• Thailande et Laos: fleurs (2)



    Fleurs coupées






    DSCN8201
    Près de Doi Tung, sur un étal de rue, des orchidées sauvages à vendre prises à la forêt… (peut être de la famille des potinara, sans que j'en sois totalement certaine)


    DSCN8219
    Rosella, une variété d'hibiscus (sabdariffa; voir ici). Celles de la photo sèchaient dans un village Hmong. J'ai vu souvent des rosella sur les marchés du nord de la Thailande mais quand je disais: "hibiscus, hibiscus…" personne ne réagissait… On les prépare en infusion comme le karkadé égyptien.


    DSCN8342
    Fleurs vouées aux offrandes sur le marché de Luang Prabang (des calotropis gigantea, dok ha en laotien) voir ici et ici



    DSCN8347
    Œillets d'Inde piqués sur des feuilles de bananier enroulées, préparées pour les temples bouddhistes


    DSCN8581
    Nénuphar (?)  violet dans le hall de l'hotel Oriental à Bangkok



    DSCN8544
    Pétales orangés sur le nombril d'une statue (sur la première terrasse, site archéologique du Wat Phou de Champassak, au sud du Laos,  voir ici et ici)




    Savons fleurs




    DSCN8218
    Fleurs de savon aux couleurs plus pétantes encore que les vraies. Elles sont  sculptées- comme on le fait dans les fruits et les légumes en Thailande- avant d'être peintes.


    DSCN8216
    Sculpteur de savon fleur.

    DSCN8217
    On aperçoit dans la main droite le couteau à lame pointue réservé à la sculpture.

    Va falloir s'y mettre…





    « Laos (et Thailande): Fleurs (1)Thailande et Laos: feuilles et feuillages (1) »

  • Commentaires

    1
    Samedi 27 Février 2010 à 09:41
    Ces savons sont superbes, difficile d'y toucher pour le coup, je les vois plutôt en parfum d'ambiance dans une pièce !
    Tout comme Michele, je trouve cette statue très intriguante...
    2
    Kat
    Samedi 27 Février 2010 à 15:48
    Comme vous toutes, je suis ébahie et admirative devant ces merveilles de la nature et celles des ...hommes ! Quelle dextérité faut-il avoir pour sculpter ces merveilles de beauté ! La nature est décidément une foisonnante source d'inspiration.
    A quand les "Venezia's Flowers Soaps" !!!
    3
    Samedi 27 Février 2010 à 16:34
    Comme ils sont beaux ses savons sculptés, on oserait y toucher tant ils ont l'air délicat.
    Quel fabuleux voyage encore une fois.
    4
    Samedi 27 Février 2010 à 18:01
    Quel beau voyage Princesse, je vais rattraper mon retard et revivre en partie un voyage déjà lointain dans ce merveilleux pays. As-tu ramené des fleurs ? de ces merveilleuses orchidées sauvages ? ça donne envie de ressortir pataugas et sac à dos et de repartir illico ! merci de ce merveilleux reportage, je m'en vais lire les autres épisodes.
    5
    Dimanche 28 Février 2010 à 08:28
    Mlk,

    tout est très beau, mais il y a aussi des villages très pauvres, sans acces à l'eau potable, et c'est la catastrope pendant la saison des pluies à cause de simples infections intestinales, très fréquentes alors,  mal ou pas soignées…Sur ce blog, je privilégie la beauté des choses, mais il  y a une grande précarité de vie pour beaucoup de laotiens  (surtout peu d'acces à l'éducation). C'est un autre rapport au monde, qui se vit, souvent joyeusement,  dans le présent…Nous sommes  ailleurs en occident. c'est complexe à restituer.
    6
    Dimanche 28 Février 2010 à 08:34
    Je n'ai rapporté aucune fleurs d'autant que  j'ai vu ces orchidées sauvages au tout début du voyage …

    je suis contente si je t'ai donné envie de rechausser tes pataugas !
    7
    Dimanche 28 Février 2010 à 08:36
    Ils sont en effet très délicats, c'est d'ailleurs pour ça que je n'en ai pratiquement pas rapporté car j'avais peur de les retrouver en miettes… j'ai eu tort!
    8
    Dimanche 28 Février 2010 à 08:37
    Kat,
    je suis allée voir sur internet, On trouve plein de videos montrant le making of de ces savons. mais en fait, ça ne sert pas grane chose de les voi r-sauf pour s'émerveiller-  car il s'agit de pure dextérité!!
    9
    Dimanche 28 Février 2010 à 08:38
    meisse,

    moi aussi j'ai été fascinée par la simplicité apparente de cette sculpture  dans de la pate à savon
    10
    Dimanche 28 Février 2010 à 08:39
    Irène,
    j'ai effectivement demandé… sans avoir de réponse précise, le sclupteur virtuose parlant peu anglais. J'ai recerché sur les videos sur le net, on montre plus l'éape sculpture que peinture, car les savopns sont peints .
    11
    Dimanche 28 Février 2010 à 08:41
    Je pense effectivement que ces savons sont décoratifs, ils sont trop jolis pour qu'on s'en serve.

    j'ai cherché es informations sir la statue, rien d'autre que "statue couchée dans l'herbe … "
    12
    Dimanche 28 Février 2010 à 08:43
    Moune, je n'ai héas rapporté que deux savons… que j'ai offerts. je craignais de les abimer, car j'ai rencontré ce sculpteur au tout début de mon voyage. Je pensais en revoir à Bangkok, mais ça n'a pas été le cas.
    13
    Dimanche 28 Février 2010 à 08:45
    Merci, Michèle, oui je m'étais régalée à lire cet article;
    Pour tout te dire, j'avais il y a longtemps acheté un livre pour apprendre à sculpter les fruits ainsi que deux ou trois instruments, que j'ai prétés ausitot… et qui ne m'ont jamais été rendus!!
    14
    Dimanche 28 Février 2010 à 08:49
    Je compte bin m'entrenner à sculpter la carotte, si j'ai un peu de temps!!

    Pour la  statue, j'ai fait beacoup de rehcherches, je n'ai rien trouvé de précis. le site de Champassak est encore fouillé, (j'ai mis des liens) mais tout n'est pas encore exploré loin de là, 'autant que sa construction s'est étalée sur plusieurs sicècles. En ce moment, un architecte français, que j'ai renconten ré est l'administrateur, mais sa charge consisite surtout à apprendre à administrer… (depuis les dames pipis jusqu'aux jeunes guichetiers… ) avec très peu de moyens.
    15
    Dimanche 28 Février 2010 à 10:20
    Moune,

    j'en ai rapporté deux, mais je les ai offerts!

    Pour l'Inde, je suis beaucoup allée dans le sud… notamment dans le kérala où les gens en sont pas forcemment riches (j'ai vud e nombreuses femmes casser du caillou pour faire les routes!) mais la scolarisation y est développée et les gens vivent là où ils ont grandi, ils ne sont pas déracinés.ils savent d'où ils viennent; dans les mégalopoles, c'est souvent différent.
    16
    Mardi 9 Mars 2010 à 22:44
    Physalis, les savons fleurs me font aussi de l'œil
    17
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:31
    Tout mon entourage est épaté par le savon fleur dans son écrin de bois.
    Quelle dextérité, je n'oserais m'y pencher...
    Il faudrait commencer en sculptant les navets roses à venir, histoire de se faire la main tout en se nourrissant.

    Car ce que ne fait pas voir la photo c'est que ce sont de minuscules savons.

    Je suis très intriguée par la statue à demi-enterrée. Curieusement, ej la trouve très érotique.
    Est-ce une déesse de la fécondité?

    Quel admirable voyage. Merci!
    18
    michele
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:31
    Tu l'as peut-être déjà lu mais voici un article bien fait sur un blog culinaire que tu apprécies:

    http://culinotests.fr/news/ustensiles-deco-pour-la-sculpture-des-fruits-et-legumes-absolument-genial-pour-les-frites

    Bises.
    19
    moune
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:31
    je n'ai pas assez de deux yeux, moi. Quelle merveilleuses photos. Tu as ramené de ces savons? Pour t'inspirer ? Encore, encore, encore.........
    20
    Irene
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:31
    J'ai, par le plus grand des hasards, vu un reportage sur la sculpture des savons, en Birmanie, dernièrement. Quelle dextérité, c'est un art. Je me demande avec quoi il les colore ... Le sais-tu ?

    Merci Princesse, on se régale !
    21
    métisse
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:31
    Quelle chance de pouvoir voyager et de voir de telles merveilles !! Merci de nous les faire partager. C'est magnifique! j'adore la sculpture de savon fleur ! quel talent!
    22
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:31
    Je crois que le mot artiste n'existe pas dans ces pays 
    la vie est à sculpter et chaque homme porte en lui sa part de création
    devant chaque maison, je stoppais persuadée d'entrer dans un lieu d'art , un musée
    mais pas figé, ouvert sur la vie et le quotidien
    Tout est prétexte à offrir et sublimer 
    je me demande comment tu es en ce moment aprés ce passage en ce pays 
    Moi, je suis bouleversée 
    23
    moune
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:31
    c'est vraiment dommage que tu n'ais pas osé.....Quitte à les trouver en miettes, tu aurais pu prendre le risque de t'en ramener un ou deux, hein !!! Tu ne fais plus ça !!!!
    C'est bien juste ce que tu répond à mlk, c'est comme en Inde, y a pas que le Tajmahal. Au contraire de toi, je n'ai eu l'occasion d'y voir que misère et misère.
    Et pourtant, des sourires sur bien des visages. Ca m'avait remis les idées en place pour un moment, à notre retour.Et puis........notre façon de vivre européenne reprend le dessus.
    24
    physalis
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:31
    Waouh le nénuphar et les savons fleurs...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :