• Sur l'île d'Islay: des savons… au wisky bien sûr

     

     

    Islay compte huit distilleries de whiskies renommés. Pas étonnant qu'une savonnière ait eu l'idée de fabriquer des savons … au whisky. 



     

    P1010971.jpgLa distillerie de l'île de Jura, à 5mn de ferry d'Islay

     

    Installée à Islay depuis quelques années, Ailsa Hayes s'est lancée dans la savonnerie artisanale en 2007. Elle avait fait des études de chimie, m'a t'elle expliqué." Il faut de l'alcool pour fabriquer les savons transparents…  j'ai pensé à utiliser du whisky!" Elle a contacté des distilleries, très intéressées et a créé Spirited soaps.


     

    P1010982.jpgDeux cerfs de Jura

     

    Pour des savons élaborés avec du whisky de l'ile de Jura qui compte… 6000 cerfs rouges sauvages, elle a saupoudré leur pate d'un peu de poudre de bois de cerf (ils perdent leurs bois chaque année) pour un savon scrub…

     

     

    P1020037.jpgLes savons pour Jura

     

    P1020036.jpgLes savons pour Laphroaig, qui produit des whiskies réputés pour leur parfum tourbé. Lors de l'élaboration, le malt (orge germée et fermentée) est séché et fumé avec de la tourbe encore récoltée sur l'île.

     


    L'odeur du whisky ne tient pas -Ailsa parfume la pate avec des huiles essentielles-

     

     

    P1020038.jpgLes gros blocs translucides dans la boutique à Bowmore, la -petite- capitale d'Islay

     

    Ses savons ont un aspect brut que j'aime beaucoup, surtout les grands pains translucides et ambrés présents dans sa boutique, où elle propose aussi bougies, baumes à lèvres, etc.

     

    Elle cueille des fleurs d'ajonc pour décorer certains savons. Elle a découvert qu'elles ne noircissent pas au contact de la soude, tout comme les pétales de fleurs de souci.

     

     

    P1020040.jpg


    Les ajoncs d'Islay sentent incroyablement la noix de coco, mais le parfum ne résiste pas à la saponification. 

     

     

    P1020043.jpgHaies d'ajoncs sur Islay

     


    Un lien vers une vidéo avec une interview sympa et où on voit Ailsa fabriquer ses savons Ici

     

     

    « Sur l'île d'Islay: à la recherche du myrique baumier (bog myrtle)Trois initiatives originales à soutenir »

  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Mai 2013 à 01:14

    J'aime beaucoup ton article ! De la poudre de bois de cerf ! Ca m'épate !

    Merci de nous faire partager ta découverte, je vais maintenant aller voir le film.

    Bisous

    2
    Lundi 6 Mai 2013 à 09:42

    Coucou Moune,

    J'ai vaiment rencontré cette jeune femme par hasard. J'ai eu la chance de tomber sur un chauffeur de taxi très bavard,  et c'est lui qui m'en a parlé. J'ai pris le temps d'aller à la boutique (… en vélo), Ailsa n'était pas là, il y avait une délicieuse vendeuse avec qui j'ai un peu discuté. Puis j'ai croisé Ailsa dans une distillerie et c'est là que nous avons brièvement parlé; je n'ai pas eu un moment pour faire quoi que ce soit avec elle… sinon  j'aurais raconté! 

     

    Ce blog est comme un carnet de notes qui m'oblige un peu à aller au-delà des simples balades. Je trouve que c'est une excellente discipline de m'y tenir.

    3
    Lundi 6 Mai 2013 à 09:43

    Bonjour Cannella,

    Je suis contente de mon côté de faire découvrir une savonnière inventive.

    4
    Lundi 6 Mai 2013 à 09:43

    Nansou,

     

    J'étais si pressée que je n'ai meme pas pensé acheter un savon!!

    5
    Lundi 6 Mai 2013 à 10:43

    Venezia, merci beaucoup pour ce magnifique article et la vidéo.

     

    La très jolie jeune femme me fait penser à Iseut et à la fiancé de William Wallace dans le film Braveheart.

     

    Quel contraste ces fleurs d'un jaune très vif et très lumineux dans ce paysage !

     

    Excellente idée le whisky dans les savons.

    6
    Mercredi 8 Mai 2013 à 00:57

    Quel régal cette lecture. Te souviens-tu de mes essais de savon transparent au whisky sous forme de coeur rouge pour l'anniversaire d'un de mes copains?

     

    Tu en avais reçu un des tests qui sentait l'alcool plus que le whisky d'ailleurs mais j'avais eu du mal à garder une belle transparence parce j'avais cru qu'il fallait augmenter le titre alcoolique avec de l'alcool pur.

    En avez-vous parlé? Fait-elle du 100% whisky? Quant aux fleurs jaunes, la questionde Gingembre est trrrrèèès intéressante.

    Les genets seront bientôt en fleurs

     

    Les savonnières sont folles! Je suis ravie de voir que cette folie ne t'a pas quittée au cours de ce périple et que tu partages ça avec nous au retour.

    Merci et bisous!

     

     

    7
    Mercredi 8 Mai 2013 à 10:02

    Bonjour Gingembre,

     

    si tu regardes le gros plan sur les ajoncs, tu vois tout de suite la force de leurs piquants… les genets ne possèdent pas de piquants et sont moins invasifs. L'ajonc, c'est le chiendent des landes aux sols pauvres! Il n'y a que ça à islay, donc la savonière n'a pu tester que les ajoncs.

     

    j'ajouterai que les genets sont utilisés parfois en teinture mais leurs fleurs sont toxiques, ce qui n'est pas le cas de celles des ajoncs qui renferment aussi des alcaloides mais à faible dose;   les graines d'ajonc sont, elles, très toxiques.

    8
    Mercredi 8 Mai 2013 à 10:07

    Le démon de la curiosité est mon meilleur conseiller

    9
    Mercredi 8 Mai 2013 à 10:07

    Emadra,

     

    En fait c'est plus satisfaisant pour l'idée que pour le parfum, comme hélàs, c'est souvent le cas en savonnerie!!

    10
    Mercredi 8 Mai 2013 à 10:22

    Colchique,

    Aisla est aussi jolie en vrai!

    11
    Mercredi 8 Mai 2013 à 10:24

    Michèle,

     

    J'avais oublié ton essai de savon au whisky, j'aimerais le mettre en lien mais je n'arrive pas à le retrouver sur Potions!

    Si tu regardes la vidéo, tu verras qu'Ailsa vide allègrement des flacons de whisky dans la cuve de savon: elle ne met que ça… plus "beaucoup, beaucoup de sucre" m'a t'elle dit.

    12
    Samedi 11 Mai 2013 à 17:24

    J'en reste baba ! Le savon ainsi parfumé me fait penser à une autre vie, au lendemain d'une fête ... Amitiés.

    13
    Dimanche 12 Mai 2013 à 14:57

    Penses-tu que l'on risque réellement d'utiliser quelques fleurs en déco dans les savons?

    Comme je te le disais j'utilise une absolue de fleurs de genêts qui vieillit tellement bien et que l'on retrouve dans pas mal de parfums :

    http://www.osmoz.fr/encyclopedie/matieres-premieres/floral/4/genet-spartium-junceum

     

    Il n'est pas beaucoup précisé si la toxicité tient au methyl anthranylate qui fait peur pour ses propriétés hallucingènes mais je pense plutôt dans un usage interne.

     

    Lolitarose en avait fait un extrait alcoolique avec des fleurs prélevées dans le sud de la France. C'était à ses débuts et malheureusement son ancien blog est inaccessible.

    Du coup je ne sais plus ce qu'il s'en était dit dans les commentaires.

     

    Colchique en parle ici et modère la toxicité supposée:

    http://lafeecolchique.canalblog.com/archives/2010/06/28/18449342.html

     

    J'en ai trouvé quelques pieds en fleurs pas trop loin d'ici  et j'aimerais bien tester ça dans un savon du joli mois de mai...

    14
    Dimanche 12 Mai 2013 à 17:33

    Pour la laine, oui, il y a encore quelqu'un qu itisse de très beaux tweeds sur des vieux métiers! Regarde ici

    Pour le genet, j'en ai discuté avec Michèle (voir plus loin ma réponse): on fabrique de l'absolue de genet en parfumerie… donc on peut peut être tenter (et on ne lèche pas son savon)

    15
    Dimanche 12 Mai 2013 à 17:37

    Ariaga,

     

    le wisky nourrit un bel imaginaire… mais ne parfume pas le savon. amitiés

    16
    Dimanche 12 Mai 2013 à 17:52

    La toxicité tient aux alcaloides présents dans les fleurs et surtout les graines de genet (elles, franchement dangereuses).

    Bon, on ne va pas le boire ce savon…

    une copine m'a offert un petit livre précieux:"guide des teintures naturelles (plantes à fleurs)" de Marie marquet (ed Belin) L'auteur cite à la fois l'ajonc, le genet des teinturiers et le genet à balais (deux espèces de genets différentes) pour leurs fleurs qui donnent un jaune tenant bien sur la laine (après mordançage)

     

    les fleurs servent à teindre

    17
    Jeudi 16 Mai 2013 à 18:07

    J'adore tout sauf le whisky !

    Qu'ils sont beaux ces savons transparents, beaux mais ils gardent un côté brut qui me plaît beaucoup.

    J'ai quelques genêts dans mon jardin ... ils vont y passer !

    Merci, c'est vivant, intéressant, tout toi Princesse.

    18
    Vendredi 17 Mai 2013 à 08:46

    ma chère irène,

     

    le whyisky d'Islay a vraiment uun parfum… de parfum, meme si on n'est boit pas c'est un plaisir de le humer

    19
    Dimanche 19 Mai 2013 à 19:37

    Quelle belle découverte. Un grand merci pour ce partage. Moi, je préfère le boire.... je trouve dommage de le mettre ds un savon... De toute façon, les savons transparents ne sont pas mes préférés. En tout cas, une mère de famille heureuse sur son île!

    20
    Jeudi 23 Mai 2013 à 16:53

    Après divers essais avec le champagne, peu concluants pour le parfum, j'en viens à penser que l'alcool dans un savon est plus pour le plaisir de l'esprit que pour sa trace olfactive!

    21
    nansou
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:07
    Rho je suis très séduite par tous ces savons locaux ! Le Laphroaig est très bon (pourtant je ne bois pas trop de whisky mais j'aime celui-là)... je serais curieuse de tester un tel savon !
    22
    moune
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:07

    J'ai adoré !!!!!!!!!!!!!!!! MERCI Vénézia, pour ce voyage .

    J'ai regardé deux fois la vidéo .. Haaa ! merci encore .

    Comment as-tu fait pour rencontré cette jeune dame , steplaît ? Par hasard ? Ou tu savais que tu allais visiter son atelier avant de faire le voyage ?

    Elle est très jolie et souriante. J'adore son manteau . Dommage : j'ai rien compris de ce qu'elle raconte ...

    Ell eest drôlement douée pour couper son énorme bloc sans prendre des mesures, sans rien tracer avant ..

    Tu as assisté à une fabrication ?Tu as coupé de ces plantes jaunes ? Elle t'a donné une recette ?

    Vénézia, je dis que tu as de la chance de voyager. Mais je ne t'envie pas, tu sais. Je suis juste si heureuse de ton généreux partage . Tu pourrais garder ces voyages dans ta tête , économiser ton énergie ..Personne n'en saurait rien .....

    C'est un travail de titan, un blog . Je veux encore une fois te remercier de partager des instants magiques avec nous .T'es adorable .

    23
    moune
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:07

    eh beh ! vive le hasard, et vive les chauffeurs bavards !!! Et .... les filles qui savent les faire parler ...

    Merci ma belle.

    24
    emadra
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:07

    Moune a posé toutes les questions ;)

     

    Wahouuu que ces savons sont beaux.

    On se rend bien mieux compte de la couleur translucide sur tes photos que sur le site d'Ailsa.

    j'ai bien envie de dévaliser une petite partie de la cave de whisky de mon coeur, qui est un grand amateur de ce breuvage, pour fabriquer quelques bulles moi !

     

    Merci énormément belle Princesse pour cette magnifique découverte.

    25
    gingembre
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:07

    J'ai adoré la promenade sur cette île et le reportage sur les savons. Tes photos sont magnifiques. Cette jeune femme a su utiliser tous les produits à sa disposition et faire de merveilleux savons si particuliers ! Les fleurs d'ajoncs résistent à la soude, elles ressemblent beaucoup aux genêts, ce sont les mêmes fleurs ?

    26
    gingembre
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:07

    J'aurais dû voir ces fameux piquants ! Dommage pour les genêts, j'aurais aimé pouvoir en mettre dans un savon

    J'imagine que sur ton île, on doit également trouver des laines magnifiques ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :