• Duo peau sèche: cérat crème et gâteau aux amandes

    J'ai déjà donné la recette du cérat crème cette année, mais comme j'en refais à peu près tous les mois, j'ai peaufiné peu à peu la formule, sans néanmoins la métamorphoser. Ayant remarqué que les triglycérides du substitut de lanoline apportaient vraiment un plus dans la texture, j'ai complété avec de l'extrait huileux d'orchidée fait aussi sur triglycérides et le cérat s'est encore affiné. Je suis toujours étonnée combien des changements qui peuvent paraître minimes peuvent optimiser un résultat; c'est exactement comme en cuisine, où par exemple un dosage juste des épices transfigure un plat.  


    http://pagesperso-orange.fr/safran2c/Ikaos/boules491.gifPourquoi est-ce que je reparle d'une formule qui dans le fond a peu varié? Parce que ce cérat crème m'a changé la vie. C'est à peu près le seul produit que je supporte en long terme sur le visage. Il est particulièrement hydratant et nourrissant (je l'utilise aussi comme crème de nuit deux ou trois soirs par semaine)  je n'ai plus de ces petites plaques sèches qui étaient rebelles à tout (y compris à la cortisone… ) et sous sa formulation actuelle, il est vite absorbé par la peau. 





    Cérat crème au squalane et aux triglycérides


    Phase aqueuse

    22g eau minérale
    2g eau d’or (Catalyons)
    2g glycérine végétale


    Phase grasse

    9g squalane (Aromantic ou autre)
    2g huile d'avocat bio
    2g huile de jojoba bio
    2g huile de argan bio
    2g huile de sésame bio
    1,5g  extrait d' orchidées sur triglycérides (Of a simple nature)
    2g substitut de lanoline ( triglycérides) (AZ)
    3g cire d'abeille fine en feuilles (Bilby ou Aromantic)
    2gtes vit E


    Troisième phase

    2  gouttes d'un mélange d'extraits CO2 (selon la formule de Donna Maria: argousier-souci-rose musquée)
    1gte HE de  rose diluée à 5% dans jojoba (Akamuti)
    2gtes géranium rosat
    4 gtes EPP

    Ce que je fais varier dans la formule:


    Les eaux minérales

    Trois de mes préférées, que je combine souvent

    -Evian

    -Avène

    -Uriage.


    Toutes trois sont conditionnées en bombe (j'en utilise le matin pour me rincer le visage), donc d'une grande pureté bactériologique. Il faut juste avoir la patience de les pschitter dans un verre.


    Les huiles végétales

    On peut bien sûr se contenter d'une seule huile (dans ce cas, je choisirais jojoba). J'essaie toujours de conserver un peu de jojoba pour sa finesse, et d'avocat pour ses propriétés nourrissantes. J'ai essayé avec de l'oléine de karité, ce n'est pas ce que j'ai préféré. Des huiles pour peau sèche:

    -argan

    -sésame

    -macadamia, qui donne quand même un nez très noisette à la crème.


    Les quelques gouttes d'huiles essentielles que j'intègre

    Au choix:

    -un mélange parfumé renfermant de l'ylang et de la lavande

    -de la lavande d'altitude

    -un soupçon d'HE de rose

    -du géranium rosat, en ce moment, mon préféré.


    Refaire la recette.

    On peut évidemment supprimer l'eau d'Or, même si elle est très apaisante. J'en utilise beaucoup pour calmer mes yeux souvent irrités et elle fait merveille. 

    Ce qui me semble indispensable comme ingrédients "particuliers" :

    le squalane pour sa puissance d'hydratation, le substitut de lanoline qui donne un toucher soyeux, et une cire d'abeille fine.


    Les secrets de la réussite

    Je trouve ce cérat crème très facile à préparer. Quelques règles à respecter néanmoins:

    *Stériliser le plus soigneusement possible ustensiles et récipients, car il y a très peu de conservateur. En général, j'utilise le pot (de 30ml) dans le mois et j'offre le reste.

    *Faire chauffer phase huileuse et phase aqueuse dans un même bain marie pour avoir une température identique, attendre un peu avant de procéder au mélange (avant néanmoins que la phase huileuse ne prenne). J'ai remarqué que le mélange était plus fin ainsi.

    *Utiliser un fouet à capuccino (le mien, électrique, est assez puissant) pour mélanger les phases en raclant bien sur les bords très régulièrement. J'arrète de fouetter quand une très fine ligne de cérat apparaît sur les bords. J'incorpore en dernier les extraits CO2; comme ils teintent le mélange, l'homogénéité de la couleur  me permet de vérifier si j'ai bien tout amalgamé (je procède souvent de la même manière pour les laits et les crèmes).  Je verse dans les pots quand c'est encore liquide.


    http://pagesperso-orange.fr/safran2c/Ikaos/boules491.gifJe complète par un nettoyage le soir avec un soupçon de gâteau démaquillant (recette déjà donnée, mais là aussi, j'ai affiné, donc j'affiche ma version préférée ci-dessous)  et des pschitts d'eau minérale. C'est  tout ce que j'utilise, plus les tests des brillantes créations de blogueuses virtuoses…


                                                  Hum, un peu flou…



    Gâteau démaquillant amandes–pistaches

    20g beurre cacao
    20g poudre d'un mélange d'amandes et de pistaches, sans peau, à peine torréfiées à la poële pour ôter l'humidité et mixées (on peut bien sûr se contenter des amandes)
    3g karité
    2g beurre de cupuaçu (ou autre beurre mou: le beurre d'aloe est très bien, mais je n'en n'ai plus et je n'arrive plus à en trouver)
    12g argile blanche
    6g poudre de miel (on peut supprimer les poudres de miel et de concombre et se contenter d'argile blanche)
    2g poudre d'extrait de concombre
    0,5g cire de jasmin (ou cire d'abeille)
    10gtes vit E
    2gtes EPP

    Faire fondre le tout au bain marie en touillant, et mixer au fouet à capuccino avant de verser dans des mini moules. Activer la prise en les plaçant au froid. Démouler et laisser sécher au moins 24 heures.

    J'en ai fait en râpant un soupçon de savon maison dedans, mais j'ai trouvé le résultat presque trop  efficace et donc décapant (sur ma peau).

    Le gras de la formule fait qu'on peut utiliser ces gâteaux tous les jours sans dessèchement. Ce que je fais… 

    C'est particulièrement pratique en voyage car il en faut très peu.


    Mode d'emploi

    Vaporiser de l'eau minérale sur le visage que l'on frotte ensuite avec un tout petit bout de gâteau, rincer à l'eau -du robinet-. Sécher, revaporiser de l'eau minérale,  re-sècher et c'est fini.


    « Eaux d'automne à Venise… et un baume pistache-cardamome22 centimètres… »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Décembre 2008 à 23:49
    Je ne te cache pas que ton démaquillant me plaît bien… Et je sais qu'il faut se démaquiller même si on ne se maquille pas mais… Je n'y arrive pas! Par contre, ton cérat-baume me plaît beaucoup… je crois que je tenterais bien une version “tout jojoba”…
    2
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 06:53
    Je suis très interessée par les émulsions huile dans l'eau comme tes cérats-crèmes et la texture de ceux-ci, que j'ai eu le plaisir de tester, et très interessante. Je suis contente que cela t'ait changé la vie, je sais par expérience comme il peut être minant d'avoir tes problèmes de peau insolubles.

    Tes gateaux démaquillants sont intriguants, je me suis procuré un moulin à café récemment afin de pouvoir moudre amandes et autres noix, car tous tes gommags d'oléagineux me paraissent particulièrement doux et qualitatifs. J'avoue que ça m'intrigue car je n'aurais jamais imaginé ce genre de formule pour un démaquillant, produit particulièrement difficile à réussir. Je sais que je vais tenter, bientôt, bientôt. Merci pour cette belle idée qui bouleverse mes préjugés. 
    3
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 07:30
    4
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 07:32
    Pardon, pardon, je voulais dire que les émulsions eau dans l'huile comme ton cérat-crème m'interessent beaucoup. Mon clavier a fourché.
    5
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 13:43
    J'étais sur le point de tenter ton fameux démaquillant quand, le temps que tout soit stérilisé, je viens faire un tour chez toi, au hasard... Quelle chouette coïncidence! Je pense que je vais te suivre et rajouter du BK. Ca devrait être un poil moins dur, non?
    6
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 21:07
    L'extrait d'orchidée apporte vraiment un plus
    7
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 21:11
    Pour te donner le courage de te nettoyer le visage le soir (car il s 'agit de cela, permettre à la peau de respirer tranquillement) ,  dis toi que tu effaces doucement les fatigues de la journée pour préparer une nouvelle vie nocturne. Ça deviendra une expérience interessante… 
    8
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 21:14
    Les gommages à base d'oléagineux sont très liés aux pratiques ayurvédiques. je suis moi meme étonnée de la bonne tolérance car ma peau accepte ça sans broncher. Je pense que l'ajout de gras adoucit beaucoup.
    9
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 21:15
    L'ajout d'extrait d'orchidée rend le produit  moins gras. mais comme le titre de cet atticle le dit, c'est quand meme pour peau sèche (ou deshydratée).
    10
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 21:19
    C'est vraiment moins dur et plus facile à utiliser.
    11
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 21:19
    bonnes expérimentations, Mlk, tiens nous au courant…
    12
    Dimanche 7 Décembre 2008 à 08:49
    Je sais que le coco fractionné est plus léger que d'autres huiles, d'ailleurs, je n'en mets pas trop dans mes laits pour le corps en hiver… Mais à dose mini dans cette formule, ça allège vraiement la consistance et comme il y a pas mal de squalane, ça marche au petit poil.
    13
    Vendredi 12 Décembre 2008 à 15:47
    merci Annemarie, l'idée de ce blog justement, c'est de donner envie de passer à l'action… avec ce qu'on a sous la main…
    14
    Mercredi 2 Décembre 2009 à 23:56
    je n'ai pas la sensation de gras avec ces petits gateaux (il faudrait d'ailleurs que j'en refasse!) peut être diminue un tout petit peu le karité? par ailleurs, il faut  mettre vraiment très peu  de gâteau sur la peau
    15
    Dimanche 15 Août 2010 à 08:47

    Bonjour Vénézia!

    je reviens sur ton cérat crème car depuis quelque temps malgré des crèmes nourrissantes, j'ai l'ovale du visage et le cou qui "tirent" et donc je suis assez tentée par ton cérat crème. Par contre, à ton avis, peut on remplacer la cire d'abeille par des cires florales et si oui doit on mettre les mêmes quantités ? (je ne maitrise pas du tout les cires florales mais ça sent bon!)

    Merci pour tes précisions !

    16
    Dimanche 15 Août 2010 à 09:47

    Bonjour Métisse,

     

    je pense que tu peux remplacer la cire d'abeille par de la cire d'olive, très douce et agréable.

     

    Pour les cires florales, je resterais prudente pour un soin qui ne se rince pas.

    Si tu n'as aucun problème particulier d'intolérance, tu peux  tester bien sûr, mais à hauteur de 1 à  2%.

    les cires florales sont le résidu d'une extraction par solvant. si elles sont très bien faites, il n'est reste plus mais ce sont des produits dont il est difficile d'obtenir une vraie traçabilité.

    17
    Dimanche 15 Août 2010 à 11:48

    Merci pour ta réponse rapide Vénézia.. Finalement j'ai tenté en remplaçant la cire d'abeille par de la cire de chanvre, que de l'eau minérale n'ayant pas d'eau d'or et j'ai ajouté 1 g de cire de jasmin. J'ai une peau sensible et capricieuse mais je pense qu'elle n'est pas aussi intolérante que la tienne. La texture finale se rapproche davantage d'une crème épaisse. Elle fait moins "baume" dans son apparence que la tienne...sans doute en raison de la substitution de cire. Merci pour cette belle invention !

    Félicitation pour ton index avec tes produits chouchous réalisé pour le 400ème article ! En revanche je permets une petite remarque, j'ai voulu regarder dans la catégorie "crème et laits", l'article sur   Deux laits pafumés très agréables, mais le lien ne fonctionne pas et renvoie sur une page d'erreur...

     

    Encore merci!

    18
    Jeudi 19 Août 2010 à 08:05

    Métisse,

     

    j'ai corrigé et recorrigé l'index, avec pas mal d'obstination car les liens étaient souvent récalcitrants.

    Pour la texture de ton cérat crème, il faut également prendre en compte "l'outil de touillage": je fais ça avec un fouet à capuccino électrique assez puissant en rabattant bien la crème vers le centre

    19
    Jeudi 19 Août 2010 à 21:29

    oui ça ne m'a pas échappé Vénézia.. Merci pour ce boulot de titan! Pour refaire ton cérat j'ai utilisé un mini mixer assez puissant donc, à priori je ne pense pas que la différence de texture vienne de là.. J'ai mis ton cérat, tel que je l'ai refait sur mon blog..

    Bisous !

    20
    Samedi 21 Août 2010 à 22:01

    Je suis allée voir, bravo; j'espère qu'il t' aidé à apaiser ta peau.

    21
    patte
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:39
    Ta formule de cérat est merveilleuse pour le contour des yeux, surtout l'hiver, afin de se protéger du froid durant la journée (mes yeux ne gonflent pas sous l'effet du gras, je te rassure !)
    Je n'avais pas relevé que l'extrait d'orchidée que j'ai aussi, est sur une base de triglycérides. Je comprends mieux pourquoi elle est indiquée comme actif réparateur et hydratant.

    Pour ces "changements" qui paraisssent "minimes" et qui apportent un vrai plus : note bien que tu es la reine (et non plus la princesse) pour les expérimentés ! La reine de ces "petis" riens essentiles qui donnent des formules des plus sophistiquées

    Tu donnes une bonne astuce pour avoir toujours de l'eau minérale sous la main : la bombe ! Fini les bouteilles ouvertes dans le frigidaire et qui terminent rapidement leur vie...
    Merci Princesse.
    22
    Catherine
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:39
    Venezia, cet article me fait penser que je ne t'ai jamais fait retour sur l'utilisation du cérat crème que tu m'avais offert au mois d'août (j'ai tellement été gâtée....) j'ADORE la texture de ce produit ; curieusement, ma peau n'arrive pas à le boire et reste toute grasse....  je pense donc que je n'ai pas la peau assez sèche sur le visage, qu'en penses-tu ? mes coudes et me jambes ont bien apprécié par contre. Quand aux gâteaux démaquillants, je les ai trouvés trés bien et trés pratiques en voyage
    23
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:39
    Venezia, en ce moment je teste la crème des enfants de Michèle pour mes poupons suédois à la peau de  princes au petit pois et vais aussi te copiter
    pour eux en toute confiance...car ta quête est  interpellante et mobilisante et les initier au raffiné qui marche cela me plaît
    Merci Princesse 
    24
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:39
    L'extrait d'orchidée est fait sur du coco fractionné (caprylic capric triglycérides) et je suis surprise que ce soit si efficace pour ta peau sèche.
    Ces huiles estérifiées sont faites pour être très stables et surtout  très légères.
    Je suis étonnée que ta peau sèche les supporte si bien.

    On devrait faire nos macérations huileuses sur coco fractionné...
    J'en ai fait une de roses fraîches cet été  mais j'avais mélangé avec du coco vierge.
    Je ne saurais pas dire si c'est mieux.

    Merci pour tes essais et conclusions toujours très intéressantes.
    25
    HEINZL ANNEMARIE
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:39

    J'aime à lire vos crèmes et préparations. Pour ma part je ne me vois pas:
    1) courrir pour trouver les ingrédients
    2) procéder aux préparations, je n'ai pas le matériel nécessaire (fouet capuccino!?)
    Donc je prend des idées et je me trouve des ersatz
    Bonne continuation   Annemarie

    26
    anne
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:39

    je n'avais plus de demaquillant (celui qui sentait si bon la lavande ), et comme je reluquais cette recette depuis bien longtemps, je m'y suis mise. Je supporte moyen le beurre de cacao sur le visage donc j'ai tout fait avec du karité, j'ai mis une pointe d'argile violette la couleur est a tomber. L'application sur le visage est geniale avec l'amande( ça m'a un peu rappeler la creme lavante de Hauschka), par contre j'ai eu la sensation que le gras du BK ne se rinçait quasi pas, comme une sensation de pas lavée.
    Je voulais savoir si on obtenais la meme sensation avec le beurre de cacao, au cas ou je devrais trouver un bon substitut pour l'avenir. 
    ps: je te previens tu vas me retrouver dans la section fondants de douche, je me suis "éclatée" aujourd'hui 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :