• Savons marbrés à l'assiette (creuse, c'est mieux!)

    Grâce au forum Couleur savon, j'ai découvert Soap insomniac le blog très inventif de Sukisu (soap insomniac, ça veut déjà tout dire… ) et dans la foulée, une technique aussi simple qu'efficace pour marbrer avec panache.

     

    Sukisu l'a baptisée "funnel one pot", je préfère parler d'assiette creuse car c'est ce qui a fait tiltquand j'ai découvert son essai très réussi, inspiré d'une savonnière de Taiwan. 

     

    Il s'agit tout simplement de verser l'une après l'autre des pates colorées au centre d'un récipient rond et plutôt plat, puis de reverser le tout dans un moule: marbrage sophistiqué garanti.

    Quand j'ai découvert ça, je suis sortie toutes affaires cessantes acheter une écuelle en plastique pour tester la méthode. Trois fois d'affilée.

     

    Pour la première, il y a eu un léger bug. Emportée dans mon élan, j'ai tout simplement oublié de chemiser le fond du moule en plexi. La pate a débordé entre le fond et les parois, bien sûr, mais surtout, elle a bien collé les plexi ensemble… j'ai dégainé le couteau, évitant la hachette de justesse. 

     

     Ce premier essai très cochonnant a provoqué deuxième tilt: puisqu'il s'agit de verser une pate déjà préparée, on peut marbrer avec virtuosité en moules individuels.  Ce qui fut fait.

     

     

    J'ai volontairement choisi des marbrages… aux couleurs du marbre. 


     

    P1020706.jpgColonne de l'église des Gesuati à Venise

     

     

    Les trois essais.


     

    1. Calament lemongrass (rouge beige et vert)

     

    600g huiles

    27% coco

    35% sesame bio

    10% beurre de cacao

    10% son de riz

    10% karité

    8% ricin

    4 toco 500 (vitamine E)


    soie tussah dans la lessive de soude à 38°


    1 grosse cuil à café de crème fraiche bio dans les huiles

     

    Surgraissage à  8-9

     saponifié à 38°


    Parfum dilué dans un peu de ricin


    3,8g HE  calament

    3,4g HE lemongrass rhodinol

     

    P1020713.jpgC'est celui qui a souffert du coulage sans chemisage

     

    Couleurs


    Je dilue les micas dans un soupcon d’eau déminéralisée


    -mica rouge rubis (secrets cosmétiques)

    -mica golden green (G. Manske, merci Ed)

    -mica magic red (G. Manske, merci Ed))

    4 récipients (dont 1 avec de la pate laissée nature)

     

     

    2.  African blue grass (ocre rosé et marron)


    400g huiles

    8,5% cacao

    7,5 ricin

    10 beurre de macadamia

    25% coco

    15% palme

    34% sésame  

    soie tussah dans lessive de soude à 38°

    crème fraiche dans les huiles

     

    saponifié à 38° surgraissage : 8 environ.

     

    P1020709.jpg


     Couleurs

     

    4 nuances:

    -mica rose (G. Manske, merci encore Ed)+argile rose

    -copper fire (TKB) +oxyde marron

    -terre noire des Indes+oxyde jaune+oxyde marron

    -pate laissée naturelle

     

    P1020711.jpg

     

    Parfums


    deux restes de mélanges d'He anti rides (3g en tout)

    African blue grass 8g

     

    3. Consoude fraiche (verts)

     

     400g huiles

    10% cacao

    25% coco

    7,5% palme

    10% karité

    10% beurre macadamia

    8% ricin

    29,5 olive


    crème fraiche dans les huiles

     

    P1020532.jpgLessive de soude à la consoude fraiche: les "points" de consoude disparaissent au final dans la pate…

     

    lessive de soude à 38°

    j'ai mixé 3 feuilles de consoude fraiches mises à sécher une nuit (merci mes deux cueilleuses pirates… ) avec de  la soude à 38°, j'ai filtré, pesé à nouveau pou reajuster la quantité de lessive de soude.

     

    HE  parfum


    2,8 menthe poivrée

    1,3 lavande diluée dans coco fract

    4,6 mélange relax Pranarom (lavande lavandin orange saro)

     

    P1020534.jpgL'assiette creuse aux 3 couleurs. Je les ai versées au centre dans la même succession de tons plusieurs fois d'affilée jusqu'à épuisement des pates.

     

    P1020708.jpgMélangé, le jaune néon reste évanescent.


    Couleurs


    3 récipients

    -1 jaune néon(TKB) + mica golden green de G Manske

    -1oxyde vert

    -pâte au naturel

     

     

     

     

     


    « Crème relax pour les pieds (P3R+lécithine)Rouges, ocres et roses vénitiens : une palette pour les savons? »

  • Commentaires

    1
    Samedi 31 Août 2013 à 10:04

    Je suis ravie que tu aies pu mettre ce message drôlement intéressant.

    Et de voir l'autre face des savons ovales est superbe. On y voir vraiment bien les veines du marbré, c'est très, très joli.

     

    Je ne suis pas étonnée que le nom de cette méthode en anglais soit "one pot" car j'y retrouve une certaine parenté avec le résultat du "marbrage en one pot" sauf que tu coules en un point et non en zig zag le long du moule.

     

    En as-tu refait dans un moule rectangulaire?

     

    Je vois que tu mets systématiquement de la crème fraîche à présent dans tes savons. J'ai testé la crème très riche offerte par Irène (est-ce que ça existe en France?) et c'est effectivemnt l'alliance du lait et du surgras particulier lié aux laitages, j'ai beaucoup apprécié.

     

    C'est très  surprenant que la consoude disparaisse et ne laisse pas de points dans la pâte... Est-ce parce qu'elle était fraîche? J'ai retrouvé mon plant de consoude dans la forêt qui arrivait à peine à se faufiler entre les orties.

    Je lui ai piqué 2 feuilles mises à sécher, j'adore le craquant que ça donne.

     

    Merci Venezia, je vais tenter ça un jour ... quand j'aurai terminé les milliers de savons faits cet été ;)

     

     

     

    2
    Samedi 31 Août 2013 à 17:49

    Très très chouette Vénézia. J'ai hâte de pouvoir essayer dés que l'humidité et la chaleur auront décidé... d'aller voir ailleurs!

    3
    Samedi 31 Août 2013 à 17:52

    Mon premier commentaire a disparu...

    Très très chouette comme résultat. Est-ce que tes savons ovales ont été formés à la main?

    Pour moi, ce sera un dégradé de ... bleu!

    Je dois patienter, chaleur et humidité trop présentes... J'attends qu'elles partent ailleurs!!!

     

    4
    Samedi 31 Août 2013 à 19:47

    Je n'ai pas encore retenté le moule rectangulaire, mais je pense qu'on peut avoir des nuances très interessantes. Le seul point à maitriser est de préparer des couleurs en harmonie (d'où mon choix de dégradés) mais assez tranchées néanmoins pour que les marbrures soient sophistiquées.

    Pour la crème fraîche, j'aime beaucoup dans les savons mais nous en utiliisons peu en cuisine. Donc ce pot avait été acheté exprès pour la série. Je pense qu'on devrait pouvoir trouver de la crème fraiche très riche  dans une épicerie fine.

    Pour la consoude, moi aussi j'ai vraiment été étonnée. Il faut dire que j'avais filtré et que les points étaient quand même petits et souples si je puis dire. La soude a dû les manger!

    5
    Samedi 31 Août 2013 à 19:48

    Loulou

    Le plus agréable c'est vraiment les nunaces que cela introduit dans les couleurs sans déployer beaucoup de matériel: pas de cloisons à poser par exemple.

    6
    Samedi 31 Août 2013 à 19:50

    il s'agit de moules ovales, je ne sais pas à quoi ça sert en patisserie, je dois dire.

     

    Je n'ai pas tenté le bleu car avec l'introduction de l'infusion de consoude, j'aurais certainement eu plutôt du vert!

    7
    Samedi 31 Août 2013 à 19:51

    Gingelbre, ça vaut le coup d'essayer car c'est vraiment vite fait bien fait

    8
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 15:13

    Venezia, ils sont très jolis tes savons marbrés.

     

    Je trouve que la technique du one pot, est celle qui permet vraiment des marbrages très approchants des veinures du marbre.

    9
    Dimanche 1er Septembre 2013 à 18:35

    Oh Venezia, j'adore, j'adore ces marbrages, surtout les ovales, on dirait vraiment des pierres ou du marbre, c'est très beau, le choix des couleurs est aussi très important.

    En ce moment, le marbrage one pot, c'est ma marotte... je n'ai pas encore essayé la méthode à l'assiette mais cela ne saurait tarder.

    10
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 18:11

    Un peu absorbée par l'activité du mois d'Aout j'ai un peu négligé les visites. Je tente de me rattrapper et de profiter de tes alchimiques copositions qui excitent toujours mon imagiantion. Je sens les odeurs, j'imagine les textures et les contacts ... Amitiés.

    11
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 21:17

    Coucou Mlk,

     

    Toute assiette ou plat à rebords hauts peut faire l'affaire bien sûr!  J'ai beaucoup d'admiration pour la créativité sans bornes de Sukisu.

    12
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 21:17

    merci Colchique, oui c'est l'aspect veiné du marbre qui me fascine.

    13
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 21:18

    Catherine,

     

    j'adorerais voir tes créations!  j'admire tous les jours ton magnifique savon dégradé de beige et d'oranges…

    14
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 21:20

    Merci Jazz, le marbrage présente le grand avantage d'accepter les lignes floues…

    15
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 21:27

    Sylvie,

     

    Depuis que je savonne, je me suis longuement frottée à la quète du rose et des rouges; pour ce qui me concerne-je ne veux pas généraliser- je les réussis souvent mieux avec des mélanges, sauf pour le rose très pâle que j'obtiens avec un soupçon d'ocre rose d'Italie.

    Pour avoir un beau rouge, j'incorpore souvent du mica rouge bordeaux à d'autres rouges, comme   le rouge éteint obtenu pour les  savons au wusulan

    16
    Mercredi 4 Septembre 2013 à 21:28

    Merci de ta visite Ariaga,

     

    Je poursuis la quète des couleurs et des parfums.

    17
    Jeudi 5 Septembre 2013 à 11:33

    Merci pour ces recettes. On peut ainsi facilement fabriquer son nettoyant maison, hydratant, anti-ride, sébo-régulateur... Une manière de se procurer des soins adaptés, avec des composants choisis.

    18
    Lundi 9 Septembre 2013 à 20:09

    Voilà une technique bien intéressante!  Le résultat est à la hauteur!

    19
    Mardi 10 Septembre 2013 à 21:17

    c'est le principe même de la cosméto maison!

    20
    Mardi 10 Septembre 2013 à 21:21

    Ed,

     

    si tu te lances, tu auras envie de recommencer dans la seconde après avoir terminé une série; c'est dramatique…

    21
    Mardi 10 Septembre 2013 à 21:28

    Moune,

     

    j'ai vu tes savons grâce à internet, et ils sont vraiment très réussis… Moi aussi, je raffole de cette technique si simple et si efficace

    22
    Mardi 10 Septembre 2013 à 21:35

    Merci Lucille, ton blog et tes créations sont très réussis. (j'aime beaucouo le dessin de mandala)

    23
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 17:01

    ohhh merci beaucoup!!!!  Le mandala est à l'aquarelle en effet hihi....

    24
    Samedi 28 Septembre 2013 à 16:19
    25
    Jeudi 24 Avril 2014 à 22:16

    Je suis revenue comprendre pourquoi dans le premier essai pour le défi vert de Mlk, mon macérat de consoude pourtant bien vert m'a donné un blanc rosé une fois saponifié.

     

    Je vois que ton infusion de consoude avec des points verts a vu sa couleur disparaitre aussi.

    Pas de chloro donc dans les huiles (on s'en serait douté que c'est plutôt hydrosoluble) ni même dans ces points de végétaux qui disparaissent. Mais qu'est-ce donc ce pigment vert qui ne supporte pas la soude?

     

     

    26
    Vendredi 25 Avril 2014 à 10:21

    Ma chère Michèle,

     

    je pense qu'il fauy travailler l'idée de concentration des sources de vert végétal, si je puis dire. peut être faire des teintures, les évaporer pour les concentrer, il faudrait creuser ça. Dès que j'ai un peu de temps je vais regarder de plus près  les formules de tous les savons de mon blog pour repérer ce qui a le mieux tenu et que j'aurrais oublié.

    27
    Mercredi 16 Juillet 2014 à 11:07

    Splendide assiette, j'aime ce subtil mélange des couleurs! Très harmonieuses, merci d'avoir partagé!

    28
    Mercredi 16 Juillet 2014 à 14:40

    Bonjour Robert,

     

    merci pour votre visite et votre commentaire bienveillant.

    29
    gingembre
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:05

    MAGNIFIQUE !!!

    Une technique très intéressante et un résultat surprenant ! Tes savons ont vraiment l'apparence de blocs de marbre, j'ai une petite préférence pour le vert, j'aime beaucoup ce moule. Merci infiniment Vénézia pour ces belles recettes et je retiens la crème fraîche pour un prochain savon :)

    30
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:05

    Je l'ai en mains le "consoude" il est très beau et l'odeur vivifiante, fraiche, encore vacances

    Je raffole de cette méthode depuis que tu m'as tentée;) Je pense que les assiettes pour premiers repas de bébé devraient faire la bonne affaire?

    Sukisu est une aventurière admirable, j'aime son ton et lui souhaite encore de belles insomnies et même à toi si c'est pour nous faire vibrer et devenir à notre tour insomniaques consentantes.

    J'aime beaucoup ton african et ces formes ovales dont raffole mon Loup.

    Super Princesse de nous promener de Venise à d'autres enchantements

    Bises

    31
    Jazz
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:05

    Tes savons sont très réussis !

    Le mot marbrage prend vraiment tout son sens avec tes savons qui ressemblent à s'y méprendre à du marbre.

     

    32
    sylvie
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:05

    j aime infiniment ces marbrages qui me font réver !ils sont trés ressemblants;et les couleurs ,le rose  ,rouge sont difficiles à rendre je trouve.je me suis faite avoir plusieurs fois en mettant du colorant liquide ou poudre dans un savon ,il devenait tout sauf rose ,maronnasse clair,et j ai compris que c était du à l acide contenu dans le colorant.toi tu maitrises.

    bises et merci pour ce partage enrichissant.

    33
    emadra
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:05

    Up, c'est un complot de ten-ta-tions Princesse !

    Cette technique de marbrage est simplement géniale :)

    Tes essais sont splendides de réalisme.

    Bravo tout plein pour ces belles réussites, j'aime beaucoup le résultat :)

     

    Sukisu est une incroyable belle bricoleuse très ingénieuse et c'est tout à ton honneur de lui rendre hommage

    34
    moune
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:05

    J'ai admiré tes savons pendant des minutes, vénézia..

    je n'ai pas pris le temps de venir les commenter ...avant d'avoir copié !

    J'adore cette technique, si facile pour moi qui ne réussissais aucun marbrage .

    J'aime beaucoup ton vert, avec un cadre en creux .

    Les autres font en effet penser à du marbre . Ce sont ceux-là que j'ai "imités"

    Merci beaucoup pour cet article. Il m'a permis, en plus d'avoir des marbrés assez réussis sur mon étagère, de découvrir une virtuose de la savonnerie .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :