• Riz gluant violet au coco, au pandanus et à la cardamome

    Recette délicieuse servie avec une salade de mangue fraiche 

     

    Je la donne car j'ai eu des surprises avec ce riz gluant qu'il a fallu mater!

    En effet, sur le web - en version française- , on conseille presque partout de cuire ce riz -après trempage- à la vapeur. Pour le riz thai que j'ai acheté, cela fut impossible! Après plus d'une heure, il était toujours aussi croquant.  Je me suis donc résolue à le préparer comme mes riz au lait habituels. Voir ici

     

    Riz gluant violet au coco, au pandanus et à la cardamone

     

    J'ai d'ailleurs découvert après coup- et en anglais cette fois- qu'il s'agissait de riz complet, ce qui explique sa fermeté. Les recettes (en anglais) se font d'ailleurs à l'eau et non à la vapeur. Elles indiquent un temps de cuisson plus important ( 40mn environ après trempage d'une nuit) que le mien. Je testerai, mais j'ai beaucoup apprécié (mes invités aussi)  le résultat obtenu qui reste un soupçon ferme. 

     Pour 4 personnes très affamées

    -200g de riz gluant violet thai (sur l'étiquette: c'est indiqué riz noir, mais l'eau de trempage est très violette!) 

    -1  brique de 200ml de lait de coco (repérer  le % de coco sur l'étiquette- à choisir le plus élevé possible. Ils sont très variables)

    -5 gousses de cardamome vertes

    -quelque feuilles fraiches de pandanus

    -une demi-cuillère à café de sel

    -2 à 3 cuillères à soupe de sirop de kitul, dont l'indice glycémique n'est pas trop élevé.  (ou à défaut, du sucre roux)

    Comment faire? 

     *Faire tremper le riz une nuit entière dans de l'eau fraiche, le lendemain, le rincer abondamment

    *Faire bouillir de l'eau avec une feuille de pandanus (assez d'eau pour que le riz soit bien immergé) 

    *Ajouter le riz à ébullition, remuer, et laisser bouilloter 15 mn

    *Egoutter le riz

    *Faire bouillir  le lait de coco coupé avec autant d'eau pour plus de légèreté, 

    *Ajouter les gousses de cardamome ouvertes

    * Ajouter le sel et remuer 

    *A ébullition, verser le riz gluant pré-cuit et touiller très régulièrement pendant 12 mn. 

    * Ajouter le sirop de kitul, remuer et laisser cuire 3mn de plus environ

    *Dans un saladier, disposer en étoile les feuilles de pandanus lavées et essuyées   (je les fixe au milieu avec un bout de brochette en bois) 

    *Répartir le riz dessus  

    *Couper les bouts de feuilles qui dépassent du saladier. La présentation, très facile à faire, donne sans efforts un résultat très esthétique

    *Laisser bien refroidir. L'idéal est de préparer ce dessert plusieurs heures avant de déguster. 

     

    Riz gluant violet au coco, au pandanus et à la cardamone

    Photo prise juste après avoir versé le riz. Au fil des heures, la crème s'épaissit. 

    Servir avec une salade de mangue fraiche. Et régalez-vous. 

    L'intérêt de ce riz gluant violet est qu'il reste un peu ferme, en raison de sa richesse en fibres. Son indice glycémique (IG) reste donc très raisonnable. A contrario, plus les riz sont mous, plus leur IG est élevé. 

     

    « Brume de maison roses épicéesMadame manjistha, la garance indienne »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    mlk
    Lundi 7 Décembre 2015 à 10:48
    J'aime beaucoup le riz gluant presque un dessert même sans accommodation. Je ne connais pas le violet et je me demande si tu ne vas pas faire un petit savon avec toute cette eau violette
    2
    mlk
    Lundi 7 Décembre 2015 à 10:50
    J'ai l'impression que la moitié de mon commentaire à disparu???
    3
    Lundi 7 Décembre 2015 à 11:37

    Hum, 

    Je crains, hélas, que le violet ne vire au marronnasse avec la soude  car la couleur est liée à la présence d'anthocyanes sensibles au pH! En revanche, peut être le réduire en poudre fine pour colorer des baumes? (mais il va falloir stériliser… ) 

    4
    Lundi 7 Décembre 2015 à 11:40

    Je n'ai jamais cuit de riz gluant,  je cuis seulement le riz basmati (et de façon aryuvédique)  et je ne connais pas le pandanus..........tu achètes ça à Paris?

      • Lundi 7 Décembre 2015 à 12:02

        Je trouve des feuilles de pandanus fraiches dans certaines boutiques asiatiques (branchées thai). C'est un parfum très Asie du sud-est, très persistant, c'est l'une des rares plantes qui résiste à la soude dans les savons! 

    5
    Lundi 7 Décembre 2015 à 22:40

    Euhh non. Sans façons  yes
    Quand tu m'en as parlé, je croyais que c'était du riz en accompagnement d'un plat salé.

    Pourquoi saler avant d'ajouter le sirop de kitul?
    C'est juste une curiosité hein. Désolée...

      • Mardi 8 Décembre 2015 à 00:11

        Je me suis aussi posée la question à propos de ce sel. Je l'ai retrouvé dans toutes les vraies recettes thai, dont celle de mon livre favori (publié aux ed. du Rouergue) dont j'avais parlé ici il y a longtemps. Donc j'en ai mis mais pas dans la première cuisson du riz, ce qui pourrait le durcir. Dans les recettes thai, il est aussi ajouté plutôt en fin de cuisson. 

        PS je savais bien que le mot gluant te ferait frémir, mais le résultat n'est pas glu-glu du tout 

    6
    Mardi 8 Décembre 2015 à 11:13

    Venezia, merci beaucoup pour cette recette qui  donne très faim. J'ai même envie de manger les feuilles de pandanus. ;)

      • Samedi 12 Décembre 2015 à 13:54

        C'est un peu coriace quand même, les feuilles de pandanus! yes

    7
    Nanette
    Lundi 14 Décembre 2015 à 22:36
    Alors, ça semble bizarre, mais j'adore les expériences extrêmes, surtout en cuisine (hormis les insectes cuisinés dont je ne me sens pas du tout prête à tester...). Ça semble très appétissant en tout cas.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :