• Roscoff : port en eau profonde et biodiversité

     

     

    DSCN8725.jpg La variété des algues de Traon Erc'h (et de la plage coisine de la Grande Grève, mieux préservée), est magnifique

     

     

    En me baladant  à Traon Erc'h (prononcer "traouer"), ma plage préférée à Roscoff, là où viennent frayer crabes et étrilles et où l'hiver se posent les oies bernaches, j'ai eu la mauvaise surprise de découvrir que les algues vertes avaient gagné beaucoup de terrain. 

     


    DSCN8731.jpg

     

    Bien sûr, je ne peux porter une accusation frontale, sans preuves établies…


      DSCN8713.jpg

    Vue des travaux du port en eau profonde de Roscoff depuis Traon Erc'h

     

    Mais il se trouve qu'un port en eau profonde est en train d'être aménagé (pour plus de 600 voiliers, est-ce bien nécessaire, sauf pour arrondir la cagnotte de ceux qui n'en n'ont pas nécessairement besoin?) et que Traon Erc'h se trouve très très près…

     

    DSCN8716.jpg

    Deux bateaux de Brittany ferries près des travaux

     

    Le futur port va prolonger le débarcadère des bateaux de Brittany ferries qui relient la Bretagne à l'Irlande et à l'Angleterre. Mais ce projet élargit vraiment la zone, située en baie de Morlaix, un site Natura 200O qui classe les zones maritimes à préserver. La zone du port n'est hélàs pas classée… 

      DSCN8732.jpg

    A Traon Er'ch, je n'y ai quasiment plus vu d'anémones de mer, mais, en masse, des lièvres de mer  ou aplysies, (sortes de grosses limaces noires) mortes  dans un fond d'eau. 

     

    Comme la dyamite est utilisée sur le chantier -on doit faire sauter 25000 m3 de rochers!! (une  catastrophe annoncée pour les oiseaux et les herbiers… )- j'ai d'abord  supposé que les ondes de choc avaient tué ces limaces (que par ailleurs on voyait très peu jusque là) mais j'ai découvert qu'il y avait eu ces dernières années des invasions d'aplysies sur les côtes atlantiques. D'où viennent-elles?  La prolifération d'espèces de ce genre (comme celle des méduses par exemple) n'est pas forcement bon signe; ce peut être un indicateur de la diminution de la biodiversité.

     

    http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/poissons/divers/poiss_divers_34.gifGros coup de blues donc, … conforté avec la lecture d'un livre qui vient de sortiret que je recommande vivement à tous ceux et celles qui se soucient de la biodiversité, notamment celle des océans:


    Taras Grescoe: la mer engloutie: Le poisson de nos assiettes aura-t-il la peau de la planète? (éditions Noir sur Blanc).

    Le titre en VO est plus pessimiste : How  the fish on our plates is killing our planet (sur le livre, voir le site en anglais ici)

     

    Journaliste canadien,Taras Grescoe a mené l'enquête là ou le poisson et les crustacés sont péchés mais aussi élevés (souvent mal) : Japon, Colombie Britannique, Portugal, Bretagne, etc. Les pages consacrées à l'élevage des crevettes sur la côte du Tamil Nadu, en Inde, qui ravagent le paysage et empoisonnent les habitants décourageront les plus insensibles des amateurs de shrimps et prawns. Ça se lit comme un roman, car Grescoe est un gourmand et n'a pas l'œil dans sa poche. (J'avais adoré son enquète précédente, publiée en français par  la même maison d'édition: Le pique nique du Diable )


     Taras Grescoe donne à la fin du livre la liste de ce qu'on peut encore manger les yeux fermés ou presque, parce que certaines espèces ne sont pas menacées, qu'elles ne sont pas chargées en mercure ou en pesticides et qu''elles ont été péchées de façon durable: harengs, sardines, maquereaux, certains poissons de ligne, crevettes nordiques, calamars, poulpes, huitres, moules… il reste largement de quoi se régaler.

     

    http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/poissons/divers/poiss_divers_34.gifLiens

     


    Le projet du port de Roscoff en eau profonde   ici


    Le siteNatura 2000 de la baie de Morlaix (on aperçoit la toute petite zone non incluse près de Roscoff)  ici


     Un article de Ouest France sur le sujet ici


    La demande de l'association Bretagne Vivante-SEPNB d'arréter le projet, récemment déboutée ici


    Mais elle ne baisse pas les bras: voir ici

     

    http://mamidoo.free.fr/html/gifs/animaux/poissons/divers/poiss_divers_34.gifEt en anglais, (pour la traduction du nom des poissons en français, cliquer sur l'onglet infomation)  la liste des produits de la mer que l'on peut consommer en Europe clic ici

    (site de fishonline, indiqué dans le livre de Grescoe, créé par la MSC, Marine Conservation Society, une ONG britannique).


    Edit: une autre liste en français dressée par l'association Mr Good fish clic ici

    « Blog au reposShampoing solide curcuma-avoine-camomille (pour cheveux secs et clairs) »

  • Commentaires

    1
    Mardi 18 Mai 2010 à 16:01

    C'est une catastrophe... quand ces 'industriels" des côtes s'arrêteront-ils?

    Il n'y a pas si longtemps sur les plages de nice-est, il y avait des crabes et des oursins...mais en enlevant ces digues si bienvenue a la reproductions de ce monde sous-marin...ils ne se reproduisent plus ! et tout ça pour faire plus "joli" sur les plages,même constat dans le petit port de pêche de Cagnes/mer....la polution maritime est vraiment un sacré problème sur lequel on devrait se pencher sérieusement aussi !

    2
    Mardi 18 Mai 2010 à 18:00

    je t'avoue que parfois, j'ai si peur de ce que je vais découvrir, que je fais un peu l'autruche et que j' évite de lire sur le sujet.. je ne devrais pas, mais je me sens si impuissante !

    3
    Mardi 18 Mai 2010 à 18:07

    Justement Nansou, ce que je trouve interessant, c'est que le livre de Grescoe n'est pas desespéré; s'il décrit quelques abominations, il donne aussi l'exemple de peches durables (au Portugal par exemple) et de produits de la mer à consommer sans souci (il fait un magnifique éloge des sardines à l'huile!)

    4
    Mardi 18 Mai 2010 à 18:08

    Et encore , je pense que la Méditerrannée n'est pas la plus exposée!

    5
    Mardi 18 Mai 2010 à 18:09

    Oui, Irène, on peut se sentir démoralisée, mais ça m'interesse aussi ceux qui cherchent des pistes, ce que fait  le bouquin de Grescoe qui m'a à la fois attristée et m'a redonné le moral.

    6
    Mercredi 19 Mai 2010 à 10:54

    Prise de contact. Merci de votre article. La crise ?  Pas celle des travaux Publics en tous cas . Comme  avec A.Hitler les grands travaux occupent les chômeurs et maintiennent les entreprises hors de l'eau ( particulièrement en Manche).

    Ce port de plaisance est simplement une pompe à phynance, plus la satisfaction de l'orgueil incommensurable des Léonards. Il s'est passé la même dilapidation du patrimoine à Roc'h Hieveg.

    Au passage il est interdit d'aller à Traon Erc'h au delà de la plage.

    Le PLU 2010 de la minuscule commune de Roscoff vous promet des modifications encore pires.

    Corragio. Hasta la victoria siempre.

    7
    Mercredi 19 Mai 2010 à 17:04

    Pour Traon Erc'h, j'ai vu effectivement les panneaux d'interdiction, je suppose que c'est à cause des explosifs?

    j'ai du mal à comprendre comment on peut consentir à démolir ses propres richesses naturelles avec insouciance et des choix à courte vue!

    8
    Mercredi 19 Mai 2010 à 17:07

    Michèle,

    c'est justement pour ne pas s'enfouir la tête dans le sable en pleurant  que j'ai  décidé de parler du livre de Grescoe: parce qu'il offre des alternatives. j'ai été étonnée de découvrir que le thon germon en boite était blindé de mercure, et dire que ça faisait partie de mes en-cas favoris!

    9
    Mercredi 19 Mai 2010 à 17:09

     Chabou,

     

    quand une espèce se met à prendre le dessus, c'est qu'il y a  eu  rupture d'un équilibre écologique.

    j'ai fait pas mal d'essais avec les propostions d'over-blog, je trouve celle ci  très harmonieuse (j'ai fait juste quelques menus changements).

     

     

    10
    Mercredi 19 Mai 2010 à 17:11

    Mlk,

     

    Ne voir les choses qu'en noir n'est pas une solution… je préfère essayer de me retrousser les manches…

    11
    Kat
    Vendredi 21 Mai 2010 à 09:44

    Merci Venezia de cet article : même végétarienne (ni viande ni poissons ou fruits de mer) je m'intéresse de près à la surpêche et à tout ce qui défigure et tue les côtes et la mer : oui il faut retrousser nos manches !

    Par contre, impossible d'accéder au site Fish Online !

    J'essaierai plus tard !

    12
    Kat
    Samedi 22 Mai 2010 à 09:33

    Je reviens car je me suis souvenue que Greenpeace a établi 2 documents très intéressants sortis en 2006 et 2009:(en français)

    http://www.greenpeace.org/raw/content/france/presse/dossiers-documents/et-ta-mer-t-y-penses.pdf

    http://www.greenpeace.org/raw/content/france/presse/dossiers-documents/peches-conduites-dangereuses.pdf

     

    13
    Samedi 22 Mai 2010 à 23:16

    J'avais vérifié, le lien marche théoriquement

    14
    Samedi 22 Mai 2010 à 23:18

    merci Kat, je vais aller voir ça de plus près

    15
    Irene
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:29

    Oh, là, là, on va de catastrophe en catastrophe ...

    Je me souviens de ma cruelle déception lors d'un séjour en Bretagne, devant une mer plutôt marron que verte, alors que quelques kilomètres plus loin, on retrouvait et cette couleur et l'odeur de l'iode. Renseignement pris, toute cette portion de littoral s'envasait à la suite de la construction d'un (grand) port de plaisance, plus haut,  dont le prolongement artificiel pour un quai je suppose, enfermait ce golfe qui paraissait mourir.

    D'ailleurs, dans ce qui avait été un port de pêcheurs, il ne restait qu'un seul petit bateau ...

    C'est parfois difficile de ne pas se sentir démoralisé par tant de coups portés à notre Terre toute entière.

     

    16
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:29

    Merci Venezia, surtout pour la liste des poissons que l'on peut manger sans se poser de questions.

    Comme tu le sais, les maquereaux et les sardines en boîte sont souvent au menu chez moi.

    Je suis étonnée d'y trouver certains thons, comme quoi il faut vraiment discriminer les risques.

    Pour ne pas déprimer d'être un être humain qui a besoin  de manger, ce genre d'informations est plus efficace je trouve. Bientôt on n'osera même plus respirer.

     

    Merci pour la justesse du ton de ton article: informatif, raisonnable  mais déculpabilisant.

    17
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:29

    Reportage efficasse PPP et j'avoue avoir souvent mon petit coeur qui a mal

    et les pansements je les trouve, par chez vous, des gens comme toi et tant d'autres

    donc il y a plus que de l'espoir, des bonnes volontés

    18
    chabou
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:29

    Au delà de la pollution par les constructions, on peut aussi déplorer l'algue verte (Ostreopsis ovata) qui provoque pas mal d'allergies en méditerranée et celle ( Caulerpa racemosa) qui s'étend sans frein et détruit pas mal d'autres espèces ! J'entendais ce matin qu'un scientifique prédisait la fin des poissons pour 2050, la réalité rejoint peu à peu la fiction.

    Pour parler de choses plus agréables, je trouve le nouveau look de ton blog ravissant !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :