• Eau de cologne Sicile… plus une recette de Limoncello

     

    Le parfum d'agrumes de l'eau de Cologne est un vrai soleil hivernal.

     C'est probablement ce qui me pousse souvent en automne ou en hiver à fabriquer des eaux de Cologne. Pourquoi "des"? Parce que je varie souvent la composition.

     

    Eau de cologne Sicile

    Agrumes siciliens à la distillerie Simone Gatto (je n'ai pas de photo de l'eau de Cologne, distribuée)

     

     Cette fois, au retour d'une escapade en Sicile, j'ai pu fignoler une nouvelle formule.

     En général, je prépare d'abord une teinture d'agrumes sur de l'alcool à 60° environ, puis j'y fais macérer un cocktail d'HE hespéridées, tonifiées par du romarin (classique dans la formule) voire de la lavande du poivre, etc.

     

    Eau de cologne Sicile

    Pour les gourmands: clémentines… en pâte d'amande (Taormina)

     

    Lors de mon séjour en Sicile, j'ai discuté avec des gourmand(e)s pour savoir comme ils élaboraient leur limoncello maison. C'est d'ailleurs grâce à ce goût pour le limoncello et les liqueurs familiales -mais aussi grâce à une autorité moins tatillonne- que l'on trouve dans les supermarchés italiens de l'alcool à 95° propre à la consommation, une vraie aubaine. La recette sicilienne que j'ai obtenue a bouleversé mes habitudes car elle commence ainsi:

     "Faire macérer dix jours des zestes de citron dans de l'alcool à 95… "

    Or:

    -je fais macérer mes zestes quelques heures à peine

    -et dans de l'alcool à 60

     Le deuxième élément qui a modifié ma technique est la relecture d'un livre qui me plait beaucoup (trouvé par hasard  d'occasion) Parfums apprivoisés  de René Laruelle (ed le temps apprivoisé/Buchet-Chastel, 2000).

     Laruelle est un parfumeur (belge), un vrai, et il s'est beaucoup intéressé à l'histoire des parfums et à leurs formulations.

     Dans ce livre, il y a des recettes (pas des kilos mais des bonnes, j'en ai déjà testé certaines) : d'encens, de pot pourri, de cuisine, de sachets parfumés, de vinaigres  et … d'eaux de toilette.

    Je me suis donc penchée sur les formules d'eau de Cologne et leurs commentaires. Et c'est là où ça a fait tilt. Laruelle raconte qu'en 1889 une maison de parfumeurs, Stephen Smith and co, avait lancé un concours de formulation d'eau de Cologne. Premier prix: un voyage à Paris.

     La recette gagnante fut la suivante

    8g essence de bergamote

    4g essence de limons

    200 gouttes essence de néroli

    6 goutes d'essence d'origan

    20 gouttes d'essence de romarin

     eau de fleurs d'oranger: 30g

     alcool rectifié tridistillé: 576cm3

     Laruelle a trouvé l'anecdote dans les cahiers de l'Osmothèque de Versailles.

     Par ailleurs, il donne pour fabriquer des eaux de Cologne un process différent du mien et que j'ai respecté.

     

    *J'ai donc décidé de faire macérer les zestes d'agrumes dans de l'alcool à 95, en reniflant régulièrement les flacons pour filtrer avant que le parfum ne "tombe", ce qui se passe avec les teintures à 60° au bout de quelques heures.  Là, j'ai trouvé les parfums à mon goût au bout d'une dizaine de jours.

     *Par ailleurs, j'ai fait macérer le mélange d'HE pur alors qu'avant, je l'introduisais directement dans la teinture d'agrumes à 60. Puis j'ai procédé à l'assemblage au bout de 15 jours, moins que ne le préconise Laruelle (3 semaines) mais il s'agissait de préparer un cadeau de Noël et le moment d'offrir approchait.

     *A la fin, j'ai ajouté de l'hydrolat de fleurs d'oranger qui apporte une grande suavité à l'ensemble sans le rendre trop fragile, car le degré alcoolique de départ est élevé.

     Les proportions générales proposées par René Laruelle dans une des formules et que j'ai retenues:

     250 ml d'alcool à 95

    30 ml d'eau distillée, ici remplacée par de l'eau de fleurs d'oranger

    8g HE

     

     Ma formule finale:

     Eau de Cologne Sicile

     

    (en gouttes)

    bergamote 100

    lime 25

    cédrat 20

    néroli 15

    mandarine 30

    orange douce 10

    petit grain bigarade 9

    cardamome 9

    poivre de Kampot 5

    gaiac 5

    romarin verbenone 10

    (soit 8,2g d'He environ)

     250g de teinture d'agrumes (j'ai mélangé pomelo, bergamote, citron, préparés séparement)

    30 g d'eau de fleurs d'oranger

     

    Eau de cologne Sicile

     Avec trois floraisons annuelles, les citronniers siciliens (variété zagara bianca) portent souvent des fruits

     

    On obtient  une vraie eau de Cologne, très douce, et  qui ne s'évanouit pas trop vite car le degré alcoolique reste suffisamment élevé.

     A vos mélanges… à effectuer à défaut d'alcool à 95 sur de l'alcool à 90, en diminuant un peu la quantité d'eau de fleurs d'oranger.

     

    La recette de Limoncello que l'on m'a donnée mais que je n'ai pas testée:

    Faire macérer dix jours les zestes de cinq citrons (bio) dans 500g d'alcool à 95°, dans un bocal en verre et à l'obscurité. Secouer régulièrement et filtrer.

    Cuire en sirop 350g de sucre dans un litre d'eau minérale. Ajouter le sirop à la teinture de citron filtrée.

    Le degré alcoolique avoisine les 30°

     

    « CHARLIEParfum solide en stick vert solaire »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 23 Janvier 2015 à 15:30

    Venezia, merci beaucoup pour cette recette qui doit sentir drôlement bon.

    2
    Lolapit
    Vendredi 23 Janvier 2015 à 15:51

    Oh Venezia, ton article tombe à pic!

    Figure-toi que j'ai la forte nostalgie des eaux de colognes aux agrumes depuis que je suis tombée sur une adresse de rêve au pied du B&B de Palerme où je suis descendue lors de mon voyage en Sicile. C'est là :

    http://www.laprofumoteca.it/

    Ce sont des gens charmants qui tiennent une boutique artisanale de parfums à base d'essences locales et autres HE et qui fabriquent des eaux de toilette et eaux de cologne à la demande devant toi (à toi après d'avoir le courage de laisser murir le parfum).

    Ils m'avaient fabriqué une eau de toilette à base de néroli, de "zagara", de poivre, de romarin (ils en ont un très très séduisant) qui m'avait emballée et les tentatives de copie que je fis m'ont beaucoup déçue.

    Alors tu imagines comme ta recette m'excite.

    Avec bien-sûr tes touches personnelles si pertinentes, comme l'ajout de bois de gaïac et la cardamome.

    Ah que c'est tentant...

    Dis-moi une chose : pourquoi faire tes teintures des différents agrumes séparément? C'est voulu? y a t-il une raison?

    Je t'embrasse!

    3
    Vendredi 23 Janvier 2015 à 17:17

    @Merci pour ta visite Colchique, oui, cette eau de Cologne est très agréable.

    @Coucou Lolapit,

    Tu as dû te régaler! On trouve en effet beaucoup d'eaux de toilette locales en Sicile par exemple, une délicieuse est la zagara di Sicilia de Zuma, (la classique)

    j'ai choisi de préparer chaque agrume à part pour contrôler plus facilement l'évolution de l'odeur. Si tout est mélangé, c'est moins simple à surveiller.

    4
    Vendredi 23 Janvier 2015 à 17:42
    nansou

    J'adore le limoncello et j'aimerais tester ta recette !

     

    J'apprécie aussi beaucoup les eaux de Cologne que je trouve fraîches et purifiantes.. Ton eau doit sentir très bon !

    5
    mlk
    Samedi 24 Janvier 2015 à 14:26
    Là avec toutes ces magnifiques photos ce sont de véritables boules de soleil que tu offres à cueillir. J'ai admiré il me semble les clémentines confite, mais ce jour je me suis régalée de tant de douceurs que je ne sais plus si j'en ai goûté :-) je vais de ce pas ordonner à ma soeur de te lire pour son plaisir d'amoureuse de parfums. C'est souvent la gourmandise sensuelle qui guide tes compositions, la cardamome est un véritable bonheur. Je vais tenter un truc avec ton pas à pas très inspirant.
    6
    Samedi 24 Janvier 2015 à 15:36

    @Nansou,

    La Sicilienne qui m'a donné la recette du limoncello  m'a dit que le résultat n'était pas trop sucré (moins que ce qu'on trouve dans le commerce) et que c'était meilleur si on utilisait une eau peu minéralisée.

     

    @Mlk,

    Je trouve qu'un soupçon d'épices sur fond d'agrumes donne toujours d'excellents résultats sans trop se prendre la tête!

    7
    Samedi 24 Janvier 2015 à 18:14

    Je me délecte aujourd'hui de blog en blog.

    Nous avions dévoré le citron en pâte d'amandes que tu m'avais offert religieusement coupé en 4 pour éviter les jalousies. Un véritable délice et le visuel était bluffant.

    J'ai le souvenir d'un flacon carré de brume que tu nous avais offert. Attends je vais le chercher pour lire l'étiquette : Lotion d'éveil aux agrumes aussi.

    Est-ce cette formule? Je n'arrive pas à me rappeler s'il était contemporain de ton voyage en Sicile.

    J'apprécie beaucoup que tu rappelles qu'il faut arrêter rapidement une macération alcoolique de zestes quand l'alcool est dilué. Sinon ça fermente vite.

    Une HE de poivre de Kampot!

    Mais où vas-tu chercher tout ça? ^^

     

    Bisous

     

    8
    Samedi 24 Janvier 2015 à 20:51

    Je connais la Sicile, j'y sui s allée un mois entier, j'ai adoré; mais sur mon blog où tu as laissé un gentil commentaire, je te disais que je connaissais le tien; sais-tu pourquoi? C 'est que tu avais publié bcp d'articles sur l'Inde; or l'Inde m'a pris un jour le coeur, j'ysuis allée 4 fois très longuement: Rajasthan un mois, gujarat un mois, Sud un mois et Madhya Pradesh une nouvelle 4° fois un mois aussi; cette année, je devais aller en Orissa; malheureusement mon mari est TRES malade, on a dû "remettre"........J'ai fait des stages de cuisine indienne, je cuisine indien (de plus, je suis végétarienne, ça tombe bien)


    Bref, moi aussi, je reviendrai chez toi!!!


    Amitiés virtuelles mais sincères (Tu connais bienl'Inde?)PS/ Dans mes albums flickr, il ya quelques photos de l'Inde, de la cuisine, des fleurs, mais peu par rapport à tant de voyages...;https://www.flickr.com/photos/artisanne-textile.fr

    9
    Dimanche 25 Janvier 2015 à 18:22

    Venezia, tu me donnes envie de me fabriquer une belle eau de cologne, j'en ferais bien pour cet été. Merci pour la méthode et ces belles images.

    Quant à la recette du limoncello, je pense que je l'essaierai aussi, celui que l'on trouve dans le commerce est effectivement trop sucré.

    J'ai de la chance de vivre non loin de l'Italie, je peux m'approvisionner régulièrement en alcool à 95...

     

    10
    Dimanche 25 Janvier 2015 à 19:15

    @ Michèle,

    Cette brume -dont je n'ai pas retrouvé la formule- est différente d'une eau de Cologne, car moins concentrée.J'ai réalisé l'eau de Cologne pour Noël, la brume doit remonter à plus loin.

    Je suis contente de ce nouveau procédé car selon  le bénéficiaire, le parfum tient jusqu'au soir.

    Pour l'HE de poivre, je l'avais trouvée au Cambodge; comme j'ai eu la surprise de découvrir qu'on pouvait en acheter sur internet,  j'ai mis le lien. Elle est puissante mais parfumée.

    @Anne,

    Merci pour votre gentil message, le commentaire que j'ai laissé sur votre blog est sincère: ce que vous faites est magnifique et très inspirant.

    Mon premier séjour en Inde remonte à 25 ans. Je devrais  retourner prochainement dans le sud. J'ai été fascinée par le Gujarat, mais j'aime aussi beaucoup le Karnataka (avec le site magnifique d'Hampi),  le Rajasthan, Calcutta, etc j'arrète là.  L'Inde est inépuisable. Je suis retournée en Orissa en 2012, mais la région est devenue très touristique (par rapport à ma première visite qui remontait  plus de 20 ans en arrière ) .

    @Catherine,

    vraiment tente sur de l'alcool à 95, ça change la donne pour le résultat.

    11
    Dimanche 25 Janvier 2015 à 20:16

    Merci Venezia, je connais Hampi, on y est allés, en plus, on a des souvenirs,juste à côté, la rencotnre de brodeuses nomades...Veinarde es-tu-tu d'y retourner!

    Je crois que dans mes vies antérieures, j'ai été indienne...mais je suis née en Afrique noire!

    12
    Mardi 27 Janvier 2015 à 01:49
    Loulou

    Merci Vénézia pour tous ces détails. Je n'avais jamais remarqué que l'odeur pouvait "tomber"ds les macérats alcooliques. De l'eau de cologne aux agrumes... le rêve.


     


    J'ai un souvenir mémorable de limoncello offert par un italien et fait par ses soins... J'en salive encore 20 ans plus tard!

    13
    Mardi 27 Janvier 2015 à 10:41

    Admirer ces photos entourée d'un paysage enneigé, c'est divin !

    Je t'avais dit, je pense, que je faisais les teintures d'agrumes sur de l'alcool à 96 (ou à 90) et que cela marchait très bien. Et il est vrai que le temps de macération dépend non seulement de l'agrume concerné mais également de la chaleur de la pièce. Quand je mets les macérations dans le garage, elles sont plus lentes à se développer mais je préfère. Si c'est l'été, il n'y a pas le choix, c'est clair.

    Là, j'ai de magnifiques cédrats qui attendent que je m'occupe d'eux ...

    C'est fou comme les épices - et surtout le poivre et la cardamone - sont les bienvenus et pas seulement avec les agrumes.

    Merci Princesse pour cet article très inspirant comme tous tes articles :-)

    14
    Mardi 27 Janvier 2015 à 15:22

    @Anne,

    Théoriquement, cette fois ci, je ne retournerai pas à Hampi… mais je peux changer d'idée une fois sur place.

    @ Loulou,

    Tu devrais pouvoir tenter le limoncello à  la sicilienne à condition qu'on puisse acheter de l'alcool non modifié au Canada, (au moins à 90°) Sinon,  il faut juste de bons citrons bio.

    Faire des teintures pour les parfums nécessite d'aiguiser son nez, car certaines tombent (y compris quelques mois après fabrication, c'est souvent hélàs le cas du jasmin… )

    @Irène,

    je pense que non seulement les épices jouent le rôle de fixatifs, amis qu'en plus leurs teintures et leurs He sont en général assez fidèles à l'odeur de l'épice non transformée, ce qui facilite les formulations.

    15
    Mardi 27 Janvier 2015 à 19:10
    Aurélie

    Merci pour la recette du limoncello. Pour y avoir goûté il y a peu dans un panettone je dois dire en être baba.


    L'eau de Cologne de Sicile que vous mettez change de l'originale de Hongrie. J'ai des souvenirs d'orange et de citron qui sur la peau sont d'une fidélité exemplaire. Ne sachant m'y prendre, j'apprends à chaque article ce beau mystère qu'est la parfumerie. Y glisser des accents du bassin méditerranéen ouvre les narines et les frissons de l'émoi.

    16
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 11:21

    @Bonjour Aurélie,

    merci pour votre message. L'eau de la reine de Hongrie -sur fond de romarin- fut d'abord tenue pour thérapeutique… et rajeunissante, puisque grâce à elle, la vieille reine de Hongrie put trouver un jeune et beau mari!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    17
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 20:28

    Je suis absolument bluffée par la manière dont tu travailles en ton "laboratoire". Je plonge avec toi dans un univers d'odeurs inspirées des fruits de la nature et cela fait du bien. Amicales bises.

    18
    Mercredi 28 Janvier 2015 à 21:38

    Tu sais, je ne m'abonnepas aux newsletter, car je suis abonnée à bloglovin, j'y ai mis ton blog; ainsi, je suis prévenue en cas de nouvel article.

    Tu disais avoir regardé mes albums photos; les plus complets c'est sur Flickr, classés par dossiers.Bises!!!https://www.flickr.com/photos/artisanne_textile

    19
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 21:37

    @Ariaga,

    Je trouve que passer "au faire" éclaircit les idées!

    @Anne,

    Oui, je suis allée sur flickr et c'est là que j'ai regardé toutes ces couleurs!

    20
    Nanette
    Jeudi 29 Janvier 2015 à 22:43
    bonjour venezia.
    Quel merveilleux voyage tu offres à ceux qui restent ici. Tout est magique. J'aime beaucoup l'eau de Cologne, un des premier parfum que j'ai porté lorsque j'étais jeune. J'avoue avoir fait plusieurs tentatives de parfums ou autres, mais je manque de matières premières. Ta créativité fait rêver. Merci beaucoup.
    21
    vernier
    Vendredi 30 Janvier 2015 à 13:01

    Bonjour Venezia, ta recette de limoncello est très proche de celle que m'a donnée ma soeur, le sien est divin, j'ai goûté ensuite ceux du commerce et il n'y a pas photos, trop sucrés, trop forts et assez chers. Je viens d'en faire à mon tour. Si les citrons sont assez gros (et ils ne doivent pas être trop mûrs) 8 suffisent pour 1 L d'alcool. Le sirop avec 750g de sucre pour 1 L d'eau, moi je prends l'eau du robinet ( je ne suis pas puriste).Ensuite , verser le sirop presque froid sur la teinture et laisser reposer sans mélanger 5 à 6 semaines sans touiller dans le récipient recouvert d'une gaze et à moitié par un couvercle pour que le mélange s'aére. On peut aussi mettre en bouteille au bout d'une semaine si on craint une trop grande évaporation. Mais en tout cas je pense qu'il faut résister et qu'attendre 5 à 6 semaines avant de dégûster permet au mélange de s'affiner.

    Salute !

    Marie

    22
    Vendredi 30 Janvier 2015 à 19:20

    @ Nanette,

    Merci pour ton enthousiasme chaleureux. Les eaux de Cologne ne nécessitent pas trop d'ingrédients et les He utilisées ne sont pas les plus coûteuses. La règle de base , c'est plusieurs agrumes+romarin.

    La recette ancienne qui avait gagné le prix  utilise encore moins d'ingrédients que la mienne. Quant aux teintures d'agrumes, on trouve maintenant facilement des agrumes bios, donc lance toi. On peut même faire l'eau de cologne sans teinture mais je trouve que c'est mieux avec. 

    Dans un vieux "manuel du distillateur" en ma possession, voici la recette d'eau de toilette, avec le moins d'ingrédients que j'ai trouvée:

    eau d'Héliotrope:

    vanille 11 grammes

    eau de fleurs d'oranger 183g

    alcool à 85°  1 litre

    @Marie,

    Un grand merci pour toutes ces précisions, effectivement, les proportions se ressemblent. Le plus difficile à respecter  dans ces recettes, c'est le temps d'attente…

     

    23
    sylvie
    Samedi 31 Janvier 2015 à 13:46

    Je reviens rapidement donner mes modestes impressions car je trouve cet article extra !

    24
    Sylvie
    Dimanche 1er Février 2015 à 07:20
    Vraiment tu me donne envie ! elle doit être très fraîche et je trouve intéressant ta façon de procéder , plus besoin de diluer l alcool.rien de tel qu un pschit d eau de Cologne le matin pour bien démarrer la journée ,en même temps elle doit amener la sérénité
    j ai toujours dans mon frigo du limoncello donne par des cousins de Capri☺
    Bon dimanche
    25
    Nanette
    Dimanche 1er Février 2015 à 09:27
    Bonjour venezia. Merci pour cette recette. Juste une autre (^_^) petite question : vanille, c'est teinture ou HE? Merci beaucoup.
    26
    Dimanche 1er Février 2015 à 10:53

    @Sylvie,

    Comme il y a plein d 'agrumes, avoir la main légère si on reste au soleil (bon, en ce moment, on ne risque pas grand chose!)

    @Nanette,

    ce n'est pas précisé dans ma recette! Si je le faisais, j'essaierais avec de l'extrait concentré; celui de Valnet (designé improprement comme HE) est excellent et très abordable. J'ajouterais aussi dans la macération une gousse fendue pour 100g d'alcool.

     

    27
    Nanette
    Dimanche 1er Février 2015 à 19:20
    Merci infiniment venezia :-)
    28
    emadra
    Dimanche 1er Février 2015 à 21:14

    Ma belle princesse, ce message est un enchantement à lire et admirer tes magnifiques photos  :)

    Cette eau de cologne de Sicile doit être une splendeur à renifler.

     

    Ces clémentines en pâte d'amande sont à s'y méprendre, c'est incroyable.

     

    Tu nous ouvres de nouveaux horizons d'expérimentation.

    Comme c'est la pleine saison des bergamotes en mag. bio, j'ai mis en route une teinture mais sur alcool à 90° car n'ayant pas de 96°.

     

    Une question, penses-tu qu'il est préférable d'utiliser les zestes d'agrume frais ou plutôt légèrement séchés ?

    Peut-il y avoir une différence olfactive finale ou pas ?

     

    Merci belle Princesse pour ce beau voyage au pays des senteurs et du soleil :)

     

     

     

     

     

    29
    Dimanche 1er Février 2015 à 23:22

    @Nanette, à toi de jouer et tiens nous au courant!

    @Ma chère Ed,

    Je pense que les zeste frais sont  plus intéressants pour la netteté de leur parfum.

    L'alcool à 90 devrait bien marcher. Peut être faudra t'il laisser macérer un peu moins longtemps. Surveille en reniflant régulièrement ton pot.

    30
    emadra
    Mercredi 4 Février 2015 à 22:16

    Merci beaucoup Princesse pour tes recommandations :) 

    Je surveille 

    31
    Vendredi 3 Avril 2015 à 11:40

    Bouteille de limoncello terminée en très peu de temps. J'ai reproduis ta recette en modifiant les proportions pour 5 citrons de Menton trouvés au marché début février.

    Je le trouvais trop "zesty" et l'aurais laissé macérer encore quelques semaines mais mes invités avaient adoré et tout été dégusté en un éclair.

    A refaire avant la fin de la saison des agrumes pour le laisser vieillir un tout petit peu!

    32
    Vendredi 3 Avril 2015 à 19:11

    Michèle,

    je ne suis pas certaine qu'en Sicile, ils résistent à l'attente pour siffler leur limoncello maison…

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :