• Crème pour les mains anti douleurs


    J'avais en tête de faire une crème pour apaiser des mains fragilisées. Mon objectif: réussir quelque chose de léger, nourrissant et thérapeutique. Attention, la formule sera longue car j'ai voulu incorporer pas mal de macérats tant je les trouve efficaces.
    On peut bien sûr  simplifier… Pour un résultat à la fois fin mais avec effet filmant, j'ai  testé l'association de deux émulsifiants olivem-céralan. Je suis plutôt contente de la texture obtenue, très douce et lisse.

    Macérats

    J'ai récemment fait l'acquisition d'une yaourtière pour préparer des macérats, car elle permet de maintenir la température vers 42-43° jusqu'à 12 heures d'affilée. Je viens de tester pas mal de combinaisons mais même après le passage par trois bains marie successifs, la plupart des macérats restent assez peu odorants. Je les booste donc au final avec un bain marie sur plaque électrique (sans faire bouillir le bain marie) pendant une ou deux heures; c'est le nez qui me guide si je puis dire.
    L'avantage de la yaourtière néanmoins: elle prépare bien l'extraction avec peu d'oxydation me semble t'il.

    J'ai donc concocté, dans l'huile d'olive:

    -un macérat, d'un vert foncé incroyable, thé vert japonais/consoude, très anti inflammatoire. La consoude n'est pas à utiliser sur les plaies ouvertes.

    -un macérat de baies de genevrier (bio, de Malsalchi) très odorant

    -un macérat de racines fraîches de ginseng au parfum très terreux

    -j'ai ajouté du macérat de rose/matricaire que je refais très régulièrement.

    Teintures

    J'ai aussi utilisé des fabrication maison.

    -teinture de molène (merci Mlk la télépathe… ) intéressante pour les douleurs des petites articulations des mains et es pieds selon l'article de Kiva Rose sur son merveilleux blog ici;
    La molène est l'un des noms du bouillon blanc, utilisé traditionnellement pour les affections du système respiratoire

    -teinture  de griffe du chat, anti douleurs d'arthrose. C'est Chabou qui m'avait fait découvrir cette teinture. Malégria en parle aussi ici (voir dans les commentaires).

    J'ai mis ensemble ces teintures dans un même mini bécher que j'ai longuement chauffé au bain marie pour réduire le mélange

    Autres antalgiques et anti inflammatoires

    -Hydrolat de menthe poivrée; c'est l'un de mes hydrolats préférés tant je trouve son action antalgique efficace.

    -Hydrolat d'achillée: bon anti inflammatoire

    -beurre de karité à l'huile de chanvre

    -Allantoine

    -Huile de tamanu

    -gel de silicium

    -hydroglyceriné de souci maison

    -Soothex (teinture de boswellia serrata)

    -Cocktail de trois extraits CO2: cassis, souci, matricaire

    -HE


    Choix des huiles essentielles

    Pour la plupart, elles viennent de plantes déjà présentes sous d'autres formes dans la formule:

    -genevrier (ici des montagnes Rocheuses), présent en macérat (anti rhumatismal)

    -camomille (ici romaine), présente en macérat et extrait CO2 (les deux camomilles sont anti inflammatoires, la matricaire est cicatrisante, la camomille romaine antalgique) 

    -absolue de rose (pour le parfum surtout) présente en hydrolat et en macérat (la rose a des propriétés cicatrisantes)


    J'ai ajouté de l'HE de lavande vraie (à la fois pour ses vertus cicatrisantes, régénérantes et son parfum harmonisant) de l'extrait cO2 de nard (pour sa puissance olfactive très racine qui me semble bien aller à ceux qui font travailler leurs mains) et de l'HE de poivre noir que je trouve très efficace comme antalgique et circulatoire (et j'apprécie aussi son parfum qui réchauffe)
     



    Crème apaisante pour mains fragilisées


    Phase huileuse

    30g beurre de karité nilotica 

    12g beurre de karité à l'huile de chanvre 

    6g Céralan ( Polyglyceryl-3 Beeswax, une cire d'abeille estérifiée) 

    6g huile de jojoba 

    8g Olivem 

     5g macérat de Genevrier sur huile d'olive

    8g macérat de thé vert+consoude sur huile d'olive

    4g macérat de ginseng sur huile d'olive

    5g macérat de rose/matricaire sur huile d'olive

    10g huile de tamanu

    Vitamine E


      Phase aqueuse


    15g teinture griffe du chat

    15g teinture molène (les deux teintures réduites ensemble à 13g)

     20g hydrolat menthe poivrée

     2g allantoine

    20g hydrolat achillée

    20g hydrolat de rose

    45gtes natragard

    15 gouttes elixir calling all angels


    Phase 3 ( textures un peu gelifiées ou sirupeuses)


    26g silicium gel

    15g hydro glycériné souci

    20g aloes (à boire)

    4g fucogel


    Phase 4


    10g soothex

    15gtes extrait CO2 cassis

    15gtes extrait C02 calendula

    30gtes extrait CO2 matricaire

     

    Phase 5: HE


    30gtes camo romaine

    12gtes poivre noir

    20gtes genevrier des rocheuses

    40gtes lavande d‘altitude

    5gtes CO2 nard

    10gtes absolue de rose


    Fabrication


    Phase huileuse


    *Comme tous mes macérats étaient fabriqués sur huile d'olive, assez resistante à la chauffe, j'ai fait fondre ensemble les macérats, le Céralan, le jojoba et l'Olivem et de vitamine E anti oxydante. J'ai donné un coup de mixer. J'ai obtenu un lait épais magnifique.


    *J'ai fait à peine fondre au bain marie très doux les deux karités que j'ai ajoutés au mélange


    *J'ai ensuite ajouté l'huile de tamanu.


    Phase aqueuse


    *J'ai ajouté la réduction de teintures assez chaude à l'hydrolat de menthe poivrée et j'ai dilué dedans l'allantoine. J'ai complété avec les hydrolats, l'elixir et le natragard (ce qui me permet de bien le diluer).


    *J'ai versé en trois fois dans la phase huileuse, en mixant entre chaque ajout. J'ai tourné voluptueusement avec la maryse en faisant des huit couchés (j'adore cette sensation de touiller une crème)


    Le reste


    Puis j'ai incorporé les ingrédients selon l'ordre indiqué dans la formule, en mélangeant au mixer bamix puis à la maryse après chaque nouvelle phase. 


    *J'ai versé en pots stérilisés.


    La crème est vert pâle avec une odeur végétale légèrement racine. il faut en mettre assez peu. Je trouve que le Céralan donne un résultat plus souple que la simple cire d'abeille que par ailleurs, j'apprécie énormément.

    Je viens de faire un nouvel essai Céralan-cire émulsifiante n°2 d'AZ (déjà tenté ici, mais le Céralan y était pré-dilué)  la texture est aussi particulièrement agréable. 





     

    « Chutney épicé au ginseng coréenBaumes parfumés calmants… avec beurre de coco au GMS »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 4 Décembre 2009 à 12:17
    Wahou de que belles explications, j'ai appris plein de choses, merci Venezia !!!! Je ne savais pas qu'on pouvait coupler 2 emulsifiants qui peuvent se suffir à eux-même.
    Cette crème a l'air génialement bienfaitrice, je suis baba, je risque de revenir plus tard (oui j'ai pas le tête reposée :( ) pour te poser des questions.

    Merci mille fois, c'est un bonheur de lire ce genre d'articles.

    Pox

     
    2
    Vendredi 4 Décembre 2009 à 12:53
    Rho là là quelle recette somptueuse ! Avec tous ces macerats, il est certain que la crème est pleine de propriétés ! Et ta synergie doit être très odorante !
    Les mains sont à la fête, c'est un produit haut de gamme !
    Quel est donc ce  karité sur huile de chanvre ?
    3
    Vendredi 4 Décembre 2009 à 22:06
    Pots, coupler les émulsifiants apporte un plus pour les textures, j'ai appris ça en testant les formules de Michèle . j'avais éjà constaté ça dans les formules de l'américaine Donna Maria
    4
    Vendredi 4 Décembre 2009 à 22:08
    le karité sur huile e chanvre est un produit tout fait qu'on m'avait donné (marque soin et tradition). Je conserve le pot au frigo car l'huile e chanvre est très fragile, mais je pense que le karite la stabilsie car ça ne bouge pas
    5
    Vendredi 4 Décembre 2009 à 22:09
    Chabou, tu es l'une des inspiratrices de cette formule
    6
    Vendredi 4 Décembre 2009 à 22:10
    Ouh là merci Irène. De quele couleur est ton macérat de consoude? Comme j'ai mélangé thé vert et consoude, je ne sais pas trop ce qui donne le vert sombre si somptueux que j'ai obtenu
    7
    Vendredi 4 Décembre 2009 à 22:15
    <oui, Patte, c'est une  fceme pour mains malmenées en général, donc jai essayé de combiner pas mal de trucs; Je dirais plutôt douleurs articulaires, mais la formule renferme des antalgiques généralistes. 

    Pour les macérats, non je ne remplis pas tous les bocaux jusqu'en haut sinon, je n'arriverais plus à suivre pour l'huile, en raison du nombre de mes essais récents! Je mets pas mal de vitamine E ou de l'anti ox (ce qui me tombe sous la main, je dois dire… ) mais j'ai été très étonée de constater que le chauffage à la yaourtière était vraiment très doux (d'où pas de note oxydée)
    et je chauffe l'eau jusqu'à ce que je ne puisse plus tremper le doigt dedans sans me brûler, je sais c'est approximatif comme mesure…
    8
    Vendredi 4 Décembre 2009 à 22:17
    Hum, Catherine, je n'ai pas de laboratoire à proproment parler puisque je fais mes préparations dans la cuisine,
    et les placards  font le plein…
    9
    Samedi 5 Décembre 2009 à 08:01
    En général, je fais trois passages à la yaourtière (de 12h 'affilée). Pour la plupart des macérats, ce n'est pas suffisant. C'est très net quand l'huile d'olive est puissante. on continue à la sentir! Donc, je ne suis pas sûre qu'en cotiunant ainsi encore plus longtemps, cela suffise. Le citron ou le cacao avaient bien maerché sans rechauffer. Pour la tonka en revanche (dans du cco fractionné) j'ai dû même fremettre de nouvelles fèves! (la tonka s'extraie plus facilement dans l'alcool). Mais comme je l'ai écrit, la yaourtière reste interessante pour la douceur de l'extraction et la constance de la température.
    10
    Samedi 5 Décembre 2009 à 11:28
    Je reviens sur ta recette : à quoi sert le silicium gel ?
    11
    jp
    Samedi 5 Décembre 2009 à 12:04
    on va travailler à la taille aujourd'hui
    je te dirai demain matin l'effet sur les mains
    c'est effectivement magistral comme formulation
    ( rien à voir avec les mains : j'ai dans le jardin du culen ortholobium glandulosum
    c'est une plante assez incroyable qui permet une bonne respiration - décoction 5 minutes - en veux tu pour une pomade anti H1N1 ? )

    12
    Samedi 5 Décembre 2009 à 21:49
    le gel de silicium est interessant pour les douleurs d'arthrose, entre autres.
    13
    Samedi 5 Décembre 2009 à 21:50
    je ne connais pas du tout ça…  je suis partante
    14
    jp
    Samedi 5 Décembre 2009 à 22:36
    je te ferai une note demain avec quelques liens sur cette fabaceae dite aussi psoralea glandulosa

    15
    Dimanche 6 Décembre 2009 à 11:19
    Merci, je vais lire ça avec attention
    16
    Dimanche 6 Décembre 2009 à 11:19
    Pour les baies de genièvre, j'ai effectivement concassé. elles étaient très belles et parfumées.

    C'est très curieux, ces macérations douces, c'est pourquoi je finis toujours plus ou moins par leur chauffer les fesses si je puis dire. Ça épend vraiment es plantes. Par exemple, j'ai essayé le clou de girofle, j'ai eu un résultat d'une timidité incroyable. En revanche les agrumes marchent très bien.

    Je dois dire que pour l'instant, j'évapore mes teintures au bain marie sans difficulté. Il faut jsue laisser assez longtemps, j'essaierai à la yaourtière.
    17
    jp
    Dimanche 6 Décembre 2009 à 11:31
    bonjour, désolé de mener une conversation parallèle
    la courte note est en ligne
    http://olharfeliz.typepad.com/jardin/
    avec ce lien
    http://www.rain-tree.com/culen.htm
    nous ne sommes pas légion à la cultiver en Europe et google ne donne que 3 liens en français pour "Otholobium glandulosum Psoralea glandulosa"
    18
    Dimanche 6 Décembre 2009 à 20:01
    je suis allée voir et ton article et les liens. Il y a, entre autres,  pas mal de coumarines deans (comme dans l'angelique) , d'où ses multiples vertus (mais c'est photosensibilisant). merci pour cette écouverte.
    19
    Lundi 7 Décembre 2009 à 08:33
    Bonjour Catherine,


    j'espère pour toi que ce n'et qu'une douleur isolée (essaie de te rappeler ce que tu as eu comme occupation ces jours derniers, peut-être y a t'il une explication); Tu as fait un  bon choix.

    Tu peux preparer une teinture de griffe du chat avec de l'alcool ensuite la réduire quand tu l'utiliseras. J'avais réalisé un baume à base de cette teinture (je n'ai pas mis la recette sur le blog) destiné à une copine avec des soucis d'arthrose , ça avait pas mal marché semble t'il. ici, c'est une rcette de crème plus "généraliste", si je puis dire. Comme tu as de l'huile de tamanu facilement, c'est déjà un bon départ; Je trouve aussi que les macérats huileux sont bien efficaces dans les formulations. essiae de voir ce qu'il y a comme plantes locales utilisées pour ça.

    je vais y réfléchir plus précisemment. Mais ce n'est peut être qu'un phénomène isolé que tu as eu.
    20
    Lundi 7 Décembre 2009 à 09:44
    je te mets en vitesse la formule du baume douleurs d'arthrose qu j'avais fait:

    Baume anti douleurs d’arthrose  

     

    20g beurre karité

    10 beurre d’aloes

    20g beurre de cacao

    10g macérat de lavande

    8g macérat de thym

    5g huile de tamanu

    5g macérat millepertuis

    10g TM giffe du chat chabou (déjà réduite)

    4g cire d’abeille

    2g subtitut de lanoline

    2g cetyl esters

    2g beurre jojoba

     

    tout mis à fondre en meme temps

    rajouté en dessous de 40°

     

    2 à 3g "amazone force" (mélange de Forest people, tu peux trouver la formule sur le net)

     

    10gtes HE menthe poivrée

    40gtes lavandin super

    27gtes petit grain combawa

    20gtes extrait CO2 cassis

     

    c'est un baume à l'alcool (teinture réduite) comme celui qu'avaitt fait mlk sur Potions et le mien aux champignons

    21
    Mardi 8 Décembre 2009 à 20:03
    Alors j'essaie de comprendre l'architecture de ta crème anti douleurs, c'est environ 100g de gras pour 170g d'eau ? Ca fait hmm du 40 /60 ? je demande ça car j'essaie de me représenter la texture de ta crème, qui semble souple, veloutée et cireuse à la fois, mais comme je ne connais pas bien tous tes ingrédients, je me raccroche à ce qui me "parle" pour me faire une idée.

    J'aime beaucoup les teintures dans les produits thérapeutiques, et je suis absolument ravie de voir la griffe de chat ici, je la trouve vraiment très efficace. En fait tu n'as pas fait une simple crème anti-douleurs mais un soin bien plus complet pour les mains en détresse. C'est la magie de nos cosmeto, on peut faire des produits polyvalents autour de plusieurs besoins.

    Merci pour cette très très jolie formule Venezia.
    22
    Mardi 8 Décembre 2009 à 20:14
    Oui c'est du 40/60. je voulais quand meme une phase grasse assez grande pour pouvoir incorporer plusieurs macérats  et je voulais une texture comme tu dis légèrement cireuse et bien enveloppante… mais pas trop, d'où les cetyl esters et monassociation magique:fucogel-silicium! je pense que ce serait très bien d'essayer avec tes magnifiques plantes péruviennes (je vais d'ailleurs en mettre en macérat), je suis allée  relire ta  formule une fois de plus;

    23
    chabou
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:33
    Tu as aussi des dons de télépathie car cette crème tombe au bon moment. Merci de cette formule qui semble terriblement anti-inflammatoire mais que je vais garder pour une fois prochaine (le plus tard possible) car il me manque tous ces beaux macérâts. A mes bocaux...
    24
    Irene
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:33
    C'est une recette magistrale à tout point de vue.

    Je viens d'utiliser aussi le céralan dans un produit pour le pso et ce que j'aime c'est qu'il permet d'utiliser les qualités de la cire d'abeille (même si ce n'est pas "notre" cire d'abeille) en ajoutant le plus de l'émulsifiant.

    Tous tes ingrédients sont bien pensés, bien choisis. La consoude est - mais il y en a tant d'autres - un petit miracle de la nature et je viens de faire un savon avec un macérat de consoude.

    Magnifique et instructive recette. Je salue le côté à la fois pratique, poétique, sérieux et pédagogique de tes articles. Tu n'est pas une princesse, mais une reine !
    25
    patte
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:33
    Même élan admiratif de mon côté !
    Donc, c'est bien une crème pour les mains à la  peau malmenée et contre les douleurs ? Douleurs oseuses ou musculaires pour toi ?

    Pour les macérats ds une yaourtière, tu remplis comme à froid, chaque bocal à ras bord pour éviter l'oxydation ? A combien tu portes la t° quand tu les fais sur une plaque électrique ? Tu mets de l'anti ox cos ?
    Merci à toi Vénézia
    26
    Catherine
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:33
    Comme j'aimerais avoir l'occasion de visiter ton laboratoire Princesse, comme j'aimerais sentir tous les flacons, découvrir les étiquettes....
    Avec toutes ces plantes, le produit ne qu'être efficace je pense. J'espère me rapprocher de ton laboratoire dans mes vieux jours, j'irai plus facilement qu'à la pharmacie :)
    27
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:33
    Toutes les mains en souffrance vont enfin trouver le repos et bientôt pouvoir rendre ce qui leur a été donné par cette belle formule, Princesse
    Rose et Nard doivent bien aider aussi à oublier la douleur, voire à la sublimer
    C'est vraiment une belle soigneuse ta crème, habillée de patience et de rigueur mais toute amoureuse
    Un beau cadeau là encore à mettre à portée de toutes les mains
    Si j'ai bien compris tu penses que la yaourtière extrait moins bien que la macération à chaud? Peut être faut il laisser aussi longtemps qu'une macération à froid? 
    28
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:33
    Formule magistralement pensée dis donc.
    J'aimerais bien sentir ça car au final, ça doit être bien apaisant une odeur végétale. Je trouve que l'odeur brute des plantes va très bien aux mains qui travaillent.

    Je devrais refaire de la crème Raynaud car malgré l'hiver (?) que nous avons, je suis un peu attaquée quand même. J'ai envie de la formuler différemment avec des plantes anti-douleurs amazoniennes de Malegria en macérats huileux entre autres.
    Je suis certaine que ça devrait marcher, peut-être en préventif aussi.

    Un macérat huileux de genièvres... Avais-tu concassé les baies avant de les mettre dans l'huile? J'adorerais je crois.
    Je ne sais pas pourquoi je ne suis pas très tentée par une macération huileuse trop douce.

    Si elle respecte très certainement l'huile de macération, elle ne me semble pas être suffisamment efficace pour extraire les principes actifs.
    Traditionnellement on mettait les bocaux au soleil, ce qui n'est pas spécialement doux comme température.

    A réserver peut-être pour les macérations parfumées plutôt qu'aux thérapeutiques. Qu'en penses-tu?
    Par contre, je pense que pour les teintures, c'est le moyen de "mimer" les évaporations sous vide qui permettent de ne pas chauffer trop fort et après stabilisation à la glycérine, on aurait presque des EPS maisons.
    Bon je dis "presque" parce qu'ils sont tout de même irremplaçables ...

    Bravo en tous cas, je ne doute pas de son efficacité!
    29
    Catherine
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:33
    Coucou Venezia ! je ne pensais venir si tôt te demander conseil...
    J'ai eu, hier, une douleur très intense à l'articulation de l'index droit ; je ne pouvais plus ni plier ni tendre le doigt, ce qui est très gênant, j'espère que c'est une douleur ponctuelle et non pas le début d'une détérioration générale.. Aujourd'hui, cela va mieux mais une petite gêne persiste. J'espère que ce n'est pas l'arthrite ou qq chose de ce genre qui m'attaque.
    Quelles sont les HE et plantes (facilement trouvables pour moi) qui te semblent le plus appropriées ? j'ai fait des applications d'HE de gaulthérie, d'eucalyptus citronné, d'hélichryse et d'HV de tamanu. J'ai bu de l'infusion de griffe de chat que je trouve maintenant à la pharmacie ; je sais qu'il y a aussi la griffe du tigre (harpagophytum) qui est bonne pour les articulations.
    Bref, tes conseils me seraient utiles. Bises.
    30
    Catherine
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:33
    Merci Venezia pour ta réponse. Oui, j'espère que c'est un phénomène isolé... je pensais bien faire un baume avec la griffe de chat mais j'aimerais ajouter éventuellement d'autres teintures adaptées et je sais que tu es la reine des teintures. IL y a certainement des plantes locales que les kanaks utilisent mais je n'ai pas de relation dans ce domaine et peu de connaissances ; j'habite en ville et les plantes locales ne sont pas commercialisées et les "guérisseurs" ne dévoilent pas encore facilement leurs secrets.
    31
    Catherine
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:33
    Merci Venezia. Bises
    32
    patte
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:33
    Pour moi aussi Vénézia, merci
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :