• Lavandin de Haute-Provence

     

    Vu d'en haut et de loin, c'est violet pâle… 

     

     P1220309.jpg

    Champs de lavandin, tôt le matin depuis une montgolfière (on en aperçoit une en contrebas)


     

    P1220321.jpgToujours vu depuis une montgolfière, mais plus bas…

     

     

     

    P1220324.jpgEncore plus bas… (près du village d'Ongles)

     

     

    De plus près les couleurs s'intensifient

     

    P1220411.jpgPlateau de Valensole

     


     

     

    Peu de temps avant son complet épanouissement où les fleurs vont tirer vers le gris, le lavandin affiche les teintes les plus intenses. C'est l'une des plantes reines de Haute-Provence, où il est maintenant exploité et distillé de façon industrielle. 

     

    Sur le plateau de Valensole, il y a au moins un distillateur, 

     

     


    P1220422.jpg

    Richard Gradian, le distillateur à l'ancienne

     

     

    (et peut être plus d'un, mais je n'ai pas l'information) qui travaille encore à l'ancienne. C'est à dire qu"il laisse sécher les gerbes coupées, sur place entre les rangs, pendant trois ou quatre jours avant de les enfourner dans l''alambic.


     

    P1220424.jpgLa distillation 2011 n'a pas encore commencé. Le distillateur a gardé des gerbes séches de l'an dernier pour alimenter les premiers feux

     

     

    Après la distillation, les gerbes qui ont donné leurs parfums sont récupérées et serviront de combustible pour la distillation suivante. Chaque distillation dure une heure environ avec  5000l d'eau pour 700 à 800 gerbes de 3kg environ. L'hydrolat n'est pas récupéré. L'HE est mise en bouteille et vendue souvent au fur et à mesure après les distillations. (Je n'ai pas pu hélàs en acheter. La boutique était dans le village même et le temps manquait cruellement…)

     

    Aujourd'hui, en revanche, quand ils sont exploités à grande échelle, les lavandins frais coupés sont livrés en camion, balancés direct dans les alambics. L'He et le parfum obtenus sont bien moins intéressants.

    « Savon papillon bleu au vétiverBlog »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Juin 2011 à 13:52

    Magnifique photos vu du ciel, quelle belle lumière vous avez :-)

    Il me semble avoir lu effectivement que la lavande devait être séché avant la distillation, de nos jours tout se perd hélas...

     

    2
    Mercredi 29 Juin 2011 à 21:43

    J'ai pu il y a 4 ans assister à la distillation à l'ancienne de lavande de Hte Provence. L'odeur était envoutante. Là, l'hydrolat était récupérée, et vendue.

    J'ai ramené un flacon d'HE de lavande superbe, et 1l d'hydrolat que j'ai terminé, hélas. Mais les Correard vendent par correspondance et ont un site :

    http://www.lavande-bio.com/

    Je les recommande donc.

    3
    Jeudi 30 Juin 2011 à 09:04

    J'adore ces photos, toute une ambiance qui me saute en plein coeur, en plein nez ...

     

    C'est si beau, cette couleur est unique. Sans compter ce merveilleux produit que cette plante nous offre.

     

    Merci Princesse.

    4
    Jeudi 30 Juin 2011 à 18:33
    Que c'est beau ce violet !
    5
    Mardi 19 Juillet 2011 à 19:14

    Le producteur en question a deux boutiques sur Valensole, dont l'une s'appelle Christine boutique. 

     

    6
    Mardi 19 Juillet 2011 à 19:15
    7
    Mardi 19 Juillet 2011 à 19:17

    C"était impressionnant, bourdonnant, odorant

    8
    Mardi 19 Juillet 2011 à 19:19

    Irène, tu aurais adoré, y compris la balade en montgolfière très planante (c'est le cas de le dire… )

    9
    Mardi 19 Juillet 2011 à 19:20

    Merci beaucoup pour  cette information précieuse Lyjazz

    10
    Mardi 19 Juillet 2011 à 19:21

    C'était très tôt le matin et le ciel etait d'une grande pureté

    11
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:19

    Un bien joli et quasi odorant cadeau que tu nous laisses là

     

    12
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:19

    J'en connais un à qui je vais devoir tordre le cou.

    Il s'envoie en l'air dans le sens premier du terme tous les ans, là exactement à quelques kms des champs de tes photos.

     

    Tu vois les montagnes dans le fond, eh bien c'est là.

    - "Quelle est la ville la plus proche de ton centre?"

    - "Valensole"

    - "Il n'y a pas d'HE là bas", "au marché il ne savent même pas ce que c'est"...

     

    Et tous les ans, je réitère ma question et je reste bouche bée qu'il n'y ait pas de lavande dans ce coin de Hte Provence!

    Et je sais qu'il cherche vraiment de bon coeur.

     

    Il doit voler trop haut pour voir le violet des champs je pense

    Bon maintenant j'ai au moins un nom et une adresse pour l'an prochain.

     

    Merci pour ce régal des yeux . Tu as dû te régaler!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :