que dans une émulsion il faille suivre les hauts pourcentages donnés

    Je vais en refaire en pourcentage plus clairement, car la pénétration et l'aspect sont supers, même pour un massage prononcé et therapeutique et avec beaucoup de gras

    J'adore réfléchir chez toi et avec toi

    36
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:27

    Venezia

    J'ai succombé à tant d'influences et au goût de ta crème ci dessus et à celles de Lolitarose au savon

    Donc pas de gms mais une cc de stéarique, palme blanche bio, pas d'huile et savon et stearate

    Elle est bien, mais je compte la refaire en notant dans les règles de l'art les proportions

    Là, celle ci va finir en baume, crème, pour tout le corps

    Je trouve que c'est un très bon support pour un long massage, style palper rouler

    Cela fait comme une chantilly de karité, le long fouettage en moins et moins grasse sans ajout d'amidon

    37
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:27

    J'ai utilisé le magnésium stearate et non le sodium stearate

    38
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:27

    Je ne sais plus laquelle tu m'as donnée Mlk. Avec GMS il me semble non?

    En tous cas elle a une pénétration très agréable et est "gonflée", on dirait presque un dessert. N'y touche plus, elle est magnifique!

    Le stéarate de magnésium se comporte un peu comme un épaisissant/lubrifiant. Comme il est également opacifiant, je pense qu'il donne une espèce de densité aux crèmes.

    Je m'en suis servie pour faire un beurre très gras en composition (54% sans les émulsifiants et épaississants) mais au toucher fin et pénétrant, assez agréable:

    GMS (ou VE) + P3R + Olivem 900 (olive protection) + Mg stéarate + lanolin alcool + 30% de coco

    Et bien, j'adore!

    Mlk, c'est le "coco-oeillet" que tu as eu. Il a un peu suinté avec le transport alors que j'avais stabilisé au sulfate de Mg. Ceux de la maison n'ont pas bougé.

    Formule à retravailler donc...

     

    Mais Venezia, tes essais au stéarate de sodium seront les bienvenus!

    Je me demande s'il est un peu plus "détergent" que le magnesium stéarate, car on le retrouve pleu volontiers dans les déos (encore l'effet anti-macération dont je te parlais pour la crème anti-frottement) et autres savons.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :