• La vie en images




    J'ai réalisé aujourd'hui que j'avais oublié de parler d'un livre qui me tenait pourtant à cœur… En réparant cet oubli, j'en profite pour évoquer le travail d'une amie photographe qui va afficher une photo par jour pendant un an sur un blog de créateurs. De quoi se laver le regard pour commencer l'année en beauté.

                                                           
    http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif2/japo070.gif


    Forbidden places: le livre


    Ils se sont mis à deux:

     Sylvain Margaine, le photographe


    et son frère David, auteur-compositeur


    pour donner naissance en novembre dernier

    au livre



    http://ecx.images-amazon.com/images/I/51muGK1JaPL._SL500_AA240_.jpg
    Sur la couverture, la gare pyrénéenne de Canfranc, aujourd'hui désaffectée, mais depuis la photo en travaux pour devenir un hôtel de luxe. (Je n'ai pas réussi à avoir une meilleure définition pour la couverture)


    Errance en mots et en images dans l'envers de notre décor.


     Il y a bien sûr la poésie des ruines… : gares désaffectées, asiles en déshérence, prisons à l'abandon, châteaux de la Belle au bois très dormant…

    mais à mes yeux, c'est aussi une méditation sur l'impermanence de notre univers industriel, fût-il bâti avec orgueil pour braver les siècles à venir.


    avec des photos qui trottent dans la tête autant que les textes galopent à travers les mots.


                                                            
    http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif2/japo070.gif

    Les images de Francesca Nocivelli à découvrir jour après jour sur le blog
    lunetoil

    Il suffira de cliquer sur l'onglet jour en haut de cette page

    Précision du regard, énergie de la vie, qu'elle soit éclatante ou lasse…


    convite MARA SPceia
    Affiche de l'exposition à Sao Paulo à partir du livre Maravilha qui mettait en images, frigos plus ou moins vides à l'appui, ce que les habitants de la favela Maravilha mangent au jour le jour.


    Francesca vit maintenant à Barcelone; ces dernières années elle avait monté un atelier photo destiné aux enfants de la favela Maravilha, à Fortaleza au Brésil.




                                                                  
    http://pagesperso-orange.fr/safran2b/Imini-gif2/japo070.gif




    « Après shampoing très doux à l'ylang ylangCérat vert anti dartre »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 15 Janvier 2010 à 07:09
    C'est très étonnant, mais cette photo me paraît incroyablement familière...aurasi-je entendu parler de cet ouvrage au détour du net ?
    2
    Vendredi 15 Janvier 2010 à 11:08
    Patte,

    c'est vrai que lj'ai parlé beaucoup de cosmétiques ces derniers temps; je mettrais volontiers plus de cuisine; mais en général tout est dévoré avant photos!

    je regrette de ne pas pouvoir mettre des photos du livre Maravilha car je les adore
    3
    Vendredi 15 Janvier 2010 à 11:10
    Il y a un lien avec le site de forbidden places sur la page d'accueil de mon blog et je pense par ailleurs que ce livre a eu du succès auprès des amateurs
    4
    Vendredi 15 Janvier 2010 à 11:12
    Et l'histoire de la mise à la retraite de ces bâtiments officiels est souvent incroyable!

    pour les nouveaux liens, c'est vrai que je garde sur mon odrdinateur les liens de quelques blogs dont l'univers me fascine, et j'ai décidé de partager ( je varierai de temps en temps)
    5
    Vendredi 15 Janvier 2010 à 23:38
    ce qui me fascine dans les lieux à l'abandon, c'est le contraste avec leur puissance passée, c'est ce qui fait penser à l'impermancence , qui ne concerne pas seulement les humains.
    6
    Vendredi 15 Janvier 2010 à 23:39
    Mlk, il y a tant à découvrir!
    7
    patte
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:32
    Je prends cet article comme un intermède entre deux actes, soit deux recettes ..
    La thématique de 1er ouvrage m'interesse avec cette quête vaine de l'homme pour dominer la nature par ses constructions.

    merci pour cette respiration artistique


    8
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:32
    Je me demandais aussi pourquoi le nom "forbidden places" me disait quelque chose. Il s'agit du nom du site de balades que tu aimes bien.

    J'ai particulièrement apprécié leurs photos d'asiles psychiatriques abandonnés. Images fortes d'un monde que l'on ne voudrait pas voir.

    Et je découvre aussi ton lien (nouveau me semble t-il?) vers le blog de teintures naturelles à travers le monde (inspirations tropicalo-végétales).
    J'adore les tissus teints artisanalement et là... je suis heureuse.
     C'est beau ce que peut faire la main de l'homme avec des plantes!

    J'aime beaucoup les tissus du musée du Quai Branly qui me font voyager à travers les traditions de tissage et teintures du monde premier.

    Merci!
    9
    Irene
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:32
    Forbidden places j'y vais souvent ; c'est une piqûre de rappel sur la fragilité de toute chose humaine, une leçon d'humilité et au lieu de me rendre nostalgique, cela me fait encore davantage vivre pleinement.

    Ce livre est un témoignage fort et je suis heureuse qu'il existe. Je me rappelle, il y a peu, avoir visité une ancienne verrerrie, en Alsace, le coeur étreint devant ces immenses locaux désafectés, les photos du personnel avant la fermeture. Il y avait une démonstration d'artisans soufflant le verre à la bouche, des explications sur la dorure à l'or fin sur les verre, etc.

    De même, concernant ton lien tellement intéressant sur les teintures naturelles, je suis bien placée pour savoir que une "terre" vraiment naturelle, tu ne la trouves plus qu'en aquarelle ou en pigment pur ... et encore, il faut faire très attention et vérifier la composition. La nature nous offre tout.

    Merci Princesse ....
    10
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:32
    Humblement en apprentissage et en découvertes
    L'humilité à partager et à redécouvrir
    l'humble se défait de ses oripaux et nous entraîne dans l'^ma des vies
    Princesse qui jamais ne fait défaut à l'amabilité où qu'elle soit...Merci
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :