• Il est encore temps d'en préparer pour Noël.

     

    J'en  fabrique depuis des années, la formule est déjà sur le blog ici, -ça remonte à loin -. Je la redonne avec quelques précisions. 

     Tous les ans au mois d'août, je prépare un litre que je laisse macérer au minimum trois semaines, et j'en offre à la rentrée et pour Noël. 

    Je varie les proportions selon ce que j'ai en vodka et hydrolat de rose. 

    *300 à 400g de vodka à 50° (si possible, sinon, à 40°) j'en achète en duty free (Smirnoff étiquette bleue). L'alcool de fruits à 40° convient également, mais la distillation de la vodka est plus fine.  

    *300g à 400g d'hydrolat de rose. On peut se contenter de 250g d'hydrolat  (la taille des flacons que l'on trouve en général) -mais il faut au minimum cette quantité- et ajouter (ou non) de la teinture de rose**. 

    *Compléter pour obtenir un litre avec de l'eau déminéralisée.

     

    Brume de maison roses épicées

     

    Les fameux pétales de rose rouge, merveilleux aussi en infusion pour les yeux irrités. J'en ai toujours en stock (j'en emporte même un soupçon en voyage) 

    Ajouter:  

    *Une petite poignée de pétales de roses rouges (rosa centifolia) du Pakistan ou d'Iran. Ormenis en propose, tout comme l'herboristerie Bardou et celle du Palais Royal.  J'en ai acheté pendant des années chez Baldwins qui ne semble plus en avoir et propose des roses de Provins à la place (rosa gallica) J'ai essayé avec d'autres variétés, y compris des roses de jardin non traitées, je n'obtiens pas le même résultat. 

    *Un morceau (de la taille d'un pouce) de gingembre frais coupé en grosses rondelles et pelé

    *4 batons de vanille fendus sur la longueur (même s'ils sont un peu secs, ça marche).

    *20 grains de poivre noir.

    Tout placer dans un flacon en verre à large goulot.

    Ranger le flacon dans un placard et retourner régulièrement la bouteille.

     

    Brume de maison roses épicées

    La macération de cette année

    Filtrer au bout de trois semaines, ou plus (sentir le contenu du flacon avant de filtrer). On peut aussi garder les épices dans le bocal et filtrer au fur et à mesure des besoins.

     

    Brume de maison roses épicées

     Mon flacon perso à l'étiquette déglingue (je le remplis régulièrement depuis un certain temps!)

    Ce mélange sent délicieusement bon, même sans contenir d'HE. On peut donc vaporiser en présence de chats, de femmes enceintes ou de personnes allergiques. Le parfum est curieusement plus fruité qu'épicé, et très doux.

    * * Teinture de roses

    Mettre à macérer le maximum de pétales de roses odorantes et fraiches dans de l'alcool à 50° voire 60°. Pour un demi-litre, ajouter 1 seule goutte d'HE de rose après avoir filtré. On filtre quand les pétales ont perdu leur couleur. 

      


    30 commentaires
  •  

    Encore des recettes de parfums, j'en ai quelques unes dans mes tiroirs…

     

    J'offre toujours à Noël  un baume parfum à deux jeunes filles chères à mon cœur. Le défi: ce sont des jumelles,  je dois donc imaginer deux formules à la fois proches et différentes.

     Cette année, j'ai préparé deux baumes en stick, très pratiques.

    *Les parfums solides sont assez faciles à composer car on peut leur incorporer des cires florales souvent très parfumées… parfois trop même. Le secret réside dans le dosage. C'est en particulier le cas de la cire de feuilles de violettes (trouvée chez Dans ma Nature, mais en rupture de stock en ce moment), petite bombe olfactive qui occupe facilement  le terrain.

    En revanche, j'ai remarqué que celle de mimosa arrondissait bien les angles et j'en utilise désormais souvent dans les parfums solides. (Elle provoque parfois des allergies, vérifier avant de se lancer).

    *J'ai également utilisé un somptueux cadeau d'Irène: un beurre de jasmin, de sa composition (gardé précieusement au frigo, il n'a pas bougé) si suave que je ne me résolvais pas à l'employer, ce qui est dommage!

    *Le mélange d'huiles liquides est déjà parfumé. La ligne  d'huiles composées de Puressentiel, comme la gamme d'huiles de massage de Weleda sont très intéressantes quand on ne veut pas multiplier les achats d'HE ou d'huiles et avoir quand même une bonne base, complexe, déjà odorante. Quand on débute, c'est une solution pour obtenir des résultats sophistiqués à moindre effort (et moindre coût). Je conseille d'explorer les rayons  des grandes surfaces -en regardant bien les INCI pour décrypter la formule-. J'utilise par exemple parfois dans les baumes ou même les crèmes corporelles une huile de massage pour bébé de chez HEMA (2€50 les 200ml, au calendula) bien formulée.

    N.B. : j'utilise aussi de chez eux quand j'ai la flemme -c'est à dire souvent… - le gel jambes pour … future maman (ce qui n'est pas mon cas) que je dope avec des huiles essentielles circulatoires ou rafraichissantes. On met les gouttes à hauteur de 2% maxi, hop on secoue et hop, c'est prêt (par exemple: 0,5% menthe poivrée+ 0,5 mastic -ou à défaut  : lentisque pistachier- + 0,5% cyprès).

    Formule générale pour un parfum solide concentré:

    24% de cires dont les 2/3 en cires florales mais on peut en mettre moins ou même pas du tout.

    20% de beurres tendres (par exemple karité nilotica ou avocat)

    42% d'huiles végétales, ou de macérats huileux parfumés. Très faciles à faire: les macérats aux épices ou aux écorces d'agrumes bio.

    14% environ d'HE

    colorant aux choix, pourvu qu'ils soit liposoluble

     

    Parfum solide en stick vert solaire

    Parfum solide vert solaire  sur 50g

     3 cire de jasmin

    4 cire d’abeille jaune bio en feuilles

    1 cire de violette

    4 cire de mimosa

    5 beurre d'avocat

    5 beurre de jasmin (merci Irène)

    2 cetyl palmitate (pour la texture)

     19 huile lavande néroli (Puressentiel)

     He

    1 pomelo

    1,3 lavande

    0,5 basilic inde

    0,3 menthe poivrée

    0,3 angélique

    1 cèdre

    0,5 vetyver

    0,8 jasmin

    0,3 lime

    0,5 bois de ho

     1,5 néroli

    j'ai coloré à la poudre de pastel, ce qui a donné du vert.

    J'ai appelé ce mélange vert solaire en raison du trio : angélique basilic menthe poivrée, illuminé par les agrumes et le néroli (et maintenu à terre par le cèdre et le vetyver).

     

    Parfum solide en stick vert solaire

     

     

    Le deuxième parfum est très capiteux, notamment à cause de la note de cire de violette plus présente.

    Parfum solide jasmin fruité  sur 50g

     2 cire jasmin

    2 cire feuilles de violette

    4 cire mimosa

    4 cire d'abeille bio en feuilles

    5 beurre d'avocat

    5 beurre de jasmin (Irène)

    2 cetyl palmitate

      13 macérat de vanille maison

    6 huile au pomelo maison

     HE

    1 pomelo

    0,5 neroli

    0,5 lavande

    0,3 absolue fleurs d’oranger

    0,3 absolue de mimosa

    0,3 davana

    5gtes CO2 jasmin

    20gtes attar jasmin

    5gtes basilic d’inde

    1 cèdre

    1 santal

    0,2 bergamote

    2 gtes de rouge baiser (AZ) pour la couleur

    On peut bien sûr mettre moins de variétés d'HE . Avec 3 déjà, ça fonctionne bien, surtout s'il y a des cires florales présentes.

    A vos éprouvettes.  

     


    15 commentaires
  •  

    Le parfum d'agrumes de l'eau de Cologne est un vrai soleil hivernal.

     C'est probablement ce qui me pousse souvent en automne ou en hiver à fabriquer des eaux de Cologne. Pourquoi "des"? Parce que je varie souvent la composition.

     

    Eau de cologne Sicile

    Agrumes siciliens à la distillerie Simone Gatto (je n'ai pas de photo de l'eau de Cologne, distribuée)

     

     Cette fois, au retour d'une escapade en Sicile, j'ai pu fignoler une nouvelle formule.

     En général, je prépare d'abord une teinture d'agrumes sur de l'alcool à 60° environ, puis j'y fais macérer un cocktail d'HE hespéridées, tonifiées par du romarin (classique dans la formule) voire de la lavande du poivre, etc.

     

    Eau de cologne Sicile

    Pour les gourmands: clémentines… en pâte d'amande (Taormina)

     

    Lors de mon séjour en Sicile, j'ai discuté avec des gourmand(e)s pour savoir comme ils élaboraient leur limoncello maison. C'est d'ailleurs grâce à ce goût pour le limoncello et les liqueurs familiales -mais aussi grâce à une autorité moins tatillonne- que l'on trouve dans les supermarchés italiens de l'alcool à 95° propre à la consommation, une vraie aubaine. La recette sicilienne que j'ai obtenue a bouleversé mes habitudes car elle commence ainsi:

     "Faire macérer dix jours des zestes de citron dans de l'alcool à 95… "

    Or:

    -je fais macérer mes zestes quelques heures à peine

    -et dans de l'alcool à 60

     Le deuxième élément qui a modifié ma technique est la relecture d'un livre qui me plait beaucoup (trouvé par hasard  d'occasion) Parfums apprivoisés  de René Laruelle (ed le temps apprivoisé/Buchet-Chastel, 2000).

     Laruelle est un parfumeur (belge), un vrai, et il s'est beaucoup intéressé à l'histoire des parfums et à leurs formulations.

     Dans ce livre, il y a des recettes (pas des kilos mais des bonnes, j'en ai déjà testé certaines) : d'encens, de pot pourri, de cuisine, de sachets parfumés, de vinaigres  et … d'eaux de toilette.

    Je me suis donc penchée sur les formules d'eau de Cologne et leurs commentaires. Et c'est là où ça a fait tilt. Laruelle raconte qu'en 1889 une maison de parfumeurs, Stephen Smith and co, avait lancé un concours de formulation d'eau de Cologne. Premier prix: un voyage à Paris.

     La recette gagnante fut la suivante

    8g essence de bergamote

    4g essence de limons

    200 gouttes essence de néroli

    6 goutes d'essence d'origan

    20 gouttes d'essence de romarin

     eau de fleurs d'oranger: 30g

     alcool rectifié tridistillé: 576cm3

     Laruelle a trouvé l'anecdote dans les cahiers de l'Osmothèque de Versailles.

     Par ailleurs, il donne pour fabriquer des eaux de Cologne un process différent du mien et que j'ai respecté.

     

    *J'ai donc décidé de faire macérer les zestes d'agrumes dans de l'alcool à 95, en reniflant régulièrement les flacons pour filtrer avant que le parfum ne "tombe", ce qui se passe avec les teintures à 60° au bout de quelques heures.  Là, j'ai trouvé les parfums à mon goût au bout d'une dizaine de jours.

     *Par ailleurs, j'ai fait macérer le mélange d'HE pur alors qu'avant, je l'introduisais directement dans la teinture d'agrumes à 60. Puis j'ai procédé à l'assemblage au bout de 15 jours, moins que ne le préconise Laruelle (3 semaines) mais il s'agissait de préparer un cadeau de Noël et le moment d'offrir approchait.

     *A la fin, j'ai ajouté de l'hydrolat de fleurs d'oranger qui apporte une grande suavité à l'ensemble sans le rendre trop fragile, car le degré alcoolique de départ est élevé.

     Les proportions générales proposées par René Laruelle dans une des formules et que j'ai retenues:

     250 ml d'alcool à 95

    30 ml d'eau distillée, ici remplacée par de l'eau de fleurs d'oranger

    8g HE

     

     Ma formule finale:

     Eau de Cologne Sicile

     

    (en gouttes)

    bergamote 100

    lime 25

    cédrat 20

    néroli 15

    mandarine 30

    orange douce 10

    petit grain bigarade 9

    cardamome 9

    poivre de Kampot 5

    gaiac 5

    romarin verbenone 10

    (soit 8,2g d'He environ)

     250g de teinture d'agrumes (j'ai mélangé pomelo, bergamote, citron, préparés séparement)

    30 g d'eau de fleurs d'oranger

     

    Eau de cologne Sicile

     Avec trois floraisons annuelles, les citronniers siciliens (variété zagara bianca) portent souvent des fruits

     

    On obtient  une vraie eau de Cologne, très douce, et  qui ne s'évanouit pas trop vite car le degré alcoolique reste suffisamment élevé.

     A vos mélanges… à effectuer à défaut d'alcool à 95 sur de l'alcool à 90, en diminuant un peu la quantité d'eau de fleurs d'oranger.

     

    La recette de Limoncello que l'on m'a donnée mais que je n'ai pas testée:

    Faire macérer dix jours les zestes de cinq citrons (bio) dans 500g d'alcool à 95°, dans un bocal en verre et à l'obscurité. Secouer régulièrement et filtrer.

    Cuire en sirop 350g de sucre dans un litre d'eau minérale. Ajouter le sirop à la teinture de citron filtrée.

    Le degré alcoolique avoisine les 30°

     


    32 commentaires
  • J'ai trouvé l'idée amusante pour des cadeaux, alors je me suis lancée.

     

     

     

    J'ai calculé 14% d'huiles essentielles car la quantité de pâte parfumée coulée dans un médaillon est toute petite. Pour que le parfum puisque s'exprimer,  il faut donc doser large.

     

     

     

    P1020897.jpg                                       Ssurprise, surprise , qu'y a t'il à l'intérieur?

     

    Sur 50g (multiplier par deux pour avoir les %).

     

    J'ai veillé à ce que chaque phase compte des ingrédients odorants pour maximiser les chances d'obtenir un parfum solide digne de ce nom.

     

    Phase 1

     

    3 Cire de feuilles de violette

    4 cire d’abeille en feuille

    5 cire de mimosa

    10 karité  nilotica

    2 cetyl palmitate

     

    Phase 2

     

    13 macérat de vanille dans coco fract (Irène)

    6 macérat tomates et urucum dans sésame

     

    Phase 3

     

    7g HE

    2 pomelo

    1 bergamote

    0,3 absolue de fleurs d’oranger

    0,3 absolue de mimosa (dans les huiles)

    0,3 tagète

    1 jasmin+ basilic (5gtes  CO2 jasmin, 20 gtes attar jasmin; 5gtes  basilic exotique )

    1 cèdre

    1 santal

     

    un peu de rouge baiser d'AZ pour la couleur.

     

    Faire fondre les phases 1 et 2 au bain-marie, puis ajouter les HE et les absolues tout en touillant. Couler délicatement dans chaque médaillon.

     

     

    P1020898.jpg

                               … Du parfum solide

     

     

    J'ai utilisé également des médaillons couleur bronze et j'en ai monté certains sur une chaine.


    36 commentaires
  • J'avais déjà réalisé des plaquettes de cire parfumée à suspendre.Sur le même principe, j'ai imaginé plus petit… et plus gri-gri.  

     

     

    La formule reste à peu près la même, la composition parfumée, quasiment à l'identique, donne un résultat différent en raison de la présence de cire de feuille de violettes (Dans ma nature) particulièrement odorante et fixative. Je conseille vraiment de ne pas dépasser les 3%, sinon, gare à la saturation… 

     

    Grigris de maison

     

    89g cire d'abeille blanche

    3g cire de feuilles de violette

     

    Etant en manque de cire d'abeille blanche, j'ai également fait une série  avec:

    22g cire d'abeille blanche

    3g  cire de feuilles de violette

    5g acide stéarique

    62g cire d’olive

     

    8% d'HE (ça ne correspond pas tout à fait au nombre de gouttes quand on compte 30 gtes pour 1g; ici, j'ai pesé)


    15gtes absolue de rose

    40 gtes HE lime

    60gtes HE orange

    60gtes HE pamplemousse

    40gtes HE mandarine

     

    1 à 2 gtes de "rouge baiser" d'AZ pour la couleur.


     

    P1020891.jpgIl y en avait d'autres, avec des motifs et des breloques différents. Un soir (d'où la couleur écrasée de la photo), j'avais pensé à en  photographier quelques uns. 

     

    J'ai choisi des petits moules en silicone que j'ai remplis au tiers environ.

     

    La réalisation est simplissime.

     

    Faire fondre la phase huileuse au bain-marie, ajouter les HE dès que la température a un peu diminué (il faut parfois remettre au bain-marie éteint quand le mélange se solidifie). Pour aménager les trous, j'ai utilisé des pailles en plastique que j'ai tronçonnées et tenues au moment de verser le liquide.

    Laisser bien refroidir.  Démouler.


    Passer des rubans (assez longs pour que l'on puisse accrocher les gris-gris) éventuellement les orner de breloques, et emballer dans du papier de soie pour offrir.

     

    C'est tout.


    34 commentaires
  •  

    Ce sont ceux, à la fois âpres et chauds, de la guarrigue et du maquis méditerranéens. Comment tenter d'en capter un peu ?

     

    Je ramasse chaque année à peu près les mêmes plantes: origan, thym, sauge, ciste, jasmin. J'en parle régulièrement depuis l'ouverture de ce blog …


     

    P1020314.jpgChèvre dans les sauges, près de Vitsilia. Curieusement… et heureusement, elles ne semblent pas brouter les plantes aromatiques… 


     

    J'effectue quelques aussi quelques préparations sur place.


    Pour la saison 2013, je suis restée sage. J'ai réalisé:


    -un peu d'huile d'olive au thym (au parfum très puissant) en prévision des baumes de l'hiver prochain


    -du natrasorb au jasmin comme l'an dernier (peu, car j'avais emporté peu de natrasorb)


    -j'ai tenté un alcoolo-glycériné de jasmin qui me semble mieux restituer le parfum de la fleur que la teinture ou l'hydro-glycériné(avec quatre macération successives)


     

    P1020122.jpgCiste en fleurs, sur le monopati (sentier) grimpant à l'église de la Panagia

     

    P1020155.jpgune vue du monopati pour la Panagia, encore bien tracé. Malheureusement sur les îles, beaucoup d'anciens chemins, trop peu empruntés, se couvrent de phrygana (broussailles  épineuses)- et deviennent impraticables ou introuvables.

     

    P1020136.jpgÇa y est… nous sommes arrivés à la Panagia

     

    -de la teinture de ciste qui a mis très longtemps à se faire cette année. Je pense qu'il y avait presque trop de ciste dans le bocal.

     

    La nouveauté 2013, ce sont les petits pochons (8 à 10cmX14cm environ) à glisser dans le linge pour le parfumer; ils abritent des mini-bouquets secs de quatre plantes aromatiques emblématiques de l'île et qui forgent son parfum sauvage.

     

    P1020487.jpgLes tissus de gauche et de droite sont récupérés sur des chemises dont j'avais coupé les manches.

     

    -lavande papillion ou stoechas (lavandula stoechas). Les fleurs sont déjà passées quand nous arrivons, mais toute la plante, tiges comprises, dégage une odeur de lavande un peu rapeuse et amère.

     

    -ciste de Crète (cistus creticus). Nous sommes venus un peu plus tôt que d'habitude à Fourni, certains pieds étaient encore en fleurs, elles ressemblent à des églantines froissées. Pour faire sécher le ciste (j'en fait des infusions très apaisantes pour la peau), je ne garde que les feuilles avec le bout des rameaux (je dépouille patiemment ma cueillette). Ici, j'ai utilisé une branchette.La note olfactive: celle, chaude et boisée à la fois de sa résine, le labdanum. Je tate les feuilles er cueille les plus poisseuses, les plus riches en résine justement.

     

    -origan sauvage (origanum onites). Il a presque fini de fleurir à notre arrivée; je me précipite aux endroits où il pousse et j'en fais un gros bouquet que je fais sécher tête en bas dans un pochon. Son parfum est plus complexe que celui du thym, il a des notes plus fleuries.

     

    -sauge trilobée (salvia triloba): Je la cueille surtout près d'une petite chapelle sur la route qui mène à la plage de Vitsilia. Elle prend une odeur complètement animale dès qu'elle commence à  "vieillir" sur pied; j'essaie de trouver des buissons aux feuilles d'un vert pas trop foncé et encore jeunes. Dès qu'elle sèche, elle devient blanche et duveteuse comme des oreilles de lapin et dégage une inimitable senteur un peu amère.


     

    P1020333.jpgMagnifique massif de thym (photographié à la lumière du soleil couchant)

     

    Ces quatre plantes sèchent sans trop s'émietter, ce qui n'est pas le cas du thym que j'ai donc exclus, malgré son omniprésence à Fourni.

     

    Le secret: confectionner le bouquet dès la cueillette faite en mettant en forme et ligoter avec du fil fin. On peut aussitôt le glisser dans le pochon. Tout séchera ensemble harmonieusement.


     

    P1020488.jpgSur le bouquet de gauche, on distingue bien l'origan et la sauge. Sur celui de droite, une fleur déplumée et séchée de lavande stoechas. Le tissu blanc ajouré vient d'un drap ancien. 

     


    Pour les pochons, j'ai cousu à la main, au plus simple, avec quelques morceaux de coton que j'emporte souvent au cas où j'où… 

     

    J'ai juste ajouté des coquillages, mon ami Poseidon m'ayant rapporté quelques coquilles d'ormeau du fond de l'eau. J'en ai aussi ramassé (mais il y en a très peu). 


    Voilà donc un souvenir parfumé (et aux vertus théoriquement anti-mite… ) qu'on pourrait bien sûr réaliser ailleurs, avec d'autres végétaux.

     

    Voilà donc



    21 commentaires
  • Le café civette est produit (à prix d'or) aux Philippines. Il s'agit de grains prédigérés par des civettes dont les sucs digestifs riches en enzymes améliorent le parfum. 

     

     

    La civette des Philippines ou civette asiatique, appelée aussi luwak (paradoxurus hermaphroditus) est un petit mammifère frugivore et carnivore de la même famille (les viverridés) que la civette-musc dont on utilisait autrefois les sécrétions comme fixatif dans les parfums. Lire ici, sur le blog Civette au bois dormant (j'adore ce nom… ) des informations  sur la  civette à musc et ici sur notre civette café.


    Le café civette produit aux Philippines n'est pas dû à un mauvais traitement infligé aux animaux. Lire ici les précisions du producteur. En fait, les civettes sauvages adorant traquer les poulets sont pourchassées par les fermiers. Le souci: une fois les animaux capturés, ils perdent vite leur capacité à se débrouiller pour leur subsistance. La production de café civette est une manière d'assurer leur survie puisque les civettes sont alors nourries de café. Elles grignotent la pulpe rouge, avalant tout rond les grains qui transitent dans leur tube digestif, ce qui métamorphose leur parfum.   

     

    P1020106.jpg

     

    Bref, nous avons acheté à Manille un petit pot de grains de café civette, et j'en ai utilisé un peu pour le tester en macérat huileux et en teinture: une vraie merveille qui m'a donné l'envie de me lancer dans des essais divers.

     

    P1020105.jpg


    PS: le café tasse n'a pas un goût exceptionnel (un peu trop torréfié) en revanche, il a une longueur en bouche incroyable.

     

    -J'ai préparé une teinture, d'abord avec de la poudre fraichement moulue. Puis, pour ne rien perdre, avec la poudre mouillée déjà utilisée pour la préparation d'un café; le parfum reste très présent, même s'il est un peu plus long à extraire.

     

    -J'ai aussi préparé une macération à chaud de café civette dans de l'huile de coco fractionnée, très stable.

     

     

    -Beurre de coco vierge au café civette

     

     J'ai fait macérer à chaud de la poudre de café dans de l'huile de coco vierge des Philippines additionnée de Vitamine E anti oxydante, puis j'ai filtré le plus soigneusement possible. 

     

    Beurre corporel au café civette et au P3R

     

    P1020101.jpg

     

    J'avais un merveilleux fond de beurre de café d'Akuawoods que j'ai utilisé pour cette recette réalisée comme mes précédents beurres au P3R

     

    Pour la composition parfumée, je me suis inspirée d'une eau de toilette pour homme de Jo Malone Black vetyver café, particulièrement réussie. Elle mèle épices, vanille, santal vetyver et café noir.

     

    29g beurre de karité du Bénin

    5g chocolat blanc (la petite fabrique)

    6g beurre de café (akuawoods)

    4g huile de coco vierge

    15g huile au café civette (sur coco fract)

    2g P3R

    1g vitamine E

    1g GMS (émulsifiant)

     

    35g silicium Dynasil

    5 gtes elixir calling all angels

     

    2% HE

    15gtes extrait CO2 café

    20gtes HE vetyver

    7gtes HE coriandre

    8 gtes HE santal Ouvea (un précieux cadeau de Catherine)

    10 gtes extrait CO2 vanille

     

    Le beurre ne paie pas de mine, mais appliqué sur la peau en mini-quantité, son parfum un peu sombre reste présent toute une journée ou presque. C'est parfait pour voyager.

     

     

    J'ai également concocté une eau de parfum sur base de teintures odorantes, dont celle de café civette.

     

    Eau de parfum Secret d’expresso


     

    P1020099.jpg

     

    Comme j'ajuste un peu au nez, je ne donne pas de pourcentages exacts, juste des mesures en g et en gouttes…


     Le café civette et le labdanum sont réalisés sur des degrés d'alcool élevé, ce qui facilite la dissolution des HE.

     


    Teintures maison

     

    40g café civette 

    5g labdanum 

    20g yuzu

    19g vanille (un cadeau odorant d'Irène)

    18g lime du Portugal

    2g ciste de Grèce

     

    Un peu moins de 4% d'HE:

     

     Extrait CO2 café 25gtes (Fresholi)

    Coriandre 10 gtes

    Bois de rose 15 gtes

    Davana 7gtes

    Co-distillation vetyver/night queen flower 5 gtes (Lotus aromatics)

    Santal blanc (Inde) 6gtes

    Santal d'Ouvéa 4 gtes

    Vetyver (rapporté de Calcutta) 20 gtes +6 en rectification 

    Vanille extrait CO2 15 gtes (Ananda apothecary)


    Benjoin (teinture) 50gtes


    J'ai laissé macérer plus de deux semaines et rajouté un soupçon de vetyver à la fin. J'ai été inquiète au début car le bois de rose dominait tout, puis il s'est sagement fondu. La première note est café avec une pointe de vetyver, puis vient le bois de rose et une suavité douce, ensuite, on navigue sur fond de café dans une nébuleuse olfactive  plus complexe… C'est un parfum qui tient bien. 

     

    Il faut bien sûr apprécier l'odeur du café, ce qui est mon cas, alors que j'en bois très peu.

    On peut aussi tenter l'expérience avec n'importe quel café pourvu qu'il soit bien odorant.

     


     



    20 commentaires
  •  

     

    2013 vient de commencer, et c'est l'instant des vœux.

    Les miens:  je vous souhaite une année…  parfumée.

     

     

     

    … parce que le parfum est une présence qui nourrit les sens autant qu'il inspire l'imaginaire et affine notre perception des choses.

     

     

     

    Je vous souhaite donc, pour 2013, le plus doux des cocktails, avec, par exemple:

     

     

    En note de tête: la pétillance familière des agrumes


     

    P1000833.jpg

      Citronnier à Fourni, Grèce

     

      

    Eau de cologne agrumes d’automne 

     

    Cette formule comme les suivantes a été réalisée l'an dernier sans être publiée.


    HE en gtes (un peu moins de 5%)


    Cédrat 20

    Lime 20

    Mandarine 15

    Néroli 28

    Pamplemousse 20


    Romarin verbenone 9

    romarin camphré 4

    Petit grain bigarade 10


    Poivre noir 5

    Cardamome 8

    Bois de gaiac 5

     

    Diluer au préalable des HE dans 3 à 4g d'acool à 95° puis verser le tout dans:

     

      100ml teinture d'agrumes à 60°

     soit 56 g de teinutre de zeste de clémentine +54 g de teinture de zeste de lime

     

    j'ai réalisé deux versions plus ou moins macérées.

     

     

    En note de cœur: la puissance harmonisante de la rose


     

    P1010378.jpg

    Roses de chez Moulié à Paris ( merveilleux cadeau que j'avais reçu)

     

     

    Teinture parfumée à l'absolue de rose

     

    5 teinture de rose à l’absolue de rose

    75 teinture de rose turque

    20 teinture main de bouddha (agrume)

    10 teinture de ginseng

    5 teinture fleurs de pêcher

    5 teinture fleurs pommier et Poirier 'un cadeau de Michèle)

    30 teinture de cédrat

    4 teinture de labdanum

    7 teinture de lime

    5 teinture de tonka

    7 teinture de nard

    4 teinture d’osha

    7 teinture de yuzu

     

    + 5gtes elixir delph

     

    toutes ces teintures maison sont très odorantes.

     

    En note de fond: un peu du mystère de l'encens

     


     

    encens-macao1.jpgEncens dans un temple à Macao

     

     

     Baume du crépuscule

     

     

    2g argile bleue, mise à macérer la veille dans l'huile de Weleda

    2 cetyl esters

    11beurre de cameline maison

    11 céralan

    10HG clitorie/famonty*

     

    33 huile à la lavande Weleda

    29 huile jojoba

    1 vit E

    2% HE

    10 gtes croton geayi (Astérale)

    20 gtes opoponax

    15 gtes boswellia sacra (encens sacré, Heliotropia)

    15 gtes petit grain pamplemousse (astérale)

    2gtes CO2 matricaire

    3gtes EPp

    3gtes elixir saphir/rubis

     

    * Il s'agit d'un hydro-alcoolo glycériné de fleurs de clitories avec de l'hydrolat de famonty. Cet HG est d'un bleu très soutenu; c'est lui qui a donné la couleur au baume, l'argile bleue restant très pâlichonne.

     

    P1010396.jpg

     

    Il est nécessaire de mixer au fouet à cappuccino pour obtenir une couleur homogène.

     

     


     

    "Les dieux créent les odeurs, les hommes fabriquent les parfums", disait Jean Giono.

     

    Bonne route… parfumée bien sûr, et à vos créations…  

     

     


    44 commentaires
  • Comme chaque année, à l'heure de la sieste, je rôde dans le village pour récolter les fleurs de jasmin qui dépassent des murs.


     

    Cette année, Coccinelle m'a un jour laissé un message un peu sybillin sur ce blog en me demandant de trouver les références d'un livre dont elle indiquait la table des matières.

     

    Après avoir déniché le titre et l'auteur via google,


     Simon Barbe: Le parfumeur françois qui enseigne toutes les manières de tirer les odeurs des Fleurs, & à faire toutes sortes de composition de Parfums", 1693 (texte intégral sur Gallica, dans une édition plus tardive,  ici: clic )

     

     

    et surtout son contenu en accès libre, je me suis donc mise à le lire. 


    Parfumeur-gantier, Simon Barbe était installé dans le Marais, rue des Gravilliers. Il destinait son livre au "divertissement de la noblesse". Le suivant, Le parfumeur royal (1699) s'adressa aux professionnels.

     Pur bonheur, dans Le parfumeur françois, Barbe donne une méthode simplissime pour fabriquer des poudres d'amidon au jasmin ou à la rose, destinées à parfumer la chevelure. 


     Voici le texte, par la magie de Gallica, la bibliothèque numérique de la BNF (Bibliothèque Nationale de France, trésor inestimable pour certains ouvrages anciens).


    p 62 de l'ouvrage

     

     "Poudre de Jasmin


    Dans une caisse où il y aura vingt livres de poudre d'amidon, vous, y mélerés un millier de brins de Jasmin bien également, faisant un lit de poudre Si un lit de fleurs, & vous laisserés ainsi vos fleurs l'espace de vingt-quatre heures fans les remuer , car le Jasmin ne s'échaufe pas. Ensuite vous saíserés vos fleurs, & en remettrés de fraîches en même quantité, vous continuerés ainsi l'espace de trois jours, & elle fera faite, si vous souhaitez que l'odeur en soit plus forte, vous y remettrés dés fleurs, encore une fois. "

     

     

    Je suis donc partie à Fourni avec dans la valise, du natrasorb,-version améliorée de l'amidon- pour tester.


     

    P1000689.jpgJasmins au mieux de leur floraison exubérante

     

     Après la cueillette, j'ai aussitôt alterné dans une poche trois couches de natrasorb avec des fleurs de jasmin. J'ai laissé reposer 24h et j'ai recommencé à trois reprises comme indiqué. 

     

    P1000687.jpgNatrasorb et fleurs de jasmin avant triage: blanc sur blanc…

     

    Pour ne pas trop faire de manipulations et limiter les risques d'humidité (même si les fleurs, fraiches, étaient bien séchées par le soleil) je m'en suis tenue à trois renouvellements. 


     

    P1000688.jpgLes fleurs, même  utilisées, ont gardé leur pâleur virginale

     

    Le plus long: ôter une à une les fleurs sans trop tripoter la poudre. J'ai  utilisé un couteau peu affuté et désinfecté pour secouer délicatement chaque fleur. Un travail de patience.

     

    Mais il en vaut la peine; le natrasorb sent vraiment le jasmin avec une grande pureté et il me semble bien sec même si je ne le garderai pas des lustres, bien sûr. 

     

    Je ne pense pas me poudrer les cheveux avec, mais utiliser ce natrasorb comme agent de charge dans des baumes et des produits pour le corps.

     


     

    P1000730.jpg

    Alcoolo-hydro glycériné de jasmin avec deux fleurs oxydées en pas même trois heures

     

    Il y a deux sortes de jasmin dans le village. j'en avais déjà parlé ici. J'ai utilisé du jasmin proche du sambac, le plus résistant. Mes tentatives avec l'autre jasmin (dit de fleuriste) dans un HG m'ont prouvé une fois de plus que si son parfum était plus fin, son oxydation était foudroyante…


    42 commentaires
  • … Un domaine où il y a toujours à apprendre.

     

     

    P1230222.jpgLe stand de Lavandes et compagnie au salon Marjolaine. Merveilleux produits

     

     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gif teintures d'agrumes


    Elles sont très gratifiantes à faire à condition de garder le nez dessus.

     

    Je pèle les argrumes avec un … pèle tomate, instrument fabuleux qui permet de laisser le blanc du zeste sur le fruit et de ne prélever que la peau, le parfum extrait sera ensuite bien plus fin. Ensuite, immersion dans l'alcool. Selon le fruit et la température extérieure, on peut obtenir une teinture très parfumée en 24h à peine; bien veiller au grain car après la plénitude, l'odeur dégringole. Il faut donc filtrer dès qu'on aime ce qu'on sent, ce qui est valable pour toutes les teintures. Si je n'obtiens pas grand chose, je filtre et je rajoute un nouvel ingrédient. Ce sont des bases merveilleuses pour les parfums ou les brumes corporelles.

     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gifBooster une teinture pas assez odorante


    Tricher et rajouter 1 goutte (pas plus) d'HE ou d'absolue dans la teinture: soutenu par le fond, le parfum explose;  j'ai tenté avec la racine d'angelique et la rose.

     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gif Faciliter la macération


    Penser à écraser les ingrédients (pas trop fin quand même pour limiter les dépots au filtrage) avant macération, j'utilise un petit mortier en acier.

     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gifFabriquer un parfum "à l'africaine'"

     

    (Recette du wusulan maison ici) en faisant macérer les ingrédients, dont pas mal de résines et de bois, dans  l'alcool puis dans l'huile. j'en ai remis en chantier.

     

     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gifCouper les alcools avec des hydrolats quand on prépare une teinture, ou un HG


    J'ai généralisé la pratique, mais je me suis recentrée sur peu d'hydrolats: surtout rose et fleurs d'orangers. Je trouve que le reste fonctionne moins bien pour l'harmonie finale.J'ai même préparé unHG cacao cru/rose très décadent.

     

     

    * De même, pour les parfums, utiliser des teintures pour diluer, ce qui nuance le résultat. Voir quelques exemples ci-dessous, notamment avec les brumes parfumées.A condition d'avoirde l'alcool pas trop cher, les teintures sont bon marché à fabriquer et sont des bonnes bases. Je trouve par ailleurs qu'elles possèdent une force énergétique spécifique.


     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gifTester une formule dans un baume, ou dans une huile de parfum plus simple

     

    … ce qui permet de  peaufiner par la suite.

     

    Un exemple:


    L'huile de parfum rose-osmanthus


    Compléter à 10ml  avec de l'huile de jojoba:


    9 gtes absolue de rose

    3 gtes  osmanthus absolue

    2 gtes girofle

    1 gte absolue lotus blanc

    3 gte néroli


    Pour le parfum, j'ai gardé cette structure de base, et complété avec teintures, hydrolats et hydro-glycérinés parfumés.

     

    Le parfum rose osmanthus


    45 absolue de rose

    15 absolue osmanthus

    10 girofle

    5 absolue lotus banc

    15 néroli

     

    5 HG osmanthus (grâce à des fleurs séchées d'osmanthus offerte par Chabou, un grand merci)

    2 ricinion

     

    5 elixir rose Elixalp

    5 teinture de rose

    5 teinture yuzu

    7 teinture cédrat

    5 teinture jasmin 2011

    40 eau de rose

    23 eau de fleurs d’oranger

    3 EPP

    2 elixir delph 

     

     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gif Des accords que j'aime bien, fignolés en 2011

     

    -Vanille-angélique préparé en 201O (ici) a été re-décliné en 2011 dans une huile de parfum :


    Compléter à 10ml avec de l'huile de jojoba

    8 gtes  ambre (ananda apothecary)

    5 gtes jasmin sambac

    2 gtes vanille CO2

    3 gtes racine d'angélique

     

    -accord pour le baume nuits étoilées ici

     

    -le mélange reveil matin/ et de travail  (voir ici) que j'ai légèrement modifié en ajoutant  du romarin, très bon pour l'éveil et en nuançant les agrumes

     

    Baume 2011 réveil matin et de travail


     

    37 huile jojoba pamplemousse (puressentiels)

    23 huile au thé parfumé

    5 huile d'olive au thym grec

    0,5 seve de bambou

    10 céralan maison

    3 cetyl palmitate

    10 beurre de chanvre maison

     

    2 gtes Epp

    1gte  elixir delph

    2 gtes elixir citronnier

     

    10 teinture de yuzu

     

    18gtes He romarin de Corse

    34 gtes HE citron

    22 gtes HE lavande sauvage

    14 gtes HE thym géraniol-linalol

    6 gtes HE petit grain citron

    12 gtes HE lime

    14gtes HE  tulsi


    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gif Et trois formules de lotions parfumées destinées à divers usages

     

     

    J'y ajoute des elixirs floraux choisis pour leurs propriétés énergétiques.L'objectif: que ça soigne ou réconforte tout en parfumant.

     

     *A vaporiser sur un mouchoir et renifler quand on a la crève ou vaporiser autour de soi; j'aime beaucoup son parfum

     

    Lotion apaisante anti crève

     

    Alcool à 90 66

    hydrolat lavande 26

    Hydrolat geranium 4

    EP P3gtes

     elixir calling all angels 10gtes

    HE 4% en gouttes:

    Lavande 30

    Eucalyptus radiata 20

    Niaouli 15

    Encens 10

    Romarin corse 10

    Sapin géant 10

    Menthe poivrée 6

    Gaultherie 5

     genevrier 10

    Girofle 2

     

    *Pour "nettoyer" l'atmosphère , énergétiquement parlant

     

    brume de nettoyage

     

    Teinture de Citron 14

    Teinture de Fleurs de pecher 3

    Teinture de Yuzu 11

    Teinture de Menthe 11

    Teinture d’angelique 5

    10gtes elixir de citron

    10gtes elixir de pin

     

     

      * et une brume anti spleen/anti fatigue

     

    (une variante déjà publiée ici)

     


    2gtes HE rose turque bio

    4ges rose indienne bio

    6gtes  HE neroli bio

    6gtes jasmin biodynamie

    2gtes romarin de corse bio

    1gte cataire

     

    2g ricinion


     4gtes elixir calling all angels

     

    1g elixir rescue

    1g elixir de charme

    3ges elixir delph

     

    10 teinture jasmin

    4g teinture fleurs de pecher

    10g  elixir rose elixalp

    20 teinture de  rose à l’absolue de rose

    4g  teinture de lime

    2g teinture d’osha avec hydrolat de rose

    3g teinture de menthe poivrée

     

    http://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gifhttp://safran2b.pagesperso-orange.fr/SmiliesKaos/pompom-orange1.gif

     


     

     


    30 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique