• Voile liftant parfumé et (légèrement) pailleté pour le décolleté

     

    J'ai déjà réalisé à plusieurs reprises (il y a deux formules sur ce blog ici et ) des gels pailletés sur gomme xanthane. Cette fois, je voulais tester l'amigel comme gelifiant, notamment parce qu'il permet une très bonne  suspension des pigments.

     


      http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange.gif Mon cahier des charges était le suivant: je souhaitais un produit

     

    - avec la texture la plus fine possible, donc peu d'huiles et des gommes fines.


    -très parfumé; j'ai sorti mon flacon magique: une co-distillation de vetiver avec du white ginger lily (hedychium coronarium) déjà testée ici et dont j'ai pacifié la puissance avec pas mal de néroli. 


    -pailleté mais avec discrétion; j'ai dosé les micas en deux étapes


    -avec un effet liftant pour les bras et le décolleté.J'ai utilisé de la gomme d'acacia. 


     

    Avant de se lancer, stériliser trois contenants ainsi que les instruments nécessaires au touillage.

     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange.gif Voile liftant parfumé et pailleté pour le décolleté (sur 400g environ, diviser par 4 pour une recette en %)

     

    Phase A


    80 hydrolat de patchouli (lueurs du sud, merci Michèle)

    45 hydrolat de menthe poivrée

    45g jus d‘aloes en ampoules

    6g amigel

    50gtes geogard

     

    Mélanger hydrolats et jus d'aloes, diluer le geogard dans la solution, saupoudrer d'amigel, touiller et laisser gonfler ¼ d’h.

     

    Phase B


    198g eau de fleurs d’oranger marocaine

    6gtes elixir saphir

    6g gomme acacia

    30gtes géogard


    Ajouter l'elixir à l'hydrolat; diluer le geogard, saupoudrer de gomme acacia, touiller et laisser gonfler ¼ d’h. j'ai préféré incorporer le geogard avant formation des gels par précaution.

     

    Phase C

    6g huile d'argan

    6g macérat de paquerette sur coco fract (Michèle)

    1,5g rose musquée (présentation en gelules fort pratique, au vu de la fragilité de cette huile très oxydable et qu'on utilise à petites doses)

    30 gtes CO2 chia

    30 gtes CO2 framboise

    7gtes He poivre noir

    5gtes HE hina

    25gtes HE vetiver /ginger lily

    70gtes HE néroli

     

    Mélanger et touiller au fur et à mesure

     

    3g fucogel

    micas TKB (argent-or –or cuivré et rosé)

     

    Incorporer B dans A, puis C dans A+B, en touillant à chaque étape, vigoureusement, à la cuillère magique


    Ajouter le fucogel et les micas et touiller à nouveau 


    Laisser gonfler encore (j’ai laissé une nuit)

     

    Le lendemain, rectifier éventuellement les micas et mixer à vitesse rapide au mixeur plongeant pour obtenir une texture très lisse, ce qui donnera un effet plus frais que gélifié au contact de la peau. 


    Conditionner.

     

     

    P1000379.jpg

     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange.gifA l'usage,  on croirait passer un voile doux d'eau parfumée.

     

    Si on souhaite un effet plus hydratant, augmenter la quantité d'huile: selon les indications du fabricant, l'amigel peut accepter jusqu'à 20% de phase huileuse.

     

     

     

    « Bien sûr qu'il y a des koalas en Australie…Queensland: forêt primaire et Gwondana »

  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Mai 2012 à 14:01

    Je me soigne le décoletté et le bas du cou avec ton baume cicatrisant pour réparer les dégats en attendant le voile pailletté et les petites robes d'été...

    Merci pour ces délicieux parfums et cette formule que j'ai d'ores et déjà collé dans mon cahier.

    Conquise!!!

    2
    Mardi 22 Mai 2012 à 16:29

    Merci Flocréa. C'est une recette facile à mettre en œuvre, à la seule condition d'avoir un peu de patience (pas toujours facile… ) pour attendfre le gonflement suffisant des gommes.

    3
    Mardi 22 Mai 2012 à 16:29

    Merci Angélique, quel beau pseudo!

    4
    Mardi 22 Mai 2012 à 16:30

    ma chère mlk, un grand merci pour ta judicieuse idée de détournement! je vais formuler un sérum prochaienemnt sur cette base. Bises

    5
    Mardi 22 Mai 2012 à 16:32

    Contente de l'amigel, alors? Ca a l'air effectivement très frais!

    Jolie recette  ;-)

    6
    Mardi 22 Mai 2012 à 16:34

    Ma chère emilie, j'espèque que tes rougeurs s'apaisent peu à peu. Tu peux preur être essayer de superposer avec ce voile, très doux lui aussi; la gomme d'acacia a aussi des propriétés hydratantes.

    7
    Mardi 22 Mai 2012 à 21:50

    J'ai lu mais pas pu tester encore, je reviens. Bises!

    8
    Mercredi 23 Mai 2012 à 16:09

    Venezia, superbe voile liftant parfumé pour avoir une peau de rêve avec l'été qui arrive.

     

    Excellent choix l'amigel qui est mon gélifiant préféré.

    9
    Dimanche 27 Mai 2012 à 16:03

    Rien à dire, sauf bravo. Délicatesse et efficacité.

    Tant d'ingrédients que j'affectionne, d'HE que j'aime, et tu as utilisé l'Amigel !

    Que tu bonheur Princesse

    10
    Dimanche 27 Mai 2012 à 16:48

    C'est tout à fait ça, un voile d'eau dont l'irisé est discret et raffiné.

    Il va me falloir acquérir à nouveau de l'amigel acheté chez BioMada  et que j'avais honteusement laissé se périmer faute de conservateur naturel costaud à l'époque.

     

    Je trouve qu'il est plus net dans son action hydratante ici dans un gel que dans une crème. Qu'en penses-tu Mlk la spécialiste?

    C'est presque dommage que cela ne suffise pas pour le visage car c'est dommage de masquer les paillettes par une crème.

    Mais je vais tester par dessus la crème pour voir.

     

    On trouve bien le parfum du Hina qui reste le plus longtemps mais il est sucré par le néroli et le reste. C'est superbe!

     

     

    11
    Dimanche 27 Mai 2012 à 23:30

    Oui, ravie, Missrimel

    12
    Dimanche 27 Mai 2012 à 23:31

    cette recette m'a convaincue de l'efficacité de l'amigel, surtout pour la bonne homogeneisation des micas.

    13
    Dimanche 27 Mai 2012 à 23:32

    Irène, je voulais du 'simple-sophistiqué"…

    14
    Dimanche 27 Mai 2012 à 23:33

    Michèle,

    Si le Hna est puissant, le ginger lily l'est encore plus, un véritable bulldozer

    15
    Lundi 28 Mai 2012 à 22:24

    Emadra, c'est une recette très simple à réaliser pour un résultat aérien.

    16
    flocréa
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:11

    C'est une superbe recette !!! et j'imagine au parfum envoutant...un régal ...

    17
    angelique
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:11

    Bonjour, je vous remercie pour toutes ces merveilleuses recettes..."qui me font rêver". Bonne et très belle journée. Angelique.

    18
    mlk
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:11

    Elle est juste superbe, un voile doux,ondoyant et efficace diablement

    Très doux, mais couvrant caressant

    Le parfum et la couleur sont de délicatesse et ivresse

    J'adore et je le détourne aussi ce voile pour apaiser mes cernes et autres poches de vieillissement

    J'aime beaucoup ces textures fondantes

    Très belle réussite entre fruité et floral

    Je vais m'en inspirer, il y a tous mes chouchoux

    Tu nous combles es féminité

    19
    emadra
    Vendredi 15 Août 2014 à 22:11

    Quelle magnifique recette sophisitiquée et féminine pour un voile de beauté et de douceur avec sa couleur d'un beau fruit d'été, l'abricot.

    Le parfum doit être superbe.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :