• Moelleux au coco

     

    Ils sont moelleux comme leur nom l'indique, et très coco, c'est une variante des rochers que je fais souvent.

     

     

    Ce qui change radicalement le résultat final, c'est la matière première. Pour les rochers, j'utilise de la pulpe de coco bio râpée sèche.

    Pour cette recette, j'ai trouvé chez Paris Store de la pulpe de coco fraiche congelée (non bio, rien n'est jamais parfait);  décongelée, elle est bien plus souple que la sèche.

     

     

    J'ai fait un premier essai en augmentant légèrement le % de farine par rapport à la recette initiale des rochers, mais c'était encore un peu trop souple. J'ai ajusté à nouveau.

     

    Voici la formule qui donne de très bons moelleux coco

     

    100g de pulpe de coco hachée fraîche (la mienne est décongelée)

    1œuf

    30g de farine de blé (ou d'épeautre) bio

    100g de sucre de canne bio roux clair

    eventuellement un zeste de citron bio râpé

     

    Battre l'œuf et le sucre jusqu'au léger blanchissement,

     

    Incorporer la farine, rebattre


    Puis ajouter le coco et bien homégéneiser le mélange à la spatule en silicone

     

    On peut ajouter un peu de zeste d'agrume râpé


    On obtient une pâte assez liquide.

     

    Allumer le four à 180° à chaleur tournante si possible,

     

    Un truc pour arriver à en faire des petits tas qui se tiennent sans trop couler (ça coule un peu quand même mais c'est exquis en cuisant)


    Verser de l'eau (éventuellement coupée d'hydrolat pour le parfum) dans un bol et y tremper les doigts régulièrement pour bien les humidifier, ce qui permet d'amalgamer plus facilement la pâte. 


    Placer les "boules" l'une après l'autre sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, enfourner au moins un quart d'heure. La pâte doit être colorée sur les bords, mais rester souple

     

    Détacher du papier sulfurisé dès que possible, finir de refroidir sur grille.

     

    Si les moelleux ne sont pas croqués dans l'instant, les ranger impérativement dans une boite en métal sinon, ils deviennent mou-mous.


    Dans ce cas, ne pas hésiter à les réchauffer au four à 180°pendant 3 à 4 mn.


     

    P1230212Les moelleux coco avec leur petite collerette

     

    Ils sont délicieux en compagnie d'une salade de mangues fraiches aromatisée avec un soupçon de sirop (ou à défaut d'hydrolat) de rose.

     

    Pour les amis du Mexique, du Brésil ou plus généralement de l'Amérique Latine, le goût se rapproche des cocadas qu'on mange dans la rue ou sur les plages mais en moins sucré (et moins cuit), car les cocadas se font en immergeant la pulpe fraiche de coco dans un sirop de sucre; certains ajoutent du lait condensé, voire des œufs.

     

     

    Liens gourmands


    *Trois variantes de cocadas brésiliennes ici (en anglais)

     

    *Une très belle recette mexicaine que je tenterai sans doute un jour car ça semble trop bon, mais il faut de la patience… : le citron vert confit fourré au coco ici (en anglais).

     


    « Savon cubique aux lavandins et à la teinture de sauge sclaréeDeux remèdes pour les dents »

  • Commentaires

    1
    Mardi 8 Novembre 2011 à 18:27

    Slurp! Voilà un article qui sent bon le soleil et qui remonte le moral en ces jours pluvieux.

    2
    Mardi 8 Novembre 2011 à 20:21

    Non seulement je trouve tes rochers sublimement photographiés mais tu fais remonter du plus profond de mes souvenirs les konkadas (prononcer konekada).

    On rajoute ce N au mot portugais cocada histoire de l'africaniser .

     

    Quelques comptoirs portugais ont essaimé le long de la Côte pendant la traite des esclaves et du coup nous avons quelques aliments, plats (farofa, gari, konkada...) et descendants aux noms très lusophones ou même brésiliens dont ces fameux konkadas.

     

    Ils sont faits en coco hâché plutôt que râpé puis confits dans du sucre aromatisé exactement comme dans ton 2è lien mais on n'en farcit pas les citrons. Ils sont roulés en boules, craquants et dorés.

    Je dirais qu'ils n'en ont pas l'aspect sirupeux mais c'est extra sucré. Trop même!

     

    Je n'arrive pas à trouver de liens mais on en déguste aussi au Togo et curieusement au Ghana dans une version de riz au lait que je ne connaissais pas :

    http://m.nududu.com/recipe/konkada

     

     

    3
    Kat
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 08:14

    Je suis assez fan des gâteaux au coco, je vais garder ta recette au frais ! Merci.

    4
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 22:48

    Venezia, ils sont extrêmement appétissants tes moeilleux au coco. Miam ! Miam !

     

    Merci beaucoup pour cette recette.

    5
    Mercredi 16 Novembre 2011 à 22:59

    Ils ont l'air trop bons tes rochers!

    Est-ce qu'avec de la noix de coco séche j'aurai le même résultat?

    Je pense que je vais essayer malgré tout, et avec un peu de chocolat dessus, j'aurai des Bountys ^-^

    Merci Vénézia pour cette recette gourmande.

    6
    Mercredi 16 Novembre 2011 à 23:09

    et les moelleux réjouissent le palais…

    7
    Mercredi 16 Novembre 2011 à 23:10

    de rien, Evelyne

    8
    Mercredi 16 Novembre 2011 à 23:11

    Ouah! merci pour le lien Michèle.

    Je réalise aussi que j'ai parlé de coco rapé alors qu'il s'agit de coco rapé, je vais corriger.

    9
    Mercredi 16 Novembre 2011 à 23:11

     tu peux aussi en préparer, Nansou!

    10
    Mercredi 16 Novembre 2011 à 23:12

    Hum, alors là, c'est une colle, je ne sais pas puisque je fais parfois des copié-collé de mes propres recettes

    11
    Mercredi 16 Novembre 2011 à 23:13

    sucresàcoco, c'esr un joli nom gourmand!

    12
    Mercredi 16 Novembre 2011 à 23:13

    C'est en plus faicle à réaliser

    13
    Mercredi 16 Novembre 2011 à 23:15

    Colchique, tu peux te lancer sans souci.  vue ton habileté à fare des savons, ce serait pour toi un jeu d'enfanti!

    14
    Mercredi 16 Novembre 2011 à 23:15

    Merci de ta visite

    15
    Mercredi 16 Novembre 2011 à 23:16

    Loulou avec la noix de coco sèche, on obtient des rochers (je donne la formule). ce qui fait la difference ici, c'est l'humidité contenue dans les fibres de coco.

    16
    Jeudi 17 Novembre 2011 à 18:41

    Ok, Vénézia, je vais trouver de la pulpe de coco ou au pire, j'en achéterai une entière

    17
    Vendredi 18 Novembre 2011 à 08:33

    Gourmande!

    18
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 22:00

    Je reviens !

    19
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 22:01

    Je voulais écrire : je reviens à Paris !

    20
    Samedi 3 Décembre 2011 à 13:59

    Moune, tu me tiens au courant pour le résultat … et sa dégustation? Je trouve ton idée de rehydratation vraiment excellente.

    21
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 23:27

    Ma chère Marie,

    tu es une sacrée gourmande! La pulpe de coco fraiche n'est pas si sucrée, c'est pourquoi le mélange à la fin ne l'est pas trop; l'idée du citron confit est royale.

    La pulpe que j'aii utilisée devait être un peu moins riche en eau que ta pulpe fraiche, c'est pour cela que c'était un peu moins liquide… mais avec du frais, ça doit être merveilleux!

    22
    Samedi 17 Décembre 2011 à 23:50

    Je ais voir pour les caramels Marie, j'avais déjà mis unerecette de caramels -durs- au coco ici  sur le blog  il y a longtemps mais s'ils étaient bons, ils étaient durs…

    23
    Vendredi 23 Décembre 2011 à 09:21

    H_Je me suis promis  de tenterun jour  les caramels au beurre salé; Si tu trouves la recette de chef simon OK je vais aller la voir

    24
    Evelyne
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:15

    Et voila, j'ai l'eau à la bouche...... merci princesse.

    25
    nansou
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:15
    Ils sont TERRIBLEMENT apétissants ! Je crois que je vais en rêver !
    26
    jac
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:15

    commnet faire pour copier la recette , je n'arrive pas a faire copier coller , c'est exprès  pour éviter les piratages ? 

    j'suis un fainéante en ce moment ... 

    27
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:15

    Miam! j'ai failli et écrit d'ailleurs en lieu et place de mon nom Miam

    Aux Antilles franco aussi on fait des sucresàcoco, souvent très sucrés, mais les bonnes dadas les reussissent à merveille

    Dans tous les cas, c'est un bout d'heureuse enfance qui revient en bouche , de fête même

    28
    cris cosmet-home
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:15

    Merci pour cette recette :) bise

    29
    marie
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:15

    Venezia ça l'est! et non seulement c'est un délice mais le lendemain les petits macarons se démoulaient sans attacher au papier. La recette circule dans la famille. Et tout le monde te connais. J'attends que tu fasse des caramels mous au beurre salé pour suivre ta recette. Bises en amitié

    30
    moune
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:15

    Quand ce message est arrivé dans ma boite, je savais que je ne devais surtout, surtout, surtout pas venir lire ....

    J'ai résisté, résisté, résisté...et puis, plouf ... j'ai craqué.

    Impossible de résister à ta recette vénézia .

    Je n'ai pas de coco fraiche, ni congelée. Mais, je fais chauffer du lait de coco, je met la coco déshydratée dedans. Elle retrouve son moelleux. Je ne sais pas si le gout s'approchera du tien, mais je vais faire comme ça .

    Et..... je ne te dis pas merci ....personne n'aime la coco chez moi. Je vais devoir me sacrifier et tout manger. naaan, on peut pas diviser la recette !!!

    31
    marie
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:15

    Coucou

    J'ai acheté une noix de coco fraîche bio, je l'ai hachée, j'ai goulûment bue l'eau contenue au coeur de la pulpe, et j'ai réalisé la recette multipliée par trois car j'ai obtenue 300gr de noix de coco j'y ai mis de la vanille en gousse moulue et un zeste de citron bio, hum l'arôme était déjà exquis. Mais devant la préparation très liquide quand même je les ai fais cuire dans des corolles de papier. Malgré les 300gr de sucre je suis surprise agréablement car le goût n'est pas trop sucré. La prochaine fois j'essaye avec des morceaux de citron confits mélangés a la pulpe. Je viens d'en goûter un c'est fameux, mais cela colle au papier alors on fini par gratter avec les dents pour ne pas en perdre une miette!

    Merci pour cette recette Venezia.

    32
    marie
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:15

    Figure toi que prise de frénésie confiseresques, c'est un peu bizarre ça non ? j'ai passer l'après midi à faire des caramels mous  et du nougat. Non de dieu les caramels sont mous et à tomber. Le nougat par contre l'est un peu trop mous mous, demain je le passerais peut-être au four très doux pour le sécher. j'ai pris la recette des caramels mous chez chefsimon.com. Bon j'évacue le stress comme je peux hein! Oui j'ai vu ta recette avec du lait de coco mais avec tous les sensibles des dents autour de moi il me faut quelque chose de fondant.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :