• Sniffette aux huiles essentielles pour déboucher le nez en avion… et ailleurs…

    En faisant un gros rangement dans mes placards, je suis tombée sur un flacon d'Olbas oil périmé… Je l'ai converti, dilué dans du vinaigre, en liquide de rinçage pour le linge et je me suis dit que je devrais pouvoir en fabriquer facilement; c'est un produit quasiment magique en voyage.


    J'ai découvert l'Olbas oil un jour en avion. J'avais abominablement mal aux oreilles et j'étais en panne de chewing gum (qui aide à la déglutition). J'ai demandé à l'hôtesse de l'air si elle n'avait rien sous la main pour calmer. Elle a sorti une petite bouteille de sa besace personnelle et a versé sur un kleenex quelques gouttes d'un liquide dont l'odeur médicamenteuse balsamique a aussitôt préfiguré un probable soulagement. J'ai commencé à sniffer sagement le mouchoir, et effectivement, mon nez s'est peu à peu peu débouché. C'était ma premiere rencontre avec l'Olbas oil, qui, à ma connaissance n'est pas vendue en France.


                                      Mon vieux flacon, qui a beaucoup servi


    L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-vert.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. J'en connais deux formules:

    Celle de la Suisse, terre natale de l'Olbas oil, est la plus simple. Elle renferme des  huiles essentielles de menthe poivrée, d'eucalyptus globulus, de cajeput, de gaulthérie, de genièvre et de girofle
    L'autre huile, à la recette à peine plus sophistiquée, s'achète -en Europe-  en Grande Bretagne (dans les drugstores Boots notamment). Sa formule, telle qu'elle figure sur la petite bouteille:
    Cajeput Oil BPC 18.50%(cajeput), Clove Oil EP 0.10%(girofle) , Eucalyptus Oil EP 35.45%,Juniper berry Oil BPC 2.70% (genièvre), Levomenthol EP 4.10%, Dementholised Mint Oil BP 35.45%(menthe démentholisée), Wintergreen Oil BPC (1949) 3.70%.(gaulthérie)

    Sur mon flacon périmé, il ne s'agit pas de levomenthol mais de menthol, le levomenthol est la forme synthétique du menthol.

    NB: BPC : British Pharmaceutical Codex (ce qui signifie que l'huile essentielle est conforme à sa définition du codex britannique, il y en a eu plusieurs; 1949, par exemple renvoie au codex de cette date)
    BP: British Pharmacopoeia, pharmacopée britannique
    EP: sigle signifiant que le produit ou l'ingrédient est à éviter pour les personnes épileptiques.

    L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-vert.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Avec tout ça, que faire?

    La différence entre les deux formules : la note menthe. C'est de la simple menthe poivrée dans la formule suisse, elle est composée de menthe démentholisée +levomenthol ou menthol dans la britannique. J'ai donc utilisé de la menthe poivrée. N'ayant que du menthol en bâton, je lui ai substitué de l'huile essentielle de calament(calamintha nepeta), tonique respiratoire s'il est employé à faibles doses, selon l'Aromathérapie exactement, (ed. Jollois) l'une de mes bibles. J'ai également augmenté la quantité d'huile de girofle, dermocaustique. Mais je ne compte utiliser mon mélange sniffette que pour le respirer et non, comme il est indiqué sur le flacon anglais, pour se frictionner la poitrine en cas de refroidissement ou le dos lors d'une lombalgie (ou alors, je le diluerai beaucoup). J'ai par ailleurs ajouté un peu d'huile essentielle de mastic grec, (pistacia lentiscus) décongestionnant très efficace pour les sinusites et que j'ai déjà testée en inhalation.

     
                            L'huile de cajeput indonésienne

    J'ai rapporté de Sumatra de l'huile essentielle de cajeput, (melaleuca cajuputii, cousine proche du niaouli, très bon expectorant, l'une des huiles reines de l'hiver) c'était l'occasion de l'inaugurer.

    L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-vert.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Ce qui donne:

    Sniffette pour avion

    huiles essentielles, en gouttes:

    Cajeput 18
    Girofle 1
    Eucalyptus globulus 36
    Genevrier 4
    Menthe poivrée 35
    Gaultherie 5
    Mastic grec 4
    Calament 2


    L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-vert.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. L'odeur est agréable, médicamenteuse mais arrondie par le parfum du mastic. Je l'ai testée en respirant un kleenex  imbibé de deux ou trois gouttes (ne pas trop plonger le nez dedans, le contact direct étant plutôt vif… ), ça semble fonctionner. C'est un mélange d'huiles essentielles non diluées. Eviter toute projection dans les yeux, bien se laver les mains si elles touchent le liquide et refermer le flacon avec soin pour éviter les catastrophes au fond d'un sac.
     
    A y regarder de près, les huiles essentielles de l'Olbas oil sont assez proches de celles du baume du Tigre blanc (vendu en France), qui renferme en plus du camphre mais ni genièvre ni gaultherie. Dementholised mint oil BP : 16.0 %, cajeput oil BPC : 13.0 %, Camphor BP : 11,0 %, menthol BP : 8.0 %, clove oil BP : 1.5 %,



    L'image “http://perso.orange.fr/safran2b/SmiliesKaos/pompom-vert.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. Liens (en anglais)
    Le site suisse d'Olbas Oil, plus intéressant que le britannique
    Wikipédia

    Attention à l'utilisation des huiles essentielles si l'on est enceinte, de tempérament allergique, ou pour les enfants.
    « Petite panoplie à l'ylang et au santal pour cheveux secsVoyage… »

  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Octobre 2007 à 22:17
    L'olbas oil est très connue en GB, c'est leur baume du tigre en quelque sorte.  Je viens donc de tester la mienne in vivo en avion: vraiment impeccable. je pense que ça doit aussi  très bien marcher en fumigation .
    2
    Vendredi 14 Décembre 2007 à 17:43
    Rien de plus facile pour trouver l'Olbas huile en France, allez sur le site www.olbas.fr
    3
    Samedi 15 Décembre 2007 à 08:58
    merci beaucoup pour ce lien, Aurore. Un proche a d'ailleurs pu en trovuer dans une pharmacie, tout betement… c'est celle qui vient de Suisse. (donc avec la formule suisse).
    4
    Lundi 3 Mars 2008 à 13:00
    Bonjour Anne,

    merci pour votre mail. J'avais hésité car je me suis en effet longuement demandé si EP renvoyait à l' européan pharmacopoeia ou à une mise en garde pour les épileptiques, ce que j'avais trouvé signalé sur un site que je n'arrive pas du tout à retrouver, malgré mes efforts…  Après reflexion, vous avez probablement raison car les autres sigles ont trait à l'origine… je vais corriger dans votre sens, un grand merci pour votre vigilance; 
    5
    Mercredi 10 Juin 2009 à 16:49
    Bonjour et merci pour ces précisions très utiles .
    J'utilise beaucoup les huiles essentielles pour ma famille et moi même, et je trouve votre blog intéressant par la précision que vous apportez à vos formules .
    J'ai guéri une sinusite récalcitrante avec le ravintsara, aussi elle est mon huile-star! donc je remplacerai le cajeput par le ravintsara , et je vous donnerai des nouvelles (trajets en avion le 18 et le 21) de l'efficacité !

    Sur mon blog je ne parle pas des h.e. , mais ....                                                     à bientôt !

     
    6
    Jeudi 11 Juin 2009 à 12:32
    Merci pour ce message. Le ravintsara a de nmbreuses vertus, dont de précieuses propriétés antivirales. je ne doute pas que votre cocktail soit efficace
    7
    Jeudi 11 Juin 2009 à 23:36
    Sans aucun doute !Je me suis permis d'ajouter un lien vers votre blog sur le mien 
    8
    Vendredi 12 Juin 2009 à 14:03
    merci Jeanne
    9
    Dimanche 8 Août 2010 à 16:09

    Dans cette sniffette, ce qui compte, c'est la synergie, c'est à dire le mélange et non une huile prise séparement.

    10
    Dimanche 15 Juillet 2012 à 19:11

    Bonsoir Marie,

    olbas oil marche très bien, mais il me semble que la formule vendue en GB est plus corsée qu'en France (où on peut la trouver dans certaines pharmacies)

    11
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:42
    Je saurai quoi faire avec mon HE de cajeput indonésienne!

    J'avais fabriqué l'hiver dernier,  une sorte d'inhaler sur du sable en pot, très pratique et je vais certainement récidiver avec tes formules.
    Les rhumes ne passeront pas par moi cet hiver.
    12
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:42
    J'ai souri intérieurement ce matin: un de mes clients anglais m'a parlé de son soulagement après avoir mit de l'olbas oil sur son coccyx douloureux après une chute.

    Heureusement que je t'avais lue, je n'aurais pas su ce que c'était!
    13
    Anne
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:42
    EP dans une formule est l'abréviation pour  "European Pharmacopoeia", ce qui signifie que l'ingrédient auquel il se rapporte est conforme à la pharmacopée européenne... rien à voir avec les épileptiques!!

    Pour info, de même, si un jour vous apercevez le nom d'un ingrédient suivi de "USP", sachez que cela signifie "United States Pharmacopoeia"
    14
    Coccinelle
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:42

    J'utilise la gaulthérie pour les douleurs, prijncipalement l'arthrose depuis des année, je ne savais pas qu'elle pouvait me déboucher le nez. Merci pour cette précision.

    15
    Marie, Paris
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:42

    Je retrouve ton billet de blog suite à une recherche sur Google. J'avais lu ton billet il y a trèèès longtemps et depuis je suis une accro à l'Olbas Oil. Je la fais acheter par des collègues qui vont au Royaume Uni (on en trouve à tous les coins de rue chez Boots the Chemis), mais on peut aussi l'acheter en France sur le site amazon.fr

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :