• Petit pain à la farine de coco, version paléo.

     

    Un autre test réalisé à partir du livre Simple comme paléo

     

    J'ai modifié légèrement les proportions, comme dans la recette précédente

    Voici ce qui a donné un bon résultat: 

     

    Petit pain à la farine de coco, version paléo.

     

    -2,5 cuillères à soupe de farine de coco*, 

    -3 cuillères à soupe de poudre d'amande (j'ai mixé des amandes bio avec la peau)

    -une petite pincée de bicarbonate de soupe et une de sel

    -1 cuillère à soupe d'huile de coco,

    -1 cuillerée à soupe de purée de sésame (ce que j'avais sous la main, à défaut de la purée de noix de cajou de la recette originale)

    -1 œuf

    Mélanger  d'abord la farine de coco,  la poudre d'amande, le sel et le bicarbonate, avant d'incorporer l'œuf, la purée de sésame et l'huile de coco. Bien amalgamer.

    Former une boule directement  sur du papier sulfurisé placé sur la plaque du four, mouiller très légèrement la surface. J'ai posé dessus des graines de moutarde noire** (à défaut de graines de sésame préconisées dans le livre, mais que je n'avais pas). 

    Enfourner 12mn à 180° (chaleur tournante). 

     

    Petit pain à la farine de coco, version paléo.

    On obtient un délicieux petit pain que j'ai dégusté par tranchettes. 

    * J'ai regardé comment était obtenue la farine de coco. C'est de la coco râpée très très fin et dégraissée. Il s'agit donc d'une texture très sèche, avide de liquide. 

    Pour les petites mains très patientes qui veulent préparer  leur farine de coco, c'est ici

     

    ** J'ai vraiment découvert les graines de moutarde noire lors de mon précédent séjour dans le Kerala.

    En général, je les fais légèrement frire à la poêle avant de préparer un plat; ici, elles passent au four, elles sont donc rôties. Je trouve qu'elles facilitent la digestion de façon particulièrement efficace. Je les associe notamment avec les crucifères (la famille des choux) ou les légumineuses (pois chiches par exemple).  

    Pour en avoir un peu plus sur elles: c'est ici

    « Banana bread, version paléo Crème de chou-fleur paléo ou la ruse d'une Béchamel végétale »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    emadra
    Lundi 19 Octobre 2015 à 23:17

    Très chouette ta recette Princesse.

    Ce petit pain est non seulement très beau et semble aussi délicieux.

    Et en plus, rapide à fabriquer.

    Ton lien pour fabriquer la farine de coco est très intéressant mais comme tu le soulignes il faut être très très patient !

    Pas pour moi ;)

      • Mardi 20 Octobre 2015 à 14:30

        Coucou Emadra,

        Je m'étais dit pourquoi ne pas moudre de la coco râpée très finement, mais j'ai découvert que cela ne suffisait pas, d'où ce lien qui donne envie mais alors moi non plus, je ne m'en sens pas trop la patience… 

    2
    mlk
    Mardi 20 Octobre 2015 à 00:03
    Que ton alimentation soit ta médecine... Et ce petit pain semble à ma portée. J'utilise la farine de coco dans mes fondants de douche et très sobrement en jus rapide, comme les autres farines d'ailleurs, pépins de raisin et autres. Mine de rien avec toutes tes recettes faciles et goûteuses j'ai bien envie de réinvestir ma cuisine culinaire. Je me suis gavée au salon natexpo de tout un t'as de trucs au coco... Eau, sucre, farine, huile. Je suis repue et suis un peu chahutée par toutes ces diversités un peu " mode" et d'ailleurs, toujours. Ta simplicité volontaire est rassénérante.
      • Mardi 20 Octobre 2015 à 14:34

        Cela devait être intéressant, Natexpo, je regrette de ne pas avoir eu le temps d'y aller. 

        Je suis certaine que tu serais aussi douée devant les fourneaux qu'en cosméto!

    3
    Mardi 20 Octobre 2015 à 11:22

    hum, pois chiches, moutarde........un rêve; le plat le plus étrange et merveilleux dégusté, c'était  au Rajasthan: le govind-gatta; j'en fais chez moi (j'ai appris le "how to do",lors d'un stage de cuisine), c'est long, mais évidemment, ça n'a jamais le même goût que là-bas. quant à la coco, c'et EX-TRA et ton pain doit être bon, jenoterai ça. a essayer, tentatrice!

      • Mardi 20 Octobre 2015 à 14:40

        Ma chère Anne, 

         

        je suis allée voir ce qu'étaient les govin gatta, donc des sortes de boulettes au fromage (paneer) dans une sauce épicée au yaourt… effectivement, ce doit être savoureux mais long à préparer… et surtout minutieux pour doser les épices, (le point crucial dans la cuisine indienne)…

        Tu as eu le courage d'en refaire chez toi? 

    4
    Sylvie
    Mardi 20 Octobre 2015 à 11:51
    Merci ,car encore une ré et te qui me plaît :)à essayer ,des que je suis chez moi .j ai refait recemment des flans au coco ,très bons qui me refont l apprécier.
    De plus je suis toujours à la recherche de nouvelles recettes de pains ,pour changer un peu .
    Bises .
      • Mardi 20 Octobre 2015 à 18:22

        Sylvie, 

        Si tu essaies, tu verras, c'est très simple. La seule précaution à prendre, c'est de former la boule directement sur la plaque revêtue du papier car la pâte est un peu molle.  

    5
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 09:16

    La moutarde noire? Je ne connais que la brune et la blanche que je cuisine à l'indienne torréfiées avec du cumin, de la coriandre en graines et du curcuma avant d'y sauter de petites rattes du Touquet.

     

    Tu me donnes envie de tester ce pain de coco.

    Il faudrait quand même qu'on sache pourquoi tout d'un coup l'huile de coco vierge et bio ainsi que donc ses sous-produits ont tant le vent en poupe. Et surtout d'où vient tout ce coco?

     

    Je me dis tant mieux que l'on trouve enfin partout et très facilement de l'huile vierge qui sent bon et qui est bio mais quand même ça m'interpelle ...

      • Mercredi 21 Octobre 2015 à 21:03

        Peut être que c'est de la moutarde brune!! Mais comme en Inde, ils disent black mustard seeds, j'ai bêtement traduit! 

        Pour l'huile de coco, je me pose les mêmes questions que toi, d'autant que je l'aime depuis très longtemps , depuis une époque où l'on me tenait pour une obsédée excentrique du coco. 

        Sur les sites américains, c'est l'huile de coco vierge des Philippines qui est mise en avant. Il faudrait mener l'enquête pour savoir à qui appartiennent ces cocotiers!!Je me dis aussi que dans la mesure où l'huile de palme est blacklistée, peut être que lancer le coco est un nouveau cheval de Troie pour certains investisseurs; je creuserai la question dès que j'aurai un peu de temps. 

         

        Je n'ai rien contre la grenade, mais quand on sait que l'essor de la grenade au plan aliment de santé est lié à l'expansion des plantations en Californie, on peut aussi se poser la question à propos de cette folie autour du coco.  

    6
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 11:10

    Pour rebondir sur ce que dit Michèle, il y a maintenant le sucre de coco, dont je suis la première à faire profiter la famille (mais je mélange à du Xylitol de bouleau). Il a un goût tout à fait délicieux.

    C'est une jolie recette princesse. Est-ce que la farine de coco a un goût prononcé de coco ?

    J'aime beaucoup la purée de sésame :-)

    Merci

     

      • Mercredi 21 Octobre 2015 à 21:04

        La farine de coco a un goût très discret, Irène. 

    7
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 19:49
    Loulou

    Michèle et toi m'avez intriguée avec vos graines de moutarde de couleurs différentes du coup je suis allée regarder sur Wiki est voilà :

    Une fois de plus, le nom latin permet de faire la différence - les explications aussi ^-^ 

    Ce livre à l'air vraiment intéressant avec des recettes accessibles et si faciles à réaliser. Je prends en note. Je suis allée faire une lecture virtuelle sur les qq pages offertes et «L’aliment est le premier médicament...» me parle bcp!

    Petit pain à faire et à refaire absolument! Je trouve que faire du pain est tjs long mais avec cette recette; c’est génial.

    Merci Vénézia pour l'astuce de la plaque encore plus facile!!!

    Je vais essayer de trouver des graines de moutarde noire car je mange bcp de choux sous toutes ces formes et parfois intestinalement.... 

     

     

    La moutarde brune, ou moutarde chinoise (Brassica juncea), est une plante bisannuelle de la famille des Brassicaceae, cultivée principalement pour ses graines servant à la préparation de condiments mais également pour ses feuilles et tiges dans différentes cuisines asiatiques.

    Cette moutarde est connue aussi sous les noms de chou faux jonc, moutarde de Sarepta, moutarde indienne. Elle résulterait d’une hybridation naturelle entre moutarde noire (Brassica nigra) et un chou (Brassica rapa)1.

     

    La moutarde noire ou sénevé noir (Brassica nigra) est une espèce de plantes annuelles de la famille des Brassicacées, cultivée pour leurs graines servant à la préparation de condiments.

     

     

     

      • Dimanche 1er Novembre 2015 à 23:20

        En Inde, je pense qu'on doit trouver les deux: moutarde noire et moutarde brune. 

        Je pense aussi que les deux aident à digérer, mais il faut vraiment les torréfier légèrement avant emploi. Je reste étonnée de l'efficacité de ces graines sur la digestion. 

    8
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 19:54
    Loulou

    Je suis allée lire le lien que tu donnais pour la moutarde noire. Passionnant. Je vais mettre de la moutarde de Maux en attendant de trouver des graines car elle est contient des graines de moutarde blanche et noire.

    9
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 23:21

    Loulou, je pense que si tu trouves de la brune, cela devrait marcher aussi, car leurspropriétés sont vraiment voisines

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :